Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment : -50%
Calendrier de l’Avent Funko Pop Harry Potter ...
Voir le deal
30 €

 

 Heinrich Wölfflin || avec la musique

Aller en bas 
AuteurMessage
Manu404

Manu404

Nombre de messages : 113
Age : 31
Date d'inscription : 18/08/2011

Heinrich Wölfflin || avec la musique Empty
MessageSujet: Heinrich Wölfflin || avec la musique   Heinrich Wölfflin || avec la musique Empty2011-08-27, 13:40

Bonjour,
Une question me taraude, est-ce que l'analyse des styles renaissance et baroque faite par Heinrich Wölfflin dans Kunstgeschichtliche Grundbegriffe peut être transposé sur les styles musicaux correspondants et surtout est-ce que les 5 conceptes formalistes discriminants qui en sont dégagé peuvent l'être aussi ??? confused


Dernière édition par Manu404 le 2011-08-27, 21:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://istacee.wordpress.com
Snoopy
Admin
Snoopy

Nombre de messages : 26331
Age : 47
Date d'inscription : 10/08/2006

Heinrich Wölfflin || avec la musique Empty
MessageSujet: Re: Heinrich Wölfflin || avec la musique   Heinrich Wölfflin || avec la musique Empty2011-08-27, 16:34

Manu404 a écrit:
Kunstgeschichtliche Grundbegriffe

A tes souhaits Hehe
Revenir en haut Aller en bas
https://musiqueclassique.forumpro.fr
joachim
Admin
joachim

Nombre de messages : 22763
Age : 75
Date d'inscription : 19/08/2006

Heinrich Wölfflin || avec la musique Empty
MessageSujet: Re: Heinrich Wölfflin || avec la musique   Heinrich Wölfflin || avec la musique Empty2011-08-27, 17:28

Snoopy a écrit:
Manu404 a écrit:
Kunstgeschichtliche Grundbegriffe

A tes souhaits Hehe

Je suppose que comme moi-même Snoopy n'a jamais entendu parler de ce Heinrich Wöllflin et de son Kunstgeschich.... confused

Qu'est ce que ces concertos formalistes ? Formaliste c'est un langage bien connu des compositeurs russes à l'époque communiste...
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin
Snoopy

Nombre de messages : 26331
Age : 47
Date d'inscription : 10/08/2006

Heinrich Wölfflin || avec la musique Empty
MessageSujet: Re: Heinrich Wölfflin || avec la musique   Heinrich Wölfflin || avec la musique Empty2011-08-27, 17:49

Non, jamais entendu parlé
Revenir en haut Aller en bas
https://musiqueclassique.forumpro.fr
Manu404

Manu404

Nombre de messages : 113
Age : 31
Date d'inscription : 18/08/2011

Heinrich Wölfflin || avec la musique Empty
MessageSujet: Re: Heinrich Wölfflin || avec la musique   Heinrich Wölfflin || avec la musique Empty2011-08-27, 21:35

Fautes de frappes, je voulais écrite concepts et non concertes.

5 concepts formalistes discriminants = 5 concepts basé sur l'observation du style permettant de distinguer une entité cible.

Heinrich Wölfflin est traditionnellement considéré comme le premier historien de l'art dans l'acception stricte du terme, la première chaire de professeur d'histoire de l'art ayant été créée pour lui, sur sa demande.

Son approche historique de l'art est connue sous le nom de formalisme, car il considérait les œuvres d'art avant tout en fonction de leur forme extérieure, c'est-à-dire de leur style. Il était l'un des premiers historiens de l'art à utiliser de façon régulière dans ses leçons deux projecteurs de diapositives, ce qui lui permettait de comparer directement deux œuvres l'une avec l'autre. C'est principalement en s'appuyant sur la comparaison d'œuvres de la Renaissance et d'œuvres baroques qu'il a développé dans son principal ouvrage, Kunstgeschichtliche Grundbegriffe (1915), cinq paires de concepts opposés grâce auxquels il est possible de décrire les différences de forme entre les œuvres d'art de la Renaissance et celles du baroque.

D'ou ma question, est-ce que l'analyse des styles renaissance et baroque faite par Heinrich Wölfflin dans Kunstgeschichtliche Grundbegriffe peut être transposé sur les styles musicaux correspondants et surtout est-ce que les 5 conceptes formalistes discriminants qui en sont dégagé peuvent l'être aussi ???
Revenir en haut Aller en bas
http://istacee.wordpress.com
Opus100

Opus100

Nombre de messages : 325
Age : 62
Date d'inscription : 14/08/2011

Heinrich Wölfflin || avec la musique Empty
MessageSujet: Re: Heinrich Wölfflin || avec la musique   Heinrich Wölfflin || avec la musique Empty2011-08-28, 00:02

Manu404 a écrit:
Bonjour,
Une question me taraude, est-ce que l'analyse des styles renaissance et baroque faite par Heinrich Wölfflin dans Kunstgeschichtliche Grundbegriffe peut être transposé sur les styles musicaux correspondants et surtout est-ce que les 5 conceptes formalistes discriminants qui en sont dégagé peuvent l'être aussi ??? confused

Désolé, j'ignore tout de Heinrich Wölflin (sauf que son nom semble signifier "louveteau", mais là n'est pas le sujet), et piqué par la curiosité j'aimerais bien savoir : quels sont ces 5 fameux concepts ?
Revenir en haut Aller en bas
Opus100

Opus100

Nombre de messages : 325
Age : 62
Date d'inscription : 14/08/2011

Heinrich Wölfflin || avec la musique Empty
MessageSujet: Re: Heinrich Wölfflin || avec la musique   Heinrich Wölfflin || avec la musique Empty2011-08-28, 00:25

j'ai trouvé ces 3 commentaires sur le net :

" Pour traduire les évolutions plastiques, ici le passage du classicisme au baroque, Wölfflin propose en effet cinq couples de catégories fondamentales, désormais célèbres, répondant aux critères de la " visualité pure " : linéaire et pictural, surface et profondeur, forme ouverte et forme fermée, pluralité et unité, clarté absolue et relative. D'aspects différents, elles traduisent pourtant une même réalité et n'existent que l'une par rapport à l'autre, dans des rapports contrastés. "

" Wollflin regoupe en cinq catégories les mutations apparues au cours du XVIIème. Le baroque, par rapport au classique, privilégie :
le Pictural sur le Linéaire
la Profondeur sur la superposition des plans
la Forme ouverte sur la Forme fermée
la Multiplicité sur l'Unité
l'Obscurité sur la Clarté. "


mais, pour compliquer le tout :

" Appliquant ses propres catégories à la seule période envisagée dans cet ouvrage (le XVIe siècle " classique " et le XVIIe siècle " baroque "), Wölfflin revendique la nécessité de concepts appropriés à chaque objet. "

Du coup, ce qu'il considère comme " classique" correspond à la Renaissance.
Revenir en haut Aller en bas
Opus100

Opus100

Nombre de messages : 325
Age : 62
Date d'inscription : 14/08/2011

Heinrich Wölfflin || avec la musique Empty
MessageSujet: Re: Heinrich Wölfflin || avec la musique   Heinrich Wölfflin || avec la musique Empty2011-08-28, 00:43

Désolé, j'ai tapé dans une fourmilière et y ai trouvé ce texte plus complet :

" Formé par Burckhadt et influencé par Hildebrand, W témoigne d’une pensée raffinée, qui est volontiers schématique,
mais moins créatrice. Son gout se limite à l’univers de la renaissance et du baroque, alors que Riegl avait cherché à
embrasser toutes les formes d’art de son époque. Dans principes… W est parti de la question générale : « Qu’est-
ce qu’un style ? ou en chercher la loi d’organisation ? « et il l’a appliquée au 16e siecle « classique » d’une part, et au
17e siecle « baroque » d’autre part, dont il montre les unités stylistiques respectives. La proposition de base de wolffli,
qui fonde la méthode formaliste d’interprétation des œuvres d’art, serait la suivante : le style est l’expression de l’état
d’esprit d’une époque et d’un peuple, or cette expression n’est pas libre : elle est prise dans un code, et l’histoire de
ce code est autonome. Wolfflin ne s’attache pas ux contenus de l’art (les sujets et les motifs), mais aux procédés, aux
formes, aux « possibilités visuelles ». pour lui, l’histoire de l’art est l’histoire de ses formes, il ne s’agit pas de mettre en
évidence « la beauté » propre à tel ou tel, mais commenc cette beauté a trouvé sa forme.
En étudiant l’art classique du 16 siecle européen et l’art baroque du 17e, on ne cherchera pas à établir une hiérrachie
entre eux, mais on montrera par quels traits stylistiques propres chacune de ces périodes s’organise.
Pour opposer et définir ces 2 organisations stylistiques, W dégage 5 oppositions.
Ex : Durer, artiste classique du 16e, est linéaire alors que Rembrandt, maitre baroque du 17e, est pictural. L’un et l’autre
emploient des masses d’ombres et de lumiere, mais chez durer ces masses sont enfermées dans des limites précises
alors que chez rembrandt, il n’est pas possible de délimiter exactement les contours des formes qui se melent entre elles
de maniere mouvante. Le style pictural est en effet d’abord une expression en mouvement.
« la représentation linéaire nous donne les choses telles qu’elles sont, la représentation picturale telles qu’elles
apparaissent… » les peintres linéaires classiques s’attachent à la netteté du détail : l’effet sera le meme vu de pres et vu
de loin. Au contraire, les peintres baroques utilisent des taches de couleur, des traits hachés. De pres, rien n’est vraiment
perceptible. Il faut etre a une certiane distance du tableau pour distinguer l’image.
Les plans et la profondeur : dans une peinture classique, l’arrangement des plans est rigoureusement parallele et
engendre l’impression d’une construction monumentale, alors que l’ar baroque cherche à faire communiquer l’avant
et l’arriere plan grace a une ligne diagonale (l’atelier de wermeer, dont le modele n’apparaît qu’au fond est tout entier
construit selon une diagonale).
Forme fermée, ouverte : le tableau classique est « fermé » par un jeu d’équilibre autour d’un axe central. Le baroque
refuse cet axe et se présente comme un fragment du monde visible découpé au hasard : la coupure du cadre ne coincide
pas, comme chez les classiques, avec la limite naturelle de l’objet représenté.
Multiplicité et unité : la lumiere et la couleur enferment en elles le multiple chez les baroques. Les formes émergent d’un
flux unique comme dans telle descente de croix de rembrandt. Traitant le theme, durer individualise au contraire chaque
objet et chaque personnage qui peuvent etre mentalement détachés de l’ensemble : chacun est a sa place et contribue,
dans la composition, à l’unité de l’œuvre. Mais chacun aussi, traité indépendamment, proclame individuellement ce qui le
rattache à la totalité formelle. L’unité est divisible chez les classiques, indivisible chez les baroques.
Clarté et obscurité : l’idéal de clarté est un idéal de complétude chez les classiques. Il faut chez léonard par ex, que
chaque forme soit visible jusqu’en ses extrémités. "
Revenir en haut Aller en bas
Opus100

Opus100

Nombre de messages : 325
Age : 62
Date d'inscription : 14/08/2011

Heinrich Wölfflin || avec la musique Empty
MessageSujet: Re: Heinrich Wölfflin || avec la musique   Heinrich Wölfflin || avec la musique Empty2011-08-28, 20:54

Je ne connais pas suffisamment la musique de la Renaissance pour répondre à la question de Manu404 (mais je vais me replonger dans l'écoute d'Ockeghem).
Mais la démarche de Wölfflin m'intrigue, même si elle semble plus "coller" à la peinture : établir une correlation avec la musique pourrait effectivement être intéressant Shocked
... donc si un fan de la Renaissance a l'idée de s'y coller, je l'encourage vivement à s'exprimer Heinrich Wölfflin || avec la musique 1941866137
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Heinrich Wölfflin || avec la musique Empty
MessageSujet: Re: Heinrich Wölfflin || avec la musique   Heinrich Wölfflin || avec la musique Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Heinrich Wölfflin || avec la musique
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Communauté :: Discussions sur la musique-
Sauter vers: