Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le deal à ne pas rater :
Corsair Vengeance LPX 32GB (2 x 16GB) DDR4 3200MHz C16 High ...
99.90 €
Voir le deal

 

  William RUSSO (1928-2003)

Aller en bas 
AuteurMessage
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 15987
Age : 58
Date d'inscription : 13/11/2009

 William RUSSO (1928-2003) Empty
MessageSujet: William RUSSO (1928-2003)    William RUSSO (1928-2003) Empty2012-07-22, 23:35

 William RUSSO (1928-2003) Russo "Dans STREET MUSIC de WILLIAM RUSSO, l'harmonica manié par Corky Siegel est une voix plutôt qu'un instrument, une voix rauque, déchirante, sanglotante, expressive jusqu'à l'indécence. Mais l'oeuvre dans son ensemble, tout particulièrement le troisième mouvement, témoigne d'une culture et d'un métier dignes des plus grands classiques." Diapason 1977.

Les mondes du jazz, du blues et du classique se côtoient savamment dans la musique de William Russo. Il a écrit pas loin de 300 oeuvres en cinq décénnies dans différents genres. Russo est un compositeur et tromboniste américain né le 25 juin 1928 à Chicago. Elève du pianiste de jazz Lennie Tristano, il débuta en tant que tromboniste, arrangeur et compositeur dans l'orchestre de Stan Kenton au commencement des années 50. Il compose alors des partitions innovantes enrichies de passages polyrythmiques, polytonals, parfaitement infusé avec les idiomes du langage classique, pervertissant ses lignes mélodiques de dissonances bien étudiées; tous les ingrédients d'un élan moderniste qui plus tard allait devenir des normes incontournables dans l'orchestration du jazz. Une de ses oeuvres les plus remarquées, Halls of Brass, a été composée pour l'orchestre de Stan Kenton et conçue spécialement pour la section de cuivres, c'est-à-dire sans la famille des bois ni celle des percussions. Elle a été enregistrée par Buddy Childers, Maynard Ferguson et Mitt Bernhart.

William Russo a voyagé dans toute l'Europe, puis, en 1965, il retourna dans sa ville natale Chicago où il fonda le Département de musique du Collège Britannique. En plus de sa direction du Centre pour la Nouvelle Musique et de son implication en tant que président du Département, il donna également des cours de composition tout en continuant son action créative au sein de l'Ensemble de jazz de Chicago. En plus d'écrire assidument pour des ensembles de jazz, William Russo a aussi composé des oeuvres de forme classique, ce qui comprend notamment des pièces chorales et des symphonies, ainsi qu'un nombre estimable de musiques pour le Théâtre. Sa Symphonie n°2 "Titans" a reçu en 1959 le Prix Koussevitzky, a par ce fait marqué son entrée dans le domaine de la musique dite sérieuse. Elle a été créée par le New York Philharmonic, la même année, sous la baguette de Léonard Bernstein. Deux autres oeuvres viendront scinder le grand talent du compositeur; Street Music - A blues concerto pour harmonica, piano et orchestre symphonique et Three Pieces for Blues Band and Symphony Orchestra, toutes deux parues chez "Deutsche Grammophon" sous la direction de Seiji Osawa.

 William RUSSO (1928-2003) Bill%20Russo_1 William Russo s'est éteint le 11 janvier 2003 à l'âge de 75 ans.


Dernière édition par Icare le 2017-10-13, 08:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
joachim

Nombre de messages : 24120
Age : 76
Date d'inscription : 19/08/2006

 William RUSSO (1928-2003) Empty
MessageSujet: Re: William RUSSO (1928-2003)    William RUSSO (1928-2003) Empty2013-10-09, 10:19

Catalogue des oeuvres

Œuvres pour orchestre

1955 Musique pour saxophone alto et cordes, op. 9
1957 Divertissement, pour flûte, clarinette, 2 trompettes, trombone, timbales, trois violons et piano, op. 13
1957 Symphony Nr. 1, pour orchestre, op. 15
1958 Symphony Nr. 2 en ut "The Titans", op. 32
1960 Variations sur le thème américain "When the Saints Go Marching In", pour orchestre, op. 40
1962 Concerto in C for Violoncello and Orchestra, Op.41
1963 Cinq Pièces pour orchestre de jazz
1963 The English concerto, pour violon et orchestre de jazz, op. 43
1965 Suite for violin, pour violon et orchestre à cordes, op. 46
1968 Three pieces for blues band and Symphony orchestra (Trois pièces pour groupe de blues et orchestre), op. 50
1975 Suite Carousel, pour orchestre de jazz, op. 63
1977 Street Music - A Blues Concerto pour harmonica jazz et orchestre, op. 65
1983 Hello, pour orchestre, op. 79
Chicago Concerto pour saxophone baryton et orchestre jazz
Chicago Suite No. 1, pour orchestre de jazz
Chicago Suite No. 2 pour orchestre de jazz, op. 97 (1996)
Frank Speaking, pour orchestre de jazz, op. 5
In Memoriam, Herman Conaway, Op.95, 1994
Jubilatum, pour orchestre, op. 101 (1999)
Portrait of a Count, pour orchestre de jazz
The Red Hat



Oeuvres pour vents

1952 Suite n° 1, pour orchestre de jazz; op. 5
1952 Suite n° 2 pour orchestre de jazz, op. 8
1955 The English Suite, pour orchestre, op. 20
1957 Allegro pour orchestre d'harmonie, op. 12
1959 Fugue for Jazz Orchestra, op.18 n ° 2
1960 Concerto grosso pour quatuor de saxophones et orchestre, op. 37
1961 Brookville
1966 Amérique 1966, pour harmonie, op. 48
1984 The new Age Suite pour Jazz Band , op. 80
Newport Suite, op. 24


Cantates, œuvres vocales

1988 The Civil War, Rock- cantate en collaboration avec Irma Routen - Texte: Paul Horgan, op. 52
1971 Songs of celebration, op. 58
1989 The Touro Cantata, op. 85
1987 An album of songs, op. 94
1996 Mass, op. 99
1997 Missa, op. 100



Opéras

1962 John Hooton, op. 36
1962/63 The Island, op 42
1964 Land of Milk and Honey, op. 45
1967 Antigone, op. 49
1971 Aesop's Fables
1971 The Shepherd's Christmas, op. 71
1973 Pedrolino's Revenge, op. 62
1974 Isabella's Fortune
1976 A General Opera, op. 66
1977 A Cabaret Opera, op. 70
1979 Paris-Light
1983/84 The Pay-Off
1988 Dubrowsky, op. 83
1989 Talking to the Sun, op. 86


Ballets

1954 The World of Alcina
1984 The Golden Bird, op 77
1990 Listen Beneath


Musique de chambre

Suite for violin, op. 46
1989 Sonata pour violon et piano


Piano

3 Cuban Pieces
4 Dance Movements
Chicago Sketches
March Suite
Made in America
Ogou Badagri
Prelude, Choral & Fugue


Musique de film

1975 WOW Women of the World
1975 Everybody Rides the Carousel, op. 63
1977 Whither Weather, op. 69
1984 Hello
1987 Time of the Angels, op. 84
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
joachim

Nombre de messages : 24120
Age : 76
Date d'inscription : 19/08/2006

 William RUSSO (1928-2003) Empty
MessageSujet: Re: William RUSSO (1928-2003)    William RUSSO (1928-2003) Empty2022-09-23, 12:49

William Russo, mieux connu sous le nom de Bill Russo (Chicago, 25 juin 1928 – 11 janvier 2003), est un musicien américain de jazz. Il est considéré comme l'un des plus grands compositeurs et arrangeurs de jazz.

Ancien élève du pianiste de jazz Lennie Tristano, Russo a écrit des œuvres orchestrales révolutionnaires pour le Stan Kenton Orchestra dans les années 50, parmi lesquelles 23 Degrees N 82 Degrees W, Frank Speaking et Portrait of a Count. L'une des pièces les plus célèbres qu'il ait écrites pour le Kenton Orchestra est Halls Of Brass, spécialement composée pour le pupitre des cuivres, sans instrument à vent ni percussion. La section qui a enregistré la pièce comprenait des artistes de jazz tels que Buddy Childers, Maynard Ferguson et Milt Bernhart, reconnus par les musiciens de cuivre classiques.

Au début des années 60, Russo déménage en Angleterre où il fonde le London Jazz Orchestra. Il contribue au mouvement Third stream qui cherche à réduire le fossé entre jazz et musique classique. Il retourne à Chicago, sa ville natale, en 1965, où il fonde le département de musique du Columbia College et devient le directeur de son Centre pour la Nouvelle Musique ainsi que le premier professeur à plein temps de l'université. Il est également directeur de l'Institut de musique orchestrale à la Scuola Europea d’Orchestra Jazz à Palerme, en Italie.

Outre la composition pour les ensembles de jazz, Russo écrit également de la musique classique : des symphonies et des œuvres chorales ainsi que plusieurs pièces pour le théâtre, mélangeant souvent des éléments de genres différents. En 1959, sa symphonie n° 2 en ut Titans lui vaut le prix Koussevitzky et marque son entrée dans le monde de la musique classique. Elle est jouée par le New York Philharmonic la même année sous la direction de Leonard Bernstein (qui avait commandé la pièce), avec en soliste le trompettiste Maynard Ferguson.

En 1973, l'album du Deutsche Grammophon qui mélange musique classique et jazz comprend Three Pieces for Blues Band and Symphony Orchestra. Interprété par le San Francisco Symphony Orchestra et le Siegel–Schwall Band sous la direction de Seiji Ozawa (qui avait donné la première avec le Chicago Symphony Orchestra et le Siegel-Schwall Band en 1968), c'est un grand succès pour le label, ce qui détermine celui-ci à éditer Street Music, A Blues Concerto en 1977, avec Corky Siegel à l'harmonica et au piano.

Parmi les comédies musicales de Russo, on peut citer une cantate rock, The Civil War (1968) basée sur des poèmes de Paul Horgan. Pièce multimédia politiquement engagée pour soliste, chœur, danseurs et groupe de rock, The Civil War fait le parallèle entre d'une part la Guerre de Sécession et le martyre du président Abraham Lincoln et d'autre part le mouvement des droits civiques, le mouvement pacifiste des années 60 et les meurtres de Martin Luther King et de John Fitzgerald Kennedy. Russo poursuit avec d'autres comédies musicales multimédia basées sur le rock parmi lesquelles Liberation, Jeanne d'Arc, Aesop's Fables, The Bacchae, et Song of Songs. Ces pièces, ainsi que d'autres, sont jouées au Chicago Free Theater que Russo a fondé et dont il est le directeur. Ce théâtre, qui constitue l'une des troupes phares du mouvement off-Loop qui fleurit à Chicago à la fin des années 60, engendra des compagnies similaires à Baltimore et San Francisco.

En 1969, Russo s'associe avec le directeur Paul Sills, fondateur de la Second City, et avec le révérend Jim Shiflett, pour créer le Body Politic Theatre, l'un des premiers théâtres off-Loop à Chicago. Les autres œuvres de Russo pour le théâtre comportent les opéras John Hooton (1962), The Island (1963), Land of Milk and Honey (1964), Antigone (1967), The Shepherds' Christmas, The Pay-Off (1983–1984), The Sacrifice et Dubrovsky (1988), ainsi qu'un double programme inspiré de la commedia dell'arte : Isabella's Fortune et Pedrolino's Revenge (joué off-Broadway en 1974), ainsi qu'un conte de fée musical pour enfants, The Golden Bird, pour chanteurs, narrateur, danseurs et orchestre symphonique (créé en 1984 par le Chicago Symphony Orchestra). Parmi ses collaborateurs pour le théâtre, on peut citer Adrian Mitchell, Arnold Weinstein, Jon Swan, Alice Albright Hoge, Irma Routen, Naomi Lazard, Robert Perrey, Donald T. Sanders, Albert Williams, Jonathan Abarbanel et Denise DeClue. Russo a aussi composé des mélodies sur des poèmes d'Edna St. Vincent Millay, de W. H. Auden et de Gertrude Stein, ainsi que des partitions pour la danse et le cinéma.

Dans le cadre de son travail avec le Columbia College, il crée le Chicago Jazz Ensemble, voué à la préservation et à l'expansion du jazz. L'ensemble est cependant dissous quelques années plus tard mais est totalement recréé en 1991 et est toujours en activité aujourd'hui, avec comme directeur artistique le trompettiste Jon Faddis. Russo apparaît avec le groupe la semaine précédant sa mort.

Il quitte sa chaire au Columbia College Music Department en 2002 après s'être battu contre son cancer et meurt l'année suivante.



The World of Alcina, ballet (1954)



https://www.youtube.com/watch?v=M0SDyqpjlvE


Le compositeur, professeur, chef d'orchestre et tromboniste américain William (Bill) Russo (1928-2003) est probablement mieux connu pour son travail en tant que chef d'orchestre, tromboniste et compositeur-arrangeur en chef pour le Stan Kenton Orch. (1950-54). Cependant, il a écrit un certain nombre d'œuvres orchestrales qui pourraient être qualifiées de partitions du troisième courant.

Son ballet, The World of Alcina a été composé en 1954 pour un orchestre de jazz de 25 musiciens. Il comporte cinq sections. Cet enregistrement sur un des premiers albums de l'Atlantique met en scène le compositeur dirigeant un groupe de musiciens de jazz de la région de Chicago.
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
joachim

Nombre de messages : 24120
Age : 76
Date d'inscription : 19/08/2006

 William RUSSO (1928-2003) Empty
MessageSujet: Re: William RUSSO (1928-2003)    William RUSSO (1928-2003) Empty2022-09-23, 13:05

Symphonie n° 2 en ut majeur "Titans", op. 32 (1958)




https://www.youtube.com/watch?v=UIIhPEdVegk

Sa 2e symphonie a été écrite pour Leonard Bernstein et le New York Philharmonic et le trompettiste Maynard Ferguson. Bien qu'elle n'ait jamais été enregistrée commercialement, cette première performance est disponible sur le site Web de l'Orchestre philharmonique de New York.

Cette performance est un meilleur enregistrement et présente le trompettiste Bud Brisbois et le Chicago Symphony Orchestra dirigé par Seiji Ozawa à partir d'une performance enregistrée le 30 juillet 1967.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




 William RUSSO (1928-2003) Empty
MessageSujet: Re: William RUSSO (1928-2003)    William RUSSO (1928-2003) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
William RUSSO (1928-2003)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ivan MARINOV (1928-2003)
» Antanas Rekasius (1928-2003)
» Emanuel ELENESCU (1911-2003)
»  Jaap GERAEDTS (1924-2003)
» Lou Harrison (1917-2003)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les compositeurs-
Sauter vers: