Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
-47%
Le deal à ne pas rater :
La carte Fnac+ à 7.99€ pour 1 an
7.99 € 14.99 €
Voir le deal

 

 Poème symphonique

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Snoopy
Admin
Snoopy

Nombre de messages : 27755
Age : 47
Date d'inscription : 10/08/2006

Poème symphonique Empty
MessageSujet: Poème symphonique   Poème symphonique Empty2020-10-25, 03:10

Le poème symphonique est un genre musical destiné à un orchestre symphonique, sur un sujet littéraire, philosophique, pictural ou descriptif.

Le poème symphonique est une composition orchestrale, généralement en un seul mouvement, de forme libre, inspirée par une idée extra-musicale poétique ou descriptive, très en vogue au xixe siècle. C'est l'un des genres représentatifs de la musique à programme au xixe siècle, au côté de la symphonie à programme et de l'ouverture à programme. La différence entre la musique à programme et le poème symphonique — appelé Sinfonische Dichtung ou encore Tondichtung (littéralement « poésie sonore ») dans la tradition germanique —, réside en ce que le poème symphonique, issu de l'ouverture de concert, s'organise en un mouvement alors que la symphonie à programme obéit au découpage traditionnel du genre symphonie. La Symphonie fantastique (1830) et Harold en Italie (1834) d'Hector Berlioz, la Sinfonia Domestica (1902) et Une symphonie alpestre (1911-1915) de Richard Strauss sont, par exemple, des symphonies à programme et non des poèmes symphoniques.

Principaux représentants

En Allemagne, ce sont essentiellement Franz Liszt et son cercle de Weimar qui se font les ardents défenseurs de la musique à programme — héritiers en cela des conceptions berlioziennes. Franz Liszt forge le genre du poème symphonique lors de son séjour à Weimar.

Si les deux grands représentants du poème symphonique en Allemagne sont Franz Liszt (13 poèmes symphoniques, parmi lesquels Les Préludes (1845-1853), Mazeppa (1851), Prométhée (1850-1855), Hamlet (1858), etc.) et Richard Strauss (Don Juan (1888-1889), Ainsi parlait Zarathoustra (1896), Don Quichotte (1897), etc.), ce genre musical connaît un destin lié à sa nature, subissant les attaques des défenseurs de la musique pure (ou musique absolue), en tout premier lieu d'Edouard Hanslick, célèbre critique musical hostile à Wagner (et dépeint par ce dernier sous les traits de Beckmesser dans Les Maîtres Chanteurs de Nuremberg, 1861-1867). Le poème symphonique se fait souvent — notamment dans les pays de culture nordique ou slave — le vecteur d'une pensée « nationaliste » en musique (Jean Sibelius, Finlandia (1899-1900) ; Bedřich Smetana, La Moldau (1874-1879)) ou de fantasmes orientalisants (Nikolaï Rimski-Korsakov, Shéhérazade (1888)).

Mais il est aussi une forme d'expression de conceptions visionnaires du langage musical, introduites justement par une volonté descriptive, pour Sibelius toujours, qui y incorpore la voix dans Luonnotar (1913), et pour des compositeurs comme Modeste Moussorgski dans Une nuit sur le mont Chauve (1869-1886) ou encore, bien plus tard, un Georges Enesco avec sa Vox maris. Sergueï Rachmaninov porte le genre à un sommet, lorsque celui-ci commence à décliner, avec son Île des morts (1909). Le poème symphonique connaît également une existence réussie en France, en particulier grâce à Camille Saint-Saëns et ses quatre poèmes, Le Rouet d'Omphale (1869), Phaéton (1873), la Danse Macabre (1874) et La Jeunesse d’hercule (1877). Le Prélude à l'après-midi d'un faune (1894) de Claude Debussy se rattache aussi au poème symphonique, pris dans un sens très large, alors que La Mer (1905) s'apparente plutôt à une symphonie à programme.

Déclin

Le poème symphonique paraît néanmoins tomber en une relative désuétude après la Première Guerre mondiale, à l'exception de quelques cas isolés. Dans l'ensemble, les compositeurs français lui préfèrent le ballet ; tandis qu'il revient à Darius Milhaud de revendiquer la fusion des deux genres avec son « poème plastique » L'Homme et son désir. Simultanément, l'esthétique de la Nouvelle Objectivité conquiert l'Allemagne. On peut dire que le poème symphonique décline en raison du désintérêt pour le grand orchestre post-wagnérien et d'une volonté générale de libérer la musique instrumentale de l'élément littéraire.
Revenir en haut Aller en bas
https://musiqueclassique.forumpro.fr
Snoopy
Admin
Snoopy

Nombre de messages : 27755
Age : 47
Date d'inscription : 10/08/2006

Poème symphonique Empty
MessageSujet: Re: Poème symphonique   Poème symphonique Empty2020-10-25, 03:11

Très beau poème symphonique de Fibich


https://www.youtube.com/watch?v=U5Wo4ZV6t6o

Revenir en haut Aller en bas
https://musiqueclassique.forumpro.fr
joachim
Admin
joachim

Nombre de messages : 23759
Age : 76
Date d'inscription : 19/08/2006

Poème symphonique Empty
MessageSujet: Re: Poème symphonique   Poème symphonique Empty2020-10-25, 13:05

Curieux qu'il n'y ait pas encore eu de topic sur le poème symphonique !

Ce poème en ré bémol majeur de Fibich, assez célèbre, est la partie centrale d'un poème symphonique intitulé "Au crépuscule", son opus 39 de 1893.



https://www.youtube.com/watch?v=P2pqv52SnOk


Dernière édition par joachim le 2020-10-25, 13:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin
Snoopy

Nombre de messages : 27755
Age : 47
Date d'inscription : 10/08/2006

Poème symphonique Empty
MessageSujet: Re: Poème symphonique   Poème symphonique Empty2020-10-25, 13:12

joachim a écrit:
Curieux qu'il n'y ait pas encore eu de topic sur le poème symphonique !.

Ben oui, faut tout faire ici Poème symphonique 231625
Revenir en haut Aller en bas
https://musiqueclassique.forumpro.fr
joachim
Admin
joachim

Nombre de messages : 23759
Age : 76
Date d'inscription : 19/08/2006

Poème symphonique Empty
MessageSujet: Re: Poème symphonique   Poème symphonique Empty2020-10-25, 13:46

Snoopy a écrit:
joachim a écrit:
Curieux qu'il n'y ait pas encore eu de topic sur le poème symphonique !.

Ben oui, faut tout faire ici Poème symphonique 231625

Combien de fois l'ai-je déjà dit Poème symphonique 699201

Tiens, pour en rester à Fibich, après son poème symphonique "Au Crépuscuke" ci-dessus (dont est extrait le célèbre poème en ré bémol), voici "Le Printemps" pour nous remettre du baume au cœur en cet automne sinistre :





https://www.youtube.com/watch?v=7mF5u9qERXQ
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin
Snoopy

Nombre de messages : 27755
Age : 47
Date d'inscription : 10/08/2006

Poème symphonique Empty
MessageSujet: Re: Poème symphonique   Poème symphonique Empty2020-10-25, 16:01

J'avais hésité entre ces deux vidéos justement Wink
Revenir en haut Aller en bas
https://musiqueclassique.forumpro.fr
Snoopy
Admin
Snoopy

Nombre de messages : 27755
Age : 47
Date d'inscription : 10/08/2006

Poème symphonique Empty
MessageSujet: Re: Poème symphonique   Poème symphonique Empty2021-02-23, 11:24


https://www.youtube.com/watch?v=x7vpbuQP7cg
Revenir en haut Aller en bas
https://musiqueclassique.forumpro.fr
La_pendule

La_pendule

Nombre de messages : 527
Age : 38
Date d'inscription : 17/10/2021

Poème symphonique Empty
MessageSujet: Re: Poème symphonique   Poème symphonique Empty2022-03-27, 19:57

Poème symphonique 185465

Revenir en haut Aller en bas
La_pendule

La_pendule

Nombre de messages : 527
Age : 38
Date d'inscription : 17/10/2021

Poème symphonique Empty
MessageSujet: Re: Poème symphonique   Poème symphonique Empty2022-03-30, 13:51

Ça ne passionne personne les poèmes symphoniques ? Poème symphonique Languepe

J'écoute le Chasseur Maudit et les Djinns de César Franck, j'aime beaucoup ce format musical, je trouve ça très différent de la symphonie car la musique semble plus vivante (est-ce du fait qu'elle décrit une scène/une action ?)



Je me suis procuré ce livre :

Poème symphonique 9782213029955-G
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
joachim

Nombre de messages : 23759
Age : 76
Date d'inscription : 19/08/2006

Poème symphonique Empty
MessageSujet: Re: Poème symphonique   Poème symphonique Empty2022-03-30, 19:10

La_pendule a écrit:
Ça ne passionne personne les poèmes symphoniques ? Poème symphonique Languepe

Oh mais bien sûr que si Laughing

Quoique Sheherazade de Rimsky Korsakov n'est pas qualifié de poème symphonique, mais de Suite symphonique Wink

En voici un que tu connais très certainement, à cause du début (le lever du soleil)



https://www.youtube.com/watch?v=D4d88IgvhK4


- Einleitung, oder Sonnenaufgang (Introduction, ou lever du soleil): 0:04
- Von den Hinterweltlern (De ceux des arrières-mondes): 1:38
- Von der großen Sehnsucht (De l'aspiration suprême) 5:15
- Von den Freuden und Leidenschaften (Des Joies et des Passions): 7:15
- Das Grablied (Le Chant du tombeau): 9:30
- Von der Wissenschaft (De l'apprentissage de la science): 11:44
- Der Genesende (Le Convalescent): 15:59
- Das Tanzlied (Le chant de la danse): 21:06
- Nachtwandlerlied (Chant du voyageur de la nuit): 29:04
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin
Snoopy

Nombre de messages : 27755
Age : 47
Date d'inscription : 10/08/2006

Poème symphonique Empty
MessageSujet: Re: Poème symphonique   Poème symphonique Empty2022-03-30, 20:27

La_pendule a écrit:
Ça ne passionne personne les poèmes symphoniques ? Poème symphonique Languepe

Si, mais en ce moment je suis très occupé. Mais j'avais prévu ma modeste contribution ces prochains jours
Revenir en haut Aller en bas
https://musiqueclassique.forumpro.fr
haquel



Nombre de messages : 174
Age : 36
Date d'inscription : 06/01/2022

Poème symphonique Empty
MessageSujet: Re: Poème symphonique   Poème symphonique Empty2022-03-30, 20:48

La Rapsodie Cambogienne de Louis-Albert Bourgault-Ducoudray, première oeuvre d'Europe, s'inspirant des gammes pentatoniques, d'Europe.
Revenir en haut Aller en bas
Anouchka

Anouchka

Nombre de messages : 6551
Age : 61
Date d'inscription : 03/04/2014

Poème symphonique Empty
MessageSujet: Re: Poème symphonique   Poème symphonique Empty2022-03-30, 21:30

Ca m'intéresse fort, je connais bien sûr, mais je suis sur 11 pages d'anglais, la charrette. Poème symphonique Icon_neu
(non Snoopy, pas pour aller couic sous la "grande veuve").
A plus sur le sujet. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Anouchka

Anouchka

Nombre de messages : 6551
Age : 61
Date d'inscription : 03/04/2014

Poème symphonique Empty
MessageSujet: Re: Poème symphonique   Poème symphonique Empty2022-03-31, 20:40

Je suis allée vite fait voir sur Wiki la liste des poèmes symphoniques, par auteur.
Oh oui, j'en connais pas mal, mais ils sont innombrables ! (ou presque).
C'est fou le nombre de morceaux que l'on croit "autres -c'est-à-dire sous une forme musicale différente", et qui sont des poèmes symphoniques en fait !
Genre : "la mer" de Debussy, etc...
Oui Joachim "à suivre" Very Happy
P.S. : ce qui me semble très intéressant, c'est qu'ils peuvent musicalement être adaptables à... presque tout !
Revenir en haut Aller en bas
La_pendule

La_pendule

Nombre de messages : 527
Age : 38
Date d'inscription : 17/10/2021

Poème symphonique Empty
MessageSujet: Re: Poème symphonique   Poème symphonique Empty2022-04-01, 18:59

Oui la mer pour moi c'est un poème symphonique, clairement, mais je ne crois pas qu'il soit considéré comme tel, mais je ne vois aucune différence avec un poème symphonique, ça en a toutes les caractéristiques. Idem Pour Shéhérazade, à part le fait que ce soit en plusieurs mouvements, ça en a quand même toutes les caractéristiques !

Disons qu'à défaut de poème symphonique, on peut au moins parler de musique à programme.
Revenir en haut Aller en bas
Jean

Jean

Nombre de messages : 8022
Age : 79
Date d'inscription : 14/05/2007

Poème symphonique Empty
MessageSujet: Re: Poème symphonique   Poème symphonique Empty2022-04-01, 21:09

c'est vrai que beaucoup d'oeuvres symphoniques , surtout fin du 19éme et 20ème, s'apparentent aux poèmes symphoniques ...d'autant plus quand le compositeur à désigné leur mouvement par une ambiance, une histoire, etc ...en plus ou la la place des "allégros", "largo", "andante" etc...

un des plus beaux cycles de poèmes symphonique , pour moi est "Ma Patrie" (cycle de 6 poèmes symph.) de Smetana dont la très célèbre "Moldau"



https://www.youtube.com/watch?v=DiX0srZI0OY
Revenir en haut Aller en bas
Anouchka

Anouchka

Nombre de messages : 6551
Age : 61
Date d'inscription : 03/04/2014

Poème symphonique Empty
MessageSujet: Re: Poème symphonique   Poème symphonique Empty2022-04-01, 21:47

Oh oui, c'est magnifique, merci Jean ! J'y pensais aussi. Mes parents adoraient cette oeuvre et je l'entendais souvent, enfant (papa m'expliquant sur une carte géographique l'histoire du fleuve ! Very Happy )


Dernière édition par Anouchka le 2022-04-07, 18:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Pébété

Pébété

Nombre de messages : 1435
Age : 77
Date d'inscription : 19/03/2019

Poème symphonique Empty
MessageSujet: Re: Poème symphonique   Poème symphonique Empty2022-04-01, 21:50

Mains pour la "Moldau" que j'aime beaucoup et
qui me rappelle "Prague", le "Pont Charles" et biens d'autres souvenirs.
Revenir en haut Aller en bas
Anouchka

Anouchka

Nombre de messages : 6551
Age : 61
Date d'inscription : 03/04/2014

Poème symphonique Empty
MessageSujet: Re: Poème symphonique   Poème symphonique Empty2022-04-01, 21:52

Quelle chance tu as eue de voir tout ça !!! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Anouchka

Anouchka

Nombre de messages : 6551
Age : 61
Date d'inscription : 03/04/2014

Poème symphonique Empty
MessageSujet: Re: Poème symphonique   Poème symphonique Empty2022-04-01, 21:53

Par contre dans les poèmes symphoniques (j'y reviendrai tout à l'heure), il y a "la nuit sur le Mont Chauve" brr.....
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin
Snoopy

Nombre de messages : 27755
Age : 47
Date d'inscription : 10/08/2006

Poème symphonique Empty
MessageSujet: Re: Poème symphonique   Poème symphonique Empty2022-04-01, 23:26

Jean a écrit:
un des plus beaux cycles de poèmes symphonique , pour moi est "Ma Patrie" (cycle de 6 poèmes symph.) de Smetana dont la très célèbre   "Moldau"

Je partage cet avis. Sinon pour moi LE poème symphonique par excellence c'est bien sûr L'Île des morts

Revenir en haut Aller en bas
https://musiqueclassique.forumpro.fr
Anouchka

Anouchka

Nombre de messages : 6551
Age : 61
Date d'inscription : 03/04/2014

Poème symphonique Empty
MessageSujet: Re: Poème symphonique   Poème symphonique Empty2022-04-01, 23:58

Ah oui ! Très beau mais Poème symphonique 10321

J'aime beaucoup cela, Borodine, "Dans les steppes de l'Asie Centrale. Belle vidéo.
https://youtu.be/Dq4bOmxKVQQ
Revenir en haut Aller en bas
La_pendule

La_pendule

Nombre de messages : 527
Age : 38
Date d'inscription : 17/10/2021

Poème symphonique Empty
MessageSujet: Re: Poème symphonique   Poème symphonique Empty2022-04-02, 01:11

Merci Jean, en effet, Moldau de Smetana est incontournable dans le genre !
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin
Snoopy

Nombre de messages : 27755
Age : 47
Date d'inscription : 10/08/2006

Poème symphonique Empty
MessageSujet: Re: Poème symphonique   Poème symphonique Empty2022-04-02, 10:03

A ne pas confondre avec les Moldus Poème symphonique 231625
Revenir en haut Aller en bas
https://musiqueclassique.forumpro.fr
joachim
Admin
joachim

Nombre de messages : 23759
Age : 76
Date d'inscription : 19/08/2006

Poème symphonique Empty
MessageSujet: Re: Poème symphonique   Poème symphonique Empty2022-04-02, 11:14

kesako ? Poème symphonique 1521897346
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Poème symphonique Empty
MessageSujet: Re: Poème symphonique   Poème symphonique Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Poème symphonique
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Prométhée ou le poème du feu ( Scriabine )
» Le poème harmonique - Vincent Dumestre
» Guide de la musique de Beethoven
» L'Orchestre symphonique de Pittsburgh
» L'Orchestre symphonique de San Francisco

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Oeuvres & analyses musicales-
Sauter vers: