Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment : -44%
REALME C21 64 Go Cross Black
Voir le deal
109.91 €

 

 Frank LOEF

Aller en bas 
AuteurMessage
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 15552
Age : 57
Date d'inscription : 13/11/2009

Frank LOEF Empty
MessageSujet: Frank LOEF   Frank LOEF Empty2017-07-10, 19:43

Introduction personnelle:

Il existe comme ça des musiques qui nous font différentes impressions suivant les périodes où on les écoutes. C'est ce qui m'est arrivé avec une musique écrite pour le film de Hans W. Geissendörfer, Justiz. La musique est signée par un compositeur peu connu, un compositeur allemand (ou suisse?) du nom de Frank Loef. Si j'ai émis l'hypothèse qu'il pouvait être suisse, c'est parce qu'il s'agit d'une production suisse allemande...et comme je n'ai trouvé aucune information sur Frank Loef, la question reste posée. Lorsque je me suis procuré le disque, en 1993 ou 1994, c'était surtout parce qu'il y avait en complément une suite pour orchestre "Melodienfolge" tirée de Gudrun de Jürgen Knieper, pourtant relativement courte puisque d'une durée qui n'atteint pas les dix minutes. Mais, à cette époque, j'étais très friand de tout ce que je pouvais trouver de Jürgen Knieper, une approche musicale de cinéma qui me plaisait beaucoup et, soit dit en passant, me plait toujours autant. De plus, elle me décevait rarement. Ce fut encore le cas avec cette petite suite orchestrale de Gudrun que je trouve très jolie et lunaire. Il y a en bonus une autre suite pour orchestre d'un autre compositeur allemand que je ne connaissais pas jusqu'alors; Im Jahr der Schildkröte de Nikolaus Glowna, une suite de plus de 17 minutes qui n'est pas vilaine mais que j'ai toujours trouvée un peu naïve.

Dans un premier temps, la partition de Frank Loef sur Justiz de Geissendörfer m'était passée complètement au-dessus. Je n'avais pas du tout été convaincu par cette musique hybride, entre forme classique et jazz moderne, au point que lorsque je ressortais le disque, je passais directement à Gudrun de Jürgen Knieper. Puis, un jour, alors que j'en avais oublié la moindre note, une curiosité soudaine, sans conviction, m'a conduit à la réécouter. Il en résulta un petit intérêt. Ce n'était plus aussi creux que dans mon souvenir. Aujourd'hui, l'idée d'y revenir s'est imposée. Il y avait longtemps: plusieurs années! Au final, je redécouvre neuf thèmes qui démarrent en douceur, tantôt sur le solo d'un basson ou d'un hautbois, tantôt dans une tension dramatique inhérente aux films de suspens. Mais, peu importe l'introduction qui est faite par les différents instruments du "Münchner Philharmoniker", chacun de ces thèmes prendra le virage d'un jazz moderne plutôt doux. Le premier morceau est une sorte de ballade portée par la guitare de Charly Hirnemann, d'autres invitent le saxophone ténor de Ruth Gihrig ou encore la basse électrique de Günther Gebauer...En conclusion, je suis quand même content d'avoir désormais une meilleure appréciation de cette B.O. qui, sans être de la grande musique, est bien sympathique.


Dernière édition par Icare le 2020-04-08, 16:24, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 15552
Age : 57
Date d'inscription : 13/11/2009

Frank LOEF Empty
MessageSujet: Re: Frank LOEF   Frank LOEF Empty2020-04-08, 16:48


Un instant musical:

https://www.youtube.com/watch?v=7LLCHcRgR2g


J'ai trouvé ce bien sympathique morceau de jazz de Frank Loef intitulé Casa Azul, sans doute en rapport à la maison d'enfance de Frida Kahlo à Mexico, aujourd'hui un musée de sa vie et de ses œuvres. J'y retrouve un tout petit peu l'ambiance cool de certains morceaux qu'il composa pour le film de Hans W. Geissendörfer, Justiz que je viens de réécouter en ce milieu d'après-midi ensoleillé. C'est un trio réunissant une basse rythmique, un saxophone et un piano particulièrement envoûtant. J'y ressens assez vite des rythmes latino-américains, ce qui me conforte avec l'idée qu'il s'agit d'un hommage à la célèbre et sulfureuse peintre mexicaine qui détestait Paris. C'est sûrement lui qui y joue du saxophone puisque, comme l'indique la courte filmographie ci-dessous, il est saxophoniste.

Faute de biographie, voici quelques titres sur lesquels il a participé, soit comme compositeur ou seulement interprète, voire les deux:

Eine Hochzeit und (k) ein Todesfall (téléfilm)
Haltet sie auf! (Court) 1999
1998Alice auf der Flucht (TV Mini-Series) (3 épisodes)
- Teil 3 (1998)
- Teil 2 (1998)
- Teil 1 (1998)
1996 Blue Eyed (Documentaire) (musicien: saxophone)
1996 Alle haben geschwiegen (téléfilm)
1993 Justiz
1993 Berlin antigang (Série télé) (2 épisodes)
- Verschollen (1993)
- Fusion (1993)
1992 Frohes Fest, Lucie! (Téléfilm)
1986 Lockwood Desert, Nevada
1986 Nur Frauen, Kein Leben
1988 Killing Blue (musicien: saxophone)
Revenir en haut Aller en bas
 
Frank LOEF
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique de films, du monde & divers :: Jazz & Musiques de films-
Sauter vers: