Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment :
Coffret Pokémon Ultra Premium Dracaufeu 2022 en ...
Voir le deal

 

 Feliks Janiewicz (1762-1848)

Aller en bas 
AuteurMessage
joachim
Admin
joachim

Nombre de messages : 23947
Age : 76
Date d'inscription : 19/08/2006

Feliks Janiewicz (1762-1848) Empty
MessageSujet: Feliks Janiewicz (1762-1848)   Feliks Janiewicz (1762-1848) Empty2012-03-20, 20:52

Feliks Janiewicz, (Vilnius 1762 - 21 mai 1848 Edinburgh) était un compositeur et violoniste polonais en exil et l'un des fondateurs du Festival d'Edimbourg. Il était considéré comme l'un des plus grands violonistes polonais de son temps.

Il est né à Vilnius, en Lituanie, en 1762. À un âge précoce (1777), il était violoniste à la chapelle royale polonaise de Stanislaw August Poniatowski, après quoi il se rendit à Vienne vers 1785 pour voir et écouter Haydn et Mozart, et fait ses débuts comme violoniste solo au Burgtheater. De l'Autriche, il a accompagné une princesse polonaise en Italie où il a vécu pendant trois ans, ce qui lui a permis d'affiner ses talents artistiques avec les maîdres italiens, dont Nardini. Il se rend à Paris en 1787 et il est apparu lors des Concerts Spirituels en décembre 1787 ; il a été décrit dans le Mercure de France en tant que pupille du violoniste italien Giovanni Giornovichi et a été immédiatement reconnu par les Parisiens comme un artiste de haut rang. Il publie la quasi-totalité de ses concertos pour violon (vers 1790-1800). Toujours à Paris, il a été employé par le duc d'Orléans et pour un court laps de temps il jouissait de la pension d'un musicien de la cour de Mlle. Orléans.
Après le déclenchement de la révolution, il quitte la France pour Londres en 1790 et reparut en 1792 pour ses débuts à Londres aux concerts de Salomon, entre autres.

Au cours des années suivantes, il a élargi ses performances de violoniste et  eut des occupations musicales à Manchester, Liverpool, l'Irlande. A Liverpool, il a rencontré Mlle Breeze (???-1862), qu'il a épousée en 1800.

Janiewicz a joué à la maison de Corri à Londres en Janvier 1792, et lors du concert de Gyrowetz le 9 Février, donnant un concert-bénéfice dans le même mois. Il a joué son concerto pour violon lors des concerts Salomon du 17 Février et le 3 mai (pour le bénéfice de Haydn). Pendant plusieurs saisons Janiewicz a joué à Londres, a visité les provinces et l'Irlande en tant que violoniste, et a mené les concerts d'abonnement à Manchester et Liverpool, ville où il travailla pour sa propre entreprise, baptisée "Music, Musical Instrument Warehouse".

Il était l'un des membres fondateurs de la Société philharmonique de Londres, et dans la première saison (1813) était l'un des leaders de l'orchestre. Il y participa les deux années suivantes.

En 1815, il s’installa définitivement à Edimbourg, où il travailla comme professeur et organisateur d’activités musicales. En 1829, il donna son dernier concert public. Il a pris sa retraite après 1829, et mourut à Edimbourg, le 21 mai 1848, âgé de 86 ans.

Sa fille Felicia Janiewicz était une pianiste et son autre fille Paulina Janiewicz était une harpiste.



Oeuvres

5 Concertos pour violon :
Concerto en fa majeur (v.1788?)
Concerto en mi majeur (v.1788?)
Concerto en la majeur (v.1791?)
Concerto en la majeur (v.1797?)
Concerto en mi mineur (v.1803?)

Concerto pour piano (v.1800?)
Six trios pour deux violons et violoncelle (Paris v. 1800)
Six Divertimentos pour deux violons, Londres, 1800?
Sonata in A for the Pianoforte, with Accompaniment for the Violin, in which is introduced Handel's 'Lord, remember David,' London, 1800?
Sonata, A, pf, vn, vc (London, c1805);
Sonata, F, pf, vn (London, c1805);


Piano
Hope told a flattering tale, variations (Liverpool, c1803–4);
Favorite Polacca (London, c1805);
Peggy’s Love, rondo (c1805);
Rondo à la militaire (London, c1805);
Sonata, B (London, c1805);
Mazurek (London, c1810);
Polskie Rondo (c1810);
Indian War Hoop, rondo (Liverpool, c1815);
Swiss Air as a Rondo (c1820);
Rondo in the Scottish Style (London, c1829)
The Ladies’ Collection of Piano-Forte Music … Composed and Selected from the Works of the most Eminent Authors (Liverpool, 1803)
Polonaise Rondo pour piano, (Liverpool, 1810?)


Songs

Go youth beloved (Liverpool, c1803);
The Battle of Freedom, or The Birthday of Freedom (Philadelphia, 1805);
Song of Battle (c1805)

et de nombreuses adaptations.


Dernière édition par joachim le 2019-05-21, 09:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
joachim

Nombre de messages : 23947
Age : 76
Date d'inscription : 19/08/2006

Feliks Janiewicz (1762-1848) Empty
MessageSujet: Re: Feliks Janiewicz (1762-1848)   Feliks Janiewicz (1762-1848) Empty2012-03-22, 12:28

Très jolis concertos pour violon, en style classique comme je les aime Very Happy

Feliks Janiewicz (1762-1848) Front78

Concerto n° 3 en la majeur
Concerto n° 5 en mi mineur

J'espère la suite de ces concertos magnifiques...

Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
joachim

Nombre de messages : 23947
Age : 76
Date d'inscription : 19/08/2006

Feliks Janiewicz (1762-1848) Empty
MessageSujet: Re: Feliks Janiewicz (1762-1848)   Feliks Janiewicz (1762-1848) Empty2016-08-10, 17:19

... et je confirme mon dernier post  Wink



https://www.youtube.com/watch?v=8gGdAlzeI78


Concerto n° 5 en mi mineur

1. Largo. Allegro moderato : 15'38
2. Adagio : 4'15
3. Rondo Allegretto : 6'42
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
joachim

Nombre de messages : 23947
Age : 76
Date d'inscription : 19/08/2006

Feliks Janiewicz (1762-1848) Empty
MessageSujet: Re: Feliks Janiewicz (1762-1848)   Feliks Janiewicz (1762-1848) Empty2022-06-16, 16:51

Feliks Szczęsny Janiewicz, en anglais souvent Felix Yaniewicz (Vilnius 1762 - 21 mai 1848 Édimbourg) était un compositeur polonais, violoniste, chef d'orchestre, professeur de musique et organisateur de la vie musicale en exil.

Déjà dans sa prime jeunesse, il a atteint un haut niveau de violoniste. Dans les années 1777-1784, il était membre de la chapelle royale de Varsovie ; il participe à des concerts, opéras et ballets, bals et réceptions. En 1784, il obtint une bourse royale et se rendit probablement en Europe occidentale. Il est présumé que Janiewicz a demeuré à Nancy en 1784. En 1785, il était à Vienne, où il a pris contact avec Haydn et Mozart. Il prend probablement des cours de composition avec le premier, et le second lui dédie son Andante pour violon et orchestre (KV 470, la deuxième version du deuxième mouvement du Concerto pour violon en ré majeur KV 218).

En 1792, probablement à l'invitation de J.P. Salomon (violoniste allemand, compositeur, chef d'orchestre, imprésario musical et organisateur de concerts), il se rend au Royaume-Uni. Il se produisit publiquement à Londres pour la première fois en février 1792 lors d'un concert-bénéfice pour V. Jirovec sous la direction de Salomon. En plus de ses apparitions régulières en concert, il participa à de nombreux concerts-bénéfice pour des musiciens de premier plan (dont Haydn, 3 mai 1792).

Dès le début de son séjour en Angleterre, Feliks Janiewicz entreprend de nombreux voyages en tant que violoniste concertiste et chef d'orchestre. Il s'est produit à Bath, en Irlande, à Manchester, à Liverpool et à Édimbourg. Le 12 octobre 1799, il épouse Eliza Breeze et s'installe à Liverpool, où il mène une vie musicale active en tant que directeur d'orchestre dans les festivals pendant de nombreuses saisons. Il dirigea les concerts d'abonnement de l'orchestre et, en 1819, 1820 et 1822, il organisa sa propre série de concerts de musique instrumentale.
En 1813, il est l'un des trente fondateurs de la Philharmonic Society de Londres, avec laquelle il collabore jusqu'en 1815, comme l'un des chefs d'orchestre.

En 1815, il s'installe à Édimbourg, où il développe une carrière de concertiste, notamment en participant à des festivals (1815, 1819 et 1824), il dirige l'orchestre des concerts de souscription et organise (à partir de 1816) sa propre série de concerts. Pendant ce temps, il s'est également produit dans d'autres villes d'Écosse (dont Glasgow, Aberdeen, Dundee) et d'Irlande.
En 1831, Janiewicz se retira des prévisions de concert.

On manque d'informations concernant la dernière période de sa vie. Il est enterré au cimetière de Warriston à Édimbourg.


Après le concerto n° 5 en mi mineur (ci-dessus) voici le n° 3 en la majeur




https://www.youtube.com/watch?v=fXWmci3WfQo

I. Allegro 10:04
II. Adagio 05:53
III. Rondo 06:39


et ces pièces pour violon et piano :



https://www.youtube.com/watch?v=ZtQAZj3vTOw

Sonata, Elegia, Siciliana et Rondo
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Feliks Janiewicz (1762-1848) Empty
MessageSujet: Re: Feliks Janiewicz (1762-1848)   Feliks Janiewicz (1762-1848) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Feliks Janiewicz (1762-1848)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Feliks Nowowiejski (1877-1946)
» Feliks GHLONTI (1927-2012)
» Giovanni Giorgi (? - 1762)
» Max Erdmannsdörfer (1848-1905)
» Jakob Haibel (1762-1826)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les compositeurs-
Sauter vers: