Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le deal à ne pas rater :
Ecran PC Gamer 34″ VA Incurvé – AOC – CU34G2X/BK (UWQHD 1ms ...
329.99 €
Voir le deal

 

  Notre déception du jour ou du moment.

Aller en bas 
AuteurMessage
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 17252
Age : 60
Date d'inscription : 13/11/2009

 Notre déception du jour ou du moment. Empty
MessageSujet: Notre déception du jour ou du moment.    Notre déception du jour ou du moment. Empty2023-12-31, 18:30


Notre parcours de mélomane est jalonné de surprises, de coups de coeur, d'indifférence et aussi bien sûr, c'est inévitable, de déceptions. Une question s'impose à moi: comment pouvons-nous être déçus en musique, tout comme dans les autres arts, littérature, cinéma, peinture, sculpture, théâtre...? Je pars du postulat évident qu'on ne peut être déçu par quelque-chose dont on n'attend rien. Par exemple, quelqu'un qui n'aime généralement pas le style musical d'un compositeur ou qui n'aime pas le jazz, ne sera pas déçu par ce qu'on va lui faire écouter. Il se confortera dans l'idée que ce n'est pas fait pour lui ou que c'est mauvais. Et dans le cas où il aimera, il sera surpris. En revanche, selon moi, nous ne pouvons qu'être déçus uniquement par ce dont on attend le plus ou beaucoup, un compositeur qui a l'habitude de nous fasciner par chacune de ses créations, un genre musical que nous affectionnons particulièrement ou, par exemple, un interprète adulé dont nous allons nous faire tout un film ou que nous allons estimer, après écoute, que sa notoriété est usurpée ou exagérée.

 Notre déception du jour ou du moment. Expression-de-visage-de-la-belle-femme-d%C3%A9%C3%A7ue

D'autre part, une déception n'est pas toujours figée dans le marbre. Tout comme un coup de coeur ou une belle surprise peut s'étioler au fil de plusieurs écoutes, de nouvelles écoutes peuvent parfois améliorer une première impression décevante. Tout dépend, du moins au départ, de l'idée que l'on se fait d'une oeuvre, d'un compositeur, d'un interprète, si la critique a fasciné plus ou moins consciemment en nous une attente, si nous-mêmes sommes motivés par des expériences passées heureuses. Pour l'anecdote, un béophile (fan de musiques de films) lança un jour à la table dont je faisais partie, sur le ton de l'étonnement et du reproche, à propos d'un nouveau compositeur qui, à cette époque, n'avait encore et pourtant (ce qui était normal) un bien maigre palmarès derrière lui: "un nouveau disque paraît et les amateurs ne manifestent aucun réel enthousiasme alors qu'ils jubilent dès qu'un nouveau "Jerry Goldsmith" ou un nouveau "John Williams" émerge dans les bacs de la FNAC! C'était une remarque peu réfléchie, même si la curiosité de s'intéresser à de nouveaux et jeunes créateurs est une démarche noble en soi. Si des aficionados attendent avec davantage d'engouement le dernier opus d'un Jerry Goldsmith, c'est tout simplement parce qu'il a à son actif, de brillants antécédents qui les ont émerveillés. A partir de là, une attente s'est érigée dans l'esprit de ces mélomanes qui vont espérer retrouver au travers d'une nouvelle oeuvre ces émotions exquises que ce compositeur leur a fait vivre antérieurement, même s"ils se doutent bien qu'ils ne les retrouveront pas systématiquement sur chacune de ses nouvelles compositions, l'attente sera toujours là, comme dans le classique avec Mozart, Schubert et Beethoven, d'où la déception éventuelle avec un artiste dont nous attendons toujours le meilleur. Mais d'un compositeur qui n'a encore rien écrit de merveilleux, pourquoi devrions-nous nous émerveiller de la parution d'un nouvel album? Aucune raison préalable si ce n'est la curiosité de découvrir.

Tout cela pour dire que je pars toujours du postulat que nous nous sommes toujours déçus par ce quoi nous attendons le plus et plus généralement surpris par ce quoi nous n'attendons rien.
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
joachim

Nombre de messages : 26717
Age : 77
Date d'inscription : 19/08/2006

 Notre déception du jour ou du moment. Empty
MessageSujet: Re: Notre déception du jour ou du moment.    Notre déception du jour ou du moment. Empty2023-12-31, 18:47

Tu as un cas concret à nous proposer ? Un compositeur, ou une œuvre qui t'a déçu alors que tu en attendais un prodige ?

Naturellement, moi j'ai connu ces cas, des compositeurs que j'aime beaucoup et qui m'ont déçu lorsque j'ai découvert certains morceaux dont je m'attendais à mieux... Le pire c'est que rien ne me vient à l'esprit pour le moment, il faut que j'y réfléchisse Wink

Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 17252
Age : 60
Date d'inscription : 13/11/2009

 Notre déception du jour ou du moment. Empty
MessageSujet: Re: Notre déception du jour ou du moment.    Notre déception du jour ou du moment. Empty2023-12-31, 18:55


Tu voulais un exemple concret? Le voici!  Notre déception du jour ou du moment. 231625

Ma déception du jour ou du moment fut l'opéra La Flûte Enchantée de Wolfgang A. Mozart. J'en attendais plus et pensais vivre de plus grandes émotions que celles qu'il m'a fait vivre jusqu'ici. Je pensais qu'il me serait globalement plus émouvant, plus poignant. Je ne pense pas que ce soit l'interprétation du Concert Spirituel sous la direction de Hervé Niquet ni le fait que ce soit chanté en Français. Au contraire, la compréhension m'épargne l'ennui total sur les passages dialogués sans musique, encore que le contenu de ces dialogues ne me sont pas passionnants. J'aurai l'occasion de le redécouvrir en visuel puisque je l'ai aussi en dvd et blu ray, et sans doute l'apprécierai-je un peu mieux ainsi. En même temps, je pense à ces opéras que j'ai réécoutés dernièrement et que je ne connais qu'en audio, et qui, pourtant, me passionnent, musicalement, davantage, je pense notamment à Kullervo d'Aulis Sallinen que je viens de redécouvrir et dont beaucoup de moments purement musicaux m'ont captivé jusqu'à la phase finale qui me fut très émouvante.

A noter quand même que La Flûte Enchantée finit par décoller (pour moi) lors du second Acte et que, dans certains passages d'une belle musicalité teintée d'un ludisme bienvenu, je retrouve le grand Mozart.

Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
joachim

Nombre de messages : 26717
Age : 77
Date d'inscription : 19/08/2006

 Notre déception du jour ou du moment. Empty
MessageSujet: Re: Notre déception du jour ou du moment.    Notre déception du jour ou du moment. Empty2023-12-31, 20:00

A vrai dire, je n'ai pas apprécié non plus la version Niquet de la Flûte en français, avec des coupures (même dans l'ouverture). L'opéra dure environ 2 heures 30, ici moitié moins. Et sans compter une mise en scène absolument ridicule. Un point positif tout de même : les chanteurs étaient excellents. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin
Snoopy

Nombre de messages : 30570
Age : 49
Date d'inscription : 10/08/2006

 Notre déception du jour ou du moment. Empty
MessageSujet: Re: Notre déception du jour ou du moment.    Notre déception du jour ou du moment. Empty2023-12-31, 20:14

Je suis un des rares (paradoxalement) à avoir apprécié cette version. On en avait parlé ICI Wink

Je répondrai au message d'Icare un peu plus tard, avec lequel je suis d'accord qu'en partie.
Revenir en haut Aller en bas
https://musiqueclassique.forumpro.fr
Snoopy
Admin
Snoopy

Nombre de messages : 30570
Age : 49
Date d'inscription : 10/08/2006

 Notre déception du jour ou du moment. Empty
MessageSujet: Re: Notre déception du jour ou du moment.    Notre déception du jour ou du moment. Empty2023-12-31, 22:16

Citation :
Je pars du postulat évident qu'on ne peut être déçu par quelque-chose dont on n'attend rien

Pas forcément. Même si tu n'attends rien d'un nouveau compositeur et/ou nouvelle musique, tu attends "quand même" quelque part la nouveauté de la chose. Je ne pense pas qu'on puisse être totalement neutre. Le simple désir de vouloir découvrir quelque chose de nouveau est une attente, donc il y a un désir sous jacent.

Citation :
Par exemple, quelqu'un qui n'aime généralement pas le style musical d'un compositeur ou qui n'aime pas le jazz, ne sera pas déçu par ce qu'on va lui faire écouter.

Là non plus je ne suis pas trop d'accord. Même si dans 90% des cas c'est effectivement comme tu le dis ce qui va arriver, parfois tu peux accrocher sur un truc. Je le vois ici. parfois vous postez des trucs de compositeurs modernes. Très souvent je n'aime pas et parfois il y a un truc qui passe. Parfois c'est même peut être une seule oeuvre de tout le catalogue d'un compositeur, mais ça passe. Comme je l'ai déjà dit, je n'aime rien de Puccini et pourtant mon air d'opéra préféré est "O mio babbino caro". C'est le seul truc que j'aime de lui. Après, je te concède qu'une hirrondelle ne fait pas le printemps, donc que ton hypothèse est ce qui se vérifiera le plus souvent quand même.

Citation :
Il se confortera dans l'idée que ce n'est pas fait pour lui ou que c'est mauvais. Et dans le cas où il aimera, il sera surpris

En effet. Mais ça rejoint quand même ce que je disais au tout début: il y a quand même le désir de "prendre le risque" d'écouter même si on pense à 95% qu'on ne va pas aimer. Or, ces 5% de "risques" sont en fait une attente quelque part d'être surpris. Ce pourquoi dans ma logique, attente = désir. De ce fait, il peut y avoir déceptions dans tous les cas.

Citation :
En revanche, selon moi, nous ne pouvons qu'être déçus uniquement par ce dont on attend le plus ou beaucoup, un compositeur qui a l'habitude de nous fasciner par chacune de ses créations

Ca, cela me paraît plus évident en fait. Parce qu'on est habitué à un certain degré de qualité, d'une sensibilité musicale qui nous correspond, etc.. et si celle ci se modifie, on est dérouté, on perd nos repères. Le meilleur exemple personnel est Saint Preux. Autant j'aime ses anciennes compositions, autant je déteste ses oeuvres plus récentes qui ressemblent à de la musique électronique. C'est le jour et la nuit avec ce qu'il faisait il y a 40 ans.

Citation :
D'autre part, une déception n'est pas toujours figée dans le marbre.

Là dessus je suis d'accord avec toi.

Citation :
Tout comme un coup de coeur ou une belle surprise peut s'étioler au fil de plusieurs écoutes, de nouvelles écoutes peuvent parfois améliorer une première impression décevante.

Je suis d'accord aussi avec toi. En fait, il y a, me semble t-il, 4 cas de figures:

1. On a été déçu au début et puis, pour X raisons, avec le temps, on reconsidère l'oeuvre et on l'apprécie plus.
2. On a adoré au début et puis, pour X raisons, avec le temps, on reconsidère l'oeuvre et on l'apprécie moins.
3. On a déteste une oeuvre, un compositeur, etc... Et ça ne change jamais tout au long de sa vie.
4. On adore une oeuvre, un compositeur, etc... Et ça ne change jamais tout au long de sa vie.

(Après le pourquoi du comment est un autre sujet)

Citation :
un compositeur qui n'a encore rien écrit de merveilleux, pourquoi devrions-nous nous émerveiller de la parution d'un nouvel album?

Simplement parce que ça nous plait pardi! Tous les grands compositeurs ont été des débutants. Et parfois le premier essai est un coup de Maître. Ce que je veux dire, peu importe que l'auteur ait un passif, ça importe peu. A un instant T il sort une oeuvre. Elle plaît ou pas. Il n'y a que cela qui compte je pense. Perso, je me fous totalement de savoir, quand une musique me plaît, si elle est l'oeuvre d'un débutant ou d'un mec qui a 50 ans de carrière et dont c'est la première fois qu'une de ses oeuvres me touche. L'essentiel étant que cette oeuvre me plaise.

Pour répondre plus en détail à ta question, on peut s'extasier d'un nouvel album, d'une nouvelle oeuvre, etc... d'un illustre inconnu simplement parce que cette musique nous apporte du plaisir, correspond à notre sensibilité musicale, etc... On revient toujours à cette notion de plaisir qui est, je pense, fondamentale en art. (autant pour l'artiste que le spectateur/auditeur).

Après, le plus souvent, il faut aussi penser que c'est nous qui sommes demandeurs. On recherche la musique, donc la découverte, donc un plaisir, etc...On en revient à ce que je disais au tout début: il y a toujours une attente, un désir inconscient malgré tout. Dans le cas où la musique s'impose à nous (on l'entend dans la rue, à la radio, dans un film, etc...) dans ce cas là, oui, on en attend rien, mais elle n'en fait pas moins son effet: on l'aime ou on l'aime pas.

Citation :
Aucune raison préalable si ce n'est la curiosité de découvrir.

Ben justement, cette curiosité de découvrir est une attente. Et au risque de me répéter encore, s'il y a une une attente, c'est donc il y a un désir sous jacent à combler.

Citation :
Tout cela pour dire que je pars toujours du postulat que nous nous sommes toujours déçus par ce quoi nous attendons le plus et plus généralement surpris par ce quoi nous n'attendons rien.

La Palisse ne renierait pas cette phrase  Wink Ca semble évident mais pour ma part, cela me semble plus subtil. C'est une alchimie complexe entre un vécu (après un certain temps bien sûr), une sensibilité musicale (innée puisqu'un bébé peut apprécier ou pas une musique), et tout un processus de curiosité, d'attente, de désir, etc...pas forcément conscient mais qui nous conduit quand même à être attentifs à ce qui nous entoure, être déçu ou pas, etc...
Revenir en haut Aller en bas
https://musiqueclassique.forumpro.fr
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 17252
Age : 60
Date d'inscription : 13/11/2009

 Notre déception du jour ou du moment. Empty
MessageSujet: Re: Notre déception du jour ou du moment.    Notre déception du jour ou du moment. Empty2024-01-01, 09:03


Je ne vais pas reprendre point par point les réponses de Snoopy. Il est évident que mon propos se voulait général, mais qu'à partir du moment où nous prenons la décision d'écouter quelque-chose, même dans un domaine musical qui ne nous a jamais réjoui, nous avons toujours cet espoir en résistance au préjugé de base d'être surpris et donc d'être toujours un peu déçu que la surprise n'a pas eut lieu, mais sans en être étonné pour autant. Bien sûr que nos rapports à la musique sont généralement plus subtils que schématiques, et heureusement!

Là où je voulais surtout en venir, c'est que je n'ai pas ouvert ce fil pour qu'il devienne un espace de lapidation pour un genre musical qu'on a l'habitude de détester ici, rap, techno, musique sérielle..., ou du compositeur dont nous goûtons si peu de leur musique, Pascal Dusapin, Richard Wagner pour l'un, Hans Zimmer pour...(moi par exemple)...André Rieu ou Lang Lang pour d'autres, etc...

Je souhaite que nous évoquions ici les cruelles déceptions causées par des compositeurs, des interprètes, des oeuvres dont nous attendions énormément. Une oeuvre (ou interprétation d'une oeuvre) d'un Beethoven, Bach, Mozart, Haydn, Schubert, Verdi...

Exemple: Si Joachim vient sur ce fil nous dire à quel point il n'aime pas une oeuvre inédite de Pierre Boulez ou de Iannis Xenakis, personne ne s'en étonnera, pas même moi! Hehe Il peut le faire quand même s"il le souhaite, mais ce n'est pas l'utilité de ce fil. En fait, ce que je souhaite trouver ici comme témoignage ce sont les déceptions surprenantes, voilà! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 17252
Age : 60
Date d'inscription : 13/11/2009

 Notre déception du jour ou du moment. Empty
MessageSujet: Re: Notre déception du jour ou du moment.    Notre déception du jour ou du moment. Empty2024-01-01, 09:20


Snoopy a écrit: Pour répondre plus en détail à ta question, on peut s'extasier d'un nouvel album, d'une nouvelle oeuvre, etc... d'un illustre inconnu simplement parce que cette musique nous apporte du plaisir, correspond à notre sensibilité musicale

Bien sûr et ça m'est arrivé maintes fois, mais ce n'était pas du tout mon propos. Dans l'anecdote que j'ai révélée, le type s'étonnait que des mélomanes s'excitent davantage devant la parution d'un nouvel album (pas encore écouté) d'un compositeur aussi illustre que Jerry Goldsmith qui a déjà à son actif de merveilleux antécédents que devant le nouvel album (pas encore écouté non plus) d'un parfait ou presque inconnu. Je lui avais répondu qu'il n'y a rien d'étonnant à cela car dans les deux cas, l'attente ne peut pas être du même niveau. Dans le premier cas, le mélomane a en mémoire des émotions fabuleuses concernant l'illustre compositeur, jubilant déjà de les retrouver dans son nouvel opus, quitte à être très déçu lors de l'écoute. Avec le compositeur inconnu, la mémoire est vide de toute expérience sublime passée et se résume à l'esprit de curiosité et de découverte qui est une qualité nécessaire chez tout bon mélomane. Il y a bien sûr une attente, là aussi, indéniablement, mais qui n'est absolument pas comparable à la précédente, et qui se traduira par une belle surprise ou une déception. Mais l'intensité et la densité de cette attente ne sera pas la même qu'avec un compositeur qui nous a déjà fait connaître le Nirvana.
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin
Snoopy

Nombre de messages : 30570
Age : 49
Date d'inscription : 10/08/2006

 Notre déception du jour ou du moment. Empty
MessageSujet: Re: Notre déception du jour ou du moment.    Notre déception du jour ou du moment. Empty2024-01-01, 10:55

Icare a écrit:
Je souhaite que nous évoquions ici les cruelles déceptions causées par des compositeurs, des interprètes, des oeuvres dont nous attendions énormément. Une oeuvre (ou interprétation d'une oeuvre) d'un Beethoven, Bach, Mozart, Haydn, Schubert, Verdi...

Ah, ok. Hum... à brule pourpoint comme ça, je n'ai pas d'idée (à part Saint Preux cité dans mon précédent message) mais j'ai bien du avoir quelques déceptions. Faut juste que je m'en souvienne.

Je me souviens d'un CD de lieds de Beethoven. En même temps j'ai jamais été fan des lieds donc je n'étais pas super surpris, mais venant de Beethoven je m'étais dit que "peut être" ou qu'au moins l'accompagnement musical serait sympa, mais globalement je n'avais pas aimé.
Revenir en haut Aller en bas
https://musiqueclassique.forumpro.fr
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 17252
Age : 60
Date d'inscription : 13/11/2009

 Notre déception du jour ou du moment. Empty
MessageSujet: Re: Notre déception du jour ou du moment.    Notre déception du jour ou du moment. Empty2024-01-01, 12:51


Lieder opus 48 - Beethoven:



Dietrich Fischer-Dieskau et Jörg Demus....?... A confirmer.
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin
Snoopy

Nombre de messages : 30570
Age : 49
Date d'inscription : 10/08/2006

 Notre déception du jour ou du moment. Empty
MessageSujet: Re: Notre déception du jour ou du moment.    Notre déception du jour ou du moment. Empty2024-01-01, 17:46

J'ai cherché mais je ne trouve plus la pochette du CD sur le net. Je dois l'avoir dans mes cartons, mais je n'ai pas le courage de regarder (pour le moment). C'était un CD qui regroupait des lieds, des trucs avec voix mais je ne sais plus exactement quels opus.
Revenir en haut Aller en bas
https://musiqueclassique.forumpro.fr
Snoopy
Admin
Snoopy

Nombre de messages : 30570
Age : 49
Date d'inscription : 10/08/2006

 Notre déception du jour ou du moment. Empty
MessageSujet: Re: Notre déception du jour ou du moment.    Notre déception du jour ou du moment. Empty2024-01-04, 22:31

A l'instar d'Icare, j'ai prévu de me faire quelques cycles cette année. Cycles de nouveautés mais aussi de compositeurs que j'ai beaucoup écouté à mes débuts. Ca sera donc éventuellement l'occasion de remplir cette rubrique de "déceptions". Cela dit les déceptions restent quand même plus rares que les bonnes surprises. On verra...
Revenir en haut Aller en bas
https://musiqueclassique.forumpro.fr
Jean

Jean

Nombre de messages : 8680
Age : 81
Date d'inscription : 14/05/2007

 Notre déception du jour ou du moment. Empty
MessageSujet: Re: Notre déception du jour ou du moment.    Notre déception du jour ou du moment. Empty2024-01-04, 23:44

je reviens sur les lieder de Beethoven...(sur la video d'Icare, c'est bien Dietrich Fischer-Dieskau qui chante...mais je ne reconnais pas le pianiste  Notre déception du jour ou du moment. 231625 ...c'est nettement plus difficile que le voix Very Happy )

Mais lorsque j'ai découvert quelques lieder de Beethoven...(il y a un certain nombre d'années!!!) je me souviens avoir été assez déçu, alors que Beethoven était déjà  parmi mes préférés... Je les trouvais assez ... "plats" , comme d'ailleurs ceux de Mozart à coté de la plupart de ceux de Schubert!

Mais pour Beethoven, ils sont un peu remonté dans mon intérêt en les découvrant, assez récemment, (plus nombreux que ceux que j'avais entendus) dans ce cd de Matthias Goerne

 Notre déception du jour ou du moment. 71WB4B258DL._SY355_
Revenir en haut Aller en bas
Anouchka

Anouchka

Nombre de messages : 8175
Age : 63
Date d'inscription : 03/04/2014

 Notre déception du jour ou du moment. Empty
MessageSujet: Re: Notre déception du jour ou du moment.    Notre déception du jour ou du moment. Empty2024-01-05, 20:11

Je mets juste un petit mot pour dire que j'avais bien aimé, à la seconde vision, "La Flûte Enchantée" version en français Hervé
Niquet : D'une part j'ai adoré les voix, d'autre part j'avais trouvé la mise en scène créative avec cette histoire de songe de Tamino dans une chambre. Le fait que des récitatifs soient supprimés ne m'ont pas gênée. Version en français que mes filles avaient vue en avant-première à Avignon et justement adorée parce que ce n'était que 2 h 30 et en français ! Very Happy
On peut parler d'une sorte de démocratisation qu'a tentée Niquet, y compris pour faire plaisir aux enfants !!  Notre déception du jour ou du moment. 185465

Ma petite déception du jour sera sur Bach et le clavecin d'après son intégrale de Brilliant : Après un petit moment, le son aigrelet du clavecin me gêne, j'avoue.  Embarassed Je me commanderai Bach pianistiques (mais j'en ai déjà pas mal et on les entend souvent).
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




 Notre déception du jour ou du moment. Empty
MessageSujet: Re: Notre déception du jour ou du moment.    Notre déception du jour ou du moment. Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Notre déception du jour ou du moment.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le coup de coeur du jour ou du moment?
» Le coup de coeur du jour ou du moment?
» Le coup de coeur du jour ou du moment?
» Belle- notre dame de paris
» En ce moment sur culture box

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Communauté :: Discussions sur la musique-
Sauter vers: