Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
-43%
Le deal à ne pas rater :
PHILIPS – Machine à café dosette SENSEO Original HD6554/53 + 64 ...
39.99 € 69.99 €
Voir le deal

 

 Marcha Real (Hymne espagnol)

Aller en bas 
AuteurMessage
joachim
Admin
joachim

Nombre de messages : 22810
Age : 75
Date d'inscription : 19/08/2006

Marcha Real (Hymne espagnol) Empty
MessageSujet: Marcha Real (Hymne espagnol)   Marcha Real (Hymne espagnol) Empty2021-03-05, 20:00

La Marcha Real (litt. "Marche royale") est l'hymne national et royal de l'Espagne. C'est l'un des plus vieux hymnes nationaux officiels encore utilisés au monde (avec l'hymne japonais). Il n'a pas de paroles officielles, en dépit de plusieurs tentatives de lui en fournir.

L'hymne est un des plus vieux d'Europe, mais la musique n'a été imprimée pour la première fois sur un document daté qu'en 1761, dans un recueil intitulé El libro de Ordenanza de los toques militares de la Infantería Española (Le livre des sonneries de l'infanterie espagnole), par Manuel de Espinosa, sous le titre de la Marcha Granadera (la Marche des grenadiers). Le nom de son compositeur est inconnu.

On retrouve en effet cet air dans une de ses compositions intitulée Casa hia mdinti que les musiciens et musicologues spécialistes de l'Espagne médiévale, Omar Metioui et Eduardo Paniagua, ont mis en lumière dans cet extrait.

En 1770, le roi Charles III déclara la Marcha Granadera "marche d'honneur" officielle, utilisée pour les cérémonies (il est le premier de tous les hymnes actuellement joués dans le monde à être ainsi officialisé). Elle était toujours jouée lors des événements où la famille royale était présente et les Espagnols l'ont peu à peu considérée comme leur hymne national. Ils la renommèrent Marcha Real (en français, Marche royale).

Sous la Seconde République (1931–1939), l'Himno de Riego remplaça la Marcha Real comme hymne officiel de l'Espagne. À la fin de la guerre civile, le général Francisco Franco restaure la Marche royale comme hymne national sous son ancien nom de Marcha Granadera. Quoiqu'il continue officiellement à ne pas avoir de paroles, l'hymne était alors souvent chanté sur une variation des paroles commandées par Miguel Primo de Rivera en 1928 à José María Pemán.
La démocratie revenue, la version musicale de la Marche royale sera modifiée par le Décret royal 1560/1997 (lien au texte officiel en espagnol) qui établit deux versions, une longue pour le Roi et les actes officiels d'État, et une version courte pour l'héritier, prince ou princesse des Asturies.




https://www.youtube.com/watch?v=0S19dt7JWQs

Conjectures sur son origine

Certains historiens soulignent les similitudes entre la Marche et certains airs militaires de l'époque de l'empereur Charles Ier.

Il y a des opinions qui suggèrent que l'origine de l'hymne officiel pourrait être dans la tušiya ou l'ouverture instrumentale dans le mouvement Dary du Nuba el-istihlal du philosophe et musicien arabe saraqustí Ibn Bayyah (Avempace) à la fin du XIe siècle ou le début du XII. Après avoir découvert par hasard la ressemblance entre une composition du sage andalou, interprétée par Omar Metiou et Eduardo Paniagua, et l'hymne espagnol, le musicien andalou Chapi Pineda a confirmé les similitudes. Ces similitudes sont tout à fait indéniables, mais la réalité scientifique est qu'il n'y a pas de document rassemblant la musique d'Ibn Bayyah et on ne peut affirmer avec certitude qu'il était l'auteur de ce Nuba. La tradition andalouse du Maroc recueille cette mélodie par transmission orale dans la tušiya susmentionnée, de sorte que la datation de son origine aux XIe et XIIe siècles est assez risquée.



L'hymne est joué, mais jamais chanté, à l'instar de l'Intermeco de Bosnie-Herzégovine ou de l'hymne de Saint-Marin.

En juin 2007, le Comité olympique espagnol propose de lancer un concours pour choisir un texte qui deviendrait le texte officiel, le but principal étant de redonner enfin un hymne digne de ce nom au peuple espagnol et d’avoir des paroles à chanter en cas de victoires sportives. Mais l'essai n'a pas eu de suite et a même provoqué une levée de boucliers dans l'opinion publique.

L'hymne national reste actuellement sans paroles, malgré plusieurs propositions de textes, qui n'ont jamais obtenu l'approbation officielle (par manque d'enthousiasme populaire et refus des communautés galicienne, basque ou catalane-valencienne de paroles exclusivement en castillan). En conséquence, lors d'événements sportifs, les supporters espagnols se contentent de chantonner sa mélodie en chœur.

Tentatives de joindre des paroles

I - Sous Alphonse XIII, des paroles écrites par Eduardo Marquina ont été ajoutées mais jamais officialisées.

https://www.youtube.com/watch?v=MWp81n6BzXg

II - En 1928, le président du gouvernement, Miguel Primo de Rivera, demanda à l'écrivain José María Pemán de concevoir des paroles pour l'hymne national. Envisageant de les rendre officielles, elles ne le furent jamais. Au début du régime de Franco, cette version de J. M. Pemán fut modifiée pour s'adapter aux principes et symboles du mouvement du national-catholicisme. Longtemps chantée dans les écoles, ses paroles ne furent jamais non plus officialisées malgré leur popularité.

https://www.youtube.com/watch?v=eD7adc2X5bI

III - Le 21 janvier 2008, un texte de Paulino Cubero fut interprété publiquement par le ténor Plácido Domingo, qui devait être proposé comme hymne national. Toutefois, l'initiative ne suscita que peu d'intérêt, voire un net rejet, de la part des partis politiques, souvent résumé par la phrase « ce n'est pas à l’ordre du jour ». Pendant les élections législatives générales en mars, aucun parti n'était prêt à perdre des voix pour un sujet qui pourrait se révéler polémique. La population espagnole, quant à elle, avait réservé un accueil pour le moins mitigé aux paroles choisies pour l'hymne, les réactions allant de l’hilarité, ou du dénigrement pur et simple, à la conviction que cet hymne serait le bon.



Les organisateurs ont un temps envisagé de réunir au moins 50 000 signatures de citoyens, ce qui aurait permis de soumettre la proposition au Parlement. Toutefois, devant l'accueil mitigé qu'a reçu le texte, le COE a décidé en janvier 2008 de ne pas lancer d'initiative populaire5 et a abandonné le texte
Revenir en haut Aller en bas
 
Marcha Real (Hymne espagnol)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Histoire de la musique-
Sauter vers: