Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
-59%
Le deal à ne pas rater :
Balance cuisine électronique Raniaco (batterie rechargeable)
6.99 € 16.99 €
Voir le deal

 

 Exposé musicologique et bibliographie

Aller en bas 
AuteurMessage
Pianoline
Mascotte du forum
Mascotte du forum
Pianoline

Nombre de messages : 2335
Age : 28
Date d'inscription : 08/06/2011

Exposé musicologique et bibliographie Empty
MessageSujet: Exposé musicologique et bibliographie   Exposé musicologique et bibliographie Empty2012-11-06, 21:52

HELP !!!

Je dois faire un exposé de 5 à 12 pages sur un thème de musique de mon choix et une grande et riche bibliographie.

J'ai choisi : en quoi la musique savante (classique) influe les genres populaires aujourd'hui et en quoi elle s'adapte à notre temps. (c'est mal dit, je sais, Hehe )
j'ai choisi deux genres précis pour répondre à cette problématique : la musique folk/celtique et la musique de film.
Par exemple : le fantastique est de plus en plus en vogue depuis quelques décennies --> de plus en plus de groupes de musique se forment dans cet univers. --> par exemple Omnia ou Faun...
Idem pour la musique de film : musique d'ambiance, importance de la musique dans le cinéma aujourd'hui, les musiques de film très connues d'aujourd'hui : sans oublier que ce sont des musiques qui ont puisé leur connaissance dans la musique savante. On peut penser à John Williams, Ennio Morricone, Nyman, Tiersen et plein d'autres...

Vous pouvez m'aider :

_ Si vous connaissez n'importe quel livre en rapport avec musique celte, folk (ou style qui s'en rapproche) OU sur la musique de film... J'ai recherché aux bibliothèques de Nancy pour établir déjà une bibliographie de tout ce qu'ils avaient sur mon sujet.

_ Toutes les musiques de film ou les musiques celtiques/folk qui vous passent par la tête, dîtes-moi !

Merci beaucoup ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 15785
Age : 58
Date d'inscription : 13/11/2009

Exposé musicologique et bibliographie Empty
MessageSujet: Re: Exposé musicologique et bibliographie   Exposé musicologique et bibliographie Empty2012-11-06, 22:42


Concernant la musique de film, je dirais que 95% de celle-ci trouve son influence dans la musique dite savante d'hier à aujourd'hui. L'autre jour en écoutant Bartok et Schoenberg, à des moments donnés, je me disais: "Tiens! Voilà où Bernard Herrmann puisa son inspiration pour élaborer ses ambiances musicales sur le cinéma de Hitchcock!

Si on écoute attentivement le morceau ci-dessous, composé par Morricone, on y ressent l'influence de Bach même si le style du compositeur italien y est très reconnaissable.



Morricone a d'ailleurs souvent composé autour des lettres B.A.C.H, tel que cette pièce intitulée "Le retour sur le nom de Bach:



Explications du motif B.A.C.H

http://fr.wikipedia.org/wiki/Motif_BACH

Le sujet est fastidieux et on pourrait évoquer beaucoup de compositeurs ayant composé pour le cinéma, de Honegger en passant par Waxman, Rota, Takemitsu...





Sur le passage de guerre et de mort dans RAN, Takemitsu avait suggéré un morceau pour voix d'hommes à cappella mais cette idée fort originale fit peur à Kurosawa qui préférait un morceau plus classique et mahlerien. Takemitsu céda à la demande du cinéaste et si le résultat est sans doute moins original qu'il aurait pu l'être, la musique y est un atout redoutable. Une des plus belles réussites dans la symbiose musique/image.
Revenir en haut Aller en bas
Pianoline
Mascotte du forum
Mascotte du forum
Pianoline

Nombre de messages : 2335
Age : 28
Date d'inscription : 08/06/2011

Exposé musicologique et bibliographie Empty
MessageSujet: Re: Exposé musicologique et bibliographie   Exposé musicologique et bibliographie Empty2012-11-06, 22:47

Oh merci beaucoup ! J'en parlerai dans mon exposé, Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
vizZ

vizZ

Nombre de messages : 710
Age : 34
Date d'inscription : 22/03/2009

Exposé musicologique et bibliographie Empty
MessageSujet: Re: Exposé musicologique et bibliographie   Exposé musicologique et bibliographie Empty2012-11-06, 23:00

On trouve aussi du Mahler dans le générique de Star Wars (symphonies 6 et 7 de mémoire). Je sais c'est probablement pas le meilleur exemple mais bon ça m'avait vraiment surpris même si je l'ai découvert dans l'autre sens (en écoutant la 7ème je me suis dit: "ah mais c'est star wars !!??") Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 15785
Age : 58
Date d'inscription : 13/11/2009

Exposé musicologique et bibliographie Empty
MessageSujet: Re: Exposé musicologique et bibliographie   Exposé musicologique et bibliographie Empty2012-11-06, 23:20

Un certain nombre de compositeurs ont essayé d'innover, d'expérimenter tout en étant au service de l'image. Lalo Schifrin, Toru Takemitsu qui fut l'un de ceux qui ont été les plus audacieux dans ce domaine, Ennio Morricone (qui l'a souvent été aussi), Pierre Jansen, Schnittke...je ne vais pas tous les citer... Seulement, la forme classique reste la plus appropriée dans beaucoup de contextes cinématographiques, d'une part, puis, d'autre part, les producteurs et réalisateurs sont souvent frileux face aux audaces des compositeurs avec lesquels ils ne parlent pas toujours le même langage. Le seul domaine que le réalisateur ne maîtrise pas dans son film, c'est la musique et il déteste ça, sauf si il est lui-même musicien et qu'il compose les musiques de ses films. Je pense à Mike Figgis, John Carpenter ou encore à Alejandro Amenabar. Hormis ces cas exceptionnels, le cinéaste a souvent ses propres idées musicales sur les images qu'il réalise, ses propres fixations esthétiques qui sont quelque fois arbitraires mais qu'il voit comme la solution incontournable. Il fait ses propres associations musique/image et ses références peuvent aussi provenir du répertoire classique. Le compositeur intervient souvent lorsque le film est terminé et sur lequel, le réalisateur a souvent greffé des musiques provisoires, ce qui apportent des associations musique/image auxquelles il s'est habitué, attaché, au point parfois de conditionner l'inspiration du musicien dans une imitation outrancière de ces fameuses musiques temporaires. Ca arrive souvent dans le cinéma hollywoodien et plus encore avec des musiciens qui débutent dans le métier et qui font ce que le réalisateur leur demande ou alors chez ceux qui se laissent influencer (trop) fortement par les choix musicaux du metteur en scène. Beaucoup de paramètres rentrent en jeu, le caractère du musicien, son potentiel imaginatif, l'influence du réalisateur, le délai requis, etc...Le cinéma est aussi une industrie et le risque artistique fait toujours un peu peur aux producteurs. Lorsque Gillo Pontecorvo fit appel à Ennio Morricone sur son film Queimada dont l'acteur principal fut Marlon Brando, il lui demanda une composition originale, sauf pour une scène précise sur laquelle le réalisateur avait plaqué la Missa Luba. Il voulait ce thème-là sur cette séquence et c'est tout. C'était sa décision! Une grande discussion s'engagea alors entre les deux hommes car Morricone n'était pas du tout d'accord, bien qu'il savait au fond de lui que le réalisateur est celui qui a toujours le dernier mot face au musicien. Morricone expliqua à Pontecorvo que la Missa Luba fonctionne très bien sur la scène en question mais qu'elle va casser l'unité sonore du film, vu dans sa globalité. IL lui propose alors d'écrire un thème qui fonctionnera sur la scène tout en préservant une cohérence sonore. Après, Morricone précisa à Pontecorvo que s'il préférait toujours la Missa Luba c'était lui le patron. Lorsque ce dernier écouta la nouvelle musique que le compositeur romain avait concocté spécialement pour cette scène, il la trouva bien plus belle que la Missa Luba et bien plus en adéquation avec l'esprit du film. (Cette anecdote fut relatée par le réalisateur lui-même.)

Mais une musique de film peut être aussi à la pointe de l'avant-garde au moment de sa conception, comme ce que Morricone composa sur L'ATTENTAT du réalisateur français Yves Boisset. Le thème principal donne déjà une idée précise du film et la scène très courte où Trintignant s'échappe par la fenêtre et court vers une cabine téléphonique, n'aurait pas la même intensité sans la musique:




Dernière édition par Icare le 2012-11-08, 08:14, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 15785
Age : 58
Date d'inscription : 13/11/2009

Exposé musicologique et bibliographie Empty
MessageSujet: Re: Exposé musicologique et bibliographie   Exposé musicologique et bibliographie Empty2012-11-06, 23:22

vizZ a écrit:
On trouve aussi du Mahler dans le générique de Star Wars (symphonies 6 et 7 de mémoire). Je sais c'est probablement pas le meilleur exemple mais bon ça m'avait vraiment surpris même si je l'ai découvert dans l'autre sens (en écoutant la 7ème je me suis dit: "ah mais c'est star wars !!??") Rolling Eyes

Star Wars de John Williams est truffé de références classiques mais le résultat à l'image est impeccable et Williams a un style musical très reconnaissable, malgré tout.
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
joachim

Nombre de messages : 23572
Age : 76
Date d'inscription : 19/08/2006

Exposé musicologique et bibliographie Empty
MessageSujet: Re: Exposé musicologique et bibliographie   Exposé musicologique et bibliographie Empty2012-11-07, 10:09

Je ne sais pas si ça peut t'être utile, mais tu pourrais peut-être rappeler que la toute première musique de film de l'histoire du cinéma a été composée par Camille Saint-Saëns pour l' Assassinat du duc de Guise, en 1908 (film muet de Henri Lavedan).

Pour l'introduction de thèmes celtiques, il faut évidemment se tourner vers les Britanniques (Stanford avec ses rhapsodies irlandaises et sa symphonie n° 3, Harty et sa symphonie irlandaise, Bantock et sa symphonie des Hébrides et sa symphonie celtique, Mac Cunn et ses poèmes symphoniques.
Revenir en haut Aller en bas
shanessean

shanessean

Nombre de messages : 815
Age : 85
Date d'inscription : 19/08/2009

Exposé musicologique et bibliographie Empty
MessageSujet: Les Amants de Louis Malle   Exposé musicologique et bibliographie Empty2012-11-07, 18:40



Chère Pianoline,
Voilà ce que j'ai découvert dans un flim en 1958 que tous les amateurs de musique doivebt connaître grâce au flim Star Trek . Pourquoi pas, s'il en ont apprécié la beauté. Il s'agit de

l Les Amants (1958) film de Louis Malle avec Jeanne Moreau, Alain Cuny, Jose Luis de Villalonga, Jean-Marc Bory String Sextet n 1 op 18 II. Andante ma moderato 'Frühlingssextett' Pablo Casals violoncelle, Isaac Stern violon

extrait du film: https://www.youtube.com/watch?feature=player_detailpage&v=BgSJDuyrvWI

en concert: https://www.youtube.com/watch?v=gJd6mk6gDrk&feature=related

Rarement une musique si belle ne m'a donné autant de frissons. Un vrai coup de foudre, pour Jeanne Moreau mais surtout pour Brahms.

Revenir en haut Aller en bas
https://musiqueclassique.forumpro.fr/
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 15785
Age : 58
Date d'inscription : 13/11/2009

Exposé musicologique et bibliographie Empty
MessageSujet: Re: Exposé musicologique et bibliographie   Exposé musicologique et bibliographie Empty2012-11-07, 19:45

C'est pour cette raison aussi que le cinéma peut être un véritable vecteur pour la musique classique surtout avec des réalisateurs comme Louis Malle et Stanley Kubrik, par exemple. Le Requiem de Ligeti vaut quand même en grande partie sa célébrité par l'usage qu'en fit Kubrik dans 2001, ODYSSEE DE L'ESPACE. Certains réalisateurs préfèrent utiliser des musiques préexistantes plutôt que de faire appel à un compositeur même expérimenté. Ils se penchent alors sur des partitions classiques de Bach, Brahms, Mahler, Schubert, des morceaux qui les touchent particulièrement et avec lesquels ils entretiennent une relation intellectuelle et affective assez étroite... Parfois, ils utilisent des chansons connues du rock ou de la variété, sauf que, dans ce cas précis, les intentions peuvent être plus commerciales. L'usage de musique classique au cinéma peut parfois être un très bon choix, mais il peut aussi en devenir un mauvais, aussi beau que puisse être le morceau choisi, s'il n'est pas suffisamment en adéquation avec la scène ainsi illustrée. Il peut tout simplement vous sortir du film ou fausser le propos. Parmi les réalisateurs plus récents, Quentin Tarantino utilise aussi des musiques préexistantes, mais plutôt que de puiser dans le répertoire classique, il puise dans la "vieille" musique de film, utilisant souvent des thèmes de Bacalov et surtout d'Ennio Morricone, notamment ceux composés pour des westerns italiens des années 70.

Le cinéma est un véritable carrefour musical dans la mesure où il s'accapare pratiquement de tous les courants musicaux depuis la musique ancienne en passant par le baroque, le classique/romantique, le moderne, le contemporain, l'électronique, l'aléatoire, l'expérimental,la Pop/rock, le jazz, la variété, les musiques du mondes et même le rap. Tous ces genres musicaux se sont invités aux cinéma, certains plus régulièrement que d'autres mais peu importe, la musique de film n'en est pas moins un genre hybride et bâtard par définition, comme je l'ai mentionné quelques lignes au-dessus, elle est un véritable carrefour musical.


Dernière édition par Icare le 2012-11-08, 07:59, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 15785
Age : 58
Date d'inscription : 13/11/2009

Exposé musicologique et bibliographie Empty
MessageSujet: Re: Exposé musicologique et bibliographie   Exposé musicologique et bibliographie Empty2012-11-07, 20:02

Citation :
Tous ces genres musicaux se sont invités aux cinéma, certains plus régulièrement que d'autres mais peu importe, la musique de film n'en est pas moins un genre hybride et bâtard par définition.

Ne rien voir de péjoratif là-dedans, je considère la musique de film comme un art à part entière lorsqu'elle est conçue par des compositeurs sérieux [qui aiment et ont le sens du cinéma - point capital pour être à la hauteur] et qui partagent cette même idée de la création pour l'image. Wink


Dernière édition par Icare le 2012-11-08, 08:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
shanessean

shanessean

Nombre de messages : 815
Age : 85
Date d'inscription : 19/08/2009

Exposé musicologique et bibliographie Empty
MessageSujet: kUBRICK   Exposé musicologique et bibliographie Empty2012-11-07, 21:22

Dans 2001, L'ODYSSEE DE L'ESPACE, Kubrik commence l'histoiret avec Also sprach Zaratoustra finit pour passer au 2e acte (si jose dire) majestueusement au Beau Danube Bleu.
Ce choix de musique voulu est magnifique et colle terriblement bien aux images, avec cet os qui monte en tournoyant, puis son mouvement ralentit jusqu'à se stabiliser et se transformer en vaisseau spatial au son du Beau Danube bleu .....
Quelle scéne, génial.

Kubrik est un tout grand artiste,


Dernière édition par shanessean le 2012-11-14, 15:59, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://musiqueclassique.forumpro.fr/
Pianoline
Mascotte du forum
Mascotte du forum
Pianoline

Nombre de messages : 2335
Age : 28
Date d'inscription : 08/06/2011

Exposé musicologique et bibliographie Empty
MessageSujet: Re: Exposé musicologique et bibliographie   Exposé musicologique et bibliographie Empty2012-11-11, 10:20

Oh merci beaucoup !
Ca va m'aider beaucoup, ca me donne déjà de nouvelles pistes pour ma bibliographie et je vais vraiment m'inspirer de tout ce que vous m'avez dit, ne m'y connaissant pas beaucoup en musique de film.
Puis je vais utiliser pas mal de topics déjà faits ici sur les compositeurs de musique de film notamment, Wink

Et Joachim, je n'y avais pas pensé pour la musique celte !

Un grand merci à vous !


PS : ah oui puis comme mon sujet est très vaste, je me contente de parler de ce qui se passe musicalement aujourd'hui, je me centrerai donc uniquement sur le XXIe siècle. Même, si au début, je ferai une brève allusion aux débuts de la musique de film, en introduction. Et je pourrai mentionner vite fait quelques sublimes chefs d'oeuvre du domaine, Wink
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Exposé musicologique et bibliographie Empty
MessageSujet: Re: Exposé musicologique et bibliographie   Exposé musicologique et bibliographie Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Exposé musicologique et bibliographie
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» BACH, un exposé...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Communauté :: Discussions sur la musique-
Sauter vers: