Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le deal à ne pas rater :
Fnac : 15% de réduction sur toutes les TV de 55″ est plus
Voir le deal

 

 Erroll Garner (1921-1977)

Aller en bas 
AuteurMessage
Pébété

Pébété

Nombre de messages : 720
Age : 76
Date d'inscription : 19/03/2019

Erroll Garner (1921-1977) Empty
MessageSujet: Erroll Garner (1921-1977)   Erroll Garner (1921-1977) Empty2021-01-28, 17:14

Erroll Louis Garner (né le 15 juin 1921 à Pittsburgh et mort le 2 janvier 1977 à Los Angeles) était un pianiste de jazz américain dont le style mélodique et rythmique typique lui valut une grande popularité, ainsi que l'admiration de ses maîtres.

Biographie

Né à Pittsburgh, en Pennsylvanie, le 15 juin 1921, Erroll commence à jouer du piano à l'âge de trois ans. Autodidacte, il joue tout d'abord dans l'ombre de son frère Linton, lui aussi pianiste, puis il débarque à New York en 1944, où il enregistre son premier disque, sur lequel on trouve notamment Boogie woogie boogie, un Boogie-woogie plutôt original (en mineur, avec une grille harmonique inhabituellement riche). Il travaille un temps avec le bassiste Slam Stewart — il se sert du morceau Play Fiddle Play pour composer son fameux Play Piano Play —, ainsi que son trio habituel : Eddie Calhoun, son ami d'enfance contrebassiste, et le batteur Fats Heard.

Il enregistre en février 1947 un disque avec Charlie Parker, sur lequel il adapte son style au bebop, abandonnant la main gauche qui marque tous les temps.

Son premier grand succès est son interprétation de Laura enregistrée en janvier 1951. Il s'écoule plus d'un-demi million d'exemplaires de ce disque.

Erroll Garner est un pianiste autodidacte qui prétend n'avoir jamais appris à lire les partitions. Il mémorise tout ce qu'il compose et joue à l'oreille. Son oreille, sa technique et sa dextérité lui permettent de faire une carrière internationale. Il est fameux pour son swing très personnel, mais le morceau lui ayant valu le statut de star du jazz est Misty, composé en 1954 et devenu un grand standard repris par des centaines d'interprètes dans le monde. Son disque le plus célèbre est Concert By The Sea, enregistré à Carmel en Californie en 1955.

Erroll Garner est un homme simple qui, outre le piano, aime bien plaisanter et cuisiner. Il joue toujours le siège de piano remonté au maximum, ou bien, si ce n'est pas suffisant, assis sur des annuaires de la ville de New York, avec pour conséquence une position des mains sur le clavier très verticale. Durant les dernières années de sa vie, il habite un appartement situé au-dessus du Carnegie Hall de New York.

Il continue de tourner en Europe, au Japon et en Australie de 1971 à 1974, participant en plus de ses concerts à plusieurs émissions de télévision.

Il fut propriétaire, avenue François-Godin au Touquet-Paris-Plage de la villa Misty, du nom du morceau instrumental qu'il composa en 1954, à l'origine de la chanson Misty.

À partir de 1974, atteint d'un cancer des poumons, il ne se produit plus sur scène. Il meurt des suites de sa maladie le 2 janvier 1977, à seulement 55 ans. Il est enterré à Pittsburgh, au Cimetière d'Homewood.

Style

Erroll Garner présente une grande variété de styles, mais en même temps est immédiatement reconnaissable. Dès ses débuts il utilise toutes les dynamiques du piano avec maîtrise et finesse, et montre un grand contrôle du son. Son style pianistique est très orchestral, influencé par les Big bands, à l'opposé de celui de Bud Powell. On peut relever dans son jeu des influences d'Art Tatum, de Fats Waller (à ses débuts, Garner joue dans un style proche du stride) ou encore d'Earl Hines pour son jeu en octaves. Autodidacte, ne sachant pas lire la musique, Garner jouait et composait à l'oreille. Cette approche est un de ses grands atouts : elle lui permet d'explorer l'harmonie et les arrangements d'une manière très originale et moderne.

Bien qu'elle soit capable de prouesses pyrotechniques, sa main gauche joue le plus souvent le rôle d'un instrument rythmique, marquant régulièrement les temps comme pourrait le faire un guitariste. Elle évoque Freddie Green, le guitariste de l'orchestre de Count Basie, que l'on surnommait « the clock » (la pendule). Garner ajoute souvent une note (une basse) en syncope sur le « et » du 3e temps. La main droite joue avec un subtil décalage rythmique par rapport à la main gauche, en arrière du temps, créant un swing énergique. La mélodie est souvent jouée en « block chords » à une main (il utilise parfois la technique des « block chords » à deux mains telle que pouvait la pratiquer George Shearing).

Garner est également très célèbre pour ses balades et leurs interprétations en arpèges, virtuose et rhapsodique, pouvant évoquer Liszt ou Debussy. C'est le premier à imposer ce style de jeu, que l'on peut entendre en particulier sur son enregistrement de Laura.

Pendant les chorus, son jeu est versatile et inventif. Plein d'humour, Garner plaçait très régulièrement de citations dans ses chorus, au point qu'on en oubliait presque quel morceau il jouait à l'origine.

Une autre caractéristique du jeu de Garner est, à l'instar de nombreux autres pianistes de jazz, sa façon de ponctuer son jeu par sa voix, souvent entre deux traits musicaux de sa main droite, ou s'amusant des citations qu'il plaçait.





https://www.youtube.com/watch?v=wNh_VfRbAZE
Revenir en haut Aller en bas
Pébété

Pébété

Nombre de messages : 720
Age : 76
Date d'inscription : 19/03/2019

Erroll Garner (1921-1977) Empty
MessageSujet: Re: Erroll Garner (1921-1977)   Erroll Garner (1921-1977) Empty2021-05-05, 17:52

Erroll Garner (1921-1977) 185465  on a l'impression que les notes dégoulinent.  

Misty


https://www.youtube.com/watch?v=P_tAU3GM9XI
Revenir en haut Aller en bas
 
Erroll Garner (1921-1977)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique de films, du monde & divers :: Jazz & Musiques de films-
Sauter vers: