Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment : -44%
REALME C21 64 Go Cross Black
Voir le deal
109.91 €

 

 Ennio MORRICONE (cinéma)

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 7 ... 11, 12, 13 ... 17 ... 23  Suivant
AuteurMessage
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 15558
Age : 57
Date d'inscription : 13/11/2009

Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: Ennio MORRICONE (cinéma)   Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 12 Empty2016-01-09, 11:15

Non, les quatre extraits (cités dans mon précédent commentaire) qui ont été composés pour THE THING de JOHN CARPENTER ainsi que le "Thème de Regan" qui provient de la B.O. qu'il composa pour le film de JOHN BOORMAN; THE EXORCIST II - The Heretic, s"il s'agit bien de compositions d'Ennio Morricone, elles ne figurent pas sur ce disque et n'appartiennent donc pas à cette B.O.. Tarantino les a choisis en complément. Il faut savoir, pour la petite histoire, que JOHN CARPENTER a finalement très peu utilisé la partition orchestrale que Morricone avait composée. Il l'a remplacée en partie par la musique électronique de sa propre confection: (en général, Carpenter fait la musique de ses propres films parfois en collaboration d'Alan Howarth, une musique purement synthétique.) Pour ces raisons, Ennio Morricone n'était pas réfractaire à l'idée que Quentin Tarantino utilise certains passages. Pour le "Thème de Regan", c'est tout autre chose car il a un rôle important dans le film de JOHN BOORMAN; THE EXORCIST II. Je ne sais pas, après, au niveau des droits, comment ça se passe, qui est réellement propriétaire de la musique en dehors du compositeur. Toujours est-il que Tarantino a souvent employé des thèmes musicaux provenant d'autres films, de Morricone et autres...

Pour ce qui est de l'album Les 8 Salopards tel qu'il a été conçu avec les dialogues - ce que voulait Tarantino - il est un peu problématique pour moi car je n'arrive pas à utiliser correctement mon programmateur sur mon nouveau lecteur. Je suis donc obligé de me les farcir. Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 12 231625

Il y a aussi quatre chansons non composées par Morricone.
Revenir en haut Aller en bas
Anouchka

Anouchka

Nombre de messages : 5406
Age : 60
Date d'inscription : 03/04/2014

Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: Ennio MORRICONE (cinéma)   Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 12 Empty2016-01-09, 19:04

Icare a écrit:
Contrairement à ce que je craignais, la musique de Ennio Morricone est très bien mise en valeur et y joue un rôle crucial. Elle est présente lorsqu'elle doit être présente et absente quand il le faut.
OK, merci Messieurs, mais je me dois de revoir le film en écoutant MIEUX la musique..., et comme ce film ne m'a pas emballée côté "intrigue" et une violence effectivement trop complaisante,  peut-être vaut-il mieux que je télécharge la BO, avec vos commentaires à l'appui.. A voir..

Plus gai sur Morricone ! : Hier, soirée chez moi où nous avons déliré sur les musiques Morricone, les thèmes principaux de ses films (évidemment "Le Professionnel", puisque j'avais ça dans la tête !, "Il était une fois...", 'Le Bon , la Brute..", etc, etc...).  On était tous sur nos smartphones en reconnaissance vocale, et c'était à qui trouverait "la meilleure version" sur Youtube, ce qui ne fut pas simple, et passionné !

Clin d'oeil : A propos du choix de Belmondo de garder sur son film, le thème principal, de façon un peu obsédante, je suis complètement d'accord avec lui.
Il "colle" un thème admirable, à ce personnage de "loup solitaire". Ce thème très beau devient lancinant, et lui revient "dans la peau", comme un code :  C'est lui, l'ex-loser qui resurgit... Je trouve que c'est une admirable "leçon de marketing" (dans le très bon sens du terme). On garde la quintessence d'une musique, pour se l'approprier. Personne n'a trouvé cela gênant, au contraire !!
Perso, cela me donne envie de regarder le film de nouveau.... Very Happy  La meilleure version que nous ayons élue hier, est évidemment la version symphonique, la vraie, du film...
Maintenant, il faut enfin que je regarde Mission, puisque je me sens plus en forme... ! Wink


Dernière édition par Anouchka le 2016-01-10, 00:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Anouchka

Anouchka

Nombre de messages : 5406
Age : 60
Date d'inscription : 03/04/2014

Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: Ennio MORRICONE (cinéma)   Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 12 Empty2016-01-10, 00:15

Re : "Chi Mai" et son inspiration... C'est tout-à-fait vrai ! = J'ai écouté ce soir l'adagio du concerto pour clavecin BWV974 en ré mineur, lui-même adapté par Bach d'un concerto pour cordes et hautbois d'Alessandro Marcello. Ce dernier (1673-1747) était un Vénitien connu pour être brillant compositeur, un peu contemporain de Vivaldi, et son frère Benedetto fut aussi compositeur.
Bach avait clairement annoncé la couleur de ces transcriptions pour concertos. Dans les oeuvres complètes Bach de Brilliant Classics (le coffret bleu et or), c'est le CD 37 qui s'intitule "concerto transcriptions", il y figure d'ailleurs 6 adaptations de concertos de Vivaldi, et une autre de Benedetto Marcello, ce qui m'a étonnée ! (ce CD m'avait un peu échappé, étant donné le volume du coffret que je n'ai eu qu'il y a un an).
Pour en revenir à "Chi Mai" de Morricone, c'est très bien que ce dernier se soit emparé de ce thème très fidèlement, dans une adaptation symphonique fin XXème siècle. Le résultat est si brillant  (et sur un thème écrit presque quatre siècles plus tôt !). Une résurrection, quoi... Wink
Revenir en haut Aller en bas
laudec

laudec

Nombre de messages : 5668
Age : 69
Date d'inscription : 25/02/2013

Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: Ennio MORRICONE (cinéma)   Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 12 Empty2016-01-10, 10:28


Anouchka a écrit:
Chi Mai (« quiconque » en italien) est une musique instrumentale composée par Ennio Morricone en 1971. Elle est inspirée du second mouvement (adagio) du Concerto pour clavecin en ré mineur de Jean-Sébastien Bach (Concerto BWV 974), transcription du concerto pour Hautbois en ré mineur d'Alessandro Marcello.

Merci pour ces informations très intéressantes Anouchka ! je trouve cela passionnant de découvrir le circuit de musiques au-delà des siècles et leur élargissement dans l'espace et dans le temps, ici Marcello-Bach-Morricone... Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 12 185465


Aldebaran a écrit:
il s'agit de la transcription par Bach lui-même pour le clavier de l'Adagio du concerto pour hautbois en ré mineur de Marcello , un mouvement chargé d'émotion qui fait la part belle au « beau chant »
Les frères Marcello sont des compositeurs issus de la noblesse vénitienne, Bénédeto et son frère ainé Alessandro auquel on doit précisément ce concerto composé au début des années 1700
En fait c'est la transcription pour le clavecin qui a contribué à faire connaître cette œuvre : à l'époque les droits d'auteur n'existaient pas et c'était un honneur pour un compositeur d'avoir son œuvre reprise et transcrite par son confrère !
Il existe d'ailleurs deux versions du concerto pour hautbois de Marcello et l'une d'entre elles reprend carrément les ornements de Bach qui sont devenus une référence
Anne Queffelec en a fait une interprétation très sensible dans son disque « Contemplation », un disque incontournable qui s'attache à des pièces plus méditatives de Bach, des pièces plus lentes sans recherche de virtuosité



https://youtu.be/c3Qg8yqmxzY
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 15558
Age : 57
Date d'inscription : 13/11/2009

Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: Ennio MORRICONE (cinéma)   Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 12 Empty2016-01-10, 11:46


Chez Ennio Morricone, les influences sont généralement baroques, modernes ou contemporaines. De ce morceau (adagio) de Marcello, retranscrit par Bach, est magnifique, et sans doute l'est-il dans sa version initiale. Et il est clair que "Chi mai" en porte l'ADN même si le compositeur lui confère une autre physionomie, une physionomie en ABA, très "vingtième siècle", et même si l'indice baroque y est subtilement préservé.
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
joachim

Nombre de messages : 22809
Age : 75
Date d'inscription : 19/08/2006

Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: Ennio MORRICONE (cinéma)   Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 12 Empty2016-01-10, 11:59

Sans vouloir trop entrer en H.S., voici le lien d'Alessandro Marcello, où nous parlons entre autres de ce concerto pour hautbois en ré mineur, transcrit en ut mineur par son frère Benedetto et  transcrit pour clavecin à pédale par JS Bach (BWV 974)

https://musiqueclassique.forumpro.fr/t1254p15-alessandro-marcello?highlight=marcello

et cet adagio dans sa version originale

https://www.youtube.com/watch?v=dqySwTKjwMA
Revenir en haut Aller en bas
laudec

laudec

Nombre de messages : 5668
Age : 69
Date d'inscription : 25/02/2013

Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: Ennio MORRICONE (cinéma)   Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 12 Empty2016-01-10, 12:17

Génial, merci Joachim pour ce nouveau complément, j'adore ! Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 12 395622
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 15558
Age : 57
Date d'inscription : 13/11/2009

Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: Ennio MORRICONE (cinéma)   Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 12 Empty2016-01-10, 12:39

joachim a écrit:
Sans vouloir trop entrer en H.S., voici le lien d'Alessandro Marcello, où nous parlons entre autres de ce concerto pour hautbois en ré mineur, transcrit en ut mineur par son frère Benedetto et  transcrit pour clavecin à pédale par JS Bach (BWV 974)

https://musiqueclassique.forumpro.fr/t1254p15-alessandro-marcello?highlight=marcello

et cet adagio dans sa version originale

https://www.youtube.com/watch?v=dqySwTKjwMA

Tu as bien fait de mettre ce lien puisqu'il s'inscrit dans la suite logique de cette conversation.

Chi mai - version concert:

https://www.youtube.com/watch?v=KkME1Zq3vJM
Revenir en haut Aller en bas
laudec

laudec

Nombre de messages : 5668
Age : 69
Date d'inscription : 25/02/2013

Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: Ennio MORRICONE (cinéma)   Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 12 Empty2016-01-10, 16:38

Merci Icare, voilà la boucle bouclée, bel itinéraire !
Revenir en haut Aller en bas
Anouchka

Anouchka

Nombre de messages : 5406
Age : 60
Date d'inscription : 03/04/2014

Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: Ennio MORRICONE (cinéma)   Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 12 Empty2016-01-10, 17:52

Oui, superbe "bouclage", merci les copains ! Super toutes ces infos.
J'adore les vidéos que vous avez envoyées. (Pour l'instant, de mon côté je ne peux en poster, j'attends l'extension Wi-Fi qui me manque dans mon bureau).
Et, pour vous faire rire...., comme nous avons en Vendée une grosse alerte tempête-orage pour la soirée et la nuit, j'annule "Starwars" au ciné, et je vais regarder "le Professionnel" au coin du feu.... Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Anouchka

Anouchka

Nombre de messages : 5406
Age : 60
Date d'inscription : 03/04/2014

Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: Ennio MORRICONE (cinéma)   Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 12 Empty2016-01-10, 20:45

Je m'apprête à aller voir ça, mais j'ai deux questions :

- comment se fait-il, sur le fil de 2009 du forum, sur Marcello (ref. du fil envoyé par Joachim) que personne, semble-t-il, n'ai reconnu le thème du "Professionnel" ? (sauf erreur de lecture de ma part)
- Morricone, quand il a composé la musique Chi Mai, a-t-il clairement parlé de son inspiration ?

J'ai beaucoup aimé Anne Queffelec, merci Laudec, toute en sensibilité, mais j'ai encore plus adoré le Youtube du concerto de Marcello (merci Joachim !), avec en particulier ces extraordinaires photos de ma ville préférée ! (les photos prises de nuit sont impressionnantes sur cette musique)... Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 12 185465
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 15558
Age : 57
Date d'inscription : 13/11/2009

Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: Ennio MORRICONE (cinéma)   Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 12 Empty2016-01-10, 21:24

<<comment se fait-il, sur le fil de 2009 du forum, sur Marcello (ref. du fil envoyé par Joachim) que personne, semble-t-il, n'ai reconnu le thème du "Professionnel" ? (sauf erreur de lecture de ma part)>>

D'abord, si la filiation est indiscutable, ce n'est quand même pas la même mélodie non plus. Le développement est différent puisque Morricone y apporte un mouvement mélodique médium et, par conséquent, une construction en ABA, construction très usitée dans le domaine de la variété qui consiste à exposer le premier thème mélodique A, suivi d'un autre thème médium B, puis une reprise du premier thème A, donc ABA, ce qui l'éloigne complètement de la forme concertante. Nous sommes sur un forum classique et tout le monde n'écoute pas de la musique de film ou n'a Chi Mai en tête lorsqu'il écoute le concerto de Marcello. Si à chaque fois que l'on écoute une musique on devrait mentionner sa source d'inspiration, on n'aurait pas fini, rien que dans le classique, ce serait déjà fastidieux...Personnellement, il y a longtemps que je connaissais cette filiation, mais pour l'évoquer il aurait d'abord fallu qu'une conversation s'y prête, de celle qui s'est passée par exemple entre hier et aujourd'hui. Wink Je n'allais pas en ouvrir une sur ce point précis, n'y voyant pas un intérêt particulier. Tout le monde sait qu'aucun compositeur ne vit dans une bulle, coupé du monde, vidé de tout passé, et qu'en réalité, il n'invente jamais grand chose ou si peu, mais il réinvente ce qui existe déjà, certains avec plus de génie que d'autres.

<<Morricone, quand il a composé la musique Chi Mai, a-t-il clairement parlé de son inspiration>>

Ennio Morricone a composé "Chi mai" visiblement au début des années 70 et comment savoir s"il a confié publiquement sa source d'inspiration? Il aurait fallu pouvoir lire tous les entretiens auxquels il a participé. Toutefois, ayant une bonne connaissance du personnage, il n'a jamais nié, bien au contraire, son admiration pour des compositeurs comme Palestrina, Frescobaldi, Monteverdi, Beethoven, Bach, Stravinsky, Petrassi...Je ne me souviens pas qu'il ait cité Marcello, mais bon, ses modèles ont toujours été les Baroques, les Modernes et les Contemporains. Il est clair que tous ces illustres compositeurs ont été en grande partie un vivier d'inspiration pour lui. Maintenant, je ne pense pas qu'il va entrer dans les détails de ce type-là lors d'un entretien avec un journaliste, sauf peut-être si celui-ci lui pose la question ouvertement, c'est-à-dire: <<Mr Morricone, vous êtes-vous inspiré pour Chi Mai de l'adagio du fameux concerto pour hautbois de Marcello?>> Peut-être répondra-t-il qu'il s'est inspiré de la transcription pour clavier de Bach...Je ne sais pas. Soit dit en passant, chez Morricone, il y a souvent une utilisation très baroque du hautbois solo ou de la flûte solo...Il est clair que le Baroque a marqué le maître italien au fer rouge et il ne s'en est jamais caché. Nul besoin qu'il entre dans les détails. Au contraire, c'est à nous auditeurs qui aimons la musique de trouver par l'étendue de nos découvertes et notre ouverture d'esprit ces filiations si elles existent. La musique est selon moi un immense jeu de pistes et un compositeur n'a pas à nous donner toutes les clefs. Il sème des indices: "Chi mai" est un indice parmi tant d'autres et n'est qu'un détail dans l'oeuvre vaste et éclectique d'Ennio Morricone.

Autre thème important du film LE PROFESSIONNEL:

https://www.youtube.com/watch?v=rRbyZ3eD-9M


Ou avec les images du film:

https://www.youtube.com/watch?v=pTyMm0gMBu4


Dernière édition par Icare le 2016-01-10, 23:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Anouchka

Anouchka

Nombre de messages : 5406
Age : 60
Date d'inscription : 03/04/2014

Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: Ennio MORRICONE (cinéma)   Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 12 Empty2016-01-10, 23:31

Oui, merci pour ces explications très claires. Je me posais juste la question. A un très autre très petit niveau, je puis dire que nous avons avec notre chorale chanté plusieurs oeuvres "contemporaines", dont une superbe "fugue marinière" (paroles de "à la pêche aux moules-moules-moules, je ne veux plus aller etc...), dont les compositeurs respectifs n'ont pas exposé leur inspiration. Mais ceux qui écoutent par exemple beaucoup de baroque (comme ton humble servante), ont reconnu quelques thèmes de différents compositeurs. La fugue marinière en question est directement inspirée d'une fugue de Bach (934), le compositeur ne l'a pas dit, et alors ? Comme tu le dis, cela n'a pas d'importance.
Mozart lui-même a piqué des thèmes à ses prédécesseurs, et on lui a ensuite, beaucoup emprunté -comme Joachim l'expliquait aussi très bien il y a quelques semaines, peut-être à propos de Beethoven, je ne me souviens plus exactement-.
Je viens donc de revoir "Le Professionnel", très beau film d'action (dont je ne me souvenais plus très bien), avec un Belmondo magnifique. Côté musical, justement, cela n'est pas obsédant. Car beaucoup de scènes d'action et de dialogues (Audiard !, savoureux comme toujours), sont sans musique.
Le thème de Chi Mai et du Vent/Le Cri n'apparaissent que lorsque le héros solitaire se retrouve face à son destin, avant des scènes-clé... dont on se doute bien qu'elles le mèneront progressivement à la mort. C'est un monde de requins qui n'a pas beaucoup changé, hélas.. Crying or Very sad
Revenir en haut Aller en bas
Anouchka

Anouchka

Nombre de messages : 5406
Age : 60
Date d'inscription : 03/04/2014

Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: Ennio MORRICONE (cinéma)   Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 12 Empty2016-01-31, 22:13

Re : "les huit salopards" de Tarentino, musique de Morricone.

J'ai lu des critiques très partagées, comme je le suis moi-même d'ailleurs. Comme je n'ai pas assez fait attention à la musique (on comprend pourquoi, quand même), je vais regarder de nouveau. En fermant les yeux sur certaines scènes...
Je n'ai pas lu beaucoup de commentaires sur la musique ?
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 15558
Age : 57
Date d'inscription : 13/11/2009

Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 12 Empty
MessageSujet: Morricone   Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 12 Empty2016-01-31, 22:54

Anouchka a écrit:
Re : "les huit salopards" de Tarentino, musique de Morricone.

J'ai lu des critiques très partagées, comme je le suis moi-même d'ailleurs. Comme je n'ai pas assez fait attention à la musique (on comprend pourquoi, quand même), je vais regarder de nouveau. En fermant les yeux sur certaines scènes...
Je n'ai pas lu beaucoup de commentaires sur la musique ?

Parce que tu lis souvent des commentaires sur la musique de film en général? Les critiques de cinéma n'en parlent jamais ou très peu, c'est bien connu, sauf pour s'en plaindre lorsqu'elle est trop présente à l'image. N'oublions jamais que lorsque nous allons au cinéma, nous y allons primordialement pour voir un film et non pour écouter de la musique. Il m'est déjà arrivé plusieurs fois que lorsque j'évoque la musique de Morricone sur "The Mission" de Roland Joffé, des gens s'étonnent: il y a de la musique dans ce film?  Laughing Et pourtant, Dieu sait si elle y est particulièrement mise en valeur! Le film de Tarentino est un huit-clos plutôt bavard et violent. La musique, âpre, crispée et atmosphérique, très éloignée de ce qui fit son succès sur les westerns de Sergio Leone, crée un climat oppressant et descriptif au même titre que la situation géographique et météologique dans laquelle se déroule ce grand règlement de compte d'où personne ne sortira vivant. Là, musique/image est un tout compact et ceux qui n'ont pas une "oreille béophile", ce qui correspond à la majorité des gens qui vont au cinéma, ne vont pas dissocier la musique de l'image, vont l'"apprécier" plus généralement comme un tout indissociable. Et pourquoi pas, après tout. Ce n'est pas forcément quelque chose qui m'offusque. Si cette même musique est jouée dans un concert et que ces non-béophiles s'y rendent par curiosité, ils vont alors l'aborder comme une musique à part entière - contexte oblige - bien qu'elle se réfère malgré tout, dans leur esprit, à un film qu'ils ont vu et peut-être aimé. Sinon, dans le milieu béophile, c'est-à-dire, chez ceux qui dissocient "quasi naturellement" la musique des images qu'ils sont en train de regarder; si, elle a fait sensation. Mais bon, très souvent, ces béophiles l'avaient déjà écoutée sur disque avant de voir le film. La B.O. "Les Huit Salopards" qui a déjà raflé un "Golden Globe" est nominée aux Oscars. Ennio Morricone est également nominé aux César pour "En mai, Fait ce qu'il te plait".
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin
Snoopy

Nombre de messages : 26330
Age : 47
Date d'inscription : 10/08/2006

Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: Ennio MORRICONE (cinéma)   Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 12 Empty2016-02-01, 10:50

Morricone sera à Moscou au mois de mars à propos. Les places commencent à 55 euros

Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 12 Ennio-10
Revenir en haut Aller en bas
https://musiqueclassique.forumpro.fr
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 15558
Age : 57
Date d'inscription : 13/11/2009

Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: Ennio MORRICONE (cinéma)   Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 12 Empty2016-02-01, 16:50

Et un double concert à Paris en mai...
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin
Snoopy

Nombre de messages : 26330
Age : 47
Date d'inscription : 10/08/2006

Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: Ennio MORRICONE (cinéma)   Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 12 Empty2016-02-01, 18:13

Oui mais il sera d'abord chez nous Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 12 74552

Je me demande d'ailleurs si j'irai pas le voir avant qu'il claque Hehe
Revenir en haut Aller en bas
https://musiqueclassique.forumpro.fr
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 15558
Age : 57
Date d'inscription : 13/11/2009

Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: Ennio MORRICONE (cinéma)   Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 12 Empty2016-02-01, 18:34

Pourvu que ça ne lui arrive pas en plein concert. Je ne sais plus si c'est à Verone où il a fait cette frayeur. Il aurait fait un malaise en plein concert. A peine réanimé, il a insisté pour poursuivre jusqu'au bout, contre l'avis des médecins et il l'a fait...Il y a des gars comme ça qui ne lâchent jamais l'affaire jusqu'à leur dernière once d'énergie. Je pense à ce grand homme de Théâtre, Jean Piat, 91 ans, qui remonte sur les planches, Michel Bouquet aussi et souvenons-nous de Michel Galabru qui ne les a jamais quittées...C'est marrant, en écrivant cela, ça me rappelle un film que j'adore, de Pierre Tchernia, Le Viager avec Michel Serrault. Ils attendent tous sa mort pour bénéficier de sa maison et le vieil homme, bourré d'énergie, va tous les enterrer! Hehe Bon, ce n'est pas Morricone qui en avait signé la musique mais Gérard Calvi. Il faut que je me le refasse! Laughing


Dernière édition par Icare le 2016-02-01, 20:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin
Snoopy

Nombre de messages : 26330
Age : 47
Date d'inscription : 10/08/2006

Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: Ennio MORRICONE (cinéma)   Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 12 Empty2016-02-01, 18:37

Tu me diras, pour le cas de l'acteur, vivant ou mort, il ne quitte jamais vraiment les planches Hehe
Revenir en haut Aller en bas
https://musiqueclassique.forumpro.fr
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 15558
Age : 57
Date d'inscription : 13/11/2009

Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: Ennio MORRICONE (cinéma)   Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 12 Empty2016-02-01, 19:07

Snoopy a écrit:
Tu me diras, pour le cas de l'acteur, vivant ou mort, il ne quitte jamais vraiment les planches Hehe

Ptdr Il est en forme notre Snoopy, ce soir!
Revenir en haut Aller en bas
Anouchka

Anouchka

Nombre de messages : 5406
Age : 60
Date d'inscription : 03/04/2014

Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: Ennio MORRICONE (cinéma)   Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 12 Empty2016-02-01, 21:14

Snoopy ne risque pas de claquer, même s'il reprend l'avion et qu'il frôle des précipices et autres dangers insidieux dans ses steppes... Il est indomptable.

Je suis émerveillée par ces artistes qui "meurent presque en scène", que vous venez de citer.. sans oublier un Harnoncourt qui annule tout pour raisons de santé, etc... Et bien d'autres maestros, que l'on voit diriger depuis un siège et quasi-impotents   Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 12 Icon_con
Par contre, sans vouloir être HS, ce que l'on permet à certains artistes de grand talent (comédiens, compositeurs, acteurs..), on le refuse souvent aux chanteurs... L'injustice, c'est aussi de perdre sa voix, donc de perdre des rôles. C'est dur de se voir quasi mettre à la porte, avec une carrière plutôt "courte", même si on peut chanter si la voix "mute"... On se réfugie dans "les récitals", et cela n'a plus rien à voir.

Pour répondre à ton message d'hier soir , Icare, espoir..,
Merci pour les béophiles, très explicites-explications non béotiennes.
Me voilà un peu rassurée sur mon côté ignare de la question... (au moins, j'apprends, comme d'hab  Embarassed ).  Je ne suis donc condamnée qu'à tenter d'être une béophile réellement débutante, ou à regarder de nouveau ce Tarentino que je qualifie d'un peu "équestre" (intellectuellement et artistiquement, c'est une métaphore)... J'irai revoir tout le détail de votre fil, Joachim en fit (de la B.O. de Morricone), une belle critique très détaillée de mémoire.... Very Happy
Super que Morricone ait reçu le Golden Globe..., j'ignorais.. , Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 12 13150
Revenir en haut Aller en bas
laudec

laudec

Nombre de messages : 5668
Age : 69
Date d'inscription : 25/02/2013

Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: Ennio MORRICONE (cinéma)   Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 12 Empty2016-02-09, 23:21

Je viens d'écouter le très joli thème principal du film "Il Prato" (La mouette)de Paolo e Vittorio Taviani, surprise à la flûte à bec Wink
En as-tu peut-être parlé déjà Icare ? Je ne connais pas le film qui date de 1979. Cette musique si simple a un pouvoir de fascination qui colle bien aux images de l'extrait yt.


https://youtu.be/_dZvgY3cmuM

Une autre version plus élaborée accompagnée de peintures de L. Alma-Tadema :

https://youtu.be/xf1NFPW_n10?list=PL6A43294B3D4753F0
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 15558
Age : 57
Date d'inscription : 13/11/2009

Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: Ennio MORRICONE (cinéma)   Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 12 Empty2016-02-10, 16:25


J'avais déjà évoqué cette partition d'Ennio Morricone sur ce même fil car je l'aime beaucoup. Cette B.O. est vraiment belle en entier.

Cette musique si simple a un pouvoir de fascination qui colle bien aux images de l'extrait.

Tu as tout compris de la facette mélodique du compositeur, sous peu que l'on y soit sensible évidemment. Du film au concert, il y a différentes versions, de la plus simple à la plus élaborée. Elle existe aussi, me semble-t-il pour flûte traversière.

Revenir en haut Aller en bas
laudec

laudec

Nombre de messages : 5668
Age : 69
Date d'inscription : 25/02/2013

Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: Ennio MORRICONE (cinéma)   Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 12 Empty2016-02-10, 17:16

Citation :
J'avais déjà évoqué cette partition d'Ennio Morricone sur ce même fil car je l'aime beaucoup. Cette B.O. est vraiment belle en entier.
J'ai cherché mais je n'ai rien trouvé Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 12 Icon_con
As-tu vu le film également ?
Citation :
Du film au concert, il y a différentes versions, de la plus simple à la plus élaborée. Elle existe aussi, me semble-t-il pour flûte traversière.
En effet, la deuxième version postée est déjà à la flûte traversière Wink .
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: Ennio MORRICONE (cinéma)   Ennio MORRICONE (cinéma) - Page 12 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Ennio MORRICONE (cinéma)
Revenir en haut 
Page 12 sur 23Aller à la page : Précédent  1 ... 7 ... 11, 12, 13 ... 17 ... 23  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique de films, du monde & divers :: Jazz & Musiques de films-
Sauter vers: