Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment : -23%
TV 75″ Xiaomi Mi TV Q1 – QLED, 4K UHD ...
Voir le deal
929 €

 

 Les deux concertos de Chopin en une soirée

Aller en bas 
AuteurMessage
Snoopy
Admin
Snoopy

Nombre de messages : 27594
Age : 47
Date d'inscription : 10/08/2006

Les deux concertos de Chopin en une soirée Empty
MessageSujet: Les deux concertos de Chopin en une soirée   Les deux concertos de Chopin en une soirée Empty2009-09-30, 21:45

Dniel Barenboïm serait-il un chopinien de la dernière heure ? La perspective de l'Année Chopin 2010 (200e anniversaire de la naissance du compositeur polonais, mort en 1949), et voilà le chef d'orchestre et pianiste parti en croisade avec pour viatiques les deux concertos pour piano.

Le coup d'envoi a eu lieu, il y a quelques jours, à Lisbonne, puis à Monte Carlo. A Paris, ce mardi 29 septembre, il joue dans l'ordre chronologique de composition (inverse de celui de la publication) les Concerto pour piano n° 2 en fa mineur op. 21 et Concerto pour piano n° 1 en mi mineur op. 11.

Mozartien, beethovénien, brahmsien, wagnérien, à ses heures bartokien, Barenboïm a peu pratiqué Chopin, et n'a jamais enregistré ses concertos. Il l'a dirigé avec d'autres au clavier : Krystian Zimerman, Murray Perahia, Maurizio Pollini. Les pièces de Chopin qu'il a enregistrées au cours des années 1970 ont disparu du catalogue EMI : les Préludes, les Sonates n° 2 et n° 3, la Barcarolle et la Sonate pour violoncelle et piano en duo avec la géniale violoncelliste britannique, Jacqueline Du Pré (1945-1987) qu'il avait épousée en 1967. En revanche, l'intégrale des nocturnes, enregistrée, en 1981, chez Deutsche Grammophon, est toujours disponible.

Barenboïm ne serait pas Barenboïm s'il n'osait ce que très peu se permettent (à part Evgeni Kissin quand il avait... 12 ans !) : jouer les deux concertos dans le même concert. Son piano est celui d'un magicien au toucher incomparable, capable de nuances et de plans sonores d'une infinie variété, d'une lisibilité olympienne. Chopin devient secret, qui ne se laisse saisir qu'entre sophistication et improvisation. Christoph Eschenbach est à la tête d'un Orchestre de Paris qui ce soir passe Berlioz au peloton d'exécution : Ouverture de Benvenuto Cellini avant celle du Carnaval romain en seconde partie.

Fée sur le berceau

Mais il y a quelque chose de touchant à voir le couple Barenboïm-Eschenbach s'accorder si bien dans le magnifique "Larghetto" central du Deuxième Concerto. Tous deux pianistes et chefs d'orchestre, tous deux directeurs musicaux de l'Orchestre de Paris (Barenboïm de 1975 à 1989, Eschenbach de 2000 à 2010), l'un dirigeant du regard au piano tandis que l'autre se penche vers le clavier, baguette à la main, fée sur un berceau.

Le Premier Concerto s'avérera décevant. L'Orchestre de Paris s'y révèle lourd et mal sonnant tandis que le pianiste manque pour le coup d'éclat virtuose et d'alacrité. Il n'empêche : le Nocturne op. 15 n° 2, la Mazurka op. 6 n° 1 et la Valse op. 64 n° 1, dite "du petit chien", joués en bis, susciteront le furieux désir d'aller écouter les récitals Chopin de Barenboïm, qui auront lieu à Pleyel les 15 et 16 février 2010.

Barenboïm : Salle Pleyel, 252, rue du Faubourg Saint-Honoré, Paris 8e. Le 29 septembre.
Prochains concerts Barenboïm, avec l'Orchestre de la Staatskappelle de Berlin les 5, 6 et 7 février, en récital les 15 et 16 février. Tél. : 01-42-56-13-13. De 10 € à 110 €.

Marie-Aude Roux
Revenir en haut Aller en bas
https://musiqueclassique.forumpro.fr
 
Les deux concertos de Chopin en une soirée
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Concerto pour deux violons...
» Les concertos pour piano
» Le piano (seul) de nos amours!
» Gustav Leonhardt enregistre deux cantates profanes
» Une fan de Chopin ne peut qu'aimer Beethoven?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Communauté :: Discussions sur la musique-
Sauter vers: