Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment : -47%
Xiaomi Mi 11 Lite 5G noir (via ODR de 50€ et ...
Voir le deal
168 €

 

 Vier letzte Lieder (R Strauss, 1948)

Aller en bas 
AuteurMessage
Bel Canto
Admin
Bel Canto

Nombre de messages : 6459
Age : 65
Date d'inscription : 10/07/2007

Vier letzte Lieder (R Strauss, 1948) Empty
MessageSujet: Vier letzte Lieder (R Strauss, 1948)   Vier letzte Lieder (R Strauss, 1948) Empty2010-01-27, 18:39

Vier letzte Lieder (Quatre derniers lieder) est un cycle de lieder pour soprano et orchestre composés par Richard Strauss entre mai et septembre 1948. Le titre consacré Quatre derniers lieder a été donné au cycle de façon posthume par son éditeur. La création eut lieu à Londres le 22 mai 1950 par la soprano Kirsten Flagstad et l'orchestre Philharmonia dirigé par Wilhelm Furtwängler.

Composition

Frühling (« Printemps ») - allegretto ;
September (« Septembre ») - andante ;
Beim Schlafengehen (« L'heure du sommeil ») - andante ;
Im Abendrot (« Soleil couchant ») - andante.

Cette œuvre représente en quelque sorte le testament musical du musicien, décédé en 1949 avant sa création à plus de 80 ans, même s'il a composé en novembre 1948 un tout dernier lied, Malven (« Les Mauves »), de caractère plus léger. On peut considérer les Quatre derniers lieder comme le chant du cygne de la musique romantique, à une période où l'atonalité domine chez les compositeurs dont Arnold Schönberg.

Les textes des trois premiers poèmes sont de Hermann Hesse, écrivain plus connu pour ses romans que pour sa poésie. Le dernier poème est de Joseph von Eichendorff. L'ensemble présente un raccourci saisissant sur le cycle de la vie, du « printemps » au « soleil couchant », dont le dernier vers est « Ist dies etwa der Tode ? » (« Serait-ce déjà la mort ? »). Toutefois, l'ordre des chants a été fixé de manière posthume et il semble que le musicien avait décidé de mettre Frühling en avant-dernière position (comme lors de la création), afin de finir sur une vision plus optimiste.

Discographie sélective

Ces enregistrements célèbres ont été distingués par la critique :

Kirsten Flagstad, Orchestre Philharmonia sous la direction de Wilhelm Furtwängler (création de l'œuvre, 1950)
Sena Jurinac, Orchestre philharmonique de Stockholm sous la direction de Fritz Busch (EMI, 1951)
Lisa della Casa, Orchestre philharmonique de Vienne sous la direction de Karl Böhm (Decca, 1953)
Elisabeth Schwarzkopf, Orchestre Philharmonia sous la direction d'Otto Ackermann (EMI, 1953)
Elisabeth Schwarzkopf, Orchestre Philharmonia sous la direction d'Herbert von Karajan (EMI, 1956, live)
Elisabeth Schwarzkopf, Orchestre Radio-Symphonique de Berlin sous la direction de George Szell (EMI, 1966)
Gundula Janowitz, Orchestre philharmonique de Berlin sous la direction d'Herbert von Karajan (DG, 1973)
Jessye Norman, Orchestre du Gewandhaus de Leipzig sous la direction de Kurt Masur (Philips, 1982)
Lucia Popp, London Philharmonic Orchestra sous la direction de Klaus Tennstedt (EMI, 1982)
Kiri Te Kanawa, Wiener Philharmoniker sous la direction de Georg Solti (Decca, 1991)
Lucia Popp, London Symphony Orchestra sous la direction de Michael Tilson Thomas (Sony, 1993)
Renée Fleming, Orchestre symphonique de Houston sous la direction de Christoph Eschenbach (RCA, 1996)
Karita Mattila, Orchestre philharmonique de Berlin sous la direction de Claudio Abbado (DG, 1998)
Soile Isokoski, Orchestre symphonique de la radio de Berlin sous la direction de Marek Janowski (Ondine, 2002)
Renée Fleming, Münchner Philharmoniker sous la direction de Christian Thielemann (Decca, 2007)
Revenir en haut Aller en bas
http://vitabella.sosblog.fr/index.htm
Bel Canto
Admin
Bel Canto

Nombre de messages : 6459
Age : 65
Date d'inscription : 10/07/2007

Vier letzte Lieder (R Strauss, 1948) Empty
MessageSujet: Re: Vier letzte Lieder (R Strauss, 1948)   Vier letzte Lieder (R Strauss, 1948) Empty2010-01-27, 18:44

Plus que leur atmosphère, c'est le climat d'adieu qui l'emporte. Adieu serein, résigné, voire souriant à ce qui fut la culture européenne, adieu au monde du lied et de la buée poétique qui l'entoure, adieu à la voix de femme qu'il adora comme un fourreau sublime par ses élans aériens, lui dont les poches pleines d'argent, le faisait danser plus lourdement que le baron Ochs du « Chevalier à la Rose », les quatre derniers lieder sont tout cela et bien plus encore. Adieu bien sûr à sa propre vie également, Richard Strauss a su dans l'écrin diaphane d'un orchestre, entre murmure et quasi-invisibilité, faire monter comme un chant d'alouette, une voix qui plane en tournoyant au-dessus du pauvre monde d'ici-bas.
Malgré toutes les préventions que l'on peut légitimement avoir contre Richard Strauss, on se trouve saisi, comme pour les "Falaises de Marbre" d'un autre allemand ambigu Ernst Jünger. Alors peuvent monter ses hymnes à la nuit, ce lent départ absolument pas larmoyant, faisant de cette oeuvre ultime, une musique immense Une sorte de transcendance émane, qui l'eut cru, de ces chansons du milieu de la nuit, de la mort qui approche.


Du site 'Eprits nomades', la suite ici
Revenir en haut Aller en bas
http://vitabella.sosblog.fr/index.htm
Olivier

Olivier

Nombre de messages : 790
Age : 54
Date d'inscription : 14/05/2011

Vier letzte Lieder (R Strauss, 1948) Empty
MessageSujet: Re: Vier letzte Lieder (R Strauss, 1948)   Vier letzte Lieder (R Strauss, 1948) Empty2011-06-19, 19:00

J'ai lu avec beaucoup d'intérêt le commentaire de Bel Canto et suivi le lien vers le site Esprit nomade tout en re écoutant cette oeuvre. 

Cette oeuvre est vraiment magnifique et pleine d'émotion sereine, écrite par un compositeur qui n'a plus rien à prouver mais à laisser chanter ces 4 poèmes avec une orchestration superbe.

Voici les paroles des 4 derniers lieder repris du site "Esprit nomade" :

Printemps - Hermann Hesse
Dans de sombres caveaux, J'ai longtemps rêvé De tes arbres en fleurs et de tes brises azurées, De ta senteur et de tes chants d'oiseaux. Te voilà à présent Dans ton éclatante parure, Inondé de lumière, Comme un prodige devant moi. Tu me reconnais, Tu m'attires avec douceur. Ta délicieuse présence Fait frémir tous mes membres!

Septembre - Hermann Hesse
Le jardin est en deuil, La pluie tombe en froides gouttes sur les fleurs. Approchant de sa fin, L'été frissonne en silence. Du haut acacia l'or S'égoutte feuille à feuille. Étonné et languissant, l'été sourit Dans le rêve mourant du jardin. Longtemps encore, aspirant au repos, Il s'attarde auprès des roses. Il ferme lentement Ses (grands) yeux las.

L'heure du sommeil - Hermann Hesse
La journée m'a rendu las. J'ai le fervent désir D'accueillir en amie la nuit étoilée, Comme un enfant fatigué. Mains, abandonnez toute activité ! Front, oublie toute pensée! Tous mes sens veulent à présent Plonger dans le sommeil. Et mon âme veut prendre son vol Sans contrainte, les ailes libres, Pour vivre dans l'univers magique de la nuit D'une vie profonde et multiple.

Au soleil couchant - Joseph von Eichendorff
Dans la peine et la joie Nous avons marché main dans la main ; De cette errance nous nous reposons Maintenant dans la campagne silencieuse. Autour de nous les vallées descendent en pente, Le ciel déjà s'assombrit ; Seules deux alouettes s'élèvent, Rêvant dans la brise parfumée. Approche, laisse-les battre des ailes ; Il va être l'heure de dormir ; Viens, que nous ne nous égarions pas Dans cette solitude. Ô paix immense et sereine, Si profonde à l'heure du soleil couchant! Comme nous sommes las d'errer ! Serait-ce déjà la mort ?

Tout cela sans tristesse mais sublimé par l'association de la voix et de l'orchestre...
Revenir en haut Aller en bas
Olivier

Olivier

Nombre de messages : 790
Age : 54
Date d'inscription : 14/05/2011

Vier letzte Lieder (R Strauss, 1948) Empty
MessageSujet: Re: Vier letzte Lieder (R Strauss, 1948)   Vier letzte Lieder (R Strauss, 1948) Empty2011-10-28, 13:28

Ré écoute, en cours, de cette oeuvre merveilleuse qui peut être entendu comme un témoignage de pleine maitrise et de grande sérénité de Richard Strauss. Grandiose sérénité qui m'évoque parfois le Requiem Allemand de Brahms ou celui de Fauré.

Sublime association du chant et de l'orchestre par le grand orchestrateur qu'est Richard Strauss, une de ses oeuvres ultimes...

Une oeuvre que je conseille à tous les amoureux de la musique post romantique et aux admirateurs de Mahler.
Revenir en haut Aller en bas
Jean

Jean

Nombre de messages : 7725
Age : 78
Date d'inscription : 14/05/2007

Vier letzte Lieder (R Strauss, 1948) Empty
MessageSujet: Re: Vier letzte Lieder (R Strauss, 1948)   Vier letzte Lieder (R Strauss, 1948) Empty2011-10-28, 16:34

tu as quelle..ou quelles versions?
Revenir en haut Aller en bas
Olivier

Olivier

Nombre de messages : 790
Age : 54
Date d'inscription : 14/05/2011

Vier letzte Lieder (R Strauss, 1948) Empty
MessageSujet: Re: Vier letzte Lieder (R Strauss, 1948)   Vier letzte Lieder (R Strauss, 1948) Empty2011-10-28, 17:26

En fait, j'ai trois versions de ce cycle de lieder :

- Elisabeth Schwarzkopf avec G Szell et le London Symphonic Orch couplé avec 12 autres lieders avec orchestre

- Elisabeth Schwarzkopf mais couplé cette fois avec la scène finale de Capriccio et des extraits Arabella - O Ackermann et L von Matacic

- Gudula Janowitz avec H von Karayan et Berlin couplé avec le concerto pour hautbois et les métamorphose, un très beau programme.

C'est l'enregistrement de Janowitz/Karayan que j'ai écouté aujourd'hui.
Revenir en haut Aller en bas
Jean

Jean

Nombre de messages : 7725
Age : 78
Date d'inscription : 14/05/2007

Vier letzte Lieder (R Strauss, 1948) Empty
MessageSujet: Re: Vier letzte Lieder (R Strauss, 1948)   Vier letzte Lieder (R Strauss, 1948) Empty2011-10-28, 20:47

3 belles versions Wink
Revenir en haut Aller en bas
Olivier

Olivier

Nombre de messages : 790
Age : 54
Date d'inscription : 14/05/2011

Vier letzte Lieder (R Strauss, 1948) Empty
MessageSujet: Re: Vier letzte Lieder (R Strauss, 1948)   Vier letzte Lieder (R Strauss, 1948) Empty2011-10-28, 21:49

Jean a écrit:
3 belles versions Wink

Et toi, quelle(s) est ta version, pour ce cycle de Lieder ?
Revenir en haut Aller en bas
Jean

Jean

Nombre de messages : 7725
Age : 78
Date d'inscription : 14/05/2007

Vier letzte Lieder (R Strauss, 1948) Empty
MessageSujet: Re: Vier letzte Lieder (R Strauss, 1948)   Vier letzte Lieder (R Strauss, 1948) Empty2011-10-28, 22:28

un certain nombre Wink

Schartzkopff avec Szell
Terésa Stich-Randall avec l'orchestre de la suisse romande dir Ansermet
Gundula Janowitz Karajan e
Gundula Janowitz avec Bernard Haiting (ce dernier faisant partie d'un coffret de réédition de Gundula)
Kiri Te Kanawa avec Andrew Davies (son 1er enr.)
Kiri Te Kanawa avec Georg Solti

je crois que c'est tout!
Revenir en haut Aller en bas
Olivier

Olivier

Nombre de messages : 790
Age : 54
Date d'inscription : 14/05/2011

Vier letzte Lieder (R Strauss, 1948) Empty
MessageSujet: Re: Vier letzte Lieder (R Strauss, 1948)   Vier letzte Lieder (R Strauss, 1948) Empty2011-10-28, 22:42

Jean a écrit:
un certain nombre Wink

Schartzkopff avec Szell
Terésa Stich-Randall avec l'orchestre de la suisse romande dir Ansermet
Gundula Janowitz Karajan e
Gundula Janowitz avec Bernard Haiting (ce dernier faisant partie d'un coffret de réédition de Gundula)
Kiri Te Kanawa avec Andrew Davies (son 1er enr.)
Kiri Te Kanawa avec Georg Solti
je crois que c'est tout!

Une belle série d'enregistrement Vier letzte Lieder (R Strauss, 1948) 262336, dont 2 en commun Mains.

Kiri Te Kanawa doit également être intéressante dans cette oeuvre.

Que contient par ailleurs ton coffret Gundula ?
Revenir en haut Aller en bas
Jean

Jean

Nombre de messages : 7725
Age : 78
Date d'inscription : 14/05/2007

Vier letzte Lieder (R Strauss, 1948) Empty
MessageSujet: Re: Vier letzte Lieder (R Strauss, 1948)   Vier letzte Lieder (R Strauss, 1948) Empty2011-10-28, 23:15

Olivier a écrit:
Jean a écrit:
un certain nombre Wink

Schartzkopff avec Szell
Terésa Stich-Randall avec l'orchestre de la suisse romande dir Ansermet
Gundula Janowitz Karajan e
Gundula Janowitz avec Bernard Haiting (ce dernier faisant partie d'un coffret de réédition de Gundula)
Kiri Te Kanawa avec Andrew Davies (son 1er enr.)
Kiri Te Kanawa avec Georg Solti
je crois que c'est tout!

Une belle série d'enregistrement Vier letzte Lieder (R Strauss, 1948) 262336, dont 2 en commun Mains.

Kiri Te Kanawa doit également être intéressante dans cette oeuvre.

Que contient par ailleurs ton coffret Gundula ?


je suis un inconditionnel de Kiri Te Kanawa Embarassed ..;comme de Teresa Stich-Randall (bien qu'elles aient des voix assez différentes!

le coffret Janowitz:
1- 7 airs de concert de Mozart+ 1 aria d'Idomeneo et 1 de Cosi

2- cantate Ino de Telemann + 4 arias du Messie + 2 arias de l'oaratorio de Noel de Bach

3- Beethoven: 2 lied extrait d'Egmont + La messe en Ut op 88 (intégrale avec K Richter) +
Brahms: Irh habt nun Traurigkeit du Deutch Requiem

4 -Weber: 2 arias du d'Agathe du Freichutz + 2 aris d'Oberon - Wagner: 2 airs d'Elisabeth de Tannhauser + 2 airs de Elsa de Lohengrin + 1 air de Rienzi + 1 scène de Parsifal - Albert L ORTZING: 2 airs de Der Waffenschmidt - Johann Strauss : 1 air de Die Fledermaus

5- Richard Strauss: 5 passages de Capriccio + Vier letz Lieder + Carl ORFF: 2 passages de Carmina Burana - Mozart : les 2 airs de la Comtesse


https://www.amazon.fr/Janowitz-Gundula-Golden-V/dp/B000BV5RDI/ref=sr_1_3?s=music&ie=UTF8&qid=1319836478&sr=1-3
Revenir en haut Aller en bas
ojoj

ojoj

Nombre de messages : 294
Age : 35
Date d'inscription : 29/11/2008

Vier letzte Lieder (R Strauss, 1948) Empty
MessageSujet: Re: Vier letzte Lieder (R Strauss, 1948)   Vier letzte Lieder (R Strauss, 1948) Empty2011-10-29, 11:47

Janowitz avec Karajan Embarassed je en m'en passe pas et quelle voix!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Vier letzte Lieder (R Strauss, 1948) Empty
MessageSujet: Re: Vier letzte Lieder (R Strauss, 1948)   Vier letzte Lieder (R Strauss, 1948) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Vier letzte Lieder (R Strauss, 1948)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Oeuvres & analyses musicales-
Sauter vers: