Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
-25%
Le deal à ne pas rater :
Nike Waffle Trainer 2
74.97 € 99.99 €
Voir le deal

 

 Anton Bruckner, Rasoir ou chevet?

Aller en bas 
AuteurMessage
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 15550
Age : 57
Date d'inscription : 13/11/2009

Anton Bruckner, Rasoir ou chevet? Empty
MessageSujet: Anton Bruckner, Rasoir ou chevet?   Anton Bruckner, Rasoir ou chevet? Empty2020-09-01, 11:29

J'ai ouvert ce fil afin de vous confier mon rapport ambigu à la musique d'Anton Bruckner mais il est aussi le vôtre. J'ai déjà remarqué qu'Anton Bruckner ne faisait pas l'unanimité parmi les mélomanes. On peut toujours me rétorquer qu'aucun compositeur ne fait l'unanimité, ce qui n'est évidemment pas faux, pouvons-nous retrouver de rares réfractaires à la musique de Vivaldi, Mozart et Beethoven, mais disons que certains divisent quand même plus que d'autres, bien en dehors des contemporains.

En lisant un peu les commentaires sur les fils "Brahms", "Wagner" et "Mahler", notamment ceux de Snoopy, je me suis posé moi-même une simple question: Y-a-t-il un compositeur que je n'aime pas du tout ou plutôt duquel je n'aime rien ou presque rien? Ce que je peux dire d'emblée c'est qu'aucun nom ne m'est venu automatiquement à l'esprit. Bien sûr, je limite ma question aux grands compositeurs classiques, toutes périodes confondues, mais dont il existe suffisamment d'oeuvres à l'écoute pour avoir un avis clair sur la question et une certitude sur ma "détestation" de tel ou tel: C'est-à-dire Monteverdi, Bach, Vivaldi, Boccherini, Haendel, Haydn, Mozart, Beethoven, Martucci, Brahms, Schubert, Verdi, Rossini, Bruckner, Wagner, Lizst, Debussy, Berlioz, Ravel, Mahler, Stravinsky, Bartok, Honegger, Frank Martin, Richard Strauss et quelques autres, parce qu'avec eux il y a suffisamment matière pour se faire une idée solide, un avis avisé: ce ne sont pas deux bricoles d'un obscur compositeur écoutées sur la Toile que l'on a pas aimées, ce qui n'amènera rien de déterminant. J'écarte également de ma question la musique atonale et expérimentale, parce que si on n'aime pas écouter ce type de musique, leurs auteurs s'en trouvent systématiquement exclus, ce qui n'est certes pas mon cas, mais je préfère limiter mon questionnement aux grands compositeurs classiques plutôt largement distribués et écoutés par "tout le monde", pour que les choses soient claires et le moins labyrinthiques possible. Dans l'immédiat, je n'ai aucun nom à jeter en pâture! Peut-être va-t-il venir avant la fin de mon commentaire...?...

Quelques-uns ici seraient tentés de me citer Joseph Haydn, sauf que je réfute cette idée que je détesterais ce compositeur. J'ai toujours aimé sa musique vocale et à connotation religieuse, ce qui, à elle seule, constitue déjà une part conséquente de son oeuvre. C'est en tout cas une part trop importante pour affirmer que je n'aime pas Haydn ou que je ne l'aimais pas. Ce sont surtout ses symphonies et ses quatuors qui m'ont freiné. Aujourd'hui, je possède et connais 23 de ses symphonies, la plupart par Bruno Weill, ce n'est pas énorme par rapport à toutes celles qu'il a écrites mais c'est déjà énorme en nombre d'heures de musique. Sans atteindre le Nirvana, il y a des passages et des mouvements qui m'ont bien plu et sur lesquels j'aurai plaisir à revenir. D'autre-part, j'ai une grande affection pour mon intégrale de ses Trios pour violon, violoncelle et piano. Il y a donc bien eu une évolution dans mon rapport émotionnel à la musique de Haydn, mais rien qui soit comparable au rapport quasi-chaotique qu'entretient Snoopy avec la musique de Mahler et peu concluante avec celle de Brahms.

Je m'interroge désormais sur le thème de ce nouveau topic, le cas Anton Bruckner. Je ne peux parler de détestation car j'aime beaucoup sa quatrième symphonie sous-titrée "La Romantique". J'avais aussi tenté à prix très clément un disque contenant des pièces religieuses réunies sous le titre "Ave Maria" pour choeur et ensemble de cuivres mais j'en garde une impression plutôt tiède. J'aime bien sans plus. J'évoquerais en revanche quelques fortes réticences en fonction de deux symphonies - je ne sais plus lesquelles - que j'avais eu l'occasion d'entendre et qui m'avaient, je l'avoue, quelque peu saoulé, par des mouvements, des formes cuivreuses, des tintamarres un chouïa trop clinquants, du genre qui pèse des tonnes. Donc, du coup, j'ai négligé Anton Bruckner au profit de beaucoup d'autres compositeurs qui ont écrit une musique qui me fascinaient davantage, ce qui est une démarche classique propre à tous les mélomanes: approfondir les compositeurs qui nous plaisent le plus et négliger ceux qui nous plaisent ou nous attirent le moins. Néanmoins, Bruckner ne répond pas à la question que je me suis posée, de plus, j'adore quand même l'adagio de la Septième.

Pourtant, en écrivant ces lignes, il y a bien un nom qui répond enfin à ma question. Il en fallait bien un, mais il a fallu creuser, sans doute parce que ma mémoire avait vidé ses vieux tiroirs afin de faire de la place: Johann Strauss II; voilà bien une musique qui m'emmerde au plus haut point. Crying or Very sad
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin
Snoopy

Nombre de messages : 26331
Age : 47
Date d'inscription : 10/08/2006

Anton Bruckner, Rasoir ou chevet? Empty
MessageSujet: Re: Anton Bruckner, Rasoir ou chevet?   Anton Bruckner, Rasoir ou chevet? Empty2020-09-01, 13:56

Mais du coup, ta question concerne uniquement Anton Bruckner ou plus généralement des compositeurs qu'on aime pas?
Revenir en haut Aller en bas
https://musiqueclassique.forumpro.fr
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 15550
Age : 57
Date d'inscription : 13/11/2009

Anton Bruckner, Rasoir ou chevet? Empty
MessageSujet: Re: Anton Bruckner, Rasoir ou chevet?   Anton Bruckner, Rasoir ou chevet? Empty2020-09-01, 15:16

Snoopy a écrit:
Mais du coup, ta question concerne uniquement Anton Bruckner ou plus généralement des compositeurs qu'on aime pas?

Non Bruckner uniquement et là c'était plutôt une question posée à moi-même mais à laquelle chacun peut participer et témoigner de son intérêt ou désintérêt pour ce compositeur.

Il est vrai que j'ai un peu embrouillé les cartes en expliquant qu'en réalité, de tous les grand noms de la musique classique qui sont écoutés ou ont été écoutés  par l'ensemble des mélomanes, il n'y en a aucun de qui je peux dire ouvertement "Je ne l'aime pas", si on excepte Johann Strauss II. Je n'ai pas cette expérience que tu as, par exemple, avec Ravel, Brahms ou encore Mahler et visiblement un peu moins avec Debussy. C'est donc une réflexion à voix haute que je me suis faite et disons qu'Anton Bruckner m'apparaît comme étant mon "compositeur mal aimé", celui pour lequel mes réticences persistent, et cela malgré que j'aime beaucoup sa quatrième symphonie. J'espère donc par le biais de ce topic susciter les témoignages de qui le souhaite, Jean, Joachim, toi..., sur Bruckner, ses symphonies, etc, si vous l'aimez un peu, beaucoup, à la folie, passionnément, pas du tout, si vous préférez son oeuvre religieuse ou au contraire son oeuvre symphonique...ou encore les deux, s"il vous est "rasoir" ou "chevet" ou entre les deux. Comme c'est un compositeur qui semble pas mal diviser aussi, du genre: soit on adore soit on déteste...peu de juste milieu d'après ce que j'ai pu entendre et lire ci et là...
Revenir en haut Aller en bas
Jean

Jean

Nombre de messages : 7762
Age : 78
Date d'inscription : 14/05/2007

Anton Bruckner, Rasoir ou chevet? Empty
MessageSujet: Re: Anton Bruckner, Rasoir ou chevet?   Anton Bruckner, Rasoir ou chevet? Empty2020-09-01, 17:23

J'aurais pu dire quasi la même chose que toi : pas de détestations (d'ailleurs mot trop fort pour ce domaine et pour moi) marquée, mais un désintérêt presque complet pour les Strauss, père et fils (que je ne distingue pas d'ailleurs Wink ) ...sauf une exception qui m'a quand même étonné lorsque je l'ai constaté et qui concerne le fils: son opérette (?) "Die Fledermaus...: c'est probablement un enregistrement avec Kiri Te Kanawa ,(j'avais du mal à résister devant un enregistrements de ma Néo-Zélandaise préférée...-je n'en connais pas d'autre Very Happy !!) qui me l'a fait découvrir...et comme en plus, son entourage était loin d'être négligeable: Anton Bruckner, Rasoir ou chevet? 51J1TMbEeHL._SX425_, j'ai trouvé cette "opérette" bien plus passionnante que je le supposais...
Concernant Bruckner, curieusement il m'intéressait plus dans ma jeunesse: j'aimais beaucoup (et toujours) sa 4em symphonie, pas mal aussi la 3 (qui se voulait un hommage à Wagner) ...au point que je me suis procurer l'intégrale de ses symphonies, (9 cd à bas prix dans l'interprétation réputée du Chef Gunther Wand)...Mais je ne suis pas sur de les avoir toutes écoutées;; pale mon intérêt avait sensiblement évolué... Hehe Je suis moins rebuté par ses messes ou son Te Deum
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin
Snoopy

Nombre de messages : 26331
Age : 47
Date d'inscription : 10/08/2006

Anton Bruckner, Rasoir ou chevet? Empty
MessageSujet: Re: Anton Bruckner, Rasoir ou chevet?   Anton Bruckner, Rasoir ou chevet? Empty2020-09-01, 19:24

Icare a écrit:
Non Bruckner uniquement et là c'était plutôt une question posée à moi-même mais à laquelle chacun peut participer et témoigner de son intérêt ou désintérêt pour ce compositeur.

Ok. Dans mon cas je n'ai aucun problème avec sa musique. De manière générale, j'aime bien ses oeuvres. Que ce soit ses symphonies (surtout la "Romantique"), le Te Deum, les oeuvres pour piano (mais ça dépend quand même lesquelles), pour choeur, les messes, etc...

Il n'y a pas spécialement une oeuvre qui m'ennuie ou pire me rebute comme cela peut l'être avec d'autres compositeurs comme Wagner et Malher. Dans le pire des cas, c'est une écoute passive mais sans aucune gêne.

Il fait partie de l'immense catégorie des compositeurs que j'aime bien, sans pour autant en être fan ni l'écouter souvent. Il fait partie de mon "vivier" musical tout simplement. La catégorie au dessus, c'est les compositeurs dont je suis fan et que j'écoute très régulièrement et la dernière catégorie, celle des compositeurs qui ne passent pas du tout comme Malher.

Voilà.
Revenir en haut Aller en bas
https://musiqueclassique.forumpro.fr
joachim
Admin
joachim

Nombre de messages : 22783
Age : 75
Date d'inscription : 19/08/2006

Anton Bruckner, Rasoir ou chevet? Empty
MessageSujet: Re: Anton Bruckner, Rasoir ou chevet?   Anton Bruckner, Rasoir ou chevet? Empty2020-09-01, 19:46

Entre Bruckner et Mahler, pour moi c'est Mahler, ce qui ne veut pas dire que je n'apprécie pas la musique de Bruckner. Mais Bruckner, du moins dans ses symphonies, pour moi est trop bruyant à cause des cuivres que l'on entend trop...

Pourtant - ça fait partie de mes contradictions Laughing  - j'adore le scherzo de la 9ème symphonie. Je le trouve fantastique, presque effrayant.



https://www.youtube.com/watch?v=81cU8hXqkm8

Parmi ses symphonies (11 et non 9) mes préférées sont dans l'ordre, la 7, la 9, la 6 et la 4, les autres en quasi égalité.

Parmi les œuvres religieuses, la messe n° 3, le Te Deum, la messe n° 1 et le Requiem

On ignore généralement qu'il a composé un quatuor à cordes et surtout un quintette à cordes en fa majeur qu'il est bon de connaître :

https://www.youtube.com/watch?v=iEXYebQ-TwQ

Personnellement je le trouve monotone et trop long...
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin
Snoopy

Nombre de messages : 26331
Age : 47
Date d'inscription : 10/08/2006

Anton Bruckner, Rasoir ou chevet? Empty
MessageSujet: Re: Anton Bruckner, Rasoir ou chevet?   Anton Bruckner, Rasoir ou chevet? Empty2020-09-01, 20:01

joachim a écrit:
Personnellement je le trouve monotone et trop long...

C'est marrant, c'est exactement ce que je pense de Malher Hehe
Revenir en haut Aller en bas
https://musiqueclassique.forumpro.fr
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 15550
Age : 57
Date d'inscription : 13/11/2009

Anton Bruckner, Rasoir ou chevet? Empty
MessageSujet: Re: Anton Bruckner, Rasoir ou chevet?   Anton Bruckner, Rasoir ou chevet? Empty2020-09-01, 21:09

joachim a écrit:
Mais Bruckner, du moins dans ses symphonies, pour moi est trop bruyant à cause des cuivres que l'on entend trop...

Ha ben je ne les avais donc pas rêvés ces cuivres-massue! Hehe Si même Joachim les trouve bruyants alors moi... Shocked ...Voilà qui n'affaiblit pas mes réticences! Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin
Snoopy

Nombre de messages : 26331
Age : 47
Date d'inscription : 10/08/2006

Anton Bruckner, Rasoir ou chevet? Empty
MessageSujet: Re: Anton Bruckner, Rasoir ou chevet?   Anton Bruckner, Rasoir ou chevet? Empty2020-09-03, 00:47

Comme au restau "Une symphonie pour la 4!"  Hehe


https://www.youtube.com/watch?v=gljRZ-3BlcM&t=713s
Revenir en haut Aller en bas
https://musiqueclassique.forumpro.fr
Snoopy
Admin
Snoopy

Nombre de messages : 26331
Age : 47
Date d'inscription : 10/08/2006

Anton Bruckner, Rasoir ou chevet? Empty
MessageSujet: Re: Anton Bruckner, Rasoir ou chevet?   Anton Bruckner, Rasoir ou chevet? Empty2021-04-23, 11:40


https://www.youtube.com/watch?v=uaV3eEJB55c
Revenir en haut Aller en bas
https://musiqueclassique.forumpro.fr
Contenu sponsorisé




Anton Bruckner, Rasoir ou chevet? Empty
MessageSujet: Re: Anton Bruckner, Rasoir ou chevet?   Anton Bruckner, Rasoir ou chevet? Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Anton Bruckner, Rasoir ou chevet?
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Communauté :: Discussions sur la musique-
Sauter vers: