Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

 

 Mikaël TARIVERDIEV (1931-1996)

Aller en bas 
AuteurMessage
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 15559
Age : 57
Date d'inscription : 13/11/2009

Mikaël TARIVERDIEV (1931-1996) Empty
MessageSujet: Mikaël TARIVERDIEV (1931-1996)   Mikaël TARIVERDIEV (1931-1996) Empty2015-12-07, 22:27

Eléments biographiques (source Wikipédia):

Mikaël Tariverdiev est un compositeur soviétique et russe d’origine arménienne, né le 15 août 1931 à Tbilissi, en RSS de Géorgie (Union soviétique), et mort le 25 juillet 1996 à Sotchi, en Russie. En 1953, il entre à l’Académie Gnessine à Moscou où son professeur de composition est Aram Khatchatourian. Tariverdiev débute comme compositeur en 1958, quand ses romances sont interprétées par Zara Doloukhanova dans la Grande salle du Conservatoire de Moscou. Il devient célèbre grâce à ses musiques de films, comme beaucoup de compositeurs de formation classique qui s'y sont consacrés. Il en a d'ailleurs composé plus d'une centaine. Il démarre ce genre de composition dans le film "La Jeunesse de nos pères" qui fut tourné en 1957, mais ses œuvres les plus connues sont celles qu'il écrivit pour les films "Les dix-sept instants du printemps" et "L'Ironie du sort". Pour ce dernier film, il décroche le Prix d’État de l’URSS , et en 1986 il est nommé "Artiste du peuple de la RSFSR". Mikaël Tariverdiev compose aussi parallèlement quatre opéras, deux ballets, des concertos pour violon et alto, plusieurs morceaux pour piano et orgue ainsi que des romances. Dès 1999, un groupe d'admirateurs organise un concours international d'orgue qui porte son nom, et qui se déroule à Kaliningrad : le Concours international d'orgue "Mikaël Tariverdiev". Le prix pour la meilleure musique du festival du film de Sotchi porte lui aussi son nom: Prix "Tariverdiev" pour la meilleure musique. (en russe : Премия имени Микаэла Таривердиева за музыку). Mikaël Tariverdiev a été enterré au cimetière arménien de Moscou.


L'instant musical (pour le concert):

https://www.youtube.com/watch?v=UCEiZuV4iAQ


Dernière édition par Icare le 2015-12-07, 22:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 15559
Age : 57
Date d'inscription : 13/11/2009

Mikaël TARIVERDIEV (1931-1996) Empty
MessageSujet: Re: Mikaël TARIVERDIEV (1931-1996)   Mikaël TARIVERDIEV (1931-1996) Empty2015-12-07, 22:30

Second instant musical (pour le cinéma)

https://www.youtube.com/watch?v=faFmGY1XccI



https://www.youtube.com/watch?v=CZugpNCEloQ
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 15559
Age : 57
Date d'inscription : 13/11/2009

Mikaël TARIVERDIEV (1931-1996) Empty
MessageSujet: Re: Mikaël TARIVERDIEV (1931-1996)   Mikaël TARIVERDIEV (1931-1996) Empty2021-01-21, 20:21

1964 - Adieu, les gosses!, un film en noir et blanc de Mikhaïl Kalik d'après la nouvelle éponyme de Boris Balter qui signe également le scénario.
1964 - Dobro Pozhalovat, Ili Postoronnim Vkhod Vospreshchen/Soyez les bienvenus! ou Intrusion interdite, un film d'Elem Klimov
1968 - Aimer, un film à sketches de Mikhaïl Kalik et Inna Toumanian: Le scénario, mêlant le genre documentaire et la fiction, s'inspire des récits de Iouri Kazakov, Ion Druță Mikhaïl Kalik, Avenir Zak, Issaï Kouznetsov et Vladimir Sapojnikov. C'est une succession de quatre histoires non liées entre elles.
1971 - Quinzième printemps, un film d'Inna Toumanian
1973 - Dix-sept moments de printemps, une mini-série en douze épisodes de Tatiana Lioznova: Le scénario est tiré du roman du même titre de Julian Semenov qui signe également le scénario.
1975 - L'Ironie du sort, un film en deux parties d'Eldar Riazanov: Ce vaudeville connut aussitôt un très grand succès (100 millions de téléspectateurs à la première diffusion), et a reçu le Prix d'État de l'URSS en 1977. Il est devenu une comédie culte du cinéma soviétique, dont la diffusion chaque année à la télévision le 31 décembre est devenu une tradition, même dans la Russie d'aujourd'hui, l'équivalent de La vie est belle de Frank Capra aux Etats-Unis ou de Le Père Noël est une ordure en France.
2000 - L'eau qui dort, un film d'Eldar Riazanov.

Mikaël TARIVERDIEV (1931-1996) 5310

Visiblement, j'avais repéré ce compositeur dès 2015, sans doute au hasard d'une recherche "Youtube". Ce n'est que très récemment que je suis tombé sur un album/cd contenant l'une des musiques qu'il composa pour l'image (cinéma & télévision). Ca fait un moment que j'effectue des recherches dans le domaine de la musique de film des pays de l'est. Jusqu'à présent, j'avais surtout misé sur les compositeurs polonais, guidé par ma passion pour la musique du plus célèbre d'entre eux, Wojciech Kilar, et, petit-à-petit, j'améliore mes connaissances notamment dans le domaine de la musique de film russe, que j'avais quand même déjà abordée par Prokofiev et Chostakovitch. Sur le disque, il n'y avait aucune information sur l'instrumentarium, s"il s'agissait de musiques orchestrales ou électroniques. J'avais juste l'intuition d'une oeuvre pour orchestre, parce que ce compositeur me disait quelque-chose, forcément... Il s'agit de la bande originale de Seventeen Moments of Spring/Dix-sept Moments de Printemps (1973). A l'écoute des premiers extraits, je n'avais pas besoin que l'on me dise dans quelle période cette musique de film fut composée...année 1960 et 1970...sans aucun doute. Outre deux thèmes (dont le principal) chantés en russe, les musiques m'ont davantage évoqué, dans l'esprit et la forme, ce qui se faisait en Europe durant la même période. Pour donner un ordre d'idées, un vague repère, je la situerais entre Paul Misraki et Piero Piccioni. La mélodie du thème principal, entre nostalgie et mélancolie a quelque-chose de très italien à mon oreille, parce qu'elle m'évoque celles de musiciens comme Carlo Rustichelli, par exemple. J'avais déjà cité Piccioni. La mélodie n'est pas surprenante en soi mais j'aime les traitements instrumentaux et les constructions qu'en fit Tariverdiev. Ce qui en ressort est inventif, habile et surtout pas impersonnel. Entre forme classique, jazz et éléments "pop", La bande originale délivre des morceaux qui m'ont beaucoup stimulé, conçus pour petites formations, un peu tension-action. Il y en a un avec un piano qui joue dans une tonalité qui me plait beaucoup et me rappelle François de Roubaix, même si c'est dans un style très différent. Le meilleur à mon goût est un morceau très original pour clavecin et percussions qui, en plus, n'est pas une miniature, mais, au contraire, fait durer le plaisir. Voilà une belle découverte pour moi.


Dernière édition par Icare le 2021-01-22, 08:09, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin
Snoopy

Nombre de messages : 26330
Age : 47
Date d'inscription : 10/08/2006

Mikaël TARIVERDIEV (1931-1996) Empty
MessageSujet: Re: Mikaël TARIVERDIEV (1931-1996)   Mikaël TARIVERDIEV (1931-1996) Empty2021-01-21, 20:35

Icare a écrit:
petit-à-petit, j'améliore mes connaissances notamment dans le domaine de la musique de film russe

Je n'ai pas (encore) trouvé de sites sur les compositeurs russes , spécialisés dans la musique de films (russes) mais ce site répertorie quand même une grande quantité de compositeurs qui ont réalisé des musiques de films (russes) mais aussi pour le théâtre. Si ça peut t'aider pour tes futures recherches?

Compositeurs soviétiques

Compositeurs russes

(Tu trouveras aussi quelques étrangers, donc non russes, mais très peu. S'ils sont dans la liste c'est parce qu'ils ont composé de la musique pour des films russes)


Dernière édition par Snoopy le 2021-01-21, 20:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://musiqueclassique.forumpro.fr
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 15559
Age : 57
Date d'inscription : 13/11/2009

Mikaël TARIVERDIEV (1931-1996) Empty
MessageSujet: Re: Mikaël TARIVERDIEV (1931-1996)   Mikaël TARIVERDIEV (1931-1996) Empty2021-01-21, 20:38


Super merci Snoopy, voilà des liens qui me serviront sûrement. Mains
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Mikaël TARIVERDIEV (1931-1996) Empty
MessageSujet: Re: Mikaël TARIVERDIEV (1931-1996)   Mikaël TARIVERDIEV (1931-1996) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Mikaël TARIVERDIEV (1931-1996)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique de films, du monde & divers :: Jazz & Musiques de films-
Sauter vers: