Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le deal à ne pas rater :
Frieren : le Tome 5 édition Collector du manga Frieren en ...
10.95 €
Voir le deal

 

 Duke JORDAN (1922-2006)

Aller en bas 
AuteurMessage
Pébété

Pébété

Nombre de messages : 1435
Age : 77
Date d'inscription : 19/03/2019

Duke JORDAN (1922-2006) Empty
MessageSujet: Duke JORDAN (1922-2006)   Duke JORDAN (1922-2006) Empty2022-04-01, 21:40

Irving Sidney « Duke » Jordan, né à New York le 1er avril 1922 – mort le 8 août 2006 à Valby (Copenhague), est un pianiste et compositeur de jazz bebop américain.

Biographie
Irving Sydney Jordan est né à New York en 1922 et commence des études de piano dès l'âge de huit ans. Après avoir fini ses études secondaires auprès de l'Automotive High School de Brooklyn, en 1939, il joue au sein d'une formation de jeunes musiciens amateurs, le septet de Steve Pulliam. Ce combo remporte un prix lors d'un concours d'amateurs, attirant l'attention du producteur John Hammond.

En 1941, il joue dans les clubs de jazz de Harlem, influencé par les styles pianistiques d'Art Tatum et de Teddy Wilson, il y assiste à la naissance du style bebop avec les venues sur la scène du jazz de nouveaux pianistes comme Bud Powell et Thelonious Monk. Il a l'occasion d'écouter Charlie Parker et Dizzy Gillespie qui se produisent au Minton's Playhouse et au Clark Monroe's Uptown House.

Il rejoint le quintet de Charlie Parker (quintet dont faisait également partie Miles Davis, Tommy Potter et Max Roach) qui se produit à l'Onyx Club et au Three Deuces, deux clubs de jazz (disparus de nos jours) situés sur la 52nd Street (Manhattan). Duke Jordan participe aux sessions d'enregistrement de ce quintet en 1947-1948, puis au quartet de Charlie Parker en 1952.

En 1946, il travaille avec Coleman Hawkins, les Savoy Sultans et au sein du big band de Roy Eldrige.

À partir des années 1950, il mène une double carrière en tant que sideman, accompagnant des musiciens comme Gene Ammons, Eddie Bert, Julius Watkins, Sonny Stitt, Stan Getz et bien d'autres.

Il a composé une partie de la musique du film Les liaisons dangereuses de Roger Vadim (1959). Son thème « Jordu » est devenue un standard du jazz lorsque le trompettiste Clifford Brown l'a adoptée dans son répertoire.

En 1967, il interrompt sa carrière pour désintoxication et travaille comme chauffeur de taxi. En 1972, il revient à la musique et entreprend en 1973 l'enregistrement d'une série d'une trentaine d'albums pour le compte du label Steeplechase Records au Danemark (il se fixe alors à Copenhague en 1978), jusqu'au milieu des années 1980.

En 1953, Duke Jordan épouse la chanteuse de jazz Sheila Jordan. De leur union, nait une fille, Traci.

Duke Jordan meurt à l'âge de 84 ans, le 6 août 2006, à Valby, Copenhague.

En hommage au centenaire de sa naissance :

Jordu



https://www.youtube.com/watch?v=gaWSqExgQH4
Revenir en haut Aller en bas
Pébété

Pébété

Nombre de messages : 1435
Age : 77
Date d'inscription : 19/03/2019

Duke JORDAN (1922-2006) Empty
MessageSujet: Re: Duke JORDAN (1922-2006)   Duke JORDAN (1922-2006) Empty2022-06-03, 21:16

J'aime cet air d'opéra-standard de jazz-jazz blues du Great American Songbook, composé par George Gershwin.  Duke JORDAN (1922-2006) 333455

Summertime


https://www.youtube.com/watch?v=lYaVyutHFDA

    Avec trois artistes que j'adore écouter

    piano: Duke Jordan, 
    bass: Major Holley, 
    drums: Jake Hanna.
Revenir en haut Aller en bas
 
Duke JORDAN (1922-2006)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Duke Ellington
» Duke Ellington
» Armin Jordan
» Les voix du jazz sont impénétrables.
» Jordan Phillippe, "les 100 mots de l'opéra"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique de films, du monde & divers :: Jazz & Musiques de films-
Sauter vers: