Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

 

 Ludwig van Beethoven (1770-1827)

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 6, 7, 8 ... 11 ... 16  Suivant
AuteurMessage
Snoopy
Admin
Snoopy

Nombre de messages : 26632
Age : 47
Date d'inscription : 10/08/2006

Ludwig van Beethoven (1770-1827) - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Ludwig van Beethoven (1770-1827)   Ludwig van Beethoven (1770-1827) - Page 7 Empty2012-06-01, 20:39

Merci pour les précisions. Tu ne sais pas où on peut écouter un extrait des CD?
Revenir en haut Aller en bas
https://musiqueclassique.forumpro.fr
ysov

ysov

Nombre de messages : 408
Age : 59
Date d'inscription : 16/09/2011

Ludwig van Beethoven (1770-1827) - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Ludwig van Beethoven (1770-1827)   Ludwig van Beethoven (1770-1827) - Page 7 Empty2012-06-01, 20:43

A bien y penser, il y a effectivement le site JPC qui offre des extraits de 30 secondes:

Pour l'album contenant la 1ère et 5ème symphonie ---- ICI

Pour l'album contenant la 9ème symphonie ---- ICI
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin
Snoopy

Nombre de messages : 26632
Age : 47
Date d'inscription : 10/08/2006

Ludwig van Beethoven (1770-1827) - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Ludwig van Beethoven (1770-1827)   Ludwig van Beethoven (1770-1827) - Page 7 Empty2012-06-01, 20:51

Merci. J'ai écouté toutes les pistes. Je suis un peu déçu. L'interprétation est assez molle ( mais c'est l'instrument qui veut ça ) et quand c'est "symphonique " ( je devrais dire plutôt "polyphonique" ) c'est un peu brouillon.

Les contrastes sont trop forts entre les passages "creux" et ceux plus "denses". C'est mal équilibré je trouve, ça manque d'unité globale. Difficile de se faire une idée sur 30 secondes à chaque piste mais c'est le sentiment que j'ai à cette écoute.

Finalement, je crois que je préférerais les transcriptions pour piano de Liszt, bien plus vivantes
Revenir en haut Aller en bas
https://musiqueclassique.forumpro.fr
ysov

ysov

Nombre de messages : 408
Age : 59
Date d'inscription : 16/09/2011

Ludwig van Beethoven (1770-1827) - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Ludwig van Beethoven (1770-1827)   Ludwig van Beethoven (1770-1827) - Page 7 Empty2012-06-01, 21:03

Justement, l'emplacement mal calculé des microphones donnent ce résultat, ce contraste marqué. Cependant 30 secondes de temps alloué est insuffisant,
car c'est tout juste efficace à démontrer cette lacune, première chose perceptible, comme tu l'as perçu et c'est la raison pourquoi qu'initialement, j'ai hésité d'insérer ces liens, qui au bout du compte nuisent donc déforment la réelle qualité perceptible lors d'écoutes plus importantes de durées à défaut d'écoutes intégrales.

Enfin, pour les arrangements de Liszt au piano, l'intégrale par Sherbakov du label Naxos est bien, mais la version de référence est celle de Cyprien Katsaris du label Teldec. J'irais jusqu'à affirmer que cette intégrale Katsaris est un des chef-d'oeuvres discographiques!

Ludwig van Beethoven (1770-1827) - Page 7 08256411 Pour écouter ---- ICI
Revenir en haut Aller en bas
vizZ

vizZ

Nombre de messages : 710
Age : 33
Date d'inscription : 22/03/2009

Ludwig van Beethoven (1770-1827) - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Ludwig van Beethoven (1770-1827)   Ludwig van Beethoven (1770-1827) - Page 7 Empty2012-07-16, 22:21

Bon dieu je viens d'écouter la 7ème par Böhm et la Radio Bavaroise, les cors sont allucinants. Quel plaisir d'entendre de grands chefs avec une qualité de captation plus qu'honorable. Et quelle énergie !!!

Ludwig van Beethoven (1770-1827) - Page 7 51ghypPUamL._SS400_
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 15605
Age : 58
Date d'inscription : 13/11/2009

Ludwig van Beethoven (1770-1827) - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Ludwig van Beethoven (1770-1827)   Ludwig van Beethoven (1770-1827) - Page 7 Empty2012-09-18, 19:26

Il n'y a pas à dire, son Triple Concerto me plait beaucoup finalement! La tiède impression lors de la première écoute est désormais un lointain souvenir. Et le comble du plaisir est que le Double Concerto de Brahms avec lequel il est couplé m'a bien captivé, cette fois-ci. Ludwig van Beethoven (1770-1827) - Page 7 333455 Je sens que je vais faire plaisir à Joachim. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
joachim

Nombre de messages : 23060
Age : 75
Date d'inscription : 19/08/2006

Ludwig van Beethoven (1770-1827) - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Ludwig van Beethoven (1770-1827)   Ludwig van Beethoven (1770-1827) - Page 7 Empty2012-09-18, 19:48

Icare a écrit:
Il n'y a pas à dire, son Triple Concerto me plait beaucoup finalement! La tiède impression lors de la première écoute est désormais un lointain souvenir. Et le comble du plaisir est que le Double Concerto de Brahms avec lequel il est couplé m'a bien captivé, cette fois-ci. Ludwig van Beethoven (1770-1827) - Page 7 333455 Je sens que je vais faire plaisir à Joachim. Very Happy

C'est bien, Icare, à force on finira bien à te faire évoluer vers la belle musique Ludwig van Beethoven (1770-1827) - Page 7 338665

J'aime aussi ce Triple concerto, qui était parmi les préférées de notre amie Cécile. Pourtant on place toujours devant lui le concerto pour violon, les trois derniers concertos pour piano. C'est presque un "mal aimé", comme le concerto pour violon de Schumann.
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 15605
Age : 58
Date d'inscription : 13/11/2009

Ludwig van Beethoven (1770-1827) - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Ludwig van Beethoven (1770-1827)   Ludwig van Beethoven (1770-1827) - Page 7 Empty2012-09-18, 20:07

joachim a écrit:
Icare a écrit:
Il n'y a pas à dire, son Triple Concerto me plait beaucoup finalement! La tiède impression lors de la première écoute est désormais un lointain souvenir. Et le comble du plaisir est que le Double Concerto de Brahms avec lequel il est couplé m'a bien captivé, cette fois-ci. Ludwig van Beethoven (1770-1827) - Page 7 333455 Je sens que je vais faire plaisir à Joachim. Very Happy

C'est bien, Icare, à force on finira bien à te faire évoluer vers la belle musique Ludwig van Beethoven (1770-1827) - Page 7 338665

La beauté en musique est quelque chose à laquelle j'ai toujours été particulièrement réceptif, sinon je n'aimerais pas Bach et Beethoven autant que je les aime Ludwig van Beethoven (1770-1827) - Page 7 338665 , mais la "Belle musique" ne me suffit pas ou jamais, j'ai besoin qu'elle me fascine, la fascination étant une émotion plus cérébrale que le langage contemporain m'apporte plus facilement que le classique et la musique tonale en général. La notion d'"agréabilité" que l'on prête plus aisément à la musique tonale ne m'intéresse pas systématiquement. D'ailleurs, lorsque j'évoque une oeuvre contemporaine ou autre qui me plait beaucoup, je ne dis jamais d'elle que c'est une musique agréable...J'emploie généralement des adjectifs comme intéressant, fascinant, captivant, envoûtant, galvanisant, intense, viscéral, jouissif, orgasmique...Lorsque j'écris qu'une musique est agréable c'est souvent pour moi une manière courtoise de dire que je n'en pense pas grand-chose...comme les menuets au kilomètre de Haydn, par exemple. Ludwig van Beethoven (1770-1827) - Page 7 338665

Les musiques modernes que j'apprécie ou adore, je ne les aime pas parce que je les trouve agréables ou simplement belles, mais parce que je les trouve fascinantes, ludiques, cérébralement stimulantes, dans le meilleur des cas, orgasmiques, mais surtout parce qu'elles transgressent les limites du simplement beau et agréable. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 15605
Age : 58
Date d'inscription : 13/11/2009

Ludwig van Beethoven (1770-1827) - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Ludwig van Beethoven (1770-1827)   Ludwig van Beethoven (1770-1827) - Page 7 Empty2012-10-21, 20:48


J'entame mon nouveau cycle en beauté; "Un interprète (Martha Argerich), un compositeur (Jacques Lenot), un Chef d'orchestre (Simon Rattle)". J'étais heureux de profiter à fond du caractère très onirique du second mouvement du premier concerto de Beethoven. Il est sublime, un sommet d'émotion, quand la musique va au-delà de la musique, vous emmène dans une dimension qui défie toute analyse, un de ces moments musicaux que je place sans hésiter très haut dans la musique du compositeur.
L'interprétation de Martha Argerich est superbe. Il y a vraiment ce quelque chose en plus qui distingue les grandes pianistes. J'ai eu la surprise de lire que la direction d'orchestre est assumée avec talent par Alexandre Rabinovitch-Barakovsky que je connaissais jusqu'à aujourd'hui seulement comme compositeur, un compositeur qui a écrit des choses intéresantes et dont le véritable style fut amorcé par la révélation de IN C de Terry Riley.
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 15605
Age : 58
Date d'inscription : 13/11/2009

Ludwig van Beethoven (1770-1827) - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Ludwig van Beethoven (1770-1827)   Ludwig van Beethoven (1770-1827) - Page 7 Empty2012-10-22, 19:39

Le second concerto pour piano ne m'a pas produit le même effet que le premier, incontestablement, je n'y ai pas trouvé un mouvement aussi magique que le deuxième du N°1. Very Happy Toutefois, dans ce concerto en particulier, j'ai été happé par le piano que j'ai trouvé impérial d'un bout à l'autre. Dans les Concertos N°1 et 3 de Prokofiev, ce fut autant les jeux pianistiques que les éléments souvent attractifs de l'orchestre qui m'ont interpelé. Dans ce second concerto de Beethoven, c'est surtout le cheminement virtuose et majestueux du soliste au travers d'un geste orchestral beethovenien qui m'interpelle. L'oeuvre qui suivit, et qui est également un concerto pour piano m'a cependant plus intéressé...Rendez-vous chez Liszt! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin
Snoopy

Nombre de messages : 26632
Age : 47
Date d'inscription : 10/08/2006

Ludwig van Beethoven (1770-1827) - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Ludwig van Beethoven (1770-1827)   Ludwig van Beethoven (1770-1827) - Page 7 Empty2012-10-22, 20:34

C'est normal. Le premier reste très "classique " même si on sent déjà la patte de Beethoven dans certains passages. Le deuxième est plus une émancipation de la tradition et un laboratoire de recherche pour amener vers ce qui sera le 3ème, 4ème et 5ème concerto. Perso, le 1er, 3ème et 5ème sont mes préférés. Le 5ème c'est le top du top, je n'ai jamais trouvé plus beau concerto pour piano que celui-ci. I love you
Revenir en haut Aller en bas
https://musiqueclassique.forumpro.fr
joachim
Admin
joachim

Nombre de messages : 23060
Age : 75
Date d'inscription : 19/08/2006

Ludwig van Beethoven (1770-1827) - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Ludwig van Beethoven (1770-1827)   Ludwig van Beethoven (1770-1827) - Page 7 Empty2012-10-22, 20:36

Le deuxième concerto est en réalité le premier, classé second par l'éditeur. En fait, c'est aussi celui que j'aime le moins des concertos de Beethoven, et je dirais même que je lui préfère le tout premier (dit aussi "n° 0") en mi bémol, très mozartien, qu'il avait composé à 14 ans.
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin
Snoopy

Nombre de messages : 26632
Age : 47
Date d'inscription : 10/08/2006

Ludwig van Beethoven (1770-1827) - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Ludwig van Beethoven (1770-1827)   Ludwig van Beethoven (1770-1827) - Page 7 Empty2012-10-22, 20:39

Idem que Joachim, c'est pas mon préféré.
Revenir en haut Aller en bas
https://musiqueclassique.forumpro.fr
Snoopy
Admin
Snoopy

Nombre de messages : 26632
Age : 47
Date d'inscription : 10/08/2006

Ludwig van Beethoven (1770-1827) - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Ludwig van Beethoven (1770-1827)   Ludwig van Beethoven (1770-1827) - Page 7 Empty2012-10-22, 20:44

joachim a écrit:
Le deuxième concerto est en réalité le premier, classé second par l'éditeur..

Perso, je trouve pourtant le 1er (donc le 2ème ) plus "classique" que le second avec des passages de génies purement Beethovéniens qu'on retrouvent dans les 3 et 5ème concertos. Le second (donc le 1er ), je le trouve plutôt "hybride" mais sans sentir encore la patte de Beethoven comme on le découvrira dans le 3ème. La "transition" entre le 2 et le 3 est plutôt brutale je trouve. Paradoxalement, elle me semble plus proche entre le 1 et le 3 si on les écoute de manière successive. Tu trouves pas?
Revenir en haut Aller en bas
https://musiqueclassique.forumpro.fr
vizZ

vizZ

Nombre de messages : 710
Age : 33
Date d'inscription : 22/03/2009

Ludwig van Beethoven (1770-1827) - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Ludwig van Beethoven (1770-1827)   Ludwig van Beethoven (1770-1827) - Page 7 Empty2012-11-06, 21:44

Je suis revenu aux symphonies de Beethoven depuis peu et j'ai été particulièrement impressionné par les n°3 & 6 de Celibidache à Munich. Alors ça ne plaira pas à tout le monde (comme d'habitude avec ce chef) mais très honnètement il se dégage quelque chose d'absolument magnifique. Mention spécial au philharmonique de Munich qui à l'époque était tout simplement phénoménal.

Pour les 4& 8 j'ai particulièrement apprécié l'enregistrement d'Haitink avec le symphonique de Londres, ultra dynamique, très travaillé dans les couleur. J'étais très agréablement surpris, je m'attendais à avoir du Haitink un peu mielleux.
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 15605
Age : 58
Date d'inscription : 13/11/2009

Ludwig van Beethoven (1770-1827) - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Ludwig van Beethoven (1770-1827)   Ludwig van Beethoven (1770-1827) - Page 7 Empty2013-02-08, 23:02

Icare a écrit:
Réécoute ce soir des Quatuors à cordes Op.95 "Quartette seriese" et Op.59 n°1 "Razumovsky". Si l'Opus 95 vaut pour certains de ses passages, sans forcément susciter en moi l'Emotion avec un grand E, l'Opus 59 n°1 y parvint magnifiquement mais qu'avec un seul mouvement: le sublime avant-dernier "Adagio molto e mesto". Exquis! Ludwig van Beethoven (1770-1827) - Page 7 333455 Ludwig van Beethoven (1770-1827) - Page 7 333455 Sinon, pour ce qui est de celui qui suit et conclut le quatuor: l'"Allegro - thème russe", j'avais plutôt hâte qu'il se termine. Trop bavard à mon goût.

Par le Artemis Quartet. Very Happy Excellente interprétation soit dit en passant, dynamique et expressive.

Réécoute ce soir de ces deux quatuors à cordes: même impression, même ressenti. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 15605
Age : 58
Date d'inscription : 13/11/2009

Ludwig van Beethoven (1770-1827) - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Ludwig van Beethoven (1770-1827)   Ludwig van Beethoven (1770-1827) - Page 7 Empty2013-05-04, 22:23


PIANO CONCERTO N°3 Op.37, Christoph Eschenbach, London Symphony Orchestra (LSO), sous la direction de Hans Werner Henze:
Elégance, majesté, grandeur. Ludwig van Beethoven (1770-1827) - Page 7 333455 Ludwig van Beethoven (1770-1827) - Page 7 333455

PIANO CONCERTO N°5 Op.73, Christoph Eschenbach, Boston Symphony Orchestra ( BSO), sous la direction de Seiji Osawa: sublime, les second et troisième mouvements sont fabuleux. Mon préféré de ses concertos pour piano bien qu'il faudrait que je réécoute le quatrième. Ludwig van Beethoven (1770-1827) - Page 7 333455 Ludwig van Beethoven (1770-1827) - Page 7 333455

J'adore également ces interprétations et je trouve le touché d'Eschenbach particulièrement inspiré. Ludwig van Beethoven (1770-1827) - Page 7 333455 Ludwig van Beethoven (1770-1827) - Page 7 333455
Revenir en haut Aller en bas
vizZ

vizZ

Nombre de messages : 710
Age : 33
Date d'inscription : 22/03/2009

Ludwig van Beethoven (1770-1827) - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Ludwig van Beethoven (1770-1827)   Ludwig van Beethoven (1770-1827) - Page 7 Empty2013-05-04, 22:42

Ah je suis heureux de te voir sur ce sujet Icare I love you

Le Boston Symphony sous Ozawa c'était la grande époque, magnifique orchestre. Et Christoph Eschenbach a toujours été un pianiste admirable.

Moi je dois être un peu maso, je reviens toujours vers la version Paul-Badura Skoda épaulé par Hans Knappertsbusch à la tête du NDR Sinfonieorchester pour l'Empereur. J'adore l'impression de "grandeur massive" qu'il s'en dégage. Sinon dans une optique plus classique j'ai Uchida / Sanderling / Orchestre de la Radio Bavaroise.
Revenir en haut Aller en bas
Jean

Jean

Nombre de messages : 7809
Age : 78
Date d'inscription : 14/05/2007

Ludwig van Beethoven (1770-1827) - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Ludwig van Beethoven (1770-1827)   Ludwig van Beethoven (1770-1827) - Page 7 Empty2013-05-04, 23:09

j'ai aussi la version Uchida Sanderling ...et bien d'autres en intégrale (dont Emile Guillels et Friedrich Gulda)...
j'ai une petite préférence pour les 3 derniers avec un petit plus pour le 2 derniers si différents d'atmosphère...
mais j'aime aussi les 2 premiers un peu plus "Mozartien"
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 15605
Age : 58
Date d'inscription : 13/11/2009

Ludwig van Beethoven (1770-1827) - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Ludwig van Beethoven (1770-1827)   Ludwig van Beethoven (1770-1827) - Page 7 Empty2013-05-05, 20:23

Citation :
Ah je suis heureux de te voir sur ce sujet Icare

Mais je suis un amateur de classique aussi. Wink Je vais là où la musique m'entraîne, je suis un mélomane errant ou nomade. Aujourd'hui, je parle de Beethoven, demain, ce sera peut-être Haendel, après-demain Quincy Jones et le sur-lendemain Edison Denisov, et à chaque fois avec le même enthousiasme. Very Happy

Mais, ce soir, c'est encore Beethoven qui occupe mon esprit grâce au magnifique troisième mouvement de la Sonate n°29, Op.106, toujours sous les doigts magiques de Eschenbach. Ludwig van Beethoven (1770-1827) - Page 7 333455 Ludwig van Beethoven (1770-1827) - Page 7 333455

Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 15605
Age : 58
Date d'inscription : 13/11/2009

Ludwig van Beethoven (1770-1827) - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Ludwig van Beethoven (1770-1827)   Ludwig van Beethoven (1770-1827) - Page 7 Empty2013-05-10, 16:34

Icare a écrit:
J'entame mon nouveau cycle en beauté; "Un interprète (Martha Argerich), un compositeur (Jacques Lenot), un Chef d'orchestre (Simon Rattle)". J'étais heureux de profiter à fond du caractère très onirique du second mouvement du premier concerto de Beethoven. Il est sublime, un sommet d'émotion, quand la musique va au-delà de la musique, vous emmène dans une dimension qui défie toute analyse, un de ces moments musicaux que je place sans hésiter très haut dans la musique du compositeur.
L'interprétation de Martha Argerich est superbe. Il y a vraiment ce quelque chose en plus qui distingue les grandes pianistes. J'ai eu la surprise de lire que la direction d'orchestre est assumée avec talent par Alexandre Rabinovitch-Barakovsky que je connaissais jusqu'à aujourd'hui seulement comme compositeur, un compositeur qui a écrit des choses intéresantes et dont le véritable style fut amorcé par la révélation de IN C de Terry Riley.

Mon cycle pour le piano s'est poursuivi avec le premier concerto pour piano de BEETHOVEN. J'ai donc quitté la musique hyper-tonale de RABINOVITCH-BARAKOWSKY et atonale de CLAUDE VIVIER ainsi que le piano non accompagné pour le piano et orchestre de l'ère Romantique. Je suis toujours aussi séduit par l'élégance, la majesté de cette grande musique et plus encore par la douceur rêveuse du génial second mouvement. Ludwig van Beethoven (1770-1827) - Page 7 333455 Ludwig van Beethoven (1770-1827) - Page 7 333455 Ludwig van Beethoven (1770-1827) - Page 7 333455 Vive la musique et vive Beethoven! Ludwig van Beethoven (1770-1827) - Page 7 473398
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 15605
Age : 58
Date d'inscription : 13/11/2009

Ludwig van Beethoven (1770-1827) - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Ludwig van Beethoven (1770-1827)   Ludwig van Beethoven (1770-1827) - Page 7 Empty2013-07-30, 22:47

Icare a écrit:

PIANO CONCERTO N°3 Op.37, Christoph Eschenbach, London Symphony Orchestra (LSO), sous la direction de Hans Werner Henze:
Elégance, majesté, grandeur. Ludwig van Beethoven (1770-1827) - Page 7 333455 Ludwig van Beethoven (1770-1827) - Page 7 333455

PIANO CONCERTO N°5 Op.73, Christoph Eschenbach, Boston Symphony Orchestra ( BSO), sous la direction de Seiji Osawa: sublime, les second et troisième mouvements sont fabuleux. Mon préféré de ses concertos pour piano bien qu'il faudrait que je réécoute le quatrième.  Ludwig van Beethoven (1770-1827) - Page 7 333455  Ludwig van Beethoven (1770-1827) - Page 7 333455

J'adore également ces interprétations et je trouve le touché d'Eschenbach particulièrement inspiré. Ludwig van Beethoven (1770-1827) - Page 7 333455 Ludwig van Beethoven (1770-1827) - Page 7 333455

Venant de réécouter ces deux concertos dans ces mêmes interprétations, en ouverture d'un cycle un peu bizarre que j'ai nommé "Grands écarts" où je fais alterner des oeuvres que presque tout oppose sur le plan esthétique, j'ai croisé encore une fois la grâce surtout dans le mouvement central de chacun des deux concertos mais pas seulement. On touche quelque chose qui va au-delà du rationnel, on touche à l'indescriptible. Magnifique. Ludwig van Beethoven (1770-1827) - Page 7 333455 Ludwig van Beethoven (1770-1827) - Page 7 333455 
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin
Snoopy

Nombre de messages : 26632
Age : 47
Date d'inscription : 10/08/2006

Ludwig van Beethoven (1770-1827) - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Ludwig van Beethoven (1770-1827)   Ludwig van Beethoven (1770-1827) - Page 7 Empty2013-07-31, 00:02

Le concerto 5 est un pur chef d'oeuvre, je suis en extase à chaque écoute et pourtant Dieu sait si je l'ai écouté des centaines de fois Ludwig van Beethoven (1770-1827) - Page 7 185465 
Revenir en haut Aller en bas
https://musiqueclassique.forumpro.fr
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 15605
Age : 58
Date d'inscription : 13/11/2009

Ludwig van Beethoven (1770-1827) - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Ludwig van Beethoven (1770-1827)   Ludwig van Beethoven (1770-1827) - Page 7 Empty2013-07-31, 08:31

Lors de cette réécoute, je ne saurais dire lequel entre le N°3 et le N°5 a réellement emporté ma préférence. Dans l'absolu, je crois avoir été un peu plus captivé par le troisième, surtout le mouvement lent, mais c'est peut-être dû à un cd qui fait au total 78 minutes et que j'ai écouté d'un bloc. La prochaine fois que je ressortirai ce disque, j'écouterai le cinquième avant le troisième ou séparément.
Revenir en haut Aller en bas
Jean

Jean

Nombre de messages : 7809
Age : 78
Date d'inscription : 14/05/2007

Ludwig van Beethoven (1770-1827) - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Ludwig van Beethoven (1770-1827)   Ludwig van Beethoven (1770-1827) - Page 7 Empty2013-07-31, 08:52

Snoopy a écrit:
Le concerto 5 est un pur chef d'oeuvre, je suis en extase à chaque écoute et pourtant Dieu sait si je l'ai écouté des centaines de fois Ludwig van Beethoven (1770-1827) - Page 7 185465 

idem pour moi Wink ...et si je dois les classer (pour moi!) et le classement est vraiment serré je dirais en 1er , le 5, en 2 le 4 et en 3 le 3 , les 2 premiers étant exéquo et à peine en dessous des autres dans mes prèf!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Ludwig van Beethoven (1770-1827) - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Ludwig van Beethoven (1770-1827)   Ludwig van Beethoven (1770-1827) - Page 7 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Ludwig van Beethoven (1770-1827)
Revenir en haut 
Page 7 sur 16Aller à la page : Précédent  1 ... 6, 7, 8 ... 11 ... 16  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les compositeurs-
Sauter vers: