Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le deal à ne pas rater :
Cartes Pokémon : sortie d’un nouveau coffret Ultra Premium ...
Voir le deal

 

 La noirceur de Prokofiev même dans ses oeuvres "légères"

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Jean

Jean

Nombre de messages : 8042
Age : 79
Date d'inscription : 14/05/2007

La noirceur de Prokofiev même dans ses oeuvres "légères" - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La noirceur de Prokofiev même dans ses oeuvres "légères"   La noirceur de Prokofiev même dans ses oeuvres "légères" - Page 2 Empty2020-04-25, 13:54

Ce fil m'a intrigué… je n'écoute pas Prokofiev tous les jours… même si je l'aime bien! Wink
mais je n'ai pas de souvenir d'avoir trouvé de la "noirceur" dans sa musique… un peu comme Icare;
encore plus intrigué par la différence entre ses deux concertos pour violon , et sans me souvenir si j'avais une nette préférence pour l'un ou l'autre, je les ai réécouté ce matin ….pour constater que mon souvenir n'était pas si édulcoré que çà: impossible de dire si j'en préfère l'un à l'autre Crying or Very sad ...ou alors une infime préférence...mais pour le 1er, plutot que pour le 2ème Very Happy


Dernière édition par Jean le 2020-04-25, 19:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Anouchka

Anouchka

Nombre de messages : 6631
Age : 61
Date d'inscription : 03/04/2014

La noirceur de Prokofiev même dans ses oeuvres "légères" - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La noirceur de Prokofiev même dans ses oeuvres "légères"   La noirceur de Prokofiev même dans ses oeuvres "légères" - Page 2 Empty2020-04-25, 19:12

Définitivement, après écoute, je préfère le 2, plus "puissant", plus émouvant. D'accord avec les analyses d'Icare et Snoopy...Very Happy
En fait, perso je ne vois finalement aucune "noirceur" dans cette musique de Prokofiev ! Ré-écoutons ses sonates..
De la passion, et des moments "dramatiques", des réminiscences parfois tragiques, des élans de tristesse, de la mélancolie, mais aussi des élans de gaieté..
Sans choquer les puristes, pour moi c'est vraiment une musique "russe", mais contemporaine, très passionnée, dans laquelle on ressent les influences classiques, et aussi celles du folkore russe....Encore une fois, ressenti tout personnel ! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 15928
Age : 58
Date d'inscription : 13/11/2009

La noirceur de Prokofiev même dans ses oeuvres "légères" - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La noirceur de Prokofiev même dans ses oeuvres "légères"   La noirceur de Prokofiev même dans ses oeuvres "légères" - Page 2 Empty2020-04-25, 20:03

Anouchka a écrit:
D'accord avec les analyses d'Icare et Snoopy...Very Happy

Mon commentaire ne se portait que sur le concerto pour violon N°2. Je n'ai conservé aucun souvenir du Premier, ne l'ayant pas en cd. Je suis sûr de l'avoir écouté une fois, il y a quelques années, probablement sur Youtube.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




La noirceur de Prokofiev même dans ses oeuvres "légères" - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La noirceur de Prokofiev même dans ses oeuvres "légères"   La noirceur de Prokofiev même dans ses oeuvres "légères" - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
La noirceur de Prokofiev même dans ses oeuvres "légères"
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Le règne de la symphonie
» Les concertos pour piano
» Les balises du mélomane
» Cendrillon (Prokofiev)
» Les interpretes qui ont le meme jeu

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Communauté :: Discussions sur la musique-
Sauter vers: