Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
-22%
Le deal à ne pas rater :
KINDERKRAFT – Draisienne Runner Galaxy Vintage
34.99 € 44.99 €
Voir le deal
Le deal à ne pas rater :
Cartes Pokémon – coffret ETB Astres Radieux EB10
Voir le deal

 

 Musique et homosexualité

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Snoopy
Admin
Snoopy

Nombre de messages : 27590
Age : 47
Date d'inscription : 10/08/2006

Musique et homosexualité - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Musique et homosexualité   Musique et homosexualité - Page 2 Empty2011-06-02, 22:34

Déjà parce qu'on s'en fout Musique et homosexualité - Page 2 231625
Revenir en haut Aller en bas
https://musiqueclassique.forumpro.fr
Hector Berlioz

Hector Berlioz

Nombre de messages : 1670
Age : 39
Date d'inscription : 14/08/2006

Musique et homosexualité - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Musique et homosexualité   Musique et homosexualité - Page 2 Empty2011-06-02, 23:28

Il ne vallait mieux pas passer près de leur chambre à ce moment-là, on devait avoir les tympans qui saignent...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.violoniste-en-herbe.com/
ojoj

ojoj

Nombre de messages : 294
Age : 36
Date d'inscription : 29/11/2008

Musique et homosexualité - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Musique et homosexualité   Musique et homosexualité - Page 2 Empty2011-06-03, 12:03

En tout cas je ne pensais pas ça de Janowitz
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin
Snoopy

Nombre de messages : 27590
Age : 47
Date d'inscription : 10/08/2006

Musique et homosexualité - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Musique et homosexualité   Musique et homosexualité - Page 2 Empty2011-06-03, 17:32

Ah ben, tous les moyens sont bons pour obtenir un contre-ut Musique et homosexualité - Page 2 231625
Revenir en haut Aller en bas
https://musiqueclassique.forumpro.fr
Jean

Jean

Nombre de messages : 8004
Age : 79
Date d'inscription : 14/05/2007

Musique et homosexualité - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Musique et homosexualité   Musique et homosexualité - Page 2 Empty2011-06-03, 18:19

Snoopy a écrit:
Ah ben, tous les moyens sont bons pour obtenir un contre-ut Musique et homosexualité - Page 2 231625

Ptdr

ceci dit les particularités sexuelles ne se remarque ni sur la figure ni dans dans la voix! Il y a de superbes voix de basse chez des homosexuels et probable que la plupart des hautes contre sont des hétéros purs et durs Musique et homosexualité - Page 2 231625
Revenir en haut Aller en bas
patrick Jeanne



Nombre de messages : 2
Age : 34
Date d'inscription : 14/08/2015

Musique et homosexualité - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Musique et homosexualité   Musique et homosexualité - Page 2 Empty2015-08-14, 09:58

Tchaïkovski, il est L'homosexualité??c'est vrai??je veux savoir qu'il y a des documents historiques


Dernière édition par patrick Jeanne le 2015-08-17, 10:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Jean

Jean

Nombre de messages : 8004
Age : 79
Date d'inscription : 14/05/2007

Musique et homosexualité - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Musique et homosexualité   Musique et homosexualité - Page 2 Empty2015-08-14, 10:33

je ne sais s'il y a des documents "historiques"...mais son existence ne remonte pas si loin  ...et s'il n'a pas vécu une vie de couple avec un "ami" (comme par exemple Benjamin Britten avec Peter Pears)...et s'il  s'est efforcé de rester "discret"  (inutile d'en préciser les raisons!! Crying or Very sad )... aucune de ses biographies n'émet de doute à ce sujet...
Les causes de sa mort reste mystérieuse (choléra ou suicide imposé suite à la découverte d'une liaison avec un jeune officier ...!)

L’année 1876 est marquée par sa relation épistolaire avec Nadejda von Meck. Celle-ci, grande admiratrice du compositeur, lui verse pendant treize années une pension alimentaire de 6 000 roubles par an, plaçant Tchaïkovski dans une situation beaucoup plus confortable qu’auparavant (peu après, l'empereur Alexandre III lui verse 3 000 roubles par an, à vie). Leurs relations restent strictement épistolaires. En 1877, c’est à Mme Von Meck que Tchaïkovski dédicace sa quatrième symphonie. Le 30 juillet de cette même année, le compositeur vit un des épisodes les plus sombres de sa vie : pour tenter de « guérir » son homosexualité, mettre un terme aux rumeurs et s'assurer une position sociale, il épouse Antonina Miliukova, une de ses anciennes élèves qui lui avait écrit une longue lettre enflammée, comme elle en avait adressé déjà à des banquiers, des généraux, des artistes en vogue et même des membres de la famille impériale. Ce mariage est un échec. Deux mois après, Tchaïkovski raconte à son frère que, ne pouvant plus supporter la vue de sa femme, il tente de se suicider en plongeant dans la Moskova pour essayer de contracter une pneumonie. Il se sépare d’Antonina peu après. La même année, il compose néanmoins sur commande du Théâtre Bolchoï son premier ballet, Le Lac des cygnes, qui est un échec en raison d’une mise en scène inadéquate (il aura fallu vingt ans pour que la trame du ballet soit définitivement fixée par Marius Petipa et Lev Ivanov), ainsi qu’un opéra fondé sur un roman d'Alexandre Pouchkine : Eugène Onéguine.

.../...

On attribue généralement au choléra la mort du compositeur (en), qui aurait bu de l’eau de la Néva non stérilisée. Le manque de preuves quant au diagnostic de la maladie, la confusion des témoignages des proches, et la considération des effets de l'alcool et du tabac à long terme ne permettent cependant pas de clarifier les causes exactes de son décès. Certains pensent qu’il s'agirait d'un suicide. D'après l'une des théories, à la suite de la découverte de la relation du compositeur avec le jeune officier de dix-sept ans Victor Stenbock-Fermor, le neveu (mineur) du prince Stenbock-Fermor, maréchal du palais, ce dernier aurait dénoncé le compositeur par une lettre au procureur Nikolaï Borisovitch Jacobi et Tchaïkovski aurait en fait été poussé au suicide (boire un flacon d'arsenic) par un tribunal d'honneur constitué d'anciens étudiants du Collège impérial de la Jurisprudence de Saint-Pétersbourg. Cette théorie fut présentée par la musicologue russe Alexandra Orlova en 1979 après son émigration aux États-Unis, sur les bases de révélations qui lui furent faites en 1966 par Alexander Voitov, élève et historien du Collège impérial de la Jurisprudence de Saint-Pétersbourg.

extrait de sa bio sur Wikipédia (qui n'est sans doute pas une référence de précision et d'exactitude ...mais l'auteur de cette bio relève ce que j'ai  toujours lu ou entendu sur ce sujet)
Revenir en haut Aller en bas
Pianoline
Mascotte du forum
Mascotte du forum
Pianoline

Nombre de messages : 2335
Age : 28
Date d'inscription : 08/06/2011

Musique et homosexualité - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Musique et homosexualité   Musique et homosexualité - Page 2 Empty2015-09-04, 16:21

Je ne vois pas trop le lien entre la musique et l'homosexualité. L'homosexualité est un fait de société et qu'un homme soit hétéro ou homo ne change absolument rien pour moi.
La musique qu'il compose vient de la personnalité du compositeur, de sa volonté, de ses goûts et de sa culture et éducation, mais la sexualité n'a aucun rapport avec la musique, sauf pour les compositeurs qui créent de la musique dans cette optique.

Du coup, on parle ici plus des compositeurs homosexuels, plus que le rapport entre musique et homosexualité. Après, c'est un peu les montrer du doigt comme une catégorie de compositeurs, pas normaux. Non ?
Revenir en haut Aller en bas
jdperdrix

jdperdrix

Nombre de messages : 454
Age : 71
Date d'inscription : 28/02/2013

Musique et homosexualité - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Musique et homosexualité   Musique et homosexualité - Page 2 Empty2015-09-04, 16:58

Je suis en gros d'accord avec Pianoline. Mais je ne suis pas d'accord sur un point. L'homosexualité n'est pas un fait de société. Toutes les sociétés, passées ou présentes, ont connu et connaissent des homosexuels des deux sexes. C'est la vision de l'homosexualité, son acceptation, son rejet, voire sa pénalisation, qui est un fait de société.
Quant au lien avec la musique, on avancera les opéras de Britten. Oui, il était ouvertement homosexuel et nombre de ses opéras traitent plus ou moins explicitement de l'homosexualité. Certes, Szymanowski a écrit des chants d'amour, d'ailleurs sur des textes persans anciens. On pourra évoquer aussi Delibes ou Poulenc. Je ne sais pas si Berg était homosexuel, mais il n'était surement pas lesbienne comme la Comtesse de l'opéra Lulu ! Quant à Charpentier, je ne sais pas non plus s'il avait les mêmes préférences sexuelles que son tout-puissant rival Lully. Il n'empêche que David et Jonathas, tragédie biblique de 1688, représente l'homosexualité de façon aussi "hard" qu'on pouvait représenter la sexualité tout court au public du Grand Siècle (Conclusion du choeur :
"Jamais Amour plus fidèle et plus tendre / Eut-il un sort plus malheureux ?"). Ou Saül de Haendel (1739) dans lequel David exprime très explicitement après la mort de Jonathan "And more than woman's love thy wondrous love to me!".
Plus que savoir si tel ou tel compositeur était homosexuel, bisexuel ou asexuel, il peut être intéressant de mettre en relation la vision de l'homosexualité dans la société de l'époque et dans sa musique.
Revenir en haut Aller en bas
Pianoline
Mascotte du forum
Mascotte du forum
Pianoline

Nombre de messages : 2335
Age : 28
Date d'inscription : 08/06/2011

Musique et homosexualité - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Musique et homosexualité   Musique et homosexualité - Page 2 Empty2015-09-04, 17:14

En effet, joli commentaire Jdperdrix Wink
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin
Snoopy

Nombre de messages : 27590
Age : 47
Date d'inscription : 10/08/2006

Musique et homosexualité - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Musique et homosexualité   Musique et homosexualité - Page 2 Empty2015-09-10, 17:57

Je suis d'accord avec vous deux. En particulier sur ça:

Citation :
La musique qu'il compose vient de la personnalité du compositeur, de sa volonté, de ses goûts et de sa culture et éducation

mais Jd à raison aussi sur ce point

Citation :
Quant au lien avec la musique, on avancera les opéras de Britten. Oui, il était ouvertement homosexuel et nombre de ses opéras traitent plus ou moins explicitement de l'homosexualité. Certes, Szymanowski a écrit des chants d'amour, d'ailleurs sur des textes persans anciens. On pourra évoquer aussi Delibes ou Poulenc. Je ne sais pas si Berg était homosexuel, mais il n'était surement pas lesbienne comme la Comtesse de l'opéra Lulu ! Quant à Charpentier, je ne sais pas non plus s'il avait les mêmes préférences sexuelles que son tout-puissant rival Lully.

Et en même temps

Citation :
Après, c'est un peu les montrer du doigt comme une catégorie de compositeurs, pas normaux. Non ?

C'est vrai qu'on s'en fout un peu qu'ils soient homos ou non. Après on peut faire des tas de sortes de catégories qui ne servent à rien style "compositeurs ronchons", "compositeurs volages", etc Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
https://musiqueclassique.forumpro.fr
Contenu sponsorisé




Musique et homosexualité - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Musique et homosexualité   Musique et homosexualité - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Musique et homosexualité
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» influences de la musique classique sur la musique actuelle
» Les flûtes enchantées qui nous enchanteront toujours...
» La musique et l'eau.
» Musique & BD
» Les voix que vous aimez

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Communauté :: Discussions sur la musique-
Sauter vers: