Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le deal à ne pas rater :
Cartes Pokémon : sortie d’un nouveau coffret Ultra Premium ...
Voir le deal

 

 Johann Schobert (1735env-1767)

Aller en bas 
AuteurMessage
Snoopy
Admin
Snoopy

Nombre de messages : 27875
Age : 47
Date d'inscription : 10/08/2006

Johann Schobert (1735env-1767) Empty
MessageSujet: Johann Schobert (1735env-1767)   Johann Schobert (1735env-1767) Empty2007-11-27, 11:53

Johann Schobert est un compositeur et claveciniste du XVIIIe siècle, né dans les années 1735, mais ses date et lieu de naissance ne sont pas connus avec précision.

En 1760, il s'installe à Paris.

Il compose de nombreuses sonates pour clavecin qui influenceront beaucoup le jeune Mozart pour ses propres sonates et concertos.

Il meurt à Paris, le 28 août 1767, des suites d'un empoisonnement par des champignons.

En tant que compositeur et interprète, il a acquis une notoriété très notable dans la capitale française grâce à son art créatif et brillant. Et bien qu'il ne rivalise pas avec Eckard, considéré comme le meilleur clavecin de son temps à Paris, il réussit à le vaincre chez les admirateurs, notamment pour le charme inné de ses compositions.
Tel était l'écho musical de Schobert dans ce sens, qu'un jeune Mozart se reflétait souvent dans son talent, en particulier dans les Sonates op. 3. En général, et dans sa spécialité de clavier avec accompagnement (souvent ad libitum), il découvre de nouvelles formes et moyens d'expression aussi importants que les innovations produites dans d'autres centres européens entre les années 1750 et 1775. Ces dernières années, il compose et représente, sans succès, l'œuvre La garde-chasse et le braconnier, qui serait son seul opéra. Après cet échec, son nom a disparu de la scène et seuls les détails de sa mort sont connus.

On pourra se faire une idée de ses oeuvre avec sa sonate opus 14 pour piano et violon par exemple. C'est très dans le style de l'époque et très agréable à écouter avec parfois de faux airs Beethovéniens.
Revenir en haut Aller en bas
https://musiqueclassique.forumpro.fr
joachim
Admin
joachim

Nombre de messages : 23918
Age : 76
Date d'inscription : 19/08/2006

Johann Schobert (1735env-1767) Empty
MessageSujet: Re: Johann Schobert (1735env-1767)   Johann Schobert (1735env-1767) Empty2007-11-27, 12:48

Un post que j'avais fait chez Ron...

Il est rare que l'existence d'un maître aussi talentueux que Schobert soit aussi mystérieuse : on ne connaît ni son lieu de naissance, ni la date, ni quand exactement il est arrivé en France : la première fois où il est question de lui, c'est dans un journal parisien du 5 mars 1764, où il annonce un prochain concert. On sait seulement qu'à cette date, Schobert était un "jeune" claveciniste., en France depuis quelques années.
Sa vie même en France demeure, à part quelques détails, peu connue.

Paradoxalement, ce que l'on connaît le mieux, c'est la cause de sa mort; le 28 août 1767 : sa famille et quelques amis étaient partis en forêt de Saint Germain cueillir des champignons. Ne s'y connaissant sans doute pas trop, il les ont mangés le soir qui a suivi, et en sont tous morts, à l'exception d'un enfant.

Il est regrettable qu'à part les sonates opus 14, on connaisse si mal son oeuvre. Parmi cet opus 14, seule la première sonate est une sorte de quatuor, c'est à dire en fait une oeuvre pour clavier avec accompagnement de 2 violons et violoncelle. Les cinq autres sont pour clavier avec accompagnement de violon.
En fait c'est son opus 7 qui est intitulé "3 Sonates en quatuor pour clavier et 2 violons, et violoncelle ad libitum" qui semble être des vrais quatuors.
Presque toute son oeuvre se rattache à la musique de chambre, à l'exception des opus 11, 12, 13, 15 et 18 qui sont des concertos pour clavier, et aussi un opéra comique : Le Garde-Chasse et le Braconnier daté de 1765.

Son oeuvre consiste en 20 opus, plus son unique opéra :

2 sonates pour clavier et violon dans chacun des opus 1, 2, 3, 5, 8, 19 et 2O (ce dernier étant peut-être de Tomaso Giordani).
4 sonates pour clavier et violon opus 17
3 Trios pour clavier, violon et violoncelle opus 6
4 Sonates en Trio pour clavier, violon, violoncelle opus 16
6 sonates pour clavier et violon opus 14 (le premier avec 2ème violon et violoncelle ad libitum).
3 Sonates en quatuor pour clavier, 2 violons et violoncelle ad libitum opus 7

6 Sinfonias pour clavier et violon et 2 cors ad libitum opus 9 et 10
5 concertos pour clavier et orchestre opus 11, 12, 13, 15, 18

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin
Snoopy

Nombre de messages : 27875
Age : 47
Date d'inscription : 10/08/2006

Johann Schobert (1735env-1767) Empty
MessageSujet: Re: Johann Schobert (1735env-1767)   Johann Schobert (1735env-1767) Empty2007-11-27, 15:25

joachim a écrit:
sa famille et quelques amis étaient partis en forêt de Saint Germain cueillir des champignons. Ne s'y connaissant sans doute pas trop, il les ont mangés le soir qui a suivi, et en sont tous morts, à l'exception d'un enfant.

Franchement... Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
https://musiqueclassique.forumpro.fr
Stadler
Admin
Stadler

Nombre de messages : 4062
Age : 52
Date d'inscription : 09/11/2006

Johann Schobert (1735env-1767) Empty
MessageSujet: Re: Johann Schobert (1735env-1767)   Johann Schobert (1735env-1767) Empty2007-11-27, 22:03

@Snoopy : Dis-moi où tu as été cherché cette courte bio Laughing Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://clarinette-classique.forumactif.fr/index.htm
Snoopy
Admin
Snoopy

Nombre de messages : 27875
Age : 47
Date d'inscription : 10/08/2006

Johann Schobert (1735env-1767) Empty
MessageSujet: Re: Johann Schobert (1735env-1767)   Johann Schobert (1735env-1767) Empty2007-11-28, 09:13

ici. Pourquoi? Wink
Revenir en haut Aller en bas
https://musiqueclassique.forumpro.fr
Stadler
Admin
Stadler

Nombre de messages : 4062
Age : 52
Date d'inscription : 09/11/2006

Johann Schobert (1735env-1767) Empty
MessageSujet: Re: Johann Schobert (1735env-1767)   Johann Schobert (1735env-1767) Empty2007-11-28, 10:05

Snoopy a écrit:
ici. Pourquoi? Wink

On ne peut pas dire que cela soit excessivement bien rédigé Laughing Wink


Dernière édition par le 2007-11-28, 10:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://clarinette-classique.forumactif.fr/index.htm
Snoopy
Admin
Snoopy

Nombre de messages : 27875
Age : 47
Date d'inscription : 10/08/2006

Johann Schobert (1735env-1767) Empty
MessageSujet: Re: Johann Schobert (1735env-1767)   Johann Schobert (1735env-1767) Empty2007-11-28, 10:06

C'est sûr! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
https://musiqueclassique.forumpro.fr
joachim
Admin
joachim

Nombre de messages : 23918
Age : 76
Date d'inscription : 19/08/2006

Johann Schobert (1735env-1767) Empty
MessageSujet: Re: Johann Schobert (1735env-1767)   Johann Schobert (1735env-1767) Empty2012-01-06, 20:15

On a parlé il y a peu de temps du piano tengentiel. Voici un CD des 6 Sonates opus 14 de Schobert sur cet instrument qu'on entend peu... et c'est très joli : pas du clavecin, par du clavicorde, pas du pianoforte... c'est encore autre chose... et ces sonates sont splendides.

Johann Schobert (1735env-1767) 0111
Revenir en haut Aller en bas
laudec

laudec

Nombre de messages : 5668
Age : 70
Date d'inscription : 25/02/2013

Johann Schobert (1735env-1767) Empty
MessageSujet: Re: Johann Schobert (1735env-1767)   Johann Schobert (1735env-1767) Empty2016-06-03, 22:23

Le son du clavecin semble un peu étouffé ici, mais le résultat est doux et la musique est belle et parfois surprenante. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
joachim

Nombre de messages : 23918
Age : 76
Date d'inscription : 19/08/2006

Johann Schobert (1735env-1767) Empty
MessageSujet: Re: Johann Schobert (1735env-1767)   Johann Schobert (1735env-1767) Empty2017-03-22, 20:04

Article du site Musicologie : https://www.musicologie.org/Biographies/s/schobert_johann.html

Né peut-être en Silésie, vers 1735 — mort à Paris le 28 août 1767.

L'idée de l'origine silésienne de Schobert a été adoptée après Grimm. D'autres propositions ont été faites, mais ne sont pas documentées : pour Gerbert, dans son Historisch-biographisches Lexicon der Tonkünstler, avance une origine strasbourgeoise, dans son autobiographie, Schubart avance Nuremberg, et Riemann le rattache à l'école dite de Manheim.

Rien n'est documenté sur de ce musicien avant son apparition à Paris en 1760 ou 1761. Il y est employé par le prince Louis-François de Conti.

Il grave ses œuvres instrumentales à ses frais (peut-être chez lui), et les propose aux marchands, évitant ainsi les prix prohibitifs des éditeurs.

Toujours à Paris, il se marie avec une Française. Ils ont deux enfants.

En 1765, il crée sans succès un opéra, Le garde-chasse et le braconnier.

D'après un récit du baron Grimm, Schobert, son épouse, et un de ses enfants, sont morts intoxiqués par des champignons vénéneux.

Grimm et Laborde relatent le grand charme de son talent, alors que Leopold Mozart, dans une lettre du 1er février 1764, l'accuse d'envie et de jalousie, et écrit "qu'il n'est pas du tout ce qu'on dit de lui".

Il reste que Wolfgang Amadeus Mozart aimait le musique de Schobert, et s'en inspira, en reprenant plusieurs de ses thèmes.

Catalogue des œuvres

op. 1, 2 Sonates, clavecin, violon ad libitum
op. 2, 2 sonates, clavecin, avec accompagnement de violon
op. 3, 2 sonates, clavecin, violon ad libitum;
op. 4, 2 Sonates, clavecin
op. 5, 2 Sonates, clavecin, violon ad libitum
op. 6, 3 Sonates en trio, clavecin, avec violon et violoncelle ad libitum
op. 7, 3 Sonates en quatuor, clavecin, 2 violon, violoncelle ad libitum
op. 8, 2 sonates, clavecin, avec accompagnement de violon
op. 9, 3 Sinfonies, clavecin, avec violon violoncelle, cor ad libitum
op. 10, 3 Sinfonies, clavecin, avec violon et cor ad libitum
op. 11, Concerto n° 1, clavecin, fa majeur, avec accompagnement de 2 violons, alto, et 2 cors ad libitum
op. 12, Concerto n° 2, clavecin, mi bémol majeur avec accompagnement de 2 violons, alto, violoncell et 2 cors ad libitum
op. 13, Concerto n° 3, pastorale, clavecin, sol majeur, avec accompagnement de 2 violons et 2 cors ad libitum, alto, violoncelle
op. 14, 6 sonates, clavecin, avec violon ad libitum
op. 15, Concerto n° 4, en ut mineur, clavecin, accompagnement de 2 violons et 2 cors, ad libitum, alto, violoncelle. Éditions du Centre de Musique Baroque de Versailles
op. 16, 4 sonates, clavecin, avec accompagnement de violon et violoncelle
op. 17, 4 sonates, clavecin, avec accompagnement de violon
op. 18, Concerto n° 5, clavecin, avec accompagnement de 2 violons et violoncelle
op. 19, 2 sonates, clavecin ou pianoforte, avec accompagnement de violon.
op. 20, 3 sonates, clavecin, avec accompagnement de violon.
sans n° d'opus, Morceau de musique curieux … menuet qui peut s'exécuter de différentes façon, clavecin, violon, violoncelle
sans n° d'opus, Pieces. Dans l'opéra comique en 1 acte, "Le tonnelier", de N.-M. Audinot, Ambigu-Comique, Paris, 28 Sept 1761
sans n° d'opus, Le garde-chasse et le braconnier, opéra comique en 1 acte, créé au Théâtre-Italien de Paris le 18 janvier 1766.



https://www.youtube.com/watch?v=BdfyELffD3E
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin
Snoopy

Nombre de messages : 27875
Age : 47
Date d'inscription : 10/08/2006

Johann Schobert (1735env-1767) Empty
MessageSujet: Re: Johann Schobert (1735env-1767)   Johann Schobert (1735env-1767) Empty2020-08-28, 11:05


https://www.youtube.com/watch?v=QOWQm_CoiLI

C'est étrange cette musique me dit quelque chose. Elle n'aurait pas été utilisée pour une musique de film? Johann Schobert (1735env-1767) 1521897346
Revenir en haut Aller en bas
https://musiqueclassique.forumpro.fr
joachim
Admin
joachim

Nombre de messages : 23918
Age : 76
Date d'inscription : 19/08/2006

Johann Schobert (1735env-1767) Empty
MessageSujet: Re: Johann Schobert (1735env-1767)   Johann Schobert (1735env-1767) Empty2022-08-06, 11:06

Article de : https://www.rtbf.be/article/quel-compositeur-influenca-mozart-et-mourut-empoisonne-11039166?utm_campaign=Musiq%273_%2003-08-2022&utm_medium=email&utm_source=newsletter

Quel compositeur influença Mozart et mourut empoisonné ?

Telle est la question qui flirte avec l’enquête policière en explorant la vie d’un compositeur qui comporte pas mal de mystères !

Il serait né au 18e siècle vers 1720, soit fin des années 1730. Le lieu, même, n’est pas connu non plus : en Alsace, en Silésie ou à Nuremberg. Son nom, par contre, est connu, je ne vous le cache pas plus longtemps, il s’agit de Johann Schobert !

Schobert dont vous constaterez la proximité du nom avec le viennois Franz Schubert, a influencé le jeune Mozart dans ses compositions. Mozart naît en 1756, notre Schobert a donc environ une trentaine d’années ! Schobert avait un grand talent, de compositeur et de claveciniste. Il arrive à Paris en 1760 et c’est en 1763 que Mozart découvre, dans la capitale française, le claveciniste et compositeur. Le jeune Mozart est admiratif et cite même, dans ses propres œuvres, des thèmes écrits par Schobert. Plus particulièrement, Mozart arrange certains extraits des Sonates pour clavier de Schobert pour écrire quelques passages de ses fameux concertos pour piano !

Schobert était claveciniste et n’a écrit officiellement que pour cet instrument. En réalité, il est probable qu’il se soit frotté au jeu sur pianoforte et par conséquent qu’il ait anticipé les atouts de l’instrument dans ses compositions. En fait, il écrivait pour le clavecin en l’arrachant à son rôle de dentelle, et en imaginant la puissance du pianoforte naissant. Son écriture pour clavecin était tout à fait fournie et orchestrale ! D’ailleurs, Mozart a trouvé en Schobert son premier “maître” pourrait-on dire quant à l’écriture qui allie à la fois les éléments du romantisme et ceux du classicisme ! Cette rencontre a constitué un déclic chez Mozart, vraisemblablement. D’autant plus que Schobert était un virtuose élégant de son instrument, le clavier ! Et c’est une admiration que Mozart a gardée longtemps. Des années plus tard, quand Mozart était à son tour professeur, il fera travailler des pièces de Schobert à ses élèves ! Donc cette source d'inspiration n’est pas anecdotique !

A Paris, entre 1760 et 1787, Schobert travaille pour le Prince de Conti ! Avant cela, il enseignait probablement à Strasbourg, et sa carrière aurait pu considérablement se développer lors de son arrivée à Paris s’il n’était pas décédé si tôt. Schobert était un poète de la musique, et même " le premier poète que Mozart ait rencontré sur son chemin " si l’on en croit l’un des biographes de Mozart, Georges de Saint-Foix.

On ne sait rien sur la vie de Schobert, mais sa mort par contre est très documentée. En 1767, il mange des champignons vénéneux avec toute sa famille, et c’est l’empoisonnement… Il n’aura pas eu le temps de faire une grande carrière, mais les événements ont fait qu’il a pu croiser Mozart, et c’est déjà considérable vu l’influence qu’il a pu avoir sur ce dernier. Johann Schobert, c’est aussi l’un des premiers à écrire pour quatuor avec piano. Alors, pas dans la forme que l’on connaît aujourd’hui, violon, alto, violoncelle et piano mais pour 2 violons, violoncelle et clavier, le clavecin à l’époque, donc là encore il était dans l’innovation !

Clément Holvoet, 29 juillet 2022
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Johann Schobert (1735env-1767) Empty
MessageSujet: Re: Johann Schobert (1735env-1767)   Johann Schobert (1735env-1767) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Johann Schobert (1735env-1767)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Johann Georg ORSCHLER (v. 1698-v. 1767)
» Friedrich Johann ECK (1767-1838) et Franz Eck (1774-1804)
» Wenzel KALLICK (? - 1767)
» Per Brant (1714-1767)
»  Filippo Gragnani (1767-1812)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les compositeurs-
Sauter vers: