Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment : -8%
100€ sur PC Portable Gamer – LENOVO Legion ...
Voir le deal
1099 €

 

  Giya KANCHELI/Kantcheli (cinéma)

Aller en bas 
AuteurMessage
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 15559
Age : 57
Date d'inscription : 13/11/2009

 Giya KANCHELI/Kantcheli (cinéma) Empty
MessageSujet: Giya KANCHELI/Kantcheli (cinéma)    Giya KANCHELI/Kantcheli (cinéma) Empty2021-10-02, 16:20

Rappel Biographique:

Giya Kancheli ou Guia Kantcheli est un compositeur géorgien né à Tbilissi en RSS de Géorgie (Union soviétique) le 10 août 1935 et mort dans la même ville le 2 octobre 2019. Son œuvre souvent très tonale, simple, parfois même minimaliste, emprunte aussi à des compositeurs modernistes tel que Béla Bartók. Connu essentiellement pour ses sept symphonies, il a également composé plusieurs pièces pour orchestre, un opéra et de la musique de chambre. En plus d'un répertoire classique, il est l'auteur de plusieurs musiques de films. Guia Kantcheli fait ses études entre 1959 et 1963 au Conservatoire d'État de Tbilissi. Il compose la première de ses sept symphonies en 1967. En Géorgie, il se fait connaître par ses musiques destinées au théâtre - il devient d'ailleurs en 1971 directeur musical du Théâtre Rustaveli de la capitale. En 1976, il reçoit un prix national pour sa quatrième symphonie, qui est créée en janvier 1978 aux États-Unis par Iouri Temirkanov et l'Orchestre de Philadelphie. Depuis, ses œuvres sont jouées par de grands interprètes tels que Dennis Russell Davies, Djansoug Kakhidze, Gidon Kremer, Iouri Bachmet, Kim Kashkashian, Mstislav Rostropovitch ou encore le Kronos Quartet. En 1991, Guia Kantcheli quitte la Géorgie pour l'Europe de l'Ouest: d'abord Berlin, puis Anvers en 1995.

 Giya KANCHELI/Kantcheli (cinéma) Giya_kancheli


Dernière édition par Icare le 2021-10-02, 16:30, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 15559
Age : 57
Date d'inscription : 13/11/2009

 Giya KANCHELI/Kantcheli (cinéma) Empty
MessageSujet: Re: Giya KANCHELI/Kantcheli (cinéma)    Giya KANCHELI/Kantcheli (cinéma) Empty2021-10-02, 16:24

L'extrait d'une note de Per Skans - 1995:

On peut s'étonner qu'un compositeur comme Giya Kancheli possédant une impulsion symphonique aussi forte puisse passer tant de temps à écrire de la musique de scène - il a composé un total de 25 partitions pour le théâtre et de 43 pour des film! L'explication se trouve dans l'attitude soviétique semi-officielle que même les meilleurs compositeurs devaient consacrer du temps à de la musique de ce genre. La preuve de cette politique se trouve dans la liste d'oeuvres de Chostakovitch: il écrivit 45 partitions pour le théâtre et le cinéma. Il existe toutefois une autre raison: en Union Soviétique, les films (surtout) servirent souvent de camouflage à une critique sociale subtile à laquelle maints compositeurs étaient plus qu'heureux d'apporter leur contribution. Plusieurs des films soviétiques, les meilleurs et les plus critiques, furent tournés par des Géorgiens et Georgi Daneliya est un des réalisateurs les plus exceptionnellement satiriques. Il réalisa trois des films dont la musique est signée Giya Kancheli:
__Don't Grieve (1969),
__Kin-Dza-Dza (1986),
__Passport (1990).
Un quatrième film, Day of Wrath (1985), réalisé par Sulambek Mamilov, est aussi une satire dans laquelle le rôle du communisme est facile à reconnaître. Kancheli s'est exprimé dans des termes très positifs sur sa collaboration avec Daneliya et il croit qu'ils ont réussi à souligner "la bonté humaine et aussi la sécurité, la fermeté, la décence, une honnêteté spéciale dans la corrélation des êtres humains..."
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 15559
Age : 57
Date d'inscription : 13/11/2009

 Giya KANCHELI/Kantcheli (cinéma) Empty
MessageSujet: Re: Giya KANCHELI/Kantcheli (cinéma)    Giya KANCHELI/Kantcheli (cinéma) Empty2021-10-02, 17:09

Le jour où est parue une compilation des compositions pour l'image de Giya Kancheli en CD, j'ai ressenti un certain engouement. C'était dans les années 1990. J'étais déjà fortement stimulé par d'autres compilations parues sous le même label, reprenant des extraits de musiques de films et de théâtres de compositeurs des pays de l'est: Alfred Schnittke, Wojciech Kilar, Tadeusz Baird, Andrzej Kurylewicz ou encore Andrzej Korzynski. Jusqu'à ce jour, quelque-part entre 1995 et 1996, j'ignorais que Giya Kancheli avait composé de la musique de film. A cette époque, je ne lisais pas assidûment les biographies. J'entends ou lis assez souvent des commentaires de chefs d'orchestre ou de critiques musicaux qui s'interrogent sur le fait que des compositeurs qui écrivent des symphonies, oratorios, opéras, concertos..., aient consacré autant de leur énergie et de leur temps à écrire de la musique de film. Il fut souvent évoqué la raison alimentaire. Evidemment, c'est un argument que je n'écarte pas car il fait partie d'une réalité indéniable, même si les motivations des uns et des autres ne peuvent être systématiquement réduites à cet effet. D'autre part, peu importe les motivations si la musique de film touche des gens d'une manière ou d'une autre, par le biais des films ou davantage par une écoute isolée, comme moi par exemple. Personnellement, j'aime lorsqu'un compositeur qui s'est fait connaître par ses oratorios, ses symphonies et ses concertos, composent aussi pour le cinéma. C'est aussi vrai dans l'autre sens, lorsque j'apprends qu'un compositeur qui s'est fait un nom dans la musique de film compose aussi de la musique "sérieuse". Ca me rend curieux de découvrir cette partie moins connue de son oeuvre, d'autant plus s"il s'agit d'une personnalité musicale à laquelle je suis très attachée.

 Giya KANCHELI/Kantcheli (cinéma) 220px-Day_of_Wrath_%281985_film%29 Day of Wrath, un film de Sulambek Mamilov.

Je ne me souviens plus, en revanche, si j'avais découvert Giya Kancheli par cette compilation qui se constitue d'extraits de quatre musiques de films, dont les titres sont mentionnés dans le commentaire de Per Skans ci-dessus, ou par son oeuvre de concert...?...Don't Grieve présente un générique-début et un générique-fin très enjoués, sautillants, typiques d'une musique légère instrumentale des années 1960/70. Entre les deux génériques, se succèdent des morceaux pour choeur a cappella qui, je l'avoue, ne me passionnent guère. La musique de Day of Wrath est déjà beaucoup plus dramatique et intense, avec de cinglants pizzicati. C'est ce que je préfère sur l'album. Néanmoins, Kin-Dza-Dza et Passport proposent un réel divertissement musical, une musique qui ne manque ni de sel ni de fantaisie.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




 Giya KANCHELI/Kantcheli (cinéma) Empty
MessageSujet: Re: Giya KANCHELI/Kantcheli (cinéma)    Giya KANCHELI/Kantcheli (cinéma) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Giya KANCHELI/Kantcheli (cinéma)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique de films, du monde & divers :: Jazz & Musiques de films-
Sauter vers: