Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
-35%
Le deal à ne pas rater :
Climatiseur électrique mobile – TECTRO TP2520 2000 W
114 € 176 €
Voir le deal

 

 La musique contemporaine passée au filtre de l'économie

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



La musique contemporaine passée au filtre de l'économie Empty
MessageSujet: La musique contemporaine passée au filtre de l'économie   La musique contemporaine passée au filtre de l'économie Empty2007-11-02, 15:29

Un article bien argumenté qui pourrait expliquer pourquoi la musique contemporaine est si peu populaire (et pas seulement à cause des sériels) :
http://www.bernardgirard.com/aligre/Musique.html
Revenir en haut Aller en bas
Hector Berlioz

Hector Berlioz

Nombre de messages : 1670
Age : 39
Date d'inscription : 14/08/2006

La musique contemporaine passée au filtre de l'économie Empty
MessageSujet: Re: La musique contemporaine passée au filtre de l'économie   La musique contemporaine passée au filtre de l'économie Empty2007-11-02, 16:54

Hum... Désolé, mais je trouve que cet article prouve que les économistes sont (une fois de plus) complètement à coté de plaque... Cette analyse a seulement pour but d'esquiver le problème (en accusant encore une fois les auditeurs).

Il passe totalement à coté de la source du problème qui n'est pas économique mais bien musical. En effet, pourquoi Boulez ou Xenakis ou les autres ne sont pas écoutés? Parce que leur musique n'a plus aucun sens musical. Elle fait mal aux oreilles parce qu'elle ne respecte pas l'harmonie qui n'est pas basée sur des concepts culturels mais bien sur des lois physiques.
La dissonance est un élément important de l'harmonie puisqu'il permet d'établir une tension. Faire une musique uniquement constituée de tensions la rend vite pénible, répétitive, bref inaudible.
Pour remédier à ce problème, il faut faire comme Webern, c'est-à-dire écrire des pièces très courtes, ou comme Berg (j'écoute d'ailleurs son concerto à la mémoire d'un ange en écrivant ces lignes), c'est-à-dire, trouver une certaine forme de lyrisme (et donc céder à la tonalité, même de manière inconsciente).
Ainsi au-delà de ces deux compositeurs, il n'y a guère que Ligeti qui est tolérable pour l'oreille car, lui, joue justement sur l'effet de malaise que procure la dissonance.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.violoniste-en-herbe.com/
Snoopy
Admin
Snoopy

Nombre de messages : 27750
Age : 47
Date d'inscription : 10/08/2006

La musique contemporaine passée au filtre de l'économie Empty
MessageSujet: Re: La musique contemporaine passée au filtre de l'économie   La musique contemporaine passée au filtre de l'économie Empty2007-11-02, 16:56

Tout comme Hector! La musique contemporaine passée au filtre de l'économie 231625
Revenir en haut Aller en bas
https://musiqueclassique.forumpro.fr
Invité
Invité



La musique contemporaine passée au filtre de l'économie Empty
MessageSujet: Re: La musique contemporaine passée au filtre de l'économie   La musique contemporaine passée au filtre de l'économie Empty2007-11-02, 17:04

C'est une opinion, il y a peut-être beaucoup d'autres raisons encore pour cela.

En ce qui me concerne, je dirais qu'il m'est moins difficile d'écouter ce genre de musique en concert qu'en CD

Le Choeur du Chant Sacré par exemple à Genève, insère très souvent des compositeurs contemporains dans son répertoire entre des pièces classiques, peut-être pour mieux faire passer la pillule. Faut dire que ce choeur a un Chef particulièrement curieux de découvertes, car même en classique il lui arrive d'aller fouiller dans toutes les bibliothèques pour trouver une oeuvre inédite et faire une "création".

Je viens d'écouter la Bagatelle de Liszt dont il est question dans l'article

ICI

Vous pouvez aussi la télécharger en mp3

Cette pièce me paraît plutôt facile à écouter, même pour les indécrottables du classique.

On peut écouter des extraits de pièces pour piano de Schönberg

ICI

Celles-ci par contre me paraissent moins facile à l'oreille pour les classieux purs et durs LOL

Je crois que l'oreille c'est comme la nourriture. Si un bébé ou enfant en très bas âge n'a jamais mangé d'épinards ou de salade, à l'adolescence il ne mangera que des pizzas.

J'ai eu la chance d'entendre très tôt de tout, j'écoutais Alain Coraguer à 6-7 ans alors tu vois, et ai commencé ma première année de piano avec du Bartok (ma prof était une fana de contemporain), même si je n'appréciais pas vraiment. Ceci facilite certainement grandement l'ouverture de l'oreille. Mais ce n'est pas pour autant que mes cheveux ne se dressent pas sur la tête avec la plupart des oeuvres contemporaines, mais si ce n'est pas toutes.

J'aime bien celles de Lee Maddeford

ICI

Parce qu'il distille son génie dans n'importe quel genre musical, mais il est vrai que je préfère nettement ses piano duo

ICI qui relèvent pour moi du génie musical le plus fou, celles-là, je ne m'en lasse pas.

Coco
Revenir en haut Aller en bas
Hector Berlioz

Hector Berlioz

Nombre de messages : 1670
Age : 39
Date d'inscription : 14/08/2006

La musique contemporaine passée au filtre de l'économie Empty
MessageSujet: Re: La musique contemporaine passée au filtre de l'économie   La musique contemporaine passée au filtre de l'économie Empty2007-11-02, 17:25

Citation :
Je crois que l'oreille c'est comme la nourriture.

Pas tout à fait. Je n'ai jamais entendu de Berg ou de Ligeti dans mon jeune âge, et pourtant je suis capable de les apprécier, mais seulement à petites doses. Quant aux contemporains purs et durs (Boulez, l'intégriste absolu, Stockhausen le psychopathe, etc.), leur musique n'est pas difficile mais absurde, pour les raisons que j'ai évoqué plus haut. Ils ne respectent pas les bases les plus élémentaires de la physique, mais comme ils sont conscients que leur musique est désagréable, ils l'enveloppent de conceptions intellectuels plus ou moins fumeux pour ne pas avoir l'air de crétins...
Si tu nourris l'oreille d'un enfant avec ça, je doute qu'arriver à l'âge adulte il puisse apprécier plus qu'un autre, car la physique est ce qu'elle est... Par contre, tu arriveras peut-être à en faire un tueur psychopathe, ou plus simplement, il sera dégouté à jamais de cette musique (comme je le suis de Brassens, par exemple).
Revenir en haut Aller en bas
http://www.violoniste-en-herbe.com/
Hector Berlioz

Hector Berlioz

Nombre de messages : 1670
Age : 39
Date d'inscription : 14/08/2006

La musique contemporaine passée au filtre de l'économie Empty
MessageSujet: Re: La musique contemporaine passée au filtre de l'économie   La musique contemporaine passée au filtre de l'économie Empty2007-11-02, 17:33

Citation :
J'aime bien celles de Lee Maddeford

ICI

Parce qu'il distille son génie dans n'importe quel genre musical, mais il est vrai que je préfère nettement ses piano duo

ICI qui relèvent pour moi du génie musical le plus fou, celles-là, je ne m'en lasse pas.

Autant les duos sont très corrects (pour ceux que j'ai entendu) autant le reste... La musique contemporaine passée au filtre de l'économie Icon_con
Revenir en haut Aller en bas
http://www.violoniste-en-herbe.com/
Invité
Invité



La musique contemporaine passée au filtre de l'économie Empty
MessageSujet: Re: La musique contemporaine passée au filtre de l'économie   La musique contemporaine passée au filtre de l'économie Empty2007-11-02, 17:59

Hector, tu connais les théories de Ansermet ? (à savoir que la musique tonale - voire modale - polytonale - est la seule valable, avec à l'appui de son argumentation des algorithmes particulièrement savants et incompréhensibles au commun des mortels - le chef d'orchestre étant d'abord un mathématicien), je suis sur que ça te plairait ! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Hector Berlioz

Hector Berlioz

Nombre de messages : 1670
Age : 39
Date d'inscription : 14/08/2006

La musique contemporaine passée au filtre de l'économie Empty
MessageSujet: Re: La musique contemporaine passée au filtre de l'économie   La musique contemporaine passée au filtre de l'économie Empty2007-11-02, 18:14

Non, je ne connais pas mais il y a des chances que ça m'intéresse en effet (même si je ne comprendrais pas tout aux équations)!

Ce qui est intéressant, c'est que la pratique vient confirmer la théorie. En effet, aucune culture n'a développé de musique atonale. Le plus souvent, il s'agit de musique modale ou carrément tonale pour la musique occidentale.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.violoniste-en-herbe.com/
Jean

Jean

Nombre de messages : 8019
Age : 79
Date d'inscription : 14/05/2007

La musique contemporaine passée au filtre de l'économie Empty
MessageSujet: Re: La musique contemporaine passée au filtre de l'économie   La musique contemporaine passée au filtre de l'économie Empty2007-11-02, 18:19

Je suis assez d'accord avec Berlioz!...et on ne ^peut pas mettre toute la musqiue comtemporaine dans le "même sac"...ce qui d'ailleurs n'impêche pas que chacun ait son goût ou sa sensibilité qui n'est pas celle de l'autre..comme pour des musiques plus anciennes: les uns détestent Bach et aiment Haendel, ne supportent pas Mozart et sont fou de Brahms ou vice versa!

En tout cas il y a un paragraphe qui m'a fait un peu hurler de rire..:.lorsque que l'auteur de l'article prétend que l'achat des disques est déterminé par la "valeur sûre" ou non de l'oeuvre proposée!!...Vous êtes nombreux ici a vous posez cette question avant d'acheter un CD? ...et d'hésiter à acheter (voire ne pas le faire!!) un CD de musique non reconnue (évidemment souvent contemporaine) avec comme critère de savoir si l'oeuvre va faire ses preuves et va acquérir par là une "valeur"!!?? sans vous souciez de savoir si elle vous plait ou pourrait vous plaire??
Revenir en haut Aller en bas
Hector Berlioz

Hector Berlioz

Nombre de messages : 1670
Age : 39
Date d'inscription : 14/08/2006

La musique contemporaine passée au filtre de l'économie Empty
MessageSujet: Re: La musique contemporaine passée au filtre de l'économie   La musique contemporaine passée au filtre de l'économie Empty2007-11-02, 18:58

Il s'agit-là d'une reflexion typique d'économiste et plus particulièrement de macroéconomiste (je déteste absolument la macroéconomie!).

Ils ont une vision globale de ce qu'ils étudient et supposent que tout le monde à la même vision, même l'objet de leur étude. Ainis, l'acheteur est pleinement rationnel et fait ses choix en prenant en compte tous les paramètres... Enfin, surtout ceux que l'économiste a choisi,même s'il n'est pas très logique...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.violoniste-en-herbe.com/
joachim
Admin
joachim

Nombre de messages : 23748
Age : 76
Date d'inscription : 19/08/2006

La musique contemporaine passée au filtre de l'économie Empty
MessageSujet: Re: La musique contemporaine passée au filtre de l'économie   La musique contemporaine passée au filtre de l'économie Empty2007-11-02, 19:27

Globalement, je suis également d'accord avec le raisonnement d'Hector. On ne rejette pas la musique contemporaine parce qu'elle est contemporaine, on rejette seulement UNE PARTIE de cette musique, celle remplie de dissonances, qui souvent n'est même pas jouable par des instruments (cas des bandes magnétiques passées à l'envers par exemple), ou jouables une seule fois (cas des pianos préparés de Cage), ou d'origine électronique.

L'auteur parle de l'après guerre : à cette époque les grands contemporains étaient par exemple Honegger, Milhaud ou Stravinski, et leurs disques se vendaient très bien, sans doute pas comme Beethoven ou Mozart, mais se vendaient. Pourquoi? Parce qu'ils ont composé comme leurs collègues depuis le moyen âge une musique écoutable, qui a un sens et ne fait pas mal aux oreilles.

Et encore actuellement, on voit beaucoup de CD de Rautavaara ou Takemitsu, pour ne citer qu'eux, car leur musique demeure dans un certain sens traditionnelle. Ceux qui sont rejetés par l'écrasante majorité, (les autres étant des snobinards), ce sont les créateurs de ces musiques électro-acoustiques et autres où l'on ne comprend plus rien, et qui sont exactement l'équivalent des peintures abstraites.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




La musique contemporaine passée au filtre de l'économie Empty
MessageSujet: Re: La musique contemporaine passée au filtre de l'économie   La musique contemporaine passée au filtre de l'économie Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
La musique contemporaine passée au filtre de l'économie
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pourquoi vous n'aimez pas la musique contemporaine?
» La musique contemporaine
» Forum de musique contemporaine
» La musique religieuse contemporaine
» Musique & BD

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Communauté :: Discussions sur la musique-
Sauter vers: