Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment : -36%
HOTPOINT H8A1ES – Réfrigérateur ...
Voir le deal
319.99 €

 

 Ennio MORRICONE (cinéma)

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 8 ... 12, 13, 14 ... 18 ... 23  Suivant
AuteurMessage
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 15454
Age : 57
Date d'inscription : 13/11/2009

Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Ennio MORRICONE (cinéma)   Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 13 EmptyMer 10 Fév 2016, 17:20


Je n'ai pas eu l'occasion de voir ce film même si celui-ci ne me manque pas pour apprécier cette musique. Sinon, j'aimerais bien quand même, en langue française si possible. Le cinéma des frères Taviani est d'un genre particulier, comme une fable...J'avais beaucoup aimé "Allonsenfan!".
Revenir en haut Aller en bas
Anouchka

Anouchka

Nombre de messages : 5219
Age : 60
Date d'inscription : 03/04/2014

Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Ennio MORRICONE (cinéma)   Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 13 EmptyMer 10 Fév 2016, 19:54

Merci pour ces messages. Est-ce parce que tu pratiques la flûte à bec que tu as entendu parler de cela, Laudec ?Moi j'ignorais ça... donc, je découvre et j'écouterai demain ou ce soir.
Je vais me décider à regarder de nouveau le Tarentino, en tendant l'oreille à la BO. Ca me serait peut-être trop abstrait d'écouter la BO seule telle qu'on peut la capter sur YT ou ailleurs, malgré vos précieuses indications (sensibilité personnelle..).
Dommage que Morricone n'ait pas fait la BO de "The revenant"....J'aurais bien aimé. Quand vous verrez le film, vous comprendrez . J'ai l'impression qu'il aurait très inspiré. Juste une intuition, Icare, très humble....
Revenir en haut Aller en bas
laudec

laudec

Nombre de messages : 5668
Age : 69
Date d'inscription : 25/02/2013

Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Ennio MORRICONE (cinéma)   Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 13 EmptyMer 10 Fév 2016, 20:29

Citation :
Est-ce parce que tu pratiques la flûte à bec que tu as entendu parler de cela, Laudec ?

C'est par hasard que je suis tombée sur cet extrait yt . Je fais beaucoup de recherches et j'écoute beaucoup de vidéos de flûte à bec postées sur yt. Lorsque je recherche des œuvres pour flûte à bec, il y a automatiquement toute une série d'autres pièces à la flûte à bec qui apparaissent à côté de celles-ci. Lorsque j'ai vu Ennio Morricone, j'ai été encore plus intéressée par la découverte et l'écoute et j'ai bien fait , ce fut une belle découverte pour moi Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 15454
Age : 57
Date d'inscription : 13/11/2009

Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Ennio MORRICONE (cinéma)   Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 13 EmptyJeu 25 Fév 2016, 19:14


Ha enfin, Ennio Morricone dirigeant le thème original de son tout dernier opus: LES 8 SALOPARDS, moi qui rêvais d'entendre cette musique en concert:

https://www.youtube.com/watch?v=PTwWp6VMNGs


On peut d'ailleurs constater que les voix sont bien réelles.
Revenir en haut Aller en bas
Anouchka

Anouchka

Nombre de messages : 5219
Age : 60
Date d'inscription : 03/04/2014

Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Ennio MORRICONE (cinéma)   Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 13 EmptyJeu 25 Fév 2016, 20:38

Magnifique, génial  !! J'adore ! Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 13 185465  Voilà le thème que j'aime sur ce film que j'ai moyennement apprécié -on devine pourquoi-, et, pourquoi, en fermant les yeux, on s'en fiche parfois.... seule l'écoute suffit, la preuve.
Quel grand compositeur... !!
Si seulement, il avait pu composer sur ce film chef-d'oeuvre qu'est "The revenant", d'Innaritu (avec un Leonardo DiCaprio magistralissime) ! C'était presque le thème pour ça, je t'assure... ! "The revenant", film génial, manque juste d'une BO hors-normes, mais il est peut-être mieux, parfois, d'avoir le silence (ce que Leo fait totalement d'ailleurs).
Ce que je n'avais pas encore fait faute de temps, tu t'en doutes : Je vais revoir ce Tarentino, en ayant lu le fil et les commentaires avisés et précis aussi de Joachim qui donne le détail de cette BO (merci), ce week-end. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 15454
Age : 57
Date d'inscription : 13/11/2009

Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Ennio MORRICONE (cinéma)   Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 13 EmptyVen 26 Fév 2016, 19:00

Je crois que je l'avais déjà écrit plus haut, le film ne m'a pas comblé. Pourtant, j'adore le concept du huit-clos, j'adore les films dont l'action se situe dans la neige ou dans un contexte météologique hostile et des paysages fabuleux, les films avec de grandes tensions psychologiques et en plus j'adore les films qui sont servis par une musique de cette qualité. Je n'oublie pas non plus la belle brochette d'acteurs qui, plus encore dans un huit-clos, ont une importance capitale. Je veux dire qu'il y avait tous les ingrédients dans LES 8 SALOPARDS pour en faire un grand film et on en ressort finalement avec l'impression que ça aurait pu...que ça aurait dû être mieux. Je n'aime pas du tout la fin. Pour moi le meilleur moment du film c'est la course de la diligence dans des paysages magnifiques avec la musique d'Ennio Morricone.J'aime aussi le côté théâtral dans la première partie où ils se retrouvent tous dans la baraque jusqu'à l'empoisonnement. Désormais, j'hésite entre un bon petit film et un grand film raté.
Revenir en haut Aller en bas
Anouchka

Anouchka

Nombre de messages : 5219
Age : 60
Date d'inscription : 03/04/2014

Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Ennio MORRICONE (cinéma)   Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 13 EmptyVen 26 Fév 2016, 23:56

Je penche pour "un grand film raté"... Dommage ce huis-clos interminable qui a lassé beaucoup de spectateurs... On étouffe.
Icare, tu auras de quoi te faire plaisir avec "The revenant", tout ce que tu aimes, avec la neige, les magnifiques paysages et un sacré suspense. La musique, c'est un bon mixage mais pas de fulgurance.
Morricone  doit aller en Russie bientôt je crois, Snoopy en parlait... J'espère le revoir en direction d'orchestre, en tout cas, il parait qu'il est en excellente santé !
Revenir en haut Aller en bas
Anouchka

Anouchka

Nombre de messages : 5219
Age : 60
Date d'inscription : 03/04/2014

Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Ennio MORRICONE (cinéma)   Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 13 EmptyDim 28 Fév 2016, 20:26

Pour en finir avec ce Tarentino, je l'ai revu hier soir et je trouve TRES DOMMAGE que ce dernier n'ait pas su mieux mettre en valeur cette superbe musique d'Ennio Morricone, qui s'est vraiment relativement "défoncé" pour des thèmes harmonieux, lyriques et puissants. Dans la première moitié du film , OK, c'est très beau, la musique est magnifique. Ensuite, Tarentino a voulu faire du théâtre (unité temps-action-lieu), pas si mal vu psychologiquement, puisque tout le monde est enfermé à cause du blizzard (genre Agatha Christie en trash).  On aurait pu avoir ça, mais avec des coupures, genre tout le monde dort, on va dans la neige "blizzardesque" à la grange pour etc.., donc on respire (ouf !), et on entend la musique, nom de Zeus ! Pourquoi Tarentino a-t-il été ravi d'avoir Morricone, et ne l'a-t-il pas plus valorisé pendant une heure et demie ?? Je ne comprends pas. Et finalement, j'ai plutôt aimé le film quand même... Il aurait suffi d'un peu plus de réflexion sur le scénario... Moi qui aime Tarentino, je ne trouve pas ça nul, je suis déçue. Morricone aussi doit l'être.
Ce dernier est nominé aux Oscars, mais je pense que la statuette ira à Sir John Williams en hommage à toute sa carrière (et c'est bien !,  ce qu'il a écrit, pour le cinéma).
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 15454
Age : 57
Date d'inscription : 13/11/2009

Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Ennio MORRICONE (cinéma)   Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 13 EmptyDim 28 Fév 2016, 20:49

Voilà un bref hommage de John Williams à Ennio Morricone sur une note d'humour...hélas en anglais et et avec une piètre qualité d'image.

La vidéo n'est hélas plus disponible.


Dernière édition par Icare le Sam 11 Avr 2020, 21:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Stadler
Admin
Stadler

Nombre de messages : 4062
Age : 51
Date d'inscription : 09/11/2006

Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Ennio MORRICONE (cinéma)   Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 13 EmptyLun 29 Fév 2016, 14:20

Anouchka a écrit:
Ce dernier est nominé aux Oscars, mais je pense que la statuette ira à Sir John Williams en hommage à toute sa carrière (et c'est bien !,  ce qu'il a écrit, pour le cinéma).

And the winner is Ennio Morricone Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 13 987794 Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 13 333455 Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 13 395622 Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 13 266552260
Revenir en haut Aller en bas
http://clarinette-classique.forumactif.fr/index.htm
Anouchka

Anouchka

Nombre de messages : 5219
Age : 60
Date d'inscription : 03/04/2014

Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Ennio MORRICONE (cinéma)   Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 13 EmptyLun 29 Fév 2016, 16:07

I am just delighted !!! Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 13 13150 Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 13 13150 Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 13 13150 Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 13 395622
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 15454
Age : 57
Date d'inscription : 13/11/2009

Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Ennio MORRICONE (cinéma)   Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 13 EmptyLun 29 Fév 2016, 16:41

Le tout en image!

Et bien non, elle a été verrouillée! Ptdr

Double accolade, une première avec John Williams et une seconde avec Quincy Jones. Very Happy Trois monstres sacrés de la musique étaient réunis ici pour une remise d'Oscar bien méritée.


Dernière édition par Icare le Lun 29 Fév 2016, 23:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
laudec

laudec

Nombre de messages : 5668
Age : 69
Date d'inscription : 25/02/2013

Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Ennio MORRICONE (cinéma)   Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 13 EmptyLun 29 Fév 2016, 17:56

Quelle émotion et quelle ovation ! Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 13 13150 Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 13 395622
Revenir en haut Aller en bas
Anouchka

Anouchka

Nombre de messages : 5219
Age : 60
Date d'inscription : 03/04/2014

Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Ennio MORRICONE (cinéma)   Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 13 EmptyLun 29 Fév 2016, 19:36

Et zut, j'arrive à ouvrir la vidéo, Icare, mais ensuite s'affiche le message : "cette vidéo est bloquée en raison de contenu Disney qui détient les droits d'auteur" (??).. Vous avez eu plus de chance que moi, je ré-essaierai !
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 15454
Age : 57
Date d'inscription : 13/11/2009

Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Ennio MORRICONE (cinéma)   Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 13 EmptyLun 29 Fév 2016, 19:38


Oui, elle a été supprimée. Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 13 Icon_con
Revenir en haut Aller en bas
Anouchka

Anouchka

Nombre de messages : 5219
Age : 60
Date d'inscription : 03/04/2014

Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Ennio MORRICONE (cinéma)   Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 13 EmptyLun 29 Fév 2016, 19:49

Je n'ai pas été assez rapide... Tant pis, on reverra ça plus tard. Enfin , c'est vraiment super, cette nouvelle ! Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 13 185465
Revenir en haut Aller en bas
Anouchka

Anouchka

Nombre de messages : 5219
Age : 60
Date d'inscription : 03/04/2014

Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Ennio MORRICONE (cinéma)   Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 13 EmptyLun 29 Fév 2016, 21:12

Les actus de la 2 nous ont quand même mis en fin de journal, un petit passage sur Morricone super applaudi et visiblement ravi (sur la musique de "Il était une fois..). Il paraît, si je suis bien informée, qu'il avait reçu un oscar seulement en 2007, pour couronner sa carrière. Laquelle continue très bien Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 15454
Age : 57
Date d'inscription : 13/11/2009

Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Ennio MORRICONE (cinéma)   Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 13 EmptyLun 29 Fév 2016, 22:02

Anouchka a écrit:
Les actus de la 2 nous ont quand même mis en fin de journal, un petit passage sur Morricone super applaudi et visiblement ravi (sur la musique de "Il était une fois..). Il paraît, si je suis bien informée, qu'il avait reçu un oscar seulement en 2007, pour couronner sa carrière. Laquelle continue très bien  Very Happy

Il a reçu un Oscar d'honneur en 2009, me semble-t-il. Jusque là, tout le monde pensait qu'il s'agirait de son unique statuette, surtout qu'Ennio Morricone avait stoppé sa carrière américaine, semblant se contenter du cinéma, voire même de la télévision de son pays, autant de films dont la plupart ne dépassèrent pas la frontière italienne. Donc, à partir de là, au fur et à mesure que le temps avançait, le compositeur s'éloignait d'Hollywood. Son seul lien était Tarantino qui n'utilisait que sa musique pré-existante. Toutefois, sur Django Unchained, Ennio Morricone composa une chanson et rien de plus. D'après la petite histoire, il y aurait eu un désaccord et un mécontentement de la part du compositeur en relation à celle-ci et sur son emploi dans le film: Tarantino ne l'aurait pas casée là où Morricone le voulait...Eh oui, aussi prestigieux est le musicien, c'est généralement le réalisateur qui a le dernier mot lors d'un désaccord! Hehe Suite à cette bisbille, comme beaucoup, je me suis dit qu'une réelle collaboration, tant espérée, n'aura plus lieu. C'est grillé! pale  Puis, arrive la révélation inattendue sur Les 8 Salopards: Morricone accepte de composer de la musique originale pour le nouveau film de Tarentino, sauf qu'au départ il n'était question que de quelques minutes. C'est alors que le compositeur, visiblement inspiré, informe le réalisateur qu'il va composer plus de musique que prévu. Tarantino, médusé et ravi en même temps, va se retrouver devant une partition qui dépasse désormais les cinquante minutes. Suite à cette collaboration inespérée, la musique décrochera plusieurs récompenses dont l'Oscar. Comme quoi, il ne faut jamais déclarer un boxeur vaincu avant qu'il ne soit chaos. Ptdr
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 15454
Age : 57
Date d'inscription : 13/11/2009

Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Ennio MORRICONE (cinéma)   Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 13 EmptyMer 02 Mar 2016, 23:20


Autour de La Villa del Venerdi:



Ce soir, j'ai réécouté une B.O. méconnue du maître transalpin; La villa del Venerdi et les trois qualificatifs qui me viennent d'emblée à l'esprit sont: romantisme, "lancinance" et douceur très étudiée. Je vais tenter une explication sur ces points. Tout d'abord il s'agit d'un film de Mauro Bolognini que je n'ai toujours pas vu. L'histoire: <<À la suite de leur mariage, Alina déclare à Stefan qu'elle veut absolument avoir un amant. Stefan accepte à condition que sa femme lui relate tous les détails sur sa liaison. Mais bientôt, ce sera au tour de l'amant d'avoir des exigences…>> En fait, comme je l'ai déjà écrit ici, j'aimerais voir tous les films de Bolognini, même ceux qui n'ont pas été mis en musique par Ennio Morricone, et même lorsque l'intrigue ne m'interpelle pas plus que ça, comme c'est d'ailleurs le cas avec La Villa del Venerdi. Ils sont rares les réalisateurs dont je souhaite voir tous les films, mais Bolognini oui. Le premier thème principal démarre sur un "rolling-piano", mais pas dans le style de celui que l'on peut entendre dans Dressé pour tuer ou encore dans Le Professionnel, un "rolling-piano" continu qui installe une cadence marine; un peu le mouvement lancinant d'une eau faussement calme sur lequel se greffent des cordes lentes et transparentes et un thème mélodique porté par la douce flûte de Paolo Zampini. On a l'impression en écoutant ce thème qu'il y a deux vitesses, celle rapide du piano et celle lente de la flûte solo. Peut-être un effet auditif, ce qui donne une dimension à la fois amoureuse et rêveuse à la musique, une dimension amoureuse et rêveuse qui se poursuivra sur d'autres moments importants de la partition. Je pense notamment à l'autre thème principal "Fotographia della Villa" qui évolue dans un contexte harmonique assez particulier et caractéristique du "Morricone" des années 90 qui démarre de manière significative sur State of Grace puis se réitère de façon aussi sombre mais en déjà plus romantique sur Bugsy. Dans La Villa del Venerdi, ce thème est d'essence encore moins sombre et plus romantique. Plus mélodique aussi. Il est surtout porté par l'alto solo de Fausto Anzelmo, ce monsieur aux cheveux blancs et visage rieur que l'on apperçoit souvent dans ses concerts. J'ai l'impression qu'Ennio Morricone préfère l'alto au violon. Lorsque j'écris que cette musique est souvent d'une infinie douceur, romantique et intimiste, il n'en demeure pas moins qu'elle porte discrètement un drame qui va éclore plus profondément dans la B.O. dans des moments de tension où l'on retrouvera le piano de Gilda Buttà, sauf qu'il ne sera plus aussi aquatique que dans le thème d'ouverture. Le compositeur joue beaucoup sur la lenteur et la douceur et cela même si elle est ponctuée par les quelques pointes d'intensité dramatique que je viens d'évoquer. Le mystère avec le visage de la lune - métaphore personnelle - se dessinerait presque dans "Alba lunare" avec la flûte basse solo. Soit dit en passant qu'en général j'aime beaucoup la manière dont Morricone emploie la flûte basse: à tout hasard, je pense au Secret du Sahara, apportant une sensation de fraîcheur ou parfois d'étrangeté comme dans La Gabbia. Sans être forcément mon extrait préféré, la conclusion intitulée "Sara" m'a toujours fasciné par son infinie douceur, une douceur qui me semble si étudiée, si peaufinée, si lunaire, portée, cette fois, par une clarinette aussi légère qu'une plume, la clarinette de Stefano Novelli...et quelle mélodie! Donc, lorsque tu me dis que tu es déconnecté de tout pendant l'écoute, je ne suis pas étonné. C'est le caractère-même de cette B.O. qui semble se nourrir des états intérieurs des principaux protagonistes.


Dernière édition par Icare le Jeu 03 Mar 2016, 11:34, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Anouchka

Anouchka

Nombre de messages : 5219
Age : 60
Date d'inscription : 03/04/2014

Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Ennio MORRICONE (cinéma)   Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 13 EmptyMer 02 Mar 2016, 23:34

Merci pour ce très beau, et très poétique compte-rendu ! Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 13 13150 On a envie d'écouter , et de voir le film....
C'est presque subliminal, mais c'est vrai que je peux fermer les yeux et me déconnecter de tout pendant une écoute de BO (je pense que tu parlais, peut-être, de moi). Ca m'arrive très souvent. J'écoute souvent Howard Shore, par exemple (entre autres), mais aussi sur tous ! C'est je trouve, cette immersion profonde dans l'écoute qui est très belle, intime, et on n'a finalement pas besoin ni des images, ni de l'environnement....
J'ai l'impression qu'Ennio Morricone préfère l'alto au violon : J'ai cette impression aussi, mais ce sont peut-être les thèmes qui l'inspirent, qui le demandent. Mozart jouait des deux, mais préférait (de loin) l'alto. Je préfère entendre l'alto....
J'étais tellement contente de l'oscar de Morricone, que j'en ai fait par mail tout un petit topo à mes filles (y compris un "express" sur sa bio), ça fait partie de la culture et de l'éducation, my God !  Wink
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 15454
Age : 57
Date d'inscription : 13/11/2009

Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Ennio MORRICONE (cinéma)   Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 13 EmptyJeu 03 Mar 2016, 09:22

Pour toi, pour Laudec, pour moi-même, pour tous les mélomanes qui peuvent être envoûtés par cette musique ou une autre d'un autre compositeur...une musique qui peut, comme ça, nous déconnecter temporairement du monde réel. Avec Mozart, puisque tu le cites, c'est quelque chose qui m'arrive souvent, mais pas forcément sur ses morceaux les plus virtuoses, au contraire, sur des morceaux plus dépouillés, qui peuvent paraître simples au point de me dire: <<tiens, si j'avais un piano à proximité, je pourrais reproduire ces notes magiques qui semblent couler de source...>> Bien sûr, ce n'est évidemment pas si simple et à ce niveau-là, la musique échappe à toute analyse et si il y en a qui détestent Mozart, c'est à cause de ça même s"ils ne le reconnaîtront jamais Hehe . Et pour en revenir à La Villa del Venerdi, c'est un correspondant d'un autre forum qui adore cette musique et qui m'a confié que lorsqu'il l'écoutait, il se retrouvait totalement déconnecté du monde réél. Il m'a demandé ce que je pensais de cette B.O., j'ai alors écrit ce texte, en suis satisfait et, suite à ça, je l'ai réédité ici en omettant de retirer la petite phrase qui lui était destinée. Laughing
Revenir en haut Aller en bas
laudec

laudec

Nombre de messages : 5668
Age : 69
Date d'inscription : 25/02/2013

Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Ennio MORRICONE (cinéma)   Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 13 EmptyJeu 03 Mar 2016, 09:59

Superbe cette musique, ce compositeur, et la poésie du commentaire, doux moments de déconnexion possible, en effet, merci Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 13 395622
Revenir en haut Aller en bas
Anouchka

Anouchka

Nombre de messages : 5219
Age : 60
Date d'inscription : 03/04/2014

Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Ennio MORRICONE (cinéma)   Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 13 EmptyVen 04 Mar 2016, 02:02

Il est absolument point d'heure, après une soirée très très tardive justement... mais je viens vous lire !
Merci Icare pour ce très beau message.
Icare a écrit:
Avec Mozart, puisque tu le cites, c'est quelque chose qui m'arrive souvent, mais pas forcément sur ses morceaux les plus virtuoses
Mais c'est, complètement ça !!! Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 13 333455  On en reparlera.....
C'est très beau, ce que nous échangeons sur ce fil.... Et maintenant... AU LIT !
A dimanche sans doute, bizz. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 15454
Age : 57
Date d'inscription : 13/11/2009

Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Ennio MORRICONE (cinéma)   Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 13 EmptyVen 04 Mar 2016, 12:44


Quatrocelli rendant hommage à Ennio Morricone:

https://www.youtube.com/watch?v=zTpsI4sEC-c


Il y a de l'humour en plus! L'un des violoncellistes a un petit air de Tarentino, je trouve. Hehe
Revenir en haut Aller en bas
laudec

laudec

Nombre de messages : 5668
Age : 69
Date d'inscription : 25/02/2013

Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Ennio MORRICONE (cinéma)   Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 13 EmptyVen 04 Mar 2016, 13:03

Bel hommage plein d'humour à notre compositeur fétiche Ennio Morricone ! Merci les Quattrocelli Mains
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Ennio MORRICONE (cinéma)   Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 13 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Ennio MORRICONE (cinéma)
Revenir en haut 
Page 13 sur 23Aller à la page : Précédent  1 ... 8 ... 12, 13, 14 ... 18 ... 23  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique de films, du monde & divers :: Jazz & Musiques de films-
Sauter vers: