Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment : -12%
Apple MacBook Air (2020) 13,3″ au meilleur prix
Voir le deal
999 €

 

 Ludwig van Beethoven (1770-1827)

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 7 ... 10, 11, 12 ... 16  Suivant
AuteurMessage
Jean

Jean

Nombre de messages : 7761
Age : 78
Date d'inscription : 14/05/2007

Ludwig van Beethoven (1770-1827) - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Ludwig van Beethoven (1770-1827)   Ludwig van Beethoven (1770-1827) - Page 11 Empty2015-08-04, 00:34

Je ne connais pas cet enregistrement....qui m'a échappé Wink ..car avec Teresa Stich-Randall je n'aurai pas résisté !...bien que j'en ai déjà deux avec elle: elle illumine tellement la partition de sa voix d'une exceptionnelle clarté comme planant au dessus de tous!
Revenir en haut Aller en bas
Anouchka

Anouchka

Nombre de messages : 5369
Age : 60
Date d'inscription : 03/04/2014

Ludwig van Beethoven (1770-1827) - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Ludwig van Beethoven (1770-1827)   Ludwig van Beethoven (1770-1827) - Page 11 Empty2015-10-05, 00:46

Très belle écoute et vision toute récente du Concerto pour violon en ré majeur de Beethoven, opus 61 :

- violon Nin Feng, orchestre de Hong Kong à Vienne, direction Jaap Van Zweden (qui en est le directeur musical depuis 2012)
- captation de février 2015

Nin Feng est un jeune violoniste chinois, qui a remporté de très nombreux prix depuis le début du siècle. Il est considéré comme l'un des meilleurs violonistes actuels. Il joue sur un Stradivarius de 1721, le "Mac Millan".

Bien sûr, vous connaissez tous par coeur ce concerto admirable, où Beethoven donne à la forme sonate toute son ampleur et sa perfection,  dans le discours (thèse, antithèse, synthèse), avec ses "polémiques" dans chaque morceau, ses cadences diverses, ses variations.
Petit rappel pour ceux qui ne connaissent pas ou qui nous lisent depuis peu .   Là, je cite :  
Le concerto est composé de 3 mouvements : 1 er mouvement : allegro. C’est un mouvement rapide de forme-sonate, c’est-à-dire qu’il en reprend le double thème. Souvent le premier thème du mouvement est donné par l’orchestre avant d’être repris par le soliste qui le transforme et expose ainsi son originalité face à la masse orchestrale. 2 ème mouvement : larghetto. C’est un mouvement lent, avec thème et variations, c’est-à-dire des modifications du même sujet tout le long du mouvement. 3 ème mouvement : rondo allegro. C’est un mouvement rapide, au rythme plus souligné.

(fin de citation).
Nous étions très étonnés, mon mari et moi, par le jeu de Nin Feng extrêmement pur , fluide, doux, très virtuose mais sans emphase ni "à-coups" violents, d'une poésie incroyable.
Le lyrisme de son jeu est particulièrement sensible dans les cadences de la fin du premier mouvement (qui ne sont pas de Beethoven, mais de Kresler ou Joseph Joachim), et surtout dans les fameuses variations dont beaucoup sont dissonantes, surtout dans le troisième mouvement.
Certains violonistes ont tendance à saccader leur jeu sur ces passages, à en "faire des tonnes", de façon un peu brusque. Ici, rien de tel.. Les dissonances (que par ailleurs j'aime beaucoup) sont presque assouplies, restant originales tout en coulant comme une source. "C'est la plus belle version que j'ai entendue", dixit mon mari. Moi pas, je fais d'autres exceptions (dont je reparlerai), mais c'est absolument fabuleux .
Enfin, le rôle du maestro sur l'orchestre est très important. Dans la célèbre version Anne-Sophie Mutter-Karajan-Philarmoniker, Anne-Sophie est exceptionnelle, mais je trouve que Karajan veut un peu trop s'attribuer une part royale, et son orchestre a tendance parfois à en faire trop, à ne pas laisser la soliste complètement .... soliste....
Rien de tel ici : Van Zweden fait jouer son orchestre "sotto voce", même en réponse au violon. Nin Feng est complètement maître de son jeu, en pleine lumière, sa musique est absolument le phare de l'oeuvre, et cet orchestre presque un peu en sourdine , donne un éclairage invraisemblable à la beauté, à la perfection, du jeu de Feng.
Ce fut un moment d'écoute magique.... Il fallait que je vous en parle !   Ludwig van Beethoven (1770-1827) - Page 11 185465
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin
Snoopy

Nombre de messages : 26331
Age : 47
Date d'inscription : 10/08/2006

Ludwig van Beethoven (1770-1827) - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Ludwig van Beethoven (1770-1827)   Ludwig van Beethoven (1770-1827) - Page 11 Empty2015-10-05, 14:18

joachim a écrit:
Réécoute aujourd'hui de l'un des CD "Beethoven rarities", celui consacré aux pièces pour mandoline et pianoforte ]

J'ai les partitions et j'ai déja joué ces pièces. Elles sont vraiment très jolies. Parfois la mandoline est remplacée par le violon dans certains enregistrements. Mais je préfère a la mandoline
Revenir en haut Aller en bas
https://musiqueclassique.forumpro.fr
Anouchka

Anouchka

Nombre de messages : 5369
Age : 60
Date d'inscription : 03/04/2014

Ludwig van Beethoven (1770-1827) - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Ludwig van Beethoven (1770-1827)   Ludwig van Beethoven (1770-1827) - Page 11 Empty2015-10-18, 18:59

Ce soir, en ce moment (j'enregistre), sur ARTE, une nouvelle version du concerto pour violon :

"Accompagné par le Gewandhausorchester de Leipzig, sous la direction de Riccardo Chailly, le violoniste Nikolaj Znaider interprète le "Concerto pour violon en ré majeur" de Beethoven, que ce brillant soliste et chef d'orchestre considère comme une "bible pour le violon".


J'écouterai cela en soirée, et je vous dirai. Ca va être difficile de faire mieux (pour mon oreille et mon "extase") que la version entendue il y a une dizaine de jours... A suivre.. (mais non, moi je ne m'en lasse pas , de ce concerto, et les comparaisons sont souvent riches et jubilatoires ! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 15548
Age : 57
Date d'inscription : 13/11/2009

Ludwig van Beethoven (1770-1827) - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Ludwig van Beethoven (1770-1827)   Ludwig van Beethoven (1770-1827) - Page 11 Empty2015-11-22, 18:35

Icare a écrit:
Icare a écrit:
           Réécoute ce soir des Quatuors à cordes Op.95 "Quartette seriese" et Op.59 n°1 "Razumovsky". Si l'Opus 95 vaut pour certains de ses passages, sans forcément susciter en moi l'Emotion avec un grand E, l'Opus 59 n°1 y parvint magnifiquement mais qu'avec un seul mouvement: le sublime avant-dernier "Adagio molto e mesto". Exquis! Ludwig van Beethoven (1770-1827) - Page 11 333455  Ludwig van Beethoven (1770-1827) - Page 11 333455  Sinon, pour ce qui est de celui qui suit et conclut le quatuor: l'"Allegro - thème russe", j'avais plutôt hâte qu'il se termine. Trop bavard à mon goût.

Par le Artemis Quartet. Very Happy Excellente interprétation soit dit en passant, dynamique et expressive.

Réécoute ce soir de ces deux quatuors à cordes: même impression, même ressenti.  Very Happy

Il y a comme ça des ressentis qui restent immuables. Je viens de réécouter ces deux quatuors à cordes de BEETHOVEN et je pourrais écrire exactement le même commentaire. Si l'Opus 95, "Quartetto serioso", ne m'émerveille pas dans l'absolu, en tout cas pas au point de resté scotché sur l'un de ses quatre mouvements - c'est une belle oeuvre, malgré tout, mes oreilles l'apprécient, quelque chose d'assez chaleureux et réconfortant en émane - avec l'Opus 59 N°1, "Razumovsky", il y eut ce point culminant que je recherche dans la musique, ce moment de grâce où le temps semble s'arrêter provisoirement: le troisième mouvement "Adagio molto e mesto". Beethoven touche au sublime. Ce qui suit n'est que broderie. Toujours par le "Artemis Quartet".
Revenir en haut Aller en bas
Anouchka

Anouchka

Nombre de messages : 5369
Age : 60
Date d'inscription : 03/04/2014

Ludwig van Beethoven (1770-1827) - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Ludwig van Beethoven (1770-1827)   Ludwig van Beethoven (1770-1827) - Page 11 Empty2015-11-25, 18:53

Beethoven, malgré une fantastique écoute du concerto n° 4 pour piano par Barenboim il y a quelques jours, d'inspiration très mozartienne..., est difficile, et humble avis, pas du tout "anti-stress" ! Comme les quatuors que tu cites (que j'adore et je donnerai les ref. de la version que je possède).


Dernière édition par Anouchka le 2015-11-25, 19:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Jean

Jean

Nombre de messages : 7761
Age : 78
Date d'inscription : 14/05/2007

Ludwig van Beethoven (1770-1827) - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Ludwig van Beethoven (1770-1827)   Ludwig van Beethoven (1770-1827) - Page 11 Empty2015-11-25, 19:25

C'est vrai que cet "andante" du 4em concerto  , est très... particulier, et son auteur peut être pas facilement identifiable si on ne le connais pas beaucoup: je le compare un peu à un "récitatif" entre deux arias...
Revenir en haut Aller en bas
Anouchka

Anouchka

Nombre de messages : 5369
Age : 60
Date d'inscription : 03/04/2014

Ludwig van Beethoven (1770-1827) - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Ludwig van Beethoven (1770-1827)   Ludwig van Beethoven (1770-1827) - Page 11 Empty2015-11-25, 19:28

Oui Jean, c'est vrai... ! Il fait un peu "placage"..., cet andante, on a du mal à s'y retrouver..
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin
Snoopy

Nombre de messages : 26331
Age : 47
Date d'inscription : 10/08/2006

Ludwig van Beethoven (1770-1827) - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Ludwig van Beethoven (1770-1827)   Ludwig van Beethoven (1770-1827) - Page 11 Empty2015-12-16, 22:48

Google fête les 245 ans de la naissance de Beethoven

Ludwig van Beethoven (1770-1827) - Page 11 Ddd10
Revenir en haut Aller en bas
https://musiqueclassique.forumpro.fr
Anouchka

Anouchka

Nombre de messages : 5369
Age : 60
Date d'inscription : 03/04/2014

Ludwig van Beethoven (1770-1827) - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Ludwig van Beethoven (1770-1827)   Ludwig van Beethoven (1770-1827) - Page 11 Empty2015-12-16, 22:51

Très réussi, je trouve !! Bravo le designer. Merci, Snoopy.
J'ai écouté récemment ses derniers quatuors, vraiment j'aime beaucoup. Trop peu joués, on se demande bien pourquoi !
P.S. : sur le dessin, le truc qui descend de la pendule, je suppose qu'hélas, c'est un "sonotone" (si j'orthographie correctement).
Revenir en haut Aller en bas
Pianoline
Mascotte du forum
Mascotte du forum
Pianoline

Nombre de messages : 2325
Age : 28
Date d'inscription : 08/06/2011

Ludwig van Beethoven (1770-1827) - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Ludwig van Beethoven (1770-1827)   Ludwig van Beethoven (1770-1827) - Page 11 Empty2015-12-16, 23:21

Oh j'ai raté ça ! Joyeux anniv' à Beethoven !
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
joachim

Nombre de messages : 22763
Age : 75
Date d'inscription : 19/08/2006

Ludwig van Beethoven (1770-1827) - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Ludwig van Beethoven (1770-1827)   Ludwig van Beethoven (1770-1827) - Page 11 Empty2015-12-17, 14:50

Anouchka a écrit:

P.S. : sur le dessin, le truc qui descend de la pendule, je suppose qu'hélas, c'est un "sonotone" (si j'orthographie correctement).

Pour moi, c'est tout simplement un cornet acoustique comme ceux que Beethoven possédait...sans beaucoup d'efficacité semble-t-il. Le sonotone avec ampli a été inventé plus tard Wink
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
joachim

Nombre de messages : 22763
Age : 75
Date d'inscription : 19/08/2006

Ludwig van Beethoven (1770-1827) - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Ludwig van Beethoven (1770-1827)   Ludwig van Beethoven (1770-1827) - Page 11 Empty2015-12-17, 14:58

Comme je suis dans ma période messes, après celle de Georg Muffat ce matin, je me suis mis à la Missa Solemnis de Beethoven (que je n'avais plus écoutée depuis longtemps) dans cet enregistrement de Christophe Eschenbach que je ne connaissais pas encore :

Ludwig van Beethoven (1770-1827) - Page 11 Fronta15

C'est quand même une oeuvre magnifique, un des plus grands chefs d'oeuvres de Beethoven. Je me rends compte que par moments (parties fuguées) on sent une certaine influence de Bach ou Haendel. Le Benedictus avec son violon solo est un pur joyau musical.

Je n'ai pas trouvé l'enregistrement Eschenbach sur youtube, mais voici une interprétation "live" de John Elliot Gardiner

Vidéo désactivée
Revenir en haut Aller en bas
Jean

Jean

Nombre de messages : 7761
Age : 78
Date d'inscription : 14/05/2007

Ludwig van Beethoven (1770-1827) - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Ludwig van Beethoven (1770-1827)   Ludwig van Beethoven (1770-1827) - Page 11 Empty2015-12-17, 15:33

j'ai cet enregistrement de Christoph Eschenbach (et ceux de Gardiner bien sûr Wink pas celui que tu proposes qui n'existe pas en cd)
Celui d'Eschenbach est...peu connu chez nous ...Je le trouve magnifique avec des solistes superbes aussi!
Revenir en haut Aller en bas
Anouchka

Anouchka

Nombre de messages : 5369
Age : 60
Date d'inscription : 03/04/2014

Ludwig van Beethoven (1770-1827) - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Ludwig van Beethoven (1770-1827)   Ludwig van Beethoven (1770-1827) - Page 11 Empty2015-12-18, 19:13

Je ne connaîs pas celui d' Eschenbach, mais cette sublime messe est assez souvent jouée (notamment au moment des fêtes chrétiennes religieuses).
J'ai entendu sur mes chaînes musicales, la version Harnoncourt et celle de Herreweghe, préférant Harnoncourt.
J'ai celle de Böhm ... dans mes cartons..
C'est un vrai cadeau que tu fais Joachim, en nous envoyant une heure quinze de cette messe. Merci beaucoup Kiss
J'écouterai cela demain au calme...
Bien sûr, c'est l'un des très grands chefs d'oeuvre de Beethoven. L'influence Bach-Haendel est évidente, peut-être plus Bach d'ailleurs, humble avis, compte-tenu de sa construction.
Côté "messes", c'est l'une de mes préférées. Au fond, vous devriez créer un fil sur ces Messes, car musicalement, elles sont très prégnantes et représentent beaucoup sur le plan de notre patrimoine musical. Icare en avait parlé cet été sur différents topics. C'est un sujet très riche, car il y a eu , et il y a, toutes les messes récentes et contemporaines, extraordinaires.

Encore merci Joachim. Et merci Beethoven....

Au fait, rires !, ouui..., c'est un cornet acoustique comme celui de Tryphon Tournesol (là, Joachim, je te fais un clin d'oeil, mais pas pour ta capacité auditive !, tu vois ce que je veux dire). Ca marchait mal alors, ces trucs ? Pauvre Beethoven..., qui fonctionnait par écrit avec des petits papiers.. C'est triste.
Et la messe ne l'est pas. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 15548
Age : 57
Date d'inscription : 13/11/2009

Ludwig van Beethoven (1770-1827) - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Ludwig van Beethoven (1770-1827)   Ludwig van Beethoven (1770-1827) - Page 11 Empty2015-12-18, 19:50


Le topic sur les messes existe déjà. Je l'avais créé à l'occasion. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Jean

Jean

Nombre de messages : 7761
Age : 78
Date d'inscription : 14/05/2007

Ludwig van Beethoven (1770-1827) - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Ludwig van Beethoven (1770-1827)   Ludwig van Beethoven (1770-1827) - Page 11 Empty2015-12-18, 19:58

Ben moi je lui trouve une énorme influence de...Beethoven! Wink
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
joachim

Nombre de messages : 22763
Age : 75
Date d'inscription : 19/08/2006

Ludwig van Beethoven (1770-1827) - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Ludwig van Beethoven (1770-1827)   Ludwig van Beethoven (1770-1827) - Page 11 Empty2015-12-20, 19:48

Ses petites oeuvres pour choeur et orchestre sont assez peu connues, et c'est bien dommage !

Ludwig van Beethoven (1770-1827) - Page 11 Fronta16

Ludwig van Beethoven (1770-1827) - Page 11 Traser10

A noter que la marche funèbre de Leonora Prohaska est une orchestration (de Beethoven lui-même) de la marche funèbre de sa sonate opus 26.

Le Bundeslied (chant de fraternisation)



https://www.youtube.com/watch?v=iJGn17SN-_I


Opferlied (chant d'offrande)

https://www.youtube.com/watch?v=CRbStYrSH4k


Mer calme et heureux voyage

https://www.youtube.com/watch?v=uXyE74VMf6g


Marche funèbre

https://www.youtube.com/watch?v=gP2K_jM0mhc
Revenir en haut Aller en bas
Anouchka

Anouchka

Nombre de messages : 5369
Age : 60
Date d'inscription : 03/04/2014

Ludwig van Beethoven (1770-1827) - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Ludwig van Beethoven (1770-1827)   Ludwig van Beethoven (1770-1827) - Page 11 Empty2015-12-20, 22:04

Je reviens sur la sublime Missa Solemnis que j'ai écoutée grâce à la vidéo que tu as envoyée Joachim. Quelle superbe envolée du Kyrie, dès le départ, oui Jean, très beethovénienne ! Gardiner est superbe dans sa direction, un vrai moment de grâce...
Clin d'oeil à Jean : Tu te souviens, quand je me suis inscrite sur ce forum, je pensais que ton avatar, c'était toi, tu m'as dit : non, c'est Gardiner.
Ca m'a fait drôle d'écouter sur le forum et de voir ton message en-dessous, ça faisait très "jumeaux" Very Happy .
Merci Joachim pour ton dernier envoi, je ne connaîs pas ces petites oeuvres... à écouter demain !
Revenir en haut Aller en bas
Jean

Jean

Nombre de messages : 7761
Age : 78
Date d'inscription : 14/05/2007

Ludwig van Beethoven (1770-1827) - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Ludwig van Beethoven (1770-1827)   Ludwig van Beethoven (1770-1827) - Page 11 Empty2015-12-20, 22:15

Oui...je n'ai jamais été aussi flatté d'être confondu avec Gardiner Hehe ...

Je ne connais pas non plus toutes ses courtes oeuvres., à part la 1ère "Meeresstille" qu'on trouve quelques fois en complément d'un cd...si les autres sont de cette classe!!...hum
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 15548
Age : 57
Date d'inscription : 13/11/2009

Ludwig van Beethoven (1770-1827) - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Ludwig van Beethoven (1770-1827)   Ludwig van Beethoven (1770-1827) - Page 11 Empty2016-05-11, 19:44


J'ai réécouté la Symphonie n°2 aujourd'hui. Il y a beaucoup de classe et d'élégance dans cette symphonie. Bien qu'interprétée par le "Berlin Phlharmonic Orchestra" sous la direction de Herbert von Karajan, ce n'est pas trop la puissance que j'ai ressenti dans cette musique, mais une grande élégance et un certain raffinement. J'y ai même ressenti une forme de légèreté...un équilibre entre force et légèreté...C'est un peu ça, avec une préférence assez nette pour les premier et quatrième mouvements. Je trouve le thème principal de l'"Allegro molto" particulièrement subtil.
Revenir en haut Aller en bas
Anouchka

Anouchka

Nombre de messages : 5369
Age : 60
Date d'inscription : 03/04/2014

Ludwig van Beethoven (1770-1827) - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Ludwig van Beethoven (1770-1827)   Ludwig van Beethoven (1770-1827) - Page 11 Empty2016-05-11, 22:14

C'est rigolo, car en fin d'après-midi, je classais des cartons de CD..., on n'en finit jamais quand on a déménagé.... Je suis tombée sur mon intégrale des symphonies de Beethoven par Karajan (Deutsche Grammophon), et je me disais que j'allais m'écouter la 1 et la 2 sûrement ce soir....
Encore à suivre, tout ça... Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 15548
Age : 57
Date d'inscription : 13/11/2009

Ludwig van Beethoven (1770-1827) - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Ludwig van Beethoven (1770-1827)   Ludwig van Beethoven (1770-1827) - Page 11 Empty2016-05-12, 11:23

Pour la Symphonie n°7, j'aime toujours les deux premiers mouvements, surtout le second qui demeure un hit incontournable du genre classique, génial celui-là, mais mon enthousiasme se perd toujours un peu avec les troisième et quatrième mouvements, surtout le quatrième qui finit par me fatiguer sur la longueur.
Revenir en haut Aller en bas
Anouchka

Anouchka

Nombre de messages : 5369
Age : 60
Date d'inscription : 03/04/2014

Ludwig van Beethoven (1770-1827) - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Ludwig van Beethoven (1770-1827)   Ludwig van Beethoven (1770-1827) - Page 11 Empty2016-05-14, 21:54

Je n'ai pas le temps ce soir de répondre longuement, surtout que je garde un peu de "pêche" pour aller parler de "Liszt etc.." (eh oui, j'ai commencé l'écoute), plus tard avec vous.Wink
Je pensais simplement, Icare, que dans ces magnifiques symphonies de Beethoven, effectivement, tout est un peu inégal. Certains mouvements sont extraordinaires, d'autres un peu moyens, voire presque un peu "faciles", quand on pense à ce génie (il devait avoir une petite panne..de temps en temps... Wink ), et effectivement, ainsi s'envolent de grands mouvements qui nous bouleversent, et d'autres nous ennuient un peu....
Et toutes les symphonies sont à décrypter, car aucune ne se ressemble !! Mes versions par Karajan sont évidemment grandioses, même un peu grandiloquentes, mais l'orchestre est vraiment magnifiquement LA dans tous ses instruments, parfaitement dirigé (même s'il manque parfois un peu de sensibilité), à la mesure près oserais-je dire... La démesure, c'est Beethoven, et Karajan en fut l'un des instruments.... A plus ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Jean

Jean

Nombre de messages : 7761
Age : 78
Date d'inscription : 14/05/2007

Ludwig van Beethoven (1770-1827) - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Ludwig van Beethoven (1770-1827)   Ludwig van Beethoven (1770-1827) - Page 11 Empty2016-05-14, 22:47

Ben je ne partage pas du tout vos impressions sur les symphonies de Beethoven Wink ...même si je suis comme tout le monde , plus sensible à certains mouvements qu'à d'autres ...Je ne trouve aucune grandiloquence dans l'interprétation de Karajan Wink ...de l'urgence plutôt ce qui me convient tout à fait!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Ludwig van Beethoven (1770-1827) - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Ludwig van Beethoven (1770-1827)   Ludwig van Beethoven (1770-1827) - Page 11 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Ludwig van Beethoven (1770-1827)
Revenir en haut 
Page 11 sur 16Aller à la page : Précédent  1 ... 7 ... 10, 11, 12 ... 16  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les compositeurs-
Sauter vers: