Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

 

 Michael Haydn (1737-1806)

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Jean

Jean

Nombre de messages : 8085
Age : 79
Date d'inscription : 14/05/2007

Michael Haydn (1737-1806) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Michael Haydn (1737-1806)   Michael Haydn (1737-1806) - Page 3 Empty2013-03-10, 17:25

"Capriccio" est gonflé! d'éditer un requiem prétenduement de Michael Haydn, si on sait qu'il n'ai pas de lui pale

d'autant que cet enregistrement n'est pas si vieux: il date de 2006!...J'avoue ne pas avoir suffisemment écouté du Michael Haydn pour suppossé qu'il n'est pas de lui Embarassed

En tout merci pour ces précitions Joachim!...et pour complèter ta réponse à Icare , le premier réquiem de M. Haydn est sensiblement plus passionnant que les deux autres!
en voici deux superbes versions:

Michael Haydn (1737-1806) - Page 3 0760623124520



Michael Haydn (1737-1806) - Page 3 0034571175102
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 15987
Age : 58
Date d'inscription : 13/11/2009

Michael Haydn (1737-1806) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Michael Haydn (1737-1806)   Michael Haydn (1737-1806) - Page 3 Empty2013-03-10, 18:17


Merci pour ces informations qui vont probablement orienter un de mes futurs achats. Mains
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
joachim

Nombre de messages : 24120
Age : 76
Date d'inscription : 19/08/2006

Michael Haydn (1737-1806) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Michael Haydn (1737-1806)   Michael Haydn (1737-1806) - Page 3 Empty2013-03-27, 20:24

On n'entend pas très souvent ses grandes Sérénades de Michael Haydn. Pourtant il y a moult trésors en elles, et dont certains extraits sont sortis comme concertos pour trompette ou concertos pour trombone.

En voici une, celle en ré majeur MH 68
Cette sérénade (également intitulée Divertimento) MH 68 ou P 38/58 est la première des cinq grandes sérénades orchestrales de Michael Haydn. Elle a été composée en 1764 et comporte 9 mouvements en comptant la marche d'ouverture (MH 67). Sa durée est de 58 minutes !

Elle est écrite pour clarinette et trombone concertants, 2 flûtes, 2 hautbois, 2 bassons, 2 cors, 2 trompettes (clarine), 2 violons, 2 altos, violoncelle et contrebasse. Elle comporte pas moins de trois "concertinos", et quatre de ses mouvements sont devenus la Symphonie MH 69 (P 38).

Les mouvements :

1 - Marche en ré majeur (MH 67 ou P 58)
2 - Allegro molto en ré majeur
3 - Andante en sol majeur qui comporte un basson soliste
4 - Menuetto en ré majeur et trio avec là aussi une importante partie de basson soliste (3 et 4 sont quelquefois interprétés sous le nom de concertino pour basson)
5 - Andante en la majeur pour clarinette soliste (concertino pour clarinette avec l'allegro spiritoso suivant version clarinette)
6 - Allegro spiritoso en la majeur pour trombone alto, également version pour clarinette
7 - Menuetto en ré majeur - Trio en sol majeur pour trombone alto
8 - Andantino en ré mineur pour trombone alto (6, 7 et 8 forment un des deux Concertino pour trombone de M Haydn)
9 - Finale Presto en ré majeur, avec la participation des trois solistes

A noter que la partie soliste de clarinette est utilisée à Salzbourg pour la première fois. La ritournelle de l'allegro spirituoso se retrouvera dans le finale de la Petite Musique de Nuit de Mozart.

Michael Haydn (1737-1806) - Page 3 Front52
Revenir en haut Aller en bas
Stadler
Admin
Stadler

Nombre de messages : 4062
Age : 52
Date d'inscription : 09/11/2006

Michael Haydn (1737-1806) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Michael Haydn (1737-1806)   Michael Haydn (1737-1806) - Page 3 Empty2013-03-28, 10:20

Tu me fais baver Michael Haydn (1737-1806) - Page 3 185465
Revenir en haut Aller en bas
http://clarinette-classique.forumactif.fr/index.htm
Jean

Jean

Nombre de messages : 8085
Age : 79
Date d'inscription : 14/05/2007

Michael Haydn (1737-1806) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Michael Haydn (1737-1806)   Michael Haydn (1737-1806) - Page 3 Empty2016-01-12, 09:19

Une très belle interprétation sur youtub du "célèbre" Requiem de Michael Haydn par l'ensemble Pygmalion de Raphael Pichon:

NB: le catalogue des oeuvres ,présenté par Joachim plus haut le désigne avec la référence MH 155, tout comme cet enregistrement...; mais les deux enregistrements présentés plus haut (Zacharias et King) indiquent MH 154!?...

Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
joachim

Nombre de messages : 24120
Age : 76
Date d'inscription : 19/08/2006

Michael Haydn (1737-1806) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Michael Haydn (1737-1806)   Michael Haydn (1737-1806) - Page 3 Empty2016-07-07, 20:14

Ainsi que j'écrivais dans le fil Gregor Werner, le CD  en question comportait également la Musique pour une opérette mythologique, qui en fait est une suite de la musique du Sinspiel Die Wahreit der Natur. L'oeuvre, en 6 mouvements, est aussi classée dans les symphonies par Perger : n° 14 en fa majeur, P 46 ou MH 118.

Michael Haydn (1737-1806) - Page 3 Cover16




https://www.youtube.com/watch?v=14iMfxC4n3M
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
joachim

Nombre de messages : 24120
Age : 76
Date d'inscription : 19/08/2006

Michael Haydn (1737-1806) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Michael Haydn (1737-1806)   Michael Haydn (1737-1806) - Page 3 Empty2017-11-22, 18:35

CPO est décidément un label qui nous fait découvrir quantité de musiques inconnues. En 2 CD il nous est présenté l'intégrale des concertos pour instruments à vent de Michael. Certains sont des concertos "normaux", d'autres sont en fait des mouvements concertants de grandes sérénades orchestrales. En tout cas voici deux CD dont je ne pourrais plus me passer Very Happy

Michael Haydn (1737-1806) - Page 3 Salzbu10

Michael Haydn (1737-1806) - Page 3 Photog10

Michael Haydn (1737-1806) - Page 3 Photog11
Revenir en haut Aller en bas
steph-w

steph-w

Nombre de messages : 719
Age : 61
Date d'inscription : 07/02/2007

Michael Haydn (1737-1806) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Michael Haydn (1737-1806)   Michael Haydn (1737-1806) - Page 3 Empty2019-09-19, 11:28

Les amateurs de Michael Haydn, dont je suis, apprécieront sûrement l'arrivée prochaine d'un pavé de 28 CD de sa musique, et à prix intéressant, prévue pour le 02 octobre!

http://www.clicmusique.com/johann-michael-haydn-edition-p-103203.html

On y retrouvera quantité de messes (magnifiques), de quatuors (difficiles à trouver) et d'autres raretés, (opéras...) Very Happy

Michael Haydn (1737-1806) - Page 3 5028421958859

Revenir en haut Aller en bas
laudec

laudec

Nombre de messages : 5667
Age : 70
Date d'inscription : 25/02/2013

Michael Haydn (1737-1806) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Michael Haydn (1737-1806)   Michael Haydn (1737-1806) - Page 3 Empty2019-09-19, 11:44

Merci pour cette info Steph, ça m'a l'air très intéressant mais les coffrets si impressionnants par laqualité mais aussi par la quantité d’œuvres qu'ils présentent me découragent à chaque fois, je ne parviens pas à écouter le tiers du quart de ce qui est offert à l'écoute et j'ai l'impression que ma vie sera cent fois trop courte pour faire tout ce que j'ai envie de faire... donc je m'abstiens d'acheter ces monuments, je ne parviens qu'à picorer à gauche à droite quelques gouttelettes de  ce nectar... drunken
J'en connais beaucoup d'autres qui n'ont pas cette limite et qui seront ravis par cette publication Wink
Revenir en haut Aller en bas
Bel Canto
Admin
Bel Canto

Nombre de messages : 6725
Age : 66
Date d'inscription : 10/07/2007

Michael Haydn (1737-1806) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Michael Haydn (1737-1806)   Michael Haydn (1737-1806) - Page 3 Empty2020-03-30, 12:48

Une intervention de Benoît dans "au fil des jours" que je me permets de replacer ici afin de la sauvegarder.

benoît a écrit:
Voilà ce qui m' a mis en joie ce week-end ( délaissant provisoirement Mendelssohn et Saint-Saëns et autres...) tombant sur ce disque mis de côté en attendant ....



https://www.youtube.com/watch?v=HznlZeqcLjs&feature=emb_title

Tirés de ce disque

Michael Haydn (1737-1806) - Page 3 51YR2GbFapL

J' avoue que je ne connaissais pas les " Zürcher Sängerknaben " ; comme disent les jeunes, c' est une " tuerie " ; un peu de douceur , d' innocence dans un monde brutal et dangereux...
Revenir en haut Aller en bas
http://vitabella.sosblog.fr/index.htm
Jean

Jean

Nombre de messages : 8085
Age : 79
Date d'inscription : 14/05/2007

Michael Haydn (1737-1806) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Michael Haydn (1737-1806)   Michael Haydn (1737-1806) - Page 3 Empty2020-03-30, 13:56

Merci Benoît (et ..Bel Canto : çà aurait été très dommage de rater ou oublier ce superbe cd de Michael Haydn!!
Revenir en haut Aller en bas
steph-w

steph-w

Nombre de messages : 719
Age : 61
Date d'inscription : 07/02/2007

Michael Haydn (1737-1806) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Michael Haydn (1737-1806)   Michael Haydn (1737-1806) - Page 3 Empty2020-04-01, 17:53

La musique sacrée de Michael Haydn est d'une extraordinaire beauté. A tel point (je ne sais si c'est ici que j'en avais fait part) que même son frère Joseph lui reconnaissait, une qualité supérieure à la sienne. Very Happy C'est bien sûr subjectif, mais ne peut-on pas espérer meilleur compliment que celui-là? Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
joachim

Nombre de messages : 24120
Age : 76
Date d'inscription : 19/08/2006

Michael Haydn (1737-1806) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Michael Haydn (1737-1806)   Michael Haydn (1737-1806) - Page 3 Empty2020-04-01, 18:56

steph-w a écrit:
A tel point (je ne sais si c'est ici que j'en avais fait part) que même son frère Joseph lui reconnaissait, une qualité supérieure à la sienne. Very Happy C'est bien sûr subjectif, mais ne peut-on pas espérer meilleur compliment que celui-là? Rolling Eyes

Si, on en avait parlé chez Ron et aussi dans le forum Haydn, et il me semble aussi dans les premières pages de ce topic - mais j'ai la flemme de tout relire -  Wink

Cet avis est partagé par E.T.A. Hoffmann (l'auteur des contes, également grand musicien et compositeur).

Il cite dans un de ses articles le "brave Michael Haydn qui, dans le domaine religieux, atteint tout à fait le niveau de son frère, et souvent le dépasse en sérieux"

Par "sérieux", je crois que Hoffmann voulait dire que Michael se conformait plus à la tradition, voulue par Colloredo, que Joseph, jugé trop "léger", presque trop joyeux dans ses messes. Par moments, Michael place quelques notes de plain-chant, du plus bel effet. Les Messes de Michael sont plus confidentielles, plus sobres, peut-être davantage propices à la méditation ou la prière, que les messes de Joseph, plus extraverties et avec un orchestre plus fourni. Ceci dit, j'adore aussi les messes de Joseph Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
joachim

Nombre de messages : 24120
Age : 76
Date d'inscription : 19/08/2006

Michael Haydn (1737-1806) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Michael Haydn (1737-1806)   Michael Haydn (1737-1806) - Page 3 Empty2020-10-07, 12:13

Une autre de ces belles messes de Michael : la Missa Sancti Ruperti "Jubiläumsmesse" (1782)



https://www.youtube.com/watch?v=7TZg_5ZFTRs&t=11s

Ce n'est une des plus connues, et c'est dommage !
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
joachim

Nombre de messages : 24120
Age : 76
Date d'inscription : 19/08/2006

Michael Haydn (1737-1806) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Michael Haydn (1737-1806)   Michael Haydn (1737-1806) - Page 3 Empty2020-10-25, 12:38

Et si nous en revenions aux symphonies ? Voici une des premières (1763) : n° 5 en la majeur, P 3 ou MH 63




https://www.youtube.com/watch?v=4qI_q24_pbI

Quatre mouvements

1. Allegro Molto
2. Andante ma non Troppo à 7:56
3. Menuetto à 17:14
4. Presto à 20:12

l'Allegro molto est sans discontinuer un mouvement un peu fou, une sorte de course effrénée pendant plus de 7 minutes
l'andante, très différent, est empli de tendresse, assez caractéristique de Michael Haydn dans ses mouvements lents
le menuet, dans son exposition, incite à la danse, le trio est plus calme
Avec le presto final on en revient à l'allégresse du premier mouvement
Revenir en haut Aller en bas
Jean

Jean

Nombre de messages : 8085
Age : 79
Date d'inscription : 14/05/2007

Michael Haydn (1737-1806) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Michael Haydn (1737-1806)   Michael Haydn (1737-1806) - Page 3 Empty2020-10-25, 16:15

Pas mal en effet...
J'ai vu que "Billiant classqiue" avait sorti un coffret Michael Haydn de 28 CD , sans doute pas l'intégrale de son oeuvre mais avec un panel assez exhaustif (symphonies, concertos, messes et oeuvres religieuses, musique de chambre)
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
joachim

Nombre de messages : 24120
Age : 76
Date d'inscription : 19/08/2006

Michael Haydn (1737-1806) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Michael Haydn (1737-1806)   Michael Haydn (1737-1806) - Page 3 Empty2020-12-27, 18:31

Une belle Sérénade en ré majeur MH 407



https://www.youtube.com/watch?v=WL0UeEYaSao
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
joachim

Nombre de messages : 24120
Age : 76
Date d'inscription : 19/08/2006

Michael Haydn (1737-1806) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Michael Haydn (1737-1806)   Michael Haydn (1737-1806) - Page 3 Empty2020-12-27, 19:14

Un concerto de jeunesse (1760) en ut majeur pour une formation assez rare : alto, orgue et orchestre MH 41 ou P 55



https://www.youtube.com/watch?v=-WpWYrBvJgc

Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin
Snoopy

Nombre de messages : 28037
Age : 47
Date d'inscription : 10/08/2006

Michael Haydn (1737-1806) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Michael Haydn (1737-1806)   Michael Haydn (1737-1806) - Page 3 Empty2020-12-27, 19:18

En effet, elle est très sympa la Sérénade Mains
Revenir en haut Aller en bas
https://musiqueclassique.forumpro.fr
joachim
Admin
joachim

Nombre de messages : 24120
Age : 76
Date d'inscription : 19/08/2006

Michael Haydn (1737-1806) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Michael Haydn (1737-1806)   Michael Haydn (1737-1806) - Page 3 Empty2020-12-29, 19:49

Missa Sancti Gabrielis en ut majeur, MH 17



https://www.youtube.com/watch?v=ScKK17UPSYg

Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
joachim

Nombre de messages : 24120
Age : 76
Date d'inscription : 19/08/2006

Michael Haydn (1737-1806) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Michael Haydn (1737-1806)   Michael Haydn (1737-1806) - Page 3 Empty2021-02-21, 19:57

Notturno solennne en mi bémol majeur pour cordes et 2 cors MH deest



https://www.youtube.com/watch?v=7Irb5rn8XDU
Revenir en haut Aller en bas
Pébété

Pébété

Nombre de messages : 1446
Age : 77
Date d'inscription : 19/03/2019

Michael Haydn (1737-1806) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Michael Haydn (1737-1806)   Michael Haydn (1737-1806) - Page 3 Empty2022-02-17, 19:07

Une remarquable messe chantée par Arsys Bourgogne, qui est un ensemble vocal français créé en 1999 par Pierre Cao à géométrie variable qui est maintenant dirigé par Mihály Zeke. Il est constitué de 8 à 16 choristes qui chantent a cappella ou accompagnés par des instruments.

Missa Sancti Hieronymi  Michael Haydn (1737-1806) - Page 3 185465  Michael Haydn (1737-1806) - Page 3 185465


https://www.youtube.com/watch?v=SfbwNRKuVRo
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
joachim

Nombre de messages : 24120
Age : 76
Date d'inscription : 19/08/2006

Michael Haydn (1737-1806) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Michael Haydn (1737-1806)   Michael Haydn (1737-1806) - Page 3 Empty2022-09-15, 12:44



https://www.youtube.com/watch?v=YSYgUG8AE8k

Sinfonia (D-moll) â piu strumenti (1784) [MH 393]

1. Allegro brillante 0:00
2. Andantino 5:13
3. Presto Scherzando 12:58

English Chamber Orchestra; Charles Mackerras (1925-2010, conductor)



Commentaire

Johan Michael Haydn (Rohrau, 14 septembre 1737 - Salzbourg, 10 août 1806) est un compositeur autrichien, frère cadet de Joseph Haydn (1732-1809).

Il est né dans le village de Rohrau sur la rivière Leitha, près de la frontière actuelle entre l'Autriche et la Hongrie. Il se rend à Vienne à l'âge de huit ans et entre à l'école de chorale de la Stephansdom. Vers 1753, sa voix se brisa et il fut renvoyé de l'école de chorale. Haydn quitta Vienne pour Grosswardein vers 1757. La festive Missa SS Cyrilli et Methodii (1758), l'une des rares œuvres datées composées avant 1760, y fut composée.

Haydn était apparemment de retour dans les environs de Vienne en 1762. C'est peut-être à cette époque qu'il attira l'attention du comte Vinzenz Joseph Schrattenbach, le neveu de Sigismund Christoph, archevêque de Salzbourg, qui recommanda que Haydn se voie offrir un poste à Salzbourg. D'après la quantité de musique de Haydn copiée pour des représentations dans l'est de l'Autriche au cours des années 1750 et 1760, il semblerait qu'il était assez connu dans toute la région. La mort de J.E. Eberlin en 1762 a conduit à un remaniement des musiciens éminents de Salzbourg et finalement à la nomination de Haydn comme Konzertmeister de la cour. Parmi ses collègues figuraient Leopold Mozart, A.C. Adlgasser, G.F. Lolli et plus tard W.A. Mozart.
Le 24 juillet 1763, une «Tafelmusique» de sa main fut jouée et, le 14 août, il assuma officiellement son nouveau poste, qui impliquait de jouer de l'orgue ainsi que du violon. Depuis lors jusqu'à la mort de l'archevêque Schrattenbach à la fin de 1771, Haydn composa principalement des œuvres dramatiques pour le théâtre de l'Université bénédictine ; Die Schuldigkeit des ersten Gebots (1767) est le résultat d'une collaboration entre Haydn, Adlgasser et Mozart, alors âgé de 11 ans.

Le 17 août 1768, il épousa Maria Magdalena Lipp (1745-1827), chanteuse à la Hofkapelle et fille de l'organiste de la cour, Franz Ignaz Lipp. Le couple vivait dans un appartement appartenant à l'abbaye Saint-Pierre, pour laquelle Haydn composa quelques œuvres occasionnelles. L'unique enfant des Haydn, Aloysia Josepha, est née en 1770, mais est décédée à un an. Hieronymus, comte Colloredo, fut intronisé prince-archevêque en mars 1772, et il institua immédiatement des contrôles fiscaux plus stricts qui restreignirent considérablement les activités du théâtre universitaire.

Un voyage prévu en Italie ne s'est probablement jamais concrétisé car Haydn reçut rapidement le poste d'organiste à la Dreifaltigkeitskirche lorsque Adlgasser mourut subitement le 22 décembre 1777. Amer que le poste n'ait pas été confié à son fils, Leopold Mozart, qui avait précédemment fait l'éloge de son collègue, a décrit Haydn comme sujet à une forte consommation d'alcool et à la paresse.

Haydn composa ses œuvres les plus connues entre 1771 et 1777 : le Requiem (1771) et la Missa S. Hieronymi (1777). En 1782, il assuma le poste d'organiste de la cour. À l'occasion du 1200e anniversaire de l'archiépiscopat, la même année, Colloredo publie une lettre pastorale, la première d'une série de proclamations destinées à simplifier les services religieux. En réponse, Haydn composa environ 100 arrangements de Mass Propers dans un style homophonique simple.

Au cours des années 1780, Haydn a achevé 20 symphonies. Écrivant de Vienne en 1784, Mozart a exprimé son étonnement devant la rapidité avec laquelle il a pu obtenir des copies des symphonies les plus récentes de Michael Haydn. Au cours des années 1790, Haydn jouit d'une sphère d'influence grandissante en tant que professeur de composition ; Anton Diabelli a participé à la publication de nombreuses œuvres sacrées de Haydn par la maison d'édition viennoise qui portera plus tard son nom. Sigismund Neukomm était un élève de Haydn dans les années 1790. Le jeune C.M. von Weber est venu à Haydn en 1797; et Franz Schubert, bien qu'il n'ait jamais été l'un de ses élèves, visita la tombe de Haydn à Salzbourg et inclua des mots d'admiration pour lui dans une lettre à son frère Ferdinand.

En janvier 1801, son appartement fut pillé par des soldats français, ce qui fut peut-être le catalyseur d'un voyage à Vienne. En septembre 1801, il était de nouveau à Vienne pour répéter une messe commandée par l'impératrice Marie-Thérèse, qui chanta un rôle solo dans une représentation. Il a commencé à travailler sur un Requiem (1806), commandé par l'impératrice, mais en raison de sa santé déclinante, il ne l'a jamais terminé. Bien qu'il s'attendait à ce que le printemps suivant apporte une amélioration de sa santé, ce n'e fut pas le cas, et il mourut le 10 août 1806, entouré d'amis et d'étudiants à son chevet.
Revenir en haut Aller en bas
benoît

benoît

Nombre de messages : 343
Age : 58
Date d'inscription : 14/02/2007

Michael Haydn (1737-1806) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Michael Haydn (1737-1806)   Michael Haydn (1737-1806) - Page 3 Empty2022-09-15, 17:51

Compositeur que je connais parfaitement bien , tout ce que j' entends de lui m' exalte complètement ; symphonies enthousiasmantes de la période Classique , qui , à mon avis , en font un musicien majeur de cette époque mais il faut redire que sa musique religieuse est absolument  remarquable ; je me sens transporté à chaque fois dans ces magnifiques églises baroques ou rococo d' Europe Centrale, oeuvres d' Art total où se mêlent avec allégresse  l' architecture, la peinture ,la sculpture

Voici une des toutes premières messes de Michael , de 1758 , écrite à 21 ans , déjà très solide, en avance effectivement ( cf forum Haydn ), où des éléments archaïques passéistes , plus austères, se mêlent à un style galant plus moderne ( avec ,entre autre, solo de violon) avec une grande maîtrise du chant choral;une oeuvre de transition remarquable , qu' on ne trouve que sur Youtube ( dans une interprétation live a priori avec un manque parfois de justesse chez le ténor ), jamais enregistrée en CD ( un comble !!)

Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
joachim

Nombre de messages : 24120
Age : 76
Date d'inscription : 19/08/2006

Michael Haydn (1737-1806) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Michael Haydn (1737-1806)   Michael Haydn (1737-1806) - Page 3 Empty2022-09-15, 18:51

Il suffit de lire les premières pages pour se rendre compte à quel point, comme toi, j'aime la musique de Michael Haydn, et ce quel qu'en soit le domaine, des symphonies et concertos, sérénades, musique de chambre (ses quintettes à cordes Michael Haydn (1737-1806) - Page 3 185465 ) à sa musique religieuse, messes, motets, hymnes, graduels et autres. Tu sais très certainement qu'il a composé des messes allemandes, magnificat, miserere, motets allemands de grande valeur, eux aussi.

La messe que tu présentes, Cyrille et Méthode (MH 13), existe en CD puisque je l'ai téléchargée, par les mêmes interprètes que la video Youtube :

Michael Haydn (1737-1806) - Page 3 Missa_10
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Michael Haydn (1737-1806) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Michael Haydn (1737-1806)   Michael Haydn (1737-1806) - Page 3 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Michael Haydn (1737-1806)
Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» François Giroust (1737-1799)
» Josef Myslivecek (1737-1781)
» Leonzi HONAUER (1737-1790)
» Antonio MONTARANI (1676-1737)
» Vincenzo Manfredini (1737-1799)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les compositeurs-
Sauter vers: