Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment : -35%
Climatiseur électrique mobile – TECTRO ...
Voir le deal
114 €

 

 Charles Dutoit, chef d'orchestre

Aller en bas 
AuteurMessage
joachim
Admin
joachim

Nombre de messages : 23759
Age : 76
Date d'inscription : 19/08/2006

Charles Dutoit, chef d'orchestre Empty
MessageSujet: Charles Dutoit, chef d'orchestre   Charles Dutoit, chef d'orchestre Empty2022-06-24, 09:03

Charles Dutoit, né le 7 octobre 1936 à Lausanne, est un chef d'orchestre suisse. Il a notamment occupé les postes de directeur musical de l'Orchestre symphonique de Montréal de 1977 à 2002 et de directeur musical de l'Orchestre national de France de 1991 à 2001.

Charles Dutoit travaille le violon, l’alto, le piano, les percussions, la composition, l’instrumentation, la théorie et la direction aux conservatoires de Lausanne et de Genève. Parallèlement il assiste, pendant trois saisons, aux répétitions d'Ernest Ansermet, chef, à l'époque, de l'Orchestre de la Suisse romande. Dutoit dit à son sujet : « Bien que n'étant pas mon professeur, il était mon mentor. » Par la suite Dutoit complète sa formation musicale à Sienne, auprès d'Alceo Galliera, et à Tanglewood (Massachusetts), auprès de Charles Munch. Il est également influencé par Herbert von Karajan lorsque ce dernier se produit au festival de Lucerne.

Après avoir obtenu le prix de direction au conservatoire de Genève en 1958, il dirige régulièrement plusieurs orchestres en Suisse. En 1964, il est invité à Vienne par Karajan pour diriger à la Staatsoper la première représentation du ballet El sombrero de tres picos de Manuel de Falla. Sa carrière est lancée. La même année il est nommé chef adjoint de l’orchestre symphonique de Berne, dont il devient en 1967 le directeur musical, succédant ainsi à Paul Klecki ; il dirigera cette formation jusqu’en 1977. Parallèlement il occupe le poste de directeur de l'orchestre symphonique de Radio Zurich. Dès 1967 il est aussi le chef de l'orchestre de la Tonhalle de Zurich, aux côtés de Rudolf Kempe. De 1973 à 1975, il dirige l’orchestre national du Mexique et, de 1975 à 1978, celui de Göteborg.

En 1977, Dutoit est nommé chef de l’Orchestre symphonique de Montréal (OSM), fonctions qu'il occupera jusqu’en 2002. Avec lui, il effectue de nombreuses tournées à l’étranger, ainsi que de multiples enregistrements. Il signe dès le début, en 1980, un contrat avec la firme Decca. Pour ce faire, il faut trouver un lieu d'enregistrement ayant une meilleure acoustique que la salle Wilfrid-Pelletier, où l'orchestre se produit. Il choisit une petite église de Saint-Eustache, au nord de Montréal. Parmi les nombreux enregistrements qu'il réalise avec cet ensemble, une cinquantaine ont reçu des prix et reconnaissances internationaux, on peut citer celui de Daphnis et Chloé et du Boléro de Ravel (Disque platine).

Il réclame durant toutes ces années pour Montréal une nouvelle salle symphonique dont la construction sera annoncée par trois premiers ministres, mais cette promesse ne se concrétisera malheureusement pas durant ses quelque vingt-cinq années à la tête de l'OSM, même si la première pierre fut posée en 1985 par le premier ministre René Lévesque, le maire Jean Drapeau et Jacques Parizeau.

Son association avec l'orchestre se termine cependant abruptement et dans la controverse en 2002, alors que certains musiciens de l'OSM contestent le climat de travail créé par le chef. Au moment de son départ, il est menacé d'une poursuite en Cour supérieure par le président de la Guilde des musiciens, Émile Subirana, lequel a été par la suite désavoué et destitué par un vote majoritaire des musiciens montréalais. Dutoit attribue en partie son départ fracassant de l'OSM à un contrat de travail « antiartistique » qui limitait les répétitions, particulièrement en tournée, et donc les possibilités de rayonnement international de l'orchestre.

En février 2016, Charles Dutoit fait exceptionnellement un retour attendu à la tête de l'OSM pour deux concerts présentés par le festival Montréal en lumière, à l'instigation de son fondateur Alain Simard, un ami personnel du chef d'orchestre Pour ces deux concerts historiques annoncés une année à l'avance, plus de 3 000 billets sont achetés en quelques heures.

Il est jusqu'en 2018 directeur musical et chef principal du Royal Philharmonic Orchestra de Londres, ainsi que l'invité des orchestres symphoniques de Boston, de Chicago et de San Francisco Symphony, des orchestres philharmoniques de New York et de Los Angeles, des orchestres de la Suisse Romande et de la Tonhalle de Zurich, de la Staatskapelle de Dresde, de l'Opéra de Rome et de plusieurs orchestres d'Asie et d'Australie.

En janvier 2018, il quitte ses fonctions à la tête du Royal Philharmonic Orchestra en raison des accusations de harcèlement sexuel portées contre lui.
Le 3 février 2018, des musiciens de l’orchestre symphonique de Montréal accusent Charles Dutoit, à la tête de l'ensemble pendant vingt-cinq ans, de harcèlement psychologique.

Fin 2021, Dutoit s'est retiré d'un concert d'abonnement prévu du New Japan Philharmonic Orchestra en raison de son infection par COVID-19.

Dutoit évite la publicité et protège sa vie privée des médias. Il a été marié quatre fois. Son premier mariage était avec Ruth Cury, dont il a un fils, Ivan, qui vit à Santa Monica, en Californie, avec sa famille, qui à son tour a deux enfants : Anne-Sophie et Jean-Sebastian.

Il était également marié à la pianiste de concert argentine de renommée mondiale Martha Argerich (avec qui il a une fille, Anne-Catherine) de 1969 à 1973 et à l'économiste canadienne Marie-Josée Drouin en 1982. Il est actuellement marié à la violoniste canadienne Chantal Juillet depuis 2010.





https://www.youtube.com/watch?v=tdAKscrCqEo
Revenir en haut Aller en bas
 
Charles Dutoit, chef d'orchestre
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Charles Mackerras, chef d'orchestre
» Philippe Herreweghe, chef d'orchestre, chef de chœur
» Liszt - Thibaudet - Dutoit - Montréal
» Charles Bochsa (père de Nicolas-Charles Bochsa) (1760?-1821)
» Pierre CAO, chef d'orchestre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les interprètes-
Sauter vers: