Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment : -38%
SSD Interne – PNY – CS900 Series 1 To ...
Voir le deal
64.99 €

 

 Pieter Hellendaal (1721-1799)

Aller en bas 
AuteurMessage
joachim
Admin
joachim

Nombre de messages : 23918
Age : 76
Date d'inscription : 19/08/2006

Pieter Hellendaal (1721-1799) Empty
MessageSujet: Pieter Hellendaal (1721-1799)   Pieter Hellendaal (1721-1799) Empty2009-10-10, 12:52

Organiste, violoniste et compositeur néerlandais né le 30 mars 1721 à Rotterdam et mort le 19 avril 1799 à Cambridge.

On ignore ses études musicales. On sait seulement qu'il passe son enfance à Utrecht, dont il devient en 1733 organiste de l'église Saint Nicolas, et ce jusqu'en 1737, date où sa famille s'installe à Amsterdam.
Fin 1737, sous la protection du Secrétaire municipal Mattheus Lestevenon, il se rend en Italie jusqu'en 1743. A Padoue, il suit l'enseignement de Tartini.
De retour en Hollande, il publie son opus 1 : Six sonates en 1744 ou 1745. Il poursuit sa formation à l'Université de Leiden jusqu'en 1751.

Puis il part en Angleterre, où il restera jusqu'à la fin de sa vie. Il rencontre Haendel en 1754, devient organiste dans plusieurs églises, dont en dernier lieu à la Peterhouse de Cambridge en 1777.

Son fils, Peter Hellendaal the Younger (Londres, 1756- vers 1801) est devenu violoniste et clarinettiste.


Oeuvres :

6 Sonates pour violon et basse continue, opus 1 (1745)
6 Sonates pour violon et basse continue, opus 2 (1750)
6 Grands Concertos pour cordes  et basse continue, opus 3 (1758)
6 Solos pour violon et basse continue, opus 4 (1777)
8 Solos pour violoncelle et basse continue, opus 5 (1780)
3 Grand Lessons pour clavecin (ou piano), violon et violoncelle, opus 6 (1790)
Hellendal's Celebrated Rondo, pour violon et basse continue (1790)
11 autres Sonates manuscrites pour violon et basse continue
12 solos pour violon et basse continue (v 1778)
6 Sonates pour violon ou flûte et clavecin
Concerto pour clavecin
Concerto pour violon
Ouverture
Trio pour clarinette


Musique vocale

Glory be to the Father, canon à cinq voix (1769)
The Cock Match, catch à quatre voix (1769)
Love inform thy faithful creature, glee à quatre voix (v 1775)
Cantate Strephon and Myrtilla (1785)
A Collection of Psalms and Hymns à 3 ou 4 voix et basse continue (1790)
Tweedledum and Tweedledee, glee à quatre voix et basse continue (v 1790)
Two Glees à quatre voix, cordes et basse continue (v. 1791)
Our Lord's Sermont on the Mount (v 1797, perdu)


Dernière édition par joachim le 2019-09-05, 09:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
joachim

Nombre de messages : 23918
Age : 76
Date d'inscription : 19/08/2006

Pieter Hellendaal (1721-1799) Empty
MessageSujet: Re: Pieter Hellendaal (1721-1799)   Pieter Hellendaal (1721-1799) Empty2010-11-21, 11:56

J'ai écouté ses concertos grossos opus 3, et je trouve qu'ils valent ceux de Corelli, ils sont spendides.

Pieter Hellendaal (1721-1799) 111
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
joachim

Nombre de messages : 23918
Age : 76
Date d'inscription : 19/08/2006

Pieter Hellendaal (1721-1799) Empty
MessageSujet: Re: Pieter Hellendaal (1721-1799)   Pieter Hellendaal (1721-1799) Empty2022-04-21, 10:27

Pieter (Pietro, Petrus, Peter) Hellendaal (Rotterdam, né le 1er avril 1721 - Cambridge, le 19 avril 1799) est un violoniste, compositeur et organiste néerlandais, également actif en Angleterre.

À l'âge de neuf ans, la famille s'installe à Utrecht, où il est nommé organiste du Nicolaikerk le 11 janvier 1732. En 1737, la famille s'installe à Amsterdam. Le mélomane Mattheus Lestevenon, secrétaire d'Amsterdam, permit à Hellendaal d'étudier avec Tartini. Avant novembre 1743, il revint d'Italie et se produisit comme violoniste dans certaines auberges d'Amsterdam.

Le 14 février 1744, il obtient le privilège de publier ses compositions et ses deux premiers ensembles de sonates pour violon sont publiés à Amsterdam. Il épousa la fille d'un chirurgien d'Amsterdam en juin 1744.
De 1749 à 1751, Hellendaal était à Leiden, où il s'inscrivit à l'université et fit tout son possible pour s'implanter dans les milieux académiques mélomanes. Il y fit de fréquentes apparitions publiques ainsi qu'à La Haye et Delft. Pourtant, il a trouvé peu d'occasions de gagner sa vie aux Pays-Bas.

Le 9 octobre 1751, il donne son dernier concert à Leiden et part pour Londres. Dans les années qui suivirent, Hellendaal participa considérablement à la vie musicale de Londres. Il se produisit dans des concerts à Hickford's Room et dans d'autres lieux, et ses collègues interprètes pouvaient être comptés parmi «les meilleurs mains de la ville» (The General Advertiser, 28 février 1752); le 13 février 1754, il participa à Acis et Galatée de Haendel, jouant des solos de violon entre les actes.

Pendant qu'il était à Londres, il publia ses Six Grand Concertos op.3, pour lesquels il obtint un privilège royal, daté du 23 avril 1758. À la fin de 1759, il postula pour le poste de chef d'orchestre de la salle de musique d'Oxford. Il y dirigea un concert le 5 novembre et y joua son propre concerto ; mais l'autre candidat, J.B. Malchair, a été nommé. En août 1760, Hellendaal donna un concert à l'hôtel de ville de King's Lynn. Peu de temps après, le 5 septembre 1760, il y fut nommé organiste de St Margaret's, succédant à Charles Burney.

En 1762, Hellendaal s'installe à Cambridge. Il y travailla d'abord comme interprète, puis comme professeur de violon et de théorie (parmi ses élèves se trouvait Charles Hague, qui fut nommé professeur de musique en 1799).

Selon le Cambridge Chronicle du 19 novembre 1762, Hellendaal est alors nommé organiste de la chapelle de Pembroke Hall. Il a participé à de nombreux concerts d'un intérêt particulier à Cambridge et dans d'autres lieux, notamment en East Anglia. Un Hellendaal a participé à la commémoration de Haendel à Londres en 1784 mais on ne sait pas s'il était le père ou le fils.

En 1769, Hellendaal's Glory be to the Father reçut le prix annuel du Noblemen and Gentlemen's Catch Club. Vers cette époque, ses six sonates pour violon et continuo, op.4, sont publiées.
En avril 1777, il fut nommé organiste de Peterhouse Chapel, succédant au Dr Randall, professeur de musique à Cambridge. A partir de cette époque, la quantité d'informations sur les concerts données par Hellendaal diminue fortement. Il déménagea dans Trumpington Street, en face de Peterhouse, et le 11 juillet 1778 sollicita des souscriptions pour «Twelve of his Solos for the Violin».

Vers 1780, ses Eight Solos for the Violoncello with a Thorough Bass furent publiés à ses propres frais et dédiés au marchand de farine de Cambridge, John Anderson. Son dernier recueil numéroté, Three Grand Lessons op.6, a été publié à Londres et dédié à Miss Anderson.

Au cours des dernières décennies de la vie de Hellendaal, un certain nombre d'œuvres vocales, certaines avec accompagnement instrumental, et un recueil de psaumes métriques, ont été publiés chez le compositeur.

Le fils de Hellendaal, Peter, a collaboré à ce dernier et, en 1790, il était également responsable de la sélection et de l'arrangement de divers hymnes et psaumes de la collection de psaumes et d'hymnes de son père pour une utilisation dans les églises paroissiales. Hellendaal mourut en 1799 et fut enterré à Cambridge à St Mary the Less, à côté de Peterhouse.




https://www.youtube.com/watch?v=P460luoRlqE
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Pieter Hellendaal (1721-1799) Empty
MessageSujet: Re: Pieter Hellendaal (1721-1799)   Pieter Hellendaal (1721-1799) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Pieter Hellendaal (1721-1799)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pieter Cornet (v.1575-v.1633)
» Pieter Verheyen (1747-1819)
» Pieter Maessens (Maessins) (v.1505-1562)
» Domenico SCARLATTI (1685-1757)
» Giovanni Zamboni (v.1664-1721 ?)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les compositeurs-
Sauter vers: