Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

 

 Leonard Le Cloarec

Aller en bas 
AuteurMessage
joachim
Admin
joachim

Nombre de messages : 22797
Age : 75
Date d'inscription : 19/08/2006

Leonard Le Cloarec Empty
MessageSujet: Leonard Le Cloarec   Leonard Le Cloarec Empty2021-11-11, 15:44

Léonard Le Cloarec est un saxophoniste, flûtiste et compositeur français, né le 26 novembre 1983 à Paris 14e. Léonard Le Cloarec est titulaire d'un diplôme d'études musicales (DEM) de saxophone classique au Conservatoire du 15e à Paris. Il est également diplômé en jazz à l'École de musiques actuelles (EDIM) et à l'American School of Modern Music of Paris.

Multi-instrumentiste, dans la lignée des saxophonistes de big bands et de jazz, il maîtrise d’autres instruments de musique comme la flûte traversière, la clarinette, la contrebasse (avec archet), ainsi que le clavier et le piano pour la composition.

Passionné d'images comme de scènes, il compose - entre autres - la musique originale de l'émission à succès Secrets d'Histoire, présentée par Stéphane Bern, sur France 2.

Touche à tout, Léonard Le Cloarec partage aujourd’hui son temps entre la scène et la composition. Il se lance actuellement dans la production d’un spectacle alliant plusieurs formes d’art : la musique, l’image et la scénographie.


Léonard Le Cloarec naît à Paris dans le 14e arrondissement dans une famille d'artistes. Son père, Gérard Le Cloarec, est peintre et sa mère, Aude, souffleuse de verre. Pour ses parents, le prénom de Léonard s'est imposé «comme une évidence», explique le quotidien Le Télégramme : en « hommage au grand Léonard de Vinci et aussi au pays du Léon et de ses habitants». En effet, la famille Le Cloarec partage son temps entre Paris et leur maison familiale de l'île Callot, située sur la commune de Carantec (Finistère), dans le Léon.

C'est sous le regard de son père qu'il s'initie au saxophone dès l'enfance. «Il en joue depuis l'âge de 8 ans où», précise Le Télégramme, «es yeux dans les yeux de son père, il lui déclare qu'il jouera de cet instrument».

Enfant, il se souvient aussi du goût qu'il développe pour le lien entre la musique et l'image. «L'image, c'est aussi l'enfance et Le Carnaval des animaux du compositeur Camille Saint-Saëns», raconte-t-il. Cette découverte de l'univers de Camille Saint-Saëns jouera, à l'âge adulte, un rôle déterminant dans sa carrière de compositeur. Pour lui, toutes les musiques de films viennent de là, de «cette manière géniale de créer un thème par personnage».


A partir de 2007, il intègre plusieurs groupes dont celui de Faton Cahen, cofondateur de Magma (avec deux albums, Amalgama et Don Faton signés chez Naïve), et Peach Noise, avec Napoleon Murphy Brock, l'ex-chanteur de Franck Zappa1.

Son ouverture d’esprit, son goût pour l'éclectisme et sa passion pour la musique - écrite ou improvisée - lui permettent de jouer avec un large éventail de musiciens issus de différentes cultures musicales. A ce jour, le musicien compte entres autres, parmi ses collaborations : Gloria Gaynor, Polo & Pan, Didier Malherbe, Brian Jackson (flûtiste, chanteur, compositeur et producteur américain.connu pour ses collaborations avec Gil Scott-Heron), De La Soul ou encore Jean Claude Vannier.

Le saxophoniste participe également à des émissions télé, notamment sur la scène de la version française du célèbre télé-crochet The Voice. Il accompagne ainsi Florent Pagny, Arielle Dombasle, Liane Foly, ou encore Enrico Macias.

Léonard Le Cloarec anime aussi, depuis 2007, plusieurs ciné-concerts. Parmi ses nombreuses collaborations, l'instrumentiste se produit régulièrement au Festival d’Anères (Hautes-Pyrénées), où il compose en live, interprète et accompagne des films muets des années 20.

Compositeur

Après avoir appartenu à plusieurs groupes, Léonard Le Cloarec se lance en solo et crée son propre groupe en 2011, Animal Organic, dont il est l’auteur, le compositeur et le producteur. «C’est l’occasion rêvée pour ce fils de peintre de concrétiser son envie originelle, lier la musique à l’image. Il coréalise alors avec Tristan Sébenne le film éponyme Animal Organic. Ce film met en avant son univers, un travail très personnel où image et musique ne peuvent se dissocier.» Si Animal Organic connaît un succès limité auprès du grand public, l’œuvre va taper dans l’œil du producteur de télévision Jean-Louis Remilleux.

Sa rencontre avec le producteur de télévision se déroule, en 2013, lors d'une soirée privée. «Je fais partie de plusieurs formations, dont un quintet de jazz et Jean-Louis Remilleux nous a invités. Il a écouté mon disque Animal Organic et m'a dit qu'il y voyait un côté cinématographique». Aussitôt, il lui donne quinze jours pour faire une proposition d'identité sonore pour son émission Secrets d'Histoire. «Je ne le remercierai jamais assez », s'émeut-il.

Repéré pour la qualité de son travail à l’image, il se voit donc confier les commandes de la nouvelle identité sonore de Secrets d'Histoire, la célèbre émission culturelle diffusée sur France 2. Léonard Le Cloarec compose la bande originale et en supervise l'enregistrement. Aidé de Bertrand Allagnat et Julien Bonnard, il signe le générique et le décline «à volonté sous une forme plus enjouée ou plus dramatique en plus de vingt-trois airs différents». Depuis 2013, il continue à composer régulièrement de nouvelles musiques pour l’émission. Des variations sur un même thème qui donnent «une vraie identité sonore à Secrets d'Histoire» souligne le producteur Laurent Ménec, de la Société européenne de production (SEP). «Les compositions de Secrets d'histoire sont interprétées par l'Orchestre national de Radio France et les chœurs de la Maîtrise de la cathédrale de Reims. Alors même que de nombreuses fictions enregistrent dans des conditions souvent médiocres et à bas coûts leur musique dans les pays de l'Est ou à grand coup d'électronique. Une exception à laquelle nous tenions en raison du caractère historique, culturel et patrimoniale de l'émission. Nous sommes fiers et heureux d'avoir fait jouer des musiciens français dans un studio français.»
Plus récemment, Léonard Le Cloarec se voit également confier la composition des musiques de documentaires et d’émissions télé. Parmi lesquels : Si les murs pouvaient parler (présentée par Stéphane Bern), La Guerre des trônes (présentée par Bruno Solo), C’est bon à savoir (présenté par Michel Cymes), Le Secret des bâtisseurs de pyramides (pour Canal+) et d’autres programmes pour France Télévision, tels que Terres Extrêmes, Attila, l’énigme des Huns, la Guerre de Troie, entre mythe et réalité.


Bandes originales

2008 : Rouges terres (docu-fiction - Equidia)
2009 : Interlignes (documentaire - France Télévision)
2011 : Head story (docu-fiction - Equidia)
2013-2021 : Secrets d'Histoire, présenté par Stephane Bern (série documentaire - France Télévision)
2017-2021 : La Guerre des trônes / The Real War of Thrones, présenté par Bruno Solo (série documentaire - France 5 | États-Unis)
2019 : Terres Extrêmes (série documentaire - France 5)
2019 : Ace de Tim Zakerin (court-métrage)
2020-2021 : Les Secrets des Bâtisseurs de pyramides (série documentaire - C8 | Planete+ | États-Unis)
2020-2021 : C’est bon à savoir (émission télé - France Télévision)
2020-2021 : Si les murs pouvaient Parler, présenté par Stephane Bern (série documentaire - France 2)
2020 : Attila, l’énigme des Huns (docu-fiction - France 5)
2021 : La Guerre de Troie, entre mythe et réalité (docu-fiction - France 5)





https://www.youtube.com/watch?v=frYYUC-B4m0



ancien générique




https://www.youtube.com/watch?v=qY3egBd5HzE
Revenir en haut Aller en bas
 
Leonard Le Cloarec
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique de films, du monde & divers :: Jazz & Musiques de films-
Sauter vers: