Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment :
Cartes Pokémon : où commander le coffret ...
Voir le deal
64.99 €

 

 Mauricio Cardozo (1907-1982)

Aller en bas 
AuteurMessage
joachim
Admin
joachim

Nombre de messages : 23925
Age : 76
Date d'inscription : 19/08/2006

Mauricio Cardozo (1907-1982) Empty
MessageSujet: Mauricio Cardozo (1907-1982)   Mauricio Cardozo (1907-1982) Empty2019-09-26, 12:16

Mauricio Cardozo Ocampo (14 mai 1907 - 5 mai 1982) était la référence principale de la soi-disant "génération en or" de la musique populaire paraguayenne et un studieux strict de la musique folklorique paraguayenne.

Il est né à Ybycuí le 14 mai 1907, fils de Crescencia Cardozo Caballero. Il a commencé sa formation musicale avec le flûtiste Eloy Martín Pérez, dans sa ville natale. Il a poursuivi ses études avec Juan J. Rojas et les premiers instruments qu’il a joués ont été la flûte et la guitare.

À Asunción, il a rejoint la troupe de police de la capitale sous la direction des maîtres Nicolino Pellegrini et Salvador Dentice.

Il a fait des tournées artistiques dans les pays et les villes de la région, s’arrêtant finalement à Buenos Aires, en Argentine, où il s’est installé et a poursuivi ses études auprès des plus grands maîtres de l’harmonie, des compositions et instrumentations, Isidro Maistegui et Gilardo Gilardi. Avec le spécialiste du folklore argentin Juan Alfonso Carrizo, il commence ses études de science populaire.

Au cours de son instruction militaire, il rencontra Eladio Martínez (1912-1990), à qui il joua et devient le duo "Martínez-Cardozo", qui enregistra une quantité importante de disques pour les studios Odeon de Buenos Aires, où il donna également de nombreuses présentations dans des théâtres, des radios et des centres culturels. En 1932, en raison du début de la guerre du Chaco entre le Paraguay et la Bolivie, le duo "Martínez-Cardozo", avec d'autres artistes, réussit à jouer dans le but de collecter des fonds pour la Croix-Rouge paraguayenne.

À la fin de la guerre, à Buenos Aires, le cercle paraguayen est créé et les "Martínez-Cardozo" en sont des membres actifs. Cardozo Ocampo commence peu à peu à écrire "Ñandé Rogá", une œuvre musicale importante qui finira par la fondation du "groupe folklorique guaraní", puis du "club folklorique Rincon guaraní".

Il a écrit et dirigé des cycles radiophoniques sur la musique et la culture paraguayennes de la Radio Argentina de Buenos Aires (entre 1948 et 1952). Il était le créateur de "Banda Ocara" (1954-1957) à Asuncion. Il a organisé plusieurs cycles de concerts de musique paraguayenne à la tête de l' Orquesta Estable de LR1, Radio Splendid, dans la capitale argentine, pendant deux saisons (1961-1962). Il a été professeur de folklore à l'Institut des beaux-arts Romaro, Buenos Aires, entre 1959 et 1965.

Il fut l'un des fondateurs de la Société argentine des auteurs et compositeurs, ayant été membre du cercle des auteurs et compositeurs, et de la fusion de la SADAIC apparue en 1936. Ce groupe le nomma délégué auprès du président du Paraguay, afin de traiter la promulgation d'une loi protectionniste de la propriété intellectuelle; le décret-loi numéro 94 en est le résultat, inscrit par le président Federico Chávez.

Il était marié à Fidelina Fleitas (Doña Fide). Tous ses enfants suivirent sa passion pour la musique: Oscar (1942-2001), metteur en scène et arrangeur d'orchestre, pianiste et compositeur de renom, reconnu internationalement par son travail dans la capitale argentine; Aníbal, critique musical, Mauricio (junior) (Pinchi), guitariste, compositeur et arrangeur réputé, et Sonia Amambay (1945-1997), chanteuse.

Il est décédé à Buenos Aires, en Argentine, le 5 mai 1982.


Œuvres

Parmi ses plus de 300 compositions, on peut nommer "Galopera" (il a le mérite d'être parmi les trois pièces les plus répandues de l'histoire de la musique paraguayenne),

Amambay
Añoranza
Arroyito del sendero
kambá la mercé
Canto a Itacurubí
Che morenamí
Chokokué kera yvotý
Chokokué purahéi
Corazón
En una noche azul
Estrellita
Galopera (tiene el mérito de figurar entre las tres obras más difundidas de la historia de la música paraguaya)
Guavirá poty
Josefina
La carreta campesina
Las siete cabrillas
Luna de mi Asunción
Mansú resay
Marizza
Mi amor guaraní
Mi destino
Mi retorno
Mombyry guive
Morena
Noches blancas
Ondina del Plata
Paraguaya linda
Pueblo Ybycuí
Punta porá
Qué linda es mi bandera
Regalo de amor
Rincón guaraní
San Baltasar
Sé que te perdí
Soledad
Solito estoy
Tronco al cielo
Volverás a soñar
Yo soy purahéi



https://www.youtube.com/watch?v=GyPyhg1Wq9U
Revenir en haut Aller en bas
 
Mauricio Cardozo (1907-1982)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Jiri Srnka (1907-1982)
» Mauricio Annunziata (né en 1971)
» Caroline Shaw - 1982
» Mauricio Kagel (1931-2008)
» José Mauricio (1752-1815)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les compositeurs-
Sauter vers: