Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le deal à ne pas rater :
Coffret Pokémon Ultra Premium Dracaufeu 2022 en français : où le ...
Voir le deal

 

 Nicolas Chedeville (1705-1782)

Aller en bas 
AuteurMessage
joachim
Admin
joachim

Nombre de messages : 23943
Age : 76
Date d'inscription : 19/08/2006

Nicolas Chedeville (1705-1782) Empty
MessageSujet: Nicolas Chedeville (1705-1782)   Nicolas Chedeville (1705-1782) Empty2008-10-21, 19:28

Nicolas Chédeville, né le 20 février 1705 à Serez (Eure) et mort le 6 août 1782 à Paris est un compositeur, hautboïste, joueur de musette et éditeur français.


Né le plus jeune d’une famille de trois frères musiciens qui maîtrisaient en virtuose la musette (forme baroque de la cornemuse) Pierre Chédeville (1694-1725), Esprit Philippe Chédeville (1696-1762). Nicolas et Pierre se firent connaître comme éditeurs de différents ouvrages, dont Les Amusemens de Bellone de 1735, collection d’œuvres pour musette, violon, flûte et hautbois.
Louis Hotteterre son oncle et parrain est facteur d’instruments à vent et joueur de musette et de hautbois à l’Orchestre de l’Opéra. À la mort de son oncle en 1732, il prend le poste dans l’orchestre royal de l’Opéra Les Grands Hautbois jusqu’en 1748. Il se marie à l’âge de 70 ans avec la fille de son valet qui auparavant servait le duc d'Orléans.
Mauvais gestionnaire, il connaît des difficultés financières, ses dix maisons sont vendues à l’encan, il se sépare de sa femme et, en 1777, il reprend la charge de musicien auprès des Grands Hautbois. Il meurt 5 ans plus tard.
Nicolas Chedeville dit « le Cadet », hautboïste à la Cour de Louis XV, reprendra à son compte quelques numéros de l’opus VIII - dont le Printemps des Quatre Saisons - en enrichissant l’ensemble instrumental des timbres, combien pastoraux, de la flûte à bec et de la vielle à roue.

Ces instruments pittoresques connurent, dès les années 1720, une popularité exceptionnelle. La cour de Louis XV donnera le ton, puisque la reine Marie Leszczyńska et ses filles se produiront sur leurs instruments somptueusement décorés dans le cadre de concerts privés, aux côtés des plus grands virtuoses, dont Chédeville fut l’un des chefs de file en son temps.

« Le joueur de musette le plus célébré de France » dit-on de lui. Ses premières compositions sont des œuvres de musette et vielle à roue : les Amusements champêtres (1729), d’autres œuvres plus abouties du genre suivront. En 1737, il se lance dans la publication de compositions personnelles inspirées du Pastor Fido de Vivaldi.
Son intérêt pour la musique italienne lui permet de recevoir le privilège d’éditer des arrangements pour la musette et la vielle à roue ou la flûte de l’œuvre de 10 compositeurs italiens : Les saisons amusantes (1739) sont la résultante de ce privilège : une transcription originale des Quatre saisons de Vivaldi pour vielle et musette.

Ecouté aujourd'hui les 30 pièces "Les Deffis ou l'Etude amusante" opus 9, composées pour flûte à bec, vielle à roue et un petit ensemble instrumental.
C'est gentillet mais sans beaucoup de profondeur, à mon avis. Les pièces pour vielle à roue de Michel Corrette, ou de Bodin de Boismortier sont un cran au dessus.

Par contre son arrangement des Quatre Saisons de Vivaldi pour musette, vielle et ensemble instrumental est génial.

Savez vous que le recueil assez célèbre "Il Pastor Fido" attribué à Vivaldi sous l'opus 13 est en fait de Nicolas Chédeville ?


Dernière édition par joachim le 2019-12-03, 10:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
laudec

laudec

Nombre de messages : 5668
Age : 70
Date d'inscription : 25/02/2013

Nicolas Chedeville (1705-1782) Empty
MessageSujet: Re: Nicolas Chedeville (1705-1782)   Nicolas Chedeville (1705-1782) Empty2013-05-07, 12:38

Je viens me documenter au sujet de Nicolas Chédeville étant donné que je vais jouer le Prélude de la Sonata II : Il Pastor fido à la flûte à bec alto pour mon examen. Je me demande comment on a pu déterminer que cette œuvre n'est pas de Vivaldi mais de Chédeville et depuis quand le sait-on ? As-tu une réponse à ces questions ?

Je lis qu'il jouait de la musette, pour moi cela évoque l'accordéon, mais il s'agit ici d'une cornemuse baroque, moi qui pensais que la cornemuse était typiquement "british" ! mais quelle est la différence entre cornemuse et cornemuse baroque ?

J'aime beaucoup le morceau que je dois jouer, l'adagio suivi de l' allegro assai, plein de vie et d'humour.
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
joachim

Nombre de messages : 23943
Age : 76
Date d'inscription : 19/08/2006

Nicolas Chedeville (1705-1782) Empty
MessageSujet: Re: Nicolas Chedeville (1705-1782)   Nicolas Chedeville (1705-1782) Empty2013-05-08, 11:32

laudec a écrit:
Je viens me documenter au sujet de Nicolas Chédeville étant donné que je vais jouer le Prélude de la Sonata II : Il Pastor fido à la flûte à bec alto pour mon examen. Je me demande comment on a pu déterminer que cette œuvre n'est pas de Vivaldi mais de Chédeville et depuis quand le sait-on ? As-tu une réponse à ces questions ?


En fait, ce n'est pas très clair. Il s'agirait d'une affaire de gros sous entre Chédeville et l'éditeur Jean-Noël Marchand qui a publié en 1737 un pastiche basé sur des oeuvres de Vivaldi (dont on retrouve plusieurs thèmes dans Il Pastor Fido) sous le titre "Il Pastor Fido, sonates pour la musette, vielle, flûte, hautbois, violon, avec la basse continue, del signor Antonio Vivaldi, opéra XIII" Il faut croire qu'à l'époque, Vivaldi était plus connu même en France que Chédeville. Quoi qu'il en soit on a trouvé un acte notarié de 1749 comme quoi les profits ont été partagés entre Marchand et Chédeville. Ce qu'on ne sait pas c'est si Vivaldi a donné son accord pour ainsi adapter certains morceaux à la vielle et à la musette. Les musicologue ont trouvé des correspondances entre plusieurs morceaux d'Il Pastor Fido et des oeuvres de Vivaldi (dans les concertos, sonates et même avec la sinfonia d'Ottone) mais aussi d'autres auteurs comme Meck ou Alberti.
Revenir en haut Aller en bas
laudec

laudec

Nombre de messages : 5668
Age : 70
Date d'inscription : 25/02/2013

Nicolas Chedeville (1705-1782) Empty
MessageSujet: Re: Nicolas Chedeville (1705-1782)   Nicolas Chedeville (1705-1782) Empty2013-05-08, 12:01

eh bien, c'est du joli ! Evil or Very Mad
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
joachim

Nombre de messages : 23943
Age : 76
Date d'inscription : 19/08/2006

Nicolas Chedeville (1705-1782) Empty
MessageSujet: Re: Nicolas Chedeville (1705-1782)   Nicolas Chedeville (1705-1782) Empty2014-04-23, 20:51

Catalogue. Toutes ces oeuvres sont pour 1 ou 2 musettes ou vielle à roue, avec ou sans accompagnement d'autres instruments

Amusements champêtres, livre 1, op 1 (1729)
Amusements champêtres, livre 2, op 2 (1731)
Amusements champêtres, livre 3, op 3 (1733)
Les Danses amuzantes (sic) mellées de vaudeville, op 4 (1733)
Sonates amusantes, op 5 (1735)
Amusements de Bellone, ou les plaisirs de Mars, op 6 (1737)
6 Sonates "Il Pastor Fido", op 7 (1739)
Les Galanteries amusantes, op 8 (1739)
Les Deffis ou l'étude amusante, op 9 (1741)
Les Idées françaises ou les Délices de Chamblay, op 10 (1750)
Les Impromptus de Fontainebleau, op 12 (1750)
Les Variations amusantes: pièces de différents auteurs ornés d'agréments, op 14
les opus 11 et 13 sont inconnus ou perdus


Arrangements et autres oeuvres

l pastor fido, sonates ... del sigr Antonio Vivaldi [by Nicolas Chédeville] (1737); for musette/hurdy-gurdy/flute/oboe/violin.

LE PRINTEMS / ou / LES SAISONS / AMUSANTES / concertos / DANTONIO VIVALDY / Mis pour les Musettes et Vielles / avec accompagnement de Violon / Fluste et Basse continue. / PAR MR CHEDEVILLE LE CADET / Hautbois De la Chambre du Roy / et Muſette ordinaire De l'Academie Royalle / De Muſique. Opera ottava. [arrangement of Vivaldi's The Four Seasons by Nicolas Chédeville] (1739); for musette/hurdy-gurdy, violin, flute, and continuo.

La feste d'Iphise [arrangement of airs from Montéclair's Jephté] (1742); for 2 musettes/hurdy-gurdies.
Les pantomimes italiennes dansées à l'Académie royale de musique (1742); for 1 and 2 musettes/hurdy-gurdies/flutes/oboes.
Nouveaux menuets champêtres; for musette/hurdy-gurdy/violin/flute/oboe.
[Dall']Abaco, op.4, arrangement for musette/hurdy-gurdy/flute/oboe.
La feste de Cleopatre (1751); for 2 musettes/hurdy-gurdies.



Réécoute ce soir de l'opus 9, dont je parlais ci dessus, et même constat : assez agréable à écouter, mais peu de consistance. A connaître par curiosité.

Nicolas Chedeville (1705-1782) Back47
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Nicolas Chedeville (1705-1782) Empty
MessageSujet: Re: Nicolas Chedeville (1705-1782)   Nicolas Chedeville (1705-1782) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Nicolas Chedeville (1705-1782)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Jean GILLES (1668 - 1705)
» Joseph-Nicolas-Pancrace Royer (1705-1755)
» Esprit Philippe Chedeville (1696-1762)
» Gallus ZEILER (1705-1755)
» Louis HEUDELINNE (v. 1680-1705)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les compositeurs-
Sauter vers: