Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment : -56%
-56% sur le PLAYMOBIL – Calendrier de ...
Voir le deal
19.99 €

 

  Alex WURMAN

Aller en bas 
AuteurMessage
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 15552
Age : 57
Date d'inscription : 13/11/2009

 Alex WURMAN Empty
MessageSujet: Alex WURMAN    Alex WURMAN Empty2021-09-05, 18:25

Eléments biographiques:

Alex Wurman, né le 5 octobre 1966, est un compositeur américain originaire de Chicago. Il est né de parents musiciens: Brenda et Hans Wurman. Son père était un arrangeur et compositeur juif qui a séduit le monde de la musique électronique en enregistrant de la musique sur le premier synthétiseur Moog, et avant cela, il s'est échappé d'Autriche pendant la période de l'Anschluss sous le régime nazi. Son frère était le violoncelliste Felix Wurman . Alex Wurman a étudié à Oak Park et River Forest High School à Oak Park, Illinois et à la Chicago Academy for the Arts . Il a ensuite étudié à l'Université de Miami à Coral Gables et plus tard à l' American Conservatory of Music de Chicago. Après avoir déménagé à Los Angeles au début de la vingtaine, Wurman a commencé à composer pour des films des étudiants de l'American Film Institute. Alex Wurman a par la suite écrit de nombreuses musiques de films, y compris celle du documentaire oscarisé March of the Penguins, ainsi que celles de Hollywood Homicide , Criminal , Anchorman , Confessions of a Dangerous Mind , What Doesn't Kill You , The Nines , Hero , The Switch , Unfinished Business , Run Fatboy Run , Talladega Nights: The Ballad of Ricky Bobby, puis les interprétations contemporaines de l'impressionnisme français dans Thirteen Conversations About One Thing, la première saison de Newsroom et Temple Grandin pour lesquels il a remporté l'Emmy Award 2010 pour la composition musicale exceptionnelle d'une mini-série. Il a été précédemment nommé pour un "Primetime Emmy Award" en 2008 pour Bernard & Doris. Alex Wurman a également été juge pour la 10ème édition des "Independent Music Awards" pour soutenir la carrière des artistes indépendants. En juin 2019, sa partition la plus récente est la série télévisée Epix Perpetual Grace, LTD. (source Wikipédia)

 Alex WURMAN Alex-wurman
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 15552
Age : 57
Date d'inscription : 13/11/2009

 Alex WURMAN Empty
MessageSujet: Re: Alex WURMAN    Alex WURMAN Empty2021-09-05, 18:59


Lorsque je découvrais la musique un peu pop-électro d'Emilie Simon pour La Marche de l'Empereur, c'était en quelque-sorte une belle période pour les documentaires animaliers français, et musicalement j'avais surtout comme principale référence dans ce domaine, Bruno Coulais. Je n'irai pas jusqu'à prétendre que je ne jurais que par lui, mais il est vrai que beaucoup de choses qui lui furent contemporaines me paraissaient fades en comparaison, souvent à raison, parfois exagérément. Une poétique s'était fort bien développée dans l'oeuvre de Bruno Coulais, que ce soit au travers de documentaires ou de fictions, désignant ainsi une personnalité atypique et saisissante. L'approche d'Emilie Simon pour La Marche de l'Empereur me sembla aller dans ce sens de recherche sonore et de poétique, même si j'estimai assez vite qu'elle n'atteignait pas un même degré de perfection, de virtuosité, de maîtrise. Je ne pense pas d'ailleurs que c'était son exigence, elle a toujours considéré cette expérience musicale aussi personnelle que ses autres créations, une partie intégrante de l'univers singulier qu'elle s'était créé. C'est dans cet état d'esprit que j'étais, imbibé de la poétique "coulaisienne", lorsque j'appris qu'un album était paru de la musique d'un inconnu (pour moi en tout cas) - Alex Wurman - pour le film de Luc Jacquet, dans sa version américaine: March of the Penguins. Je craignais une approche plus banale, plus classique, peut-être plus "hollywoodienne" et les quelques vagues extraits que j'avais entendus à l'époque m'avaient plutôt conforté dans cette idée...fausse idée dirais-je désormais...

 Alex WURMAN 81i83dgwPHL._SX425_
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 15552
Age : 57
Date d'inscription : 13/11/2009

 Alex WURMAN Empty
MessageSujet: Re: Alex WURMAN    Alex WURMAN Empty2021-09-05, 19:30

Pour être retombé ces derniers jours sur l'album et me l'être procuré à un prix dérisoire, j'ai pu découvrir dès aujourd'hui et dans de meilleures dispositions, la partition d'Alex Wurman pour March of the Penguins. Certes, elle est d'une physionomie très différente des musiques composées par Emilie Simon pour de mêmes images, néanmoins, je l'ai trouvée moins banale que dans mon souvenir, un souvenir que je soupçonne, avec le recul, d'avoir été gangréné par le préjugé, ou du moins par des exigences qui me sont désormais moins primordiales. C'est quelque-chose qui arrive, même si je dois tenir compte aussi qu'aujourd'hui je suis certainement moins sous l'emprise de mes références de l'époque. En fait, la musique d'Alex Wurman me plait beaucoup. Je ne dirais pas qu'elle va jusqu'à annuler l'intérêt que je continue de porter à l'approche d'Emilie Simon...d'ailleurs pourquoi les opposer alors qu'au contraire j'ai toutes les bonnes raisons de les considérer comme complémentaires: ce n'est pas si courant de pouvoir ainsi profiter de deux approches musicales différentes et réalisées par deux musiciens de sensibilité distinctes que rien ne lie sur un seul et même sujet. Désormais, je souhaite trouver l'occasion de voir ce documentaire de Luc Jacquet dans les deux versions, française et américaine, afin de voir comment ces deux partitions très différentes abordent l'image, la servent, l'enrichissent, pas forcément pour en préférer l'une ou l'autre, ce qui n'est pas dans l'absolu le plus important. La musique d'Alex Wurman utilise beaucoup les flûtes, toutes jouées par Fred Selden, jusqu'au shakuhachi qui m'offre un épisode intéressant en pleine action avec l'électronique. Celle-ci est assez présente et, dans le début de l'oeuvre, un son soyeux et séduisant qui m'a paru exclusivement synthétique, m'a évoqué une musique de Brian Bennett également concoctée pour un documentaire animalier: Living Britain. Si l'électronique y est traitée avec beaucoup de soin, elle se mélange à un orchestre plutôt réduit et avec d'autres instruments solos; le basson de Rose Corrigan, le vibes de Bob Zimmitti, la harpe de Katie Kirkpatrick, les percussions de Martin Beller et le piano d'Alan Steinberger...Alex Wurman en joue également. Ce n'est qu'une première écoute mais cette musique m'a profondément attendri et même enchanté.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




 Alex WURMAN Empty
MessageSujet: Re: Alex WURMAN    Alex WURMAN Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Alex WURMAN
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique de films, du monde & divers :: Jazz & Musiques de films-
Sauter vers: