Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
-35%
Le deal à ne pas rater :
Climatiseur électrique mobile – TECTRO TP2520 2000 W
114 € 176 €
Voir le deal

 

 Jean Binet (1893-1960)

Aller en bas 
AuteurMessage
joachim
Admin
joachim

Nombre de messages : 23759
Age : 76
Date d'inscription : 19/08/2006

Jean Binet (1893-1960) Empty
MessageSujet: Jean Binet (1893-1960)   Jean Binet (1893-1960) Empty2020-03-11, 20:32

Jean Binet, né à Genève le 17 octobre 1893 et mort à Trélex le 24 février 1960, est un compositeur et musicien genevois.

Fils de Louis Binet, employé de banque, et de Pauline Revilliod, Jean Binet accomplit ses études au Collège classique et à l'université de Genève, en même temps qu'il obtient le diplôme de l'Institut Jaques-Dalcroze. Ses professeurs étaient Otto Barblan, William Montillet et George Templeton Strong.

Après avoir enseigné à Paris, il part pour les États-Unis où en 1919 il fonde la première école de Rythmique Jaques-Dalcroze de New York et travaille la composition avec Ernest Bloch. En 1921, il participe avec Bloch à la fondation du Conservatoire de Cleveland (Ohio) où ses premières œuvres sont créées (suite d'airs et de danses populaires suisses).

En 1922 il épouse Denise Bourcart, une tapissière de haute-lisse, fille du médecin Maurice Bourcart.
En 1923, de retour en Europe, il s'établit à Bruxelles où il enseigne la méthode Dalcroze à l'école Decroly. Dès 1929, il renonce à l'enseignement et se fixe à Trélex où il se consacre entièrement à la composition. Il se mêle à la vie musicale de son pays et ses œuvres symphoniques sont toutes créées par Ernest Ansermet et l'orchestre de la Suisse romande. Il écrit de nombreuses musiques de scène, collabore avec René-Louis Piachaud, René Morax, Jean Villard (dit Gilles).

Parmi celles-ci, en 1937 il écrit la musique de scène pour Antigone de Sophocle, puis en 1946 un ballet, L’Ile enchantée, sur commande du Stadttheater de Zurich. En 1950 la Fondation Pro Helvetia lui commande un autre ballet, Le Printemps à l’intention de l’Opéra de Paris. En 1952 le Canton de Genève lui demande d’écrire avec R.-L. Piachaud la cantate Psaumes de la délivrance pour commémorer le 350° anniversaire de la Réformation.

En outre, Jean Binet se voit confier des responsabilités importantes au sein d'organisations professionnelles comme l'AMS (dont il reçoit le prix en 1955)) puis à la SUISA (1935-1960) dont il deviendra le président en 1951.

Outre les œuvres déjà citées, son catalogue comprend également des partitions pour petit orchestre, de la musique de chambre, des mélodies pour voix et piano ainsi que de nombreux chœurs à capella.
La qualité essentiellement humaine de la musique de Jean Binet lui confère son empreinte très personnelle et lui assure son caractère de fraîcheur qui, malgré une acceptation toute naturelle et sans contrainte de ce que le passé nous a légué, manifeste de la manière la plus heureuse ce charme de l’imprévu dû en premier lieu à une sensibilité pleine de fantaisie.


Orchestre

Concertino pour petit orchestre (1927)
Suite d'airs et danses populaires suisses pour petit orchestre (1931)
Quatre Danses pour orchestre (1936)
Trois Pièces pour orchestre à cordes (1939)
Konzertstück pour basson et petit orchestre (1939)
Cartes postales pour petit orchestre (1940)
Musique de mai pour orchestre (1943)
L'Ile Enchantées (2 Suites) (1946)
6 Pièces enfantines pour petit orchestre ou piano (1947)
Le Printemps, suite (1948)
Prélude symphonique (1949)
Suite grisonne pour petit orchestre (1951)


Musique de chambre

Quatuor à cordes (1927)
Divertissement pour violon et piano (1934)
Sonatine pour flûte et piano (1942)
Kaval, pour flûte et piano (1945)
Sonate brève pour violon et piano (1946)
Petit concert pour clarinette et piano (1950)
Dialogues pour 2 flûtes (1957)
Variations sur un chant de Noël pour basson et piano (1957)
4 Chorals pour orgue (1958)


Ballets

L'Ile enchantée (1947)
Le Printemps (1950)


Musiques de scène

Antigone, pour 2 pianos et 2 percussions (1937)
Les Joyeuses commères de Windsor, pour petit orchestre (1940)
Calypso, ou la Solitude, 6 morceaux pour flûte et récitant (1947)
Coriolan, pour cor, 2 trompettes, trombone et percussion (1956)
La Grange au Roule, pour chœur, flûte, hautbois, 2 clarinettes, basson et trompette (1957)
Gutenberg pour voix d'enfants à l'unisson et contralto (1957)
Plusieurs pièces radiophoniques


Musique chorale

Psaume 130, pour contralto, ténor, chœur et orchestre (1924)
Ode à Diane et Apollon, pour chœur et orchestre (1932)
Ode à Sestius, pour chœur et orchestre (1932)
Cantate de Noël, pour chœur mixte, chœur d'enfants et orgue ou petit orchestre (1935)
Berceuse pour chant et petit orchestre (1945)
Cantate pour la Pentecôte et pour tous les temps, pour chœur mixte et orgue (1945)
Psaumes de la Délivrance, pour baryton, chœurs et orchestre (1952)
Les comptines de l'Oiseleur, cycle pour chœur et clarinette (1956)
Pétrarque, un chant de l'amour et de l'absence, pour soli, chœur et orchestre (1958)
Ode à la musique, pour soprano, chœur de femmes, 2 chœurs d'hommes et orchestre (1959)
Recueils de chœurs mixte a cappella (1929, 1942)


Mélodies

Recueils de mélodies (1928, 1933)
Recueils de chansons (1927, 1943, 1945)
L'Or perdu pour chant et piano (1953)





https://www.youtube.com/watch?v=i04LOyoho-Q
Revenir en haut Aller en bas
 
Jean Binet (1893-1960)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Arthur BENJAMIN (1893-1960)
» Jean Absil (1893-1974)
» Jean-François Zygel (né en 1960)
»  Jean-Luc RIMEY-MEILLE, né en 1960
» Jean Sibelius (1865-1957)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les compositeurs-
Sauter vers: