Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
-43%
Le deal à ne pas rater :
Fire TV Stick 2021 avec télécommande vocale Alexa à 22,99€
22.99 € 39.99 €
Voir le deal

 

  Stephen Endelman

Aller en bas 
AuteurMessage
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 15546
Age : 57
Date d'inscription : 13/11/2009

 Stephen Endelman Empty
MessageSujet: Stephen Endelman    Stephen Endelman Empty2021-10-25, 22:22

Eléments biographiques:

Stephen Endelman est un compositeur et chef d'orchestre classique d'origine britannique, né le 18 août 1962 à Londres.
Il est surtout connu pour ses bandes originales dont The Englishman Who Went Up a Hill But Came Down a Mountain (1995), Ed (1996), City of Industry (1997), Finding Graceland (1998), The Proposition (1998), Jawbreaker ( 1999), Evelyn (2002), Home of the Brave (2006) et Redbelt (2008). Il a écrit la partition nominée aux Grammy pour De-Lovely (2004) et la musique de scène pour le "Rose Center for Earth and Spaceau Muséum" américain d'histoire naturelle. Endelman a étudié comme clarinettiste à la "Purcell School of Young Musicians" à l'âge de douze ans. Il a ensuite étudié la composition à la "Guildhall School of Music and Drama" à Londres et à la "Banff School of Fine Arts" en Alberta , Canada. Il a composé deux opéras à dix-huit ans comme un prodige . Il a déménagé à New York pour développer sa carrière de musique de film en 1992. Il a composé la production de Broadway de "A Moon for the Misbegotten" d'Eugene O'Neill , qui a remporté un Tony Award . Stephen Endelman a fait ses débuts au cinéma l'année suivante avec A Bronx Tale de Robert De Niro . Son deuxième film, Household Saints, est sorti la même année. Il a travaillé avec des réalisateurs et écrivains de Broadway aussi distingués que Nancy Savoca, Irwin Winkler, David O. Russell, Lesli Linka Glatter, John Irvin, Andrew Lloyd Webber, John Duigan et Bruce Beresford. Endelman a également écrit pour deux opéras, une production théâtrale à Broadway et la musique de scène au "Hayden Planetarium" de New York. Sa musique accompagne les deux premiers spectacles de planétarium, Passport to the Universe, narré par Tom Hanks et The Search for Life, Are We Alone?, Raconté par Harrison Ford. Il a depuis été artiste résident à la "Metropolitan Opera Guild".
(Wikipédia)

 Stephen Endelman A-126172-1586361706-8854.jpeg
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 15546
Age : 57
Date d'inscription : 13/11/2009

 Stephen Endelman Empty
MessageSujet: Re: Stephen Endelman    Stephen Endelman Empty2021-10-25, 22:27


L'instant musical:

Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
joachim

Nombre de messages : 22754
Age : 75
Date d'inscription : 19/08/2006

 Stephen Endelman Empty
MessageSujet: Re: Stephen Endelman    Stephen Endelman Empty2021-10-26, 18:39

J'ai ajouté sa date et son lieu de naissance dans ta biographie Very Happy

Comme il est indiqué qu'il est "un compositeur classique et chef d'orchestre", j'ai recherché si on pouvait citer des œuvres de concert, mais je n'ai rien trouvé, même sur son site  Stephen Endelman 1521897346

J'ai vu qu'il a composé en 2001 la musique du film Alma, Bride of the Wind (Alma, la fiancée du vent) qui retrace une biographie d'Alma Mahler (la Fiancée du Vent est un tableau du peintre et écrivain autrichien Oskar Kokoschka, peinte au cours de sa liaison avec Alma Mahler).

J'aimerais bien voir ce film Wink
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 15546
Age : 57
Date d'inscription : 13/11/2009

 Stephen Endelman Empty
MessageSujet: Re: Stephen Endelman    Stephen Endelman Empty2021-10-26, 18:57

Merci pour ces précisions, Joachim!  Mains

L'Anglais qui gravit une colline mais descendit une montagne (1995) est un film de Christopher Monger dont la bande originale de Stephen Endelman aurait pu aussi faire partie de mon cycle précédent; "Que la joie demeure!". S"il a toute sa place dans mon cycle actuel c'est que depuis 1995 je n'ai rien découvert d'autre d'Endelman, n'en suis resté qu'à l'album qui fut tiré de cette musique de film. Une partition fort plaisante et entraînante que j'avais découvert durant la même période que Jude d'Adrian Johnston, autre compositeur anglais.

"L'idée du film provient d'une histoire entendue par Christopher Monger de son grand-père à propos du village de Taff's Well (Ffynnon Taf en gallois), dans le Rhondda Cynon Taff, dans le Pays de Galles, et sa montagne Garth Mountain. Étant donné que cette région est maintenant urbanisée, le film a été tourné à Llanrhaeadr-ym-Mochnant et Llansilin en Galles centrales."

L'histoire se déroule en 1917 (avec la Première Guerre mondiale en trame) et raconte l'histoire de deux Anglais cartographes, le pompeux Garrad et son assistant Anson, qui arrivent au village fictif de Ffynnon Garw (Rough Fountain en gallois) pour mesurer sa « montagne ». Ils créent un scandale quand ils concluent qu'elle est seulement une colline, car elle est légèrement moins élevée que les 300 mètres (1000 pieds) requis. Les villageois, aidés par le futé Morgan le Dom Juan et le révérend Jones (qui après s'être initialement opposé au projet, comprend ensuite qu'il peut permettre de restaurer la fierté du village endommagée par la guerre), conspirent avec Anson pour retarder le départ des cartographes et profiter de ce délai pour construire un cairn en terre au sommet de la colline afin de la rendre suffisamment grande pour qu'elle soit considérée comme une montagne. (Wikipedia)

Une version plus longue que celle postée plus haut, qui pourrait te plaire, Joachim...

Pour orchestre et avec l'intervention d'un choeur à plusieurs reprises, c'est une musique qui effectivement grimpe des collines et même des montagnes de bonheur. Je ressens beaucoup de bonne humeur dans chacun des thèmes, qu'ils soient portés par une flûte irlandaise, des rythmes entraînants qui accélèrent et décélèrent la cadence, voire des thèmes mélodiques entêtants qui, une fois dans la tête, mettent du temps pour en ressortir. Beaucoup de lyrisme, un caractère épique évident, des thèmes dansants et solennels avec parfois les voix du "Gwalia Male Voice Choir", une fin glorieuse avec l'intervention d'une trompette... Je m'imagine parfaitement au sommet d'une colline, la plus haute de toutes, dominant une immensité verte avec cette musique de Stephen Endelman entre les oreilles. Elle a ce pouvoir magique de me rendre heureux, de me transpercer de ses ondes positives et conquérantes. Elle me donne de la pêche, un véritable remède si on se lève du pied gauche! Hehe
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




 Stephen Endelman Empty
MessageSujet: Re: Stephen Endelman    Stephen Endelman Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Stephen Endelman
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique de films, du monde & divers :: Jazz & Musiques de films-
Sauter vers: