Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le deal à ne pas rater :
Coffret Pokémon Ultra Premium Dracaufeu 2022 en français : où le ...
Voir le deal

 

 David Koning (1820-1876)

Aller en bas 
AuteurMessage
joachim
Admin
joachim

Nombre de messages : 23943
Age : 76
Date d'inscription : 19/08/2006

David Koning (1820-1876) Empty
MessageSujet: David Koning (1820-1876)   David Koning (1820-1876) Empty2021-12-12, 09:19

David Koning était un pianiste et compositeur néerlandais, né le 19 mars 1820 à Rotterdam, mort le 6 novembre 1876 à Amsterdam.

Il était le fils du marchand Nicolaas Koning (1792-1858) et d'Antonia Tripper (1796-1845). Il a lui-même épousé Gerardhina Maria Heijdeman en 1851. Son fils David Koning (1853-1921) est également devenu pianiste et compositeur. Sa fille Gerardina Koning (1856-?) était également pianiste (soliste en 1880 dans un concert avec le Goudsche Orkest Vereeniging) et a écrit Dass du mich liebst, das wusst' ich pour voix et piano.

David Koning a reçu son éducation musicale après avoir commencé une formation commerciale. Il a étudié l'allemand et la musique à Francfort-sur-le-Main à partir de 1834 avec Aloys Schmitt et est ensuite retourné aux Pays-Bas en 1838 pour y poursuivre ses études.

Ses premières compositions (ouvertures, quatuors, sonates) datent également de cette période. Il a également été directeur du théâtre Felix Meritis. Pour l'une de ses ouvertures, il a reçu un prix de la Société Misicale des Pays-Bas pour la promotion de la musique. En plus de composer, il a été engagé comme pianiste et professeur de musique.

En 1840 il se fixa à Amsterdam, où il dirige la société chorale Musae. Il a également résidé périodiquement à Londres, Paris et Vienne.


Il a composé l'opéra-comique Het Visschersmeisje (la petite fille du pêcheur), des chœurs et des Lieder ainsi que quelques morceau mineurs.

Parmi ses œuvres publiées :

Domine salvum fac regem, chœur et orchestre, op. 1
Pas redoublé ; Etude op. 4
Ouverture couronnée, op. 7
L'oraison dominicale ; Grand pas redoublé
Hymne sur des paroles de B. Heige pour soliste, chœur et piano, op. 13
6 Mélodies, le cycle Zuleika et autres mélodies séparées comme Son ombre pour basse, Wensch, Lach en traan
L'Existence de Dieu, prière sur des paroles de J.B. Rousseau
Hymne à quatre voix de femmes
Aurora, chœur à quatre voix d'hommes
Sept Etudes de piano
Dodecachorde, 12 chorals à 4 voix, paroles de J.P. Heije
Huwelyks feestviering, pour mezzo soprano, contralto, baryton, basse et piano
Het Visschersmeisje, opéra-comique (honoré d'une prime d'argent de la Société Musicale des Pays-Bas)
Elégie sur la mort d'un artiste, op. 22
XII Koraal-zangen, paroles de J.P. Heije, op. 8
Revenir en haut Aller en bas
 
David Koning (1820-1876)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Edouard Batiste (1820-1876)
» Félicien David (1810-1876)
» Max Laurischkus (1876-1929)
» Hermann Goetz (1840-1876)
» Havergal BRIAN (1876-1972)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les compositeurs-
Sauter vers: