Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
-20%
Le deal à ne pas rater :
Promo sur les Baskets Nike Air Max 2090
119.97 € 149.99 €
Voir le deal

 

  Zeltia MONTES

Aller en bas 
AuteurMessage
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 15559
Age : 57
Date d'inscription : 13/11/2009

 Zeltia MONTES Empty
MessageSujet: Zeltia MONTES    Zeltia MONTES Empty2021-08-13, 12:10


Eléments biographiques:

Zeltia Montes Muñoz, née à Madrid le 22 Mars de 1979, est un compositeur de musique espagnole qui s'est surtout spécialisée dans la composition pour l'image. De père galicien et de mère madrilène, elle entre au Conservatoire de Madrid et commence à composer précocement dès l'âge de neuf ans. En 2002, elle reçoit les titres de professeur de piano et de solfège et se spécialise ensuite dans la musique (dite) moderne. En 2005, elle s'installe au "Berklee College of Music" de Boston , où elle étudie avec John Bavicchi , Tom McGah ou Dennis Leclaire. En 2008, elle pose une partie de ses bagages à Los Angeles et vit désormais entre l'Espagne et les États-Unis. Toujours en 2008, elle compose sa première bande originale, pour le film Pradolongo d'Ignacio Vilar, et pour lequel elle remporte le "Jerry Goldsmith Award", le "Mestre Mateo Award" de la meilleure musique originale ainsi que la "Gold Medal for Excellence" au "Park City Film Music Festival". En 2010, elle compose la bande originale de The Cloth Heads in the Sun-Shining Country , pour laquelle il a de nouveau remporté le "Jerry Goldsmith Award" et la Médaille d'or d'excellence, toujours au "Park City Film Music Festival". En 2015, Zeltia Montes est nominée pour le Gaudí de la meilleure musique originale sur Sandals Trails, et la même année, elle décroche le Prix ​​"Mestre Mateo" de la meilleure bande originale pour A esmorga. En 2017, elle est nominée pour le Goya de la meilleure chanson originale pour le documentaire Frágil equilibrio et en 2019 pour Adiós, elle est alors nominée pour le Prix Feroz de la meilleure musique originale et la Médaille CEC de la meilleure musique.

 Zeltia MONTES Zeltia-Montes-Roel-de-Oro
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 15559
Age : 57
Date d'inscription : 13/11/2009

 Zeltia MONTES Empty
MessageSujet: Re: Zeltia MONTES    Zeltia MONTES Empty2021-08-13, 12:52


L'instant musical:

Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 15559
Age : 57
Date d'inscription : 13/11/2009

 Zeltia MONTES Empty
MessageSujet: Re: Zeltia MONTES    Zeltia MONTES Empty2021-08-13, 13:51

Fragil Equilibrio par Zeltia Montes:

Dans une salle de jeux, des cadres japonais s'amusent en regardant des combats entre robots et danseurs en costumes futuristes. La voix d'Uxia s'échappe d'une de leurs têtes. C'est toute la douleur du monde. C'est la Terre mère qui crie. C'est la voix des femmes combattantes qui ne nous voient pas. C'est la voix de ceux qui ne l'ont pas. Dans un bar de Tokyo, nous avons entendu le Japonais parler de son désir de mourir. À Madrid, un Espagnol a raconté la mort de sa femme juste avant son expulsion. En Afrique, à la clôture de Melilla, des hommes subsahariens rapportent les décès qu'ils y voient chaque jour. Nous voyons de vraies images d'un Africain battu à mort par un policier. Au dernier coup la voix se brise, elle ne peut plus la supporter. Alors, là, tout s'évapore. Il passe de l'appartenance à la conscience universelle à changer d'état et à se présenter devant l'homme, sur la même clôture, à honorer sa mort, à embrasser sa douleur. La bande-son ne peut pas continuer. Une minute de silence. Attends une minute, j'ai besoin d'avaler fort. « Nous préférons que la mort revienne », dit l'un des Africains. La voix d'Uxia prend une inspiration pour suivre. Voler au-dessus des prières dans une mosquée. Flotter au-dessus de la ferveur d'un cortège. Elle est cendre d'espoir. Elle est chaleur. Les mots sont inutiles. Ce sont les syllabes de ses pleurs. Votre voix.

Fragil Equilibrio est un documentaire réalisé par Guillermo García López (2016). Ce documentaire, "une histoire du présent qui regarde vers le futur", est une réflexion sur le devenir de l’Homme. La narration, articulée autour d’un entretien réalisé en 2014 avec José Mujica, l’emblématique ancien président de l’Uruguay (également au cœur d’un documentaire d’Emir Kusturica), imbrique trois histoires, puisées dans trois continents différents – à Tokyo, Madrid et Nador (Maroc). Des destins qui s’entrecroisent et qui, ensemble, évoquent des thèmes universels comme l’amour, la mort, la liberté, la solitude, l’identité, l’immigration, la mondialisation ou encore l’identité. L’équipe du film a dédié ce prix à tous les migrants qui cherchent un avenir meilleur par-delà leurs propres frontières au péril de leurs vies ("Il y en a assez de construire des murs!", a lancé le réalisateur), et bien sûr à l’ex-président uruguayen qui "apporte un peu de lumière dans ces temps bien obscurs".

Il s'agit là de la première musique que je découvre de Zeltia Montes. Tout prête à penser qu'elle privilégie les formes popisantes avec une base d'électronique, comme c'est le cas dans Fragil Equilibrio, mais aussi dans Adios de Paco Cabezas, un travail plus récent, réalisé trois ans plus tard, en 2019. Sur ce dernier, les extraits ne me plaisent pas, sorte de musique d'atmosphère athématique et à dominante électronique qui m'ennuie très vite. Heureusement, Fragil Equilibrio m'est apparu moins creux et moins froid. Il y a au moins la chaleureuse voix d'Uxia, l'emploi d'instruments acoustiques comme le piano, le shakuhachi, la kora et la guitare... j'y entends surtout une guitare électrique que j'aime autant que la guitare sèche... Puis, il y a aussi un instrument que je ne connaissais pas jusqu'à aujourd'hui: l'esraj (voleur de coeur) qui est une vièle apparue au XIXe siècle en Inde, alors que les joueurs de sarangi se faisaient rares, et alors que les maharajas s'efforçaient de créer des orchestres à cordes calqués sur le modèle occidental. C'est un instrument hybride conçu spécialement pour les joueurs de sitar, un luth indien à cordes pincées, tout comme son double, la dilruba que je ne connaissais pas non plus. Pas davantage que la mayuri vînâ qui est un instrument de prestige dérivé de l'esraj. J'ignorais si cette approche musicale, qu'il ne faut peut-être pas écouter avec une oreille classique, allait me retenir pendant cinquante-quatre minutes. Et bien si, l'alchimie pop-électro-instrumentale a plutôt bien fonctionné sur sa durée. Pas de Nirvana, pas de point culminant lors de cette première écoute, mais une partition assez hypnotique dans son ensemble avec un caractère lancinant, légèrement obsessionnel, et des petits effets sonores disséminés ci et là qui flattent l'oreille. Est-ce que je poursuivrai cependant l'aventure avec Zeltia Montes? honnêtement je n'en sais rien. J'attends l'opus qui me fera franchir le pas, et ce ne sera pas sa bande-son pour Adios de Paco Cabezas.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




 Zeltia MONTES Empty
MessageSujet: Re: Zeltia MONTES    Zeltia MONTES Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Zeltia MONTES
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique de films, du monde & divers :: Jazz & Musiques de films-
Sauter vers: