Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

 

 Le Concerto pour piano n° 2 ( Prokofiev )

Aller en bas 
AuteurMessage
Snoopy
Admin
Snoopy

Nombre de messages : 27892
Age : 47
Date d'inscription : 10/08/2006

Le Concerto pour piano n° 2 ( Prokofiev ) Empty
MessageSujet: Le Concerto pour piano n° 2 ( Prokofiev )   Le Concerto pour piano n° 2 ( Prokofiev ) Empty2006-12-22, 22:34

Le Concerto pour piano n° 2 de Sergueï Prokofiev, opus 16, a été composé en 1912-1913 et réécrit en 1923. Il comporte quatre mouvements d'importance très inégale et n'est donc pas conforme à la construction du concerto classique (contrairement au concerto n° 1) :

Andantino
Scherzo. Vivace
Intermezzo. Allegro
Allegro tempestoso

Le premier et le dernier mouvement sont longs d'une douzaine de minutes environ, alors que les deux mouvements centraux sont beaucoup plus courts.

Le premier mouvement frappe par son atmosphère extrêmement sombre, tourmentée. Il comporte notamment une très longue cadence, dont la difficulté technique et la complexité vont de pair avec une intensité dramatique rare ; cette cadence débouche finalement sur un le retour de l'orchestre tout entier, dans un crescendo énorme et déchaîné qui constitue le paroxysme de ce mouvement.

Le second mouvement, de trois minutes seulement, en ré mineur, dévoile dès le début un caractère sauvage qui annonce très clairement le quatrième mouvement. Là encore, le piano étonne par sa virtuosité ; celle-ci caractérise souvent l'écriture pianistique de Prokofiev (lui-même pianiste virtuose).

Le troisième mouvement, pesant par son introduction (les notes "piochées au hasard", dirait-on) accompagne par la suite la clarinette de façon burlesque, d'une façon qui annonce le style de Chostakovitch. Ce mouvement étonne par la maîtrise du drame qui imprègne ce concerto.
Le titre du finale, Allegro tempestoso, indique son contenu : la rage et les restes de sauvageries hérités du Scherzo explosent dans ce mouvement où l'orchestre et le piano s'embrasent. Résolument virtuose, le concerto s'achève (dans la tonalité de sol mineur) sur un « accord borborygmé des vents » (dixit Guy Erismann), puis par tout l'orchestre et le piano.
La première mondiale de ce concerto eut lieu à Saint-Pétersbourg, avec Prokofiev lui-même au piano ; elle créa un scandale sans précédent. Aujourd'hui cependant, cette œuvre difficile et attirante est reconnue comme un chef-d'œuvre.
Revenir en haut Aller en bas
https://musiqueclassique.forumpro.fr
 
Le Concerto pour piano n° 2 ( Prokofiev )
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le Concerto pour piano n° 3 ( Prokofiev )
» Le Concerto pour piano n° 1 ( Prokofiev )
» La Sonate pour violoncelle et piano ( Prokofiev )
» Enregistrement de concerto pour piano...sans piano !
» Viktor ULLMANN (1898-1944)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Oeuvres & analyses musicales-
Sauter vers: