Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment : -20%
OnePlus Nord CE 2 5G – 8GB RAM 128GB – ...
Voir le deal
239 €

 

 Yannis Constantinidis ou Kostas Giannidis (1903-1984)

Aller en bas 
AuteurMessage
joachim
Admin
joachim

Nombre de messages : 23947
Age : 76
Date d'inscription : 19/08/2006

Yannis Constantinidis ou Kostas Giannidis (1903-1984) Empty
MessageSujet: Yannis Constantinidis ou Kostas Giannidis (1903-1984)   Yannis Constantinidis ou Kostas Giannidis (1903-1984) Empty2022-06-18, 18:22

Kóstas Giannídis (en grec moderne : Κώστας Γιαννίδης), de son vrai nom Giánnis Konstantinídis (Γιάννης Κωνσταντινίδης) ou encore Yánnis Konstantinídis, né le 21 août 1903 à Smyrne (l'actuelle Izmir) et décédé le 17 janvier 1984 à Athènes est un compositeur de musique classique, pianiste et chef d'orchestre grec.

Yánnis Konstantinídis est le fils d'une famille aisée de Smyrne, originaire de Zagorá sur le mont Pélion. Il a grandi dans le climat libéral de la ville, qui à l'époque avait 40 théâtres où l'on donnait des opéras et des opérettes. Pour ses premières leçons d'harmonie, il est l'élève de Dimosthenis Milanakis. Il joue de la musique folklorique avec les travailleurs de la banlieue de Smyrne et des paysans de la zone rurale autour de la ville.

En avril 1922, peu de temps avant la re-conquête de Smyrne par les Turcs pendant la guerre gréco-turque, Konstantinídis quitte sa ville natale et se rend d'abord à Dresde, en janvier 1923, puis à Berlin, où il reste jusqu'en 1930. Il y étudie la composition avec Paul Juon (1923-1924), le piano avec Karl Rössler, la direction d'orchestre avec Carl Ehrenberg et l'orchestration avec Kurt Weill. À Berlin, il rencontre l'élève d'Arnold Schoenberg Nikos Skalkottas, avec qui il se lie d'amitié.
Sa famille ne pouvant plus le soutenir financièrement après la destruction de Smyrne, il a travaille comme pianiste de cabaret et de cinéma ainsi qu'à la radio. Comme compositeur, il écrit sous le pseudonyme Costa Dorres, en 1927, sa première opérette Die Liebesbazillus.

En 1931, Konstantinídis gagne Athènes où il travaille principalement comme compositeur de chansons populaires pour assurer sa subsistance.
De 1946 à 1952, il est chef du département « musique populaire » à la radiodiffusion publique grecque (EIR), et de 1952 à 1960 directeur musical pour les forces armées grecques.
Après 1960, il a travaille comme compositeur indépendant. Pour ses compositions populaires, il utilise pour se distinguer de l'auteur à succès Grigóris Konstantinídis, le pseudonyme de Kóstas Giannídis, sous lequel il est plus connu.

Dans les années 1960, il écrit des chansons à succès. Agapi mou Xypna (Ξύπνα αγάπη μου) chantée par Nana Mouskouri reçoit le premier prix au Festival de la chanson méditerranéenne à Barcelone de 1960. Parmi ses interprètes, citons entre autres Ángela Zília (el) et Kéti Belínda.

Il meurt à Athènes le 17 janvier 1984, un jour avant Vassilis Tsitsanis, avec pour conséquence qu'en deux jours le pays perd deux personnalités importantes de la musique.


Œuvres

Orchestre

Suite du Dodécanèse N° 1 (Δωεκανησιακή σουΐτα Αρ. 1)
Suite du Dodécanèse N° 2 (Δωεκανησιακή σουΐτα Αρ. 2)
Trois danses grecques (Τρεις ελληνικοί Χοροί)
Danses des Cyclades (Κυκλαδίτικος Χορός)
Rhapsodie d'Asie mineure (Μικρασιατική Ραψωδία)


Musique de chambre

22 chants et danses du Dodécanèse(22 τραγούδια και χοροί από τα Δωδεκάνησα) pour piano, 1943-1946
Petite suite sur des thèmes du Dodécanèse (Μικρή Σουίτα σε δωδεκανησιακά θέματα) pour violon et piano, 1947
44 pièces pour enfants sur des thèmes folkloriques (44 παιδικά κομμάτια σε λαϊκά θέματα) pour piano, 1950-1951
Trois sonatines pour piano, 1952
Huit danses des îles grecques (8 νησιώτικοι ελληνικοί χοροί) pour piano, 1954
Six Etudes sur les rythmes grecs de la musique populaire (6 σπουδές σε ελληνικούς λαϊκούς ρυθμούς) pour piano, 1956-1958
Dix sages de la Grèce (10 ελληνικοί de σκοποί) pour quintette à vent, 1972


Opérettes

Die Liebesbazillus 1927
Koumbara (Κουμπάρα), 1932
Etsi ine i zoi (Έτσι είναι η Ζωή, « Ainsi va la vie »). Livret : D. Evangelidis
Koritsia tis Pandrias (Κορίτσια της Παντρειάς), Livret: D. Evangelidis et Alexandros Sakellarios
Reportaz (Ρεπορτάζ « Reportage »), Livret : D. Giannoukakis


Comédies musicales

Alepou (Αλεπού), 1940
Panathinea (Παναθήναια ‚« Panathénées »), 1940
Kolokythia (Κολοκυθιά), texte de D. Giannoukakis, 1933
Keramida (Κεραμίδα)
Maskot (Μασκώτ)
Koketta (Κοκέττα)
Silouetta (Σιλουέττα), 1938
Apergia (Απεργία), 1936
Peripeties stin eparxia (Περιπέτειες στην επαρχία « Aventure dans la Province »), texte d'Alexandros Sakellarios et Christos Giannakopoulos
Alithies ke psefties (Αλήθειες και ψευτιές ‚« Vérités et mensonges »), texte de D. Giannoukakis, 1933
Zito o Romios (Ζήτω ο Ρωμηός), texte de M. Traiforos, 1947


Musique vocale

Cinq chansons d'espoir (5 τραγούδια της προσμονής) d'après Rabindranath Tagore pour mezzo-soprano et piano, 1924-1980
Cinq chansons d'amour (5 τραγούδια της αγάπης), 1930-1931
20 chansons populaires grecques (20 τραγούδια του ελληνικού λαού), 1937-1947
Huit chansons du Dodécanèse et huit chansons d'Asie mineure (8 Δωδεκανησιακά και 8 Μικρασιατικά τραγούδια) pour chœur mixte a cappella 1972


Musique de film


Il a composé la musique de sept films grecs, dont :

Η προσφυγοπούλα (Le Réfugié) (1938)
Τελευταία αποστολή (Dernière mission)
Οι Γερμανοί Ξανάρχονται (Les Allemands ont encore frappé)
Ο μεθύστακας (L'ivrogne)




https://www.youtube.com/watch?v=FFCSMaTRE-c

Δωδεκανησιακή Σουίτα αρ. 1 (Suite du Dodécanèse n° 1)

Orchestre symphonique de la radio bulgare, direction Byron Fidetzis
Revenir en haut Aller en bas
 
Yannis Constantinidis ou Kostas Giannidis (1903-1984)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Max Schönherr (1903-1984)
»  Yannis MARKOPOULOS, né en 1939
» Yánnis Papaioánnou (1913-1972)
» Dariusz PRZYBYLSKI, né en 1984
» Roberto Esposito (né en 1984)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les compositeurs-
Sauter vers: