Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
-67%
Le deal à ne pas rater :
DORMIPUR Oreiller à mémoire de forme MEMOVITA 60×60 cm
9.99 € 29.91 €
Voir le deal

 

 Timbales

Aller en bas 
AuteurMessage
Snoopy
Admin
Snoopy

Nombre de messages : 26333
Age : 46
Date d'inscription : 10/08/2006

Timbales Empty
MessageSujet: Timbales   Timbales Empty2021-06-11, 17:01

Les timbales sont des instruments à percussion constitués d'un fût en cuivre couvert d'une peau. L'instrumentiste en joue en frappant la peau avec des baguettes spéciales. Le joueur de timbales est appelé un timbalier. La principale caractéristique des timbales est la possibilité de les accorder afin d'obtenir des hauteurs précises. À l'aide d'une pédale ou de clefs, la tension de la peau peut être augmentée ou diminuée, influençant le son produit. Chaque timbale est d'un diamètre différent afin d'obtenir un plus large registre: le timbalier peut ainsi changer de note rapidement en jouant d'une timbale à l'autre, et préparer les futures notes en réglant les pédales. Initialement conçues comme des tambours militaires (utilisées notamment dans les armées turques), les timbales sont devenues un instrument de base de l'orchestre classique au xviie siècle. Elles sont très utilisées dans tous les types de formations dont les marching bands ou même les groupes de rock.

Le compositeur Carl Orff et son ami luthier, Klaus Becker, vont développer cet instrument au sein de la société studio 49, afin de l'adapter aux enfants. Cet instrument est à présent partie intégrante de la pédagogie musicale active le Orff-Schulwerk.

Acoustique

La particularité de ces instruments est de fournir une note de hauteur déterminée, ce qui est assez rare pour les instruments de percussion à membrane. Les pédales permettent en effet de tendre ou de détendre la peau, ce qui modifie la hauteur du son. Cependant durant la période baroque la pédale n'existait pas: on utilisait alors des clefs pour tendre ou détendre la peau selon même principe. Par ailleurs les membranes, contrairement aux cordes ou colonnes d'air, ne présentent pas de fréquence de résonance suivant une série harmonique. L'origine de cette faculté d'accordage vient du fait que le premier mode de vibration (fondamental) est finalement très vite amorti (par entraînement de l'air autour de la membrane) et rayonne peu. Les modes faisant intervenir les diamètres nodaux rayonnent beaucoup plus efficacement et sont, pour les premiers d'entre eux, proches d'une série harmonique. Le couplage avec la cavité a pour effet de décaler certains modes de la membrane, rendant ces fréquences encore plus proches d'une série harmonique. Les quatre ou cinq premiers modes sont alors « accordés ».

Pièces célèbres

Marche à quatre timbales pour le carrousel de Monseigneur de 1685 de André Danican Philidor
Amen de la Messe en Si mineur de Johann Sebastian Bach. Les timbales marquent la dominante et la tonique de la tonalité en donnant une imposante base harmonique et non rythmique.
Symphonie nº 9 de Beethoven, 2e mouvement (1824). La timbale frappe régulièrement un rythme de sicilienne tantôt au sein de l'orchestre, tantôt seule où elle interrompt la course du Scherzo. C'est, historiquement, la première fois où la timbale sort de son rôle habituel de simple "renfort" rythmique (elle intervient parfois seule) et joue autre chose que la tonique et la dominante (la médiante ici).
La Grande Messe des morts de Berlioz (1837) n'utilise pas moins de 10 musiciens pour 16 timbales.
Also sprach Zarathustra de Richard Strauss (1896), célèbre pour ses solos de timbales (l'introduction en particulier). Cette pièce est utilisée dans le film : « 2001 : A Space Odyssey » de Stanley Kubrick.
Symphonie nº 3 de Mahler, 6e mouvement (1896). La péroraison finale avec ses gigantesques accords lumineux est vigoureusement scandée par des coups de timbales particulièrement sonores.
Symphonie nº 1 de Chostakovitch, 4e mouvement (1925). Solo de quatre timbales.
Le Sacre du Printemps de Stravinsky (1913). La partition demande 5 timbales, jouées par 2 musiciens. L'instrument est omniprésent, quasiment soliste. La Glorification de l'Élue, ainsi que la Danse Sacrale finale, sont particulièrement célèbres pour leurs martèlements de timbales3.
Les Planètes de Gustav Holst. Dans Jupiter, un thème est joué aux timbales (2 percussionnistes sur 6 timbales).
Revenir en haut Aller en bas
https://musiqueclassique.forumpro.fr
Snoopy
Admin
Snoopy

Nombre de messages : 26333
Age : 46
Date d'inscription : 10/08/2006

Timbales Empty
MessageSujet: Re: Timbales   Timbales Empty2021-06-11, 17:01


https://www.youtube.com/watch?v=5ItTgsaaJ2c
Revenir en haut Aller en bas
https://musiqueclassique.forumpro.fr
joachim
Admin
joachim

Nombre de messages : 22553
Age : 75
Date d'inscription : 19/08/2006

Timbales Empty
MessageSujet: Re: Timbales   Timbales Empty2021-06-11, 20:14

Le deuxième mouvement, Vivace, de la 1ère symphonie de Alexandre Tcherepnine, est entièrement consacré aux timbales. Comment le rédacteur de Wiki a-t-il pu l'oublier ? Ça m'a sauté aux yeux (ou aux oreilles Hehe ) dès que j'ai lu l'article.



https://www.youtube.com/watch?v=GPGgIVgu29E
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin
Snoopy

Nombre de messages : 26333
Age : 46
Date d'inscription : 10/08/2006

Timbales Empty
MessageSujet: Re: Timbales   Timbales Empty2021-06-11, 20:31

Ah oui mais sur Wiki (bien qu'ils savent venir nous donner des leçons sur le droit d'auteur à l'occasion) ils n'ont pas des intervenants de qualité comme sur ce forum Wink
Revenir en haut Aller en bas
https://musiqueclassique.forumpro.fr
Contenu sponsorisé




Timbales Empty
MessageSujet: Re: Timbales   Timbales Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Timbales
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Informations musicales :: Les instruments de musique-
Sauter vers: