Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le deal à ne pas rater :
Frieren : le Tome 5 édition Collector du manga Frieren en ...
10.95 €
Voir le deal

 

 Wilhelmine de Bayreuth (1709-1758)

Aller en bas 
AuteurMessage
joachim
Admin
joachim

Nombre de messages : 23759
Age : 76
Date d'inscription : 19/08/2006

Wilhelmine de Bayreuth (1709-1758) Empty
MessageSujet: Wilhelmine de Bayreuth (1709-1758)   Wilhelmine de Bayreuth (1709-1758) Empty2015-10-13, 11:27

Frédérique Sophie Wilhelmine de Prusse (Friederike Sophie Wilhelmine von Preußen), margravine de Bayreuth, fille aînée du roi de Prusse Frédéric-Guillaume Ier, et sœur du grand Frédéric II de Prusse, née le 3 juillet 1709 à Potsdam, morte le 14 octobre 1758 à Bayreuth.

Wilhelmine de Bayreuth (1709-1758) 1709_s10

Comme son frère cadet, le futur Frédéric II dont elle était très proche, elle eut beaucoup à souffrir dans sa jeunesse des violences de leur père le roi. Ainsi qu'elle l'écrit dans ses Mémoires écrits en français : "J'étais occupée tous les jours par mes maîtres et mon unique récréation était de voir mon frère. Jamais tendresse n'a égalé la nôtre."

Elle épousa en 1731 l'héritier du margraviat de Bayreuth Frédéric de Brandebourg-Bayreuth et fut la mère d'Élisabeth Frédérique Sophie de Brandenbourg-Bayreuth (1732-1780), décrite par Casanova comme la plus belle fille d'Allemagne, qui se maria à Charles II de Wurtemberg en 1748.

Lorsque le mari de Wilhelmina eut reçu son héritage en 1735, le couple a décidé de faire de Bayreuth un Versailles en miniature. Les travaux comprennent la reconstruction de sa résidence d'été, l'Ermitage, grand opéra de Bayreuth, la construction d'un théâtre, la rénovation du Palais de Bayreuth et le nouvel Opéra. Le couple a également fondé l'Université d'Erlangen. Le margrave a fait de Bayreuth l'un des centres intellectuels du Saint Empire romain germanique, elle-même autour d'une petite cour d'artistes et d'intellectuels qui gagnait en prestige avec les éventuelles visites de Voltaire et de son frère Frédéric. Avec le début de la guerre de Sept Ans, l'intérêt de Wilhelmina est passé de dilettantisme à la diplomatie.

Voltaire a écrit une Ode sur sa mort. Pour le dixième anniversaire de sa mort, son frère Frédéric le Grand a construit le temple de l'Amitié de Sanssouci (Potsdam) à sa mémoire.

Elle a laissé des Mémoires (de 1700 à 1742), qui n'ont paru qu'en 1810 et ont été réimprimés à Paris en 1845. Ils offrent les détails les plus intéressants sur la vie à la cour de Prusse.

La Correspondance de cette princesse avec Frédéric II a été imprimée en partie dans les Œuvres du roi.

Wilhelmine fut aussi une compositrice et s'employa à développer la vie musicale de Bayreuth et en fit une des villes les plus brillantes de l'époque. Elle-même jouait du luth et fut disciple de Sylvius Leopold Weiss. Elle engagea, à la cour, le futur maître de chapelle Johann Pfeiffer qui lui enseigna la composition. Elle a composé un opéra, Argenore, sur un livret de A. Galetti, en l'honneur de l'anniversaire de son mari, un concerto pour clavecin et de la musique de chambre.

Oeuvres

Argenore, tragédie en 3 actes, livret de A. Galetti (1740)
2 Cavatines pour l'opéra L'Huomo
Sonate pour flûte traversière
Concerto n° 1 a cembalo concertato, 2 violini, viola et basso del Sig. Foerster
Concerto à cembalo obligato, duoi violini, violetta e basso di Wilhelmine

Perdus : Fuge (1732) - "mon premier coup d'essai" (1734)- Pastorale/serenata/Kantate (1738)
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
joachim

Nombre de messages : 23759
Age : 76
Date d'inscription : 19/08/2006

Wilhelmine de Bayreuth (1709-1758) Empty
MessageSujet: Re: Wilhelmine de Bayreuth (1709-1758)   Wilhelmine de Bayreuth (1709-1758) Empty2016-04-14, 20:13

La musique de Wilhelmine ne semble pas être celle d'un amateur mais bel et bien celle d'un compositeur digne de ce nom. En témoigne ce CD qui comporte son concerto pour clavecin et cordes en sol mineur, et 4 airs extraits de son opéra Argebore.

Evidemment son style est celui de son époque : le concerto est proche de ceux de JS ou CPE Bach, les airs pourraient être de Haendel, très longs (S'avvien ch'il destino rio pour soprano dure 13 minutes, et Ah per pietad' almeno pour ténor, 11 minutes !) avec des "da capo" habituels à cette époque. Ces airs font un peu penser aussi à ceux de certaines cantates de JS Bach, avec des solos instrumentaux entre les couplets.

Au total, c'est une musique à connaître, ne serait-ce que par curiosité.

Wilhelmine de Bayreuth (1709-1758) Cover21
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
joachim

Nombre de messages : 23759
Age : 76
Date d'inscription : 19/08/2006

Wilhelmine de Bayreuth (1709-1758) Empty
MessageSujet: Re: Wilhelmine de Bayreuth (1709-1758)   Wilhelmine de Bayreuth (1709-1758) Empty2019-10-11, 09:19

Son concerto pour clavecin en sol mineur :



https://www.youtube.com/watch?v=SzXKjGLM07k

Un style très proche de J.S. Bach !
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
joachim

Nombre de messages : 23759
Age : 76
Date d'inscription : 19/08/2006

Wilhelmine de Bayreuth (1709-1758) Empty
MessageSujet: Re: Wilhelmine de Bayreuth (1709-1758)   Wilhelmine de Bayreuth (1709-1758) Empty2019-10-11, 09:39

Une biographie plus complète :


Wilhelmine est née le 3 juillet 1709 en tant que fille du prince héritier Friedrich Wilhelm (roi de Prusse de 1713, appelé plus tard "Soldatenkönig, roi des soldats") et de son épouse Sophie Dorothea, fille de l'électeur George de Hanovre (1714, roi d'Angleterre George I). Le 21 janvier 1712, le frère de Wilhelmine, Friedrich, plus tard Frédéric le Grand, est né.
Wilhelmine est considérée comme la soeur préférée de Friedrich. En 1717, Maturin Veyssière de la Croze (1661-1739) devint le professeur de Wilhelmine. Sa mère Sophie Dorothea travaille depuis le milieu des années vingt sur le projet ambitieux d'un double mariage Prusse-Angleterre / Hanovre. Wilhelmine doit épouser Friedrich Ludwig de Hanovre et prince héritier Friedrich de Prusse, Princesse Amalia de Hanovre. Lorsque le père Friedrich Wilhelm I. apprend cela, il arrête tout projet de mariage en direction de l'Angleterre, car il considère qu'il est déloyal envers l'empereur. En 1729, Friederike Luise épouse le margrave Karl Wilhelm Friedrich von Ansbach. En 1730, le prince héritier Friedrich tente d'échapper au régime sévère de son père. La fuite est découverte, Frederick arrêté à Küstrin, son ami et assistant Katte exécuté et Wilhelmine présumée de connivence des plans de fuite. Le régime du roi contre les enfants devient encore plus strict. Wilhelmine est gravement malade en octobre. En mai 1731, le roi de Prusse proposa à sa fille Wilhelmine l'ultimatum consistant à épouser soit l'héritier futur Frédéric de Bayreuth, soit le duc Johann Adolf II de Saxe-Weissenfels, âgé de 24 ans, soit le margrave Friedrich Wilhelm von Schwedt. Si elle n'obéit pas, son père menace de l'emprisonner à Spandau. Wilhelmine est fiancée le 3 juin avec le prince héréditaire Friedrich von Bayreuth. Le 20 novembre, le mariage a lieu à Berlin.
Au début de 1732, le couple nouvellement marié s'installe à Bayreuth. Wilhemine aime son mari. En août, sa fille Friederike Sophie (1732-1780), fille unique de Wilhelmine, est née. En 1733, le prince héritier Friedrich, frère de Wilhelmine, se marie sous la contrainte de son père Elisabeth Christine de Brunswick-Wolfenbüttel.
En 1734, Wilhelmine commença à apprendre la théorie de la composition avec Johann Pfeiffer (1697-1761). En octobre, le frère Friedrich effectue sa première visite officielle à Bayreuth. Le 7 mai 1735, le margrave Georg Friedrich Karl décède. Son fils, Friedrich, le mari de Wilhelmine, devient margrave de Bayreuth. Wilhelmine reçoit l'Ermitage pour son anniversaire.
En 1737, la Margravine prend la direction du Hofoper et assure une vie musicale riche dans la Residenz. En 1738, Daniel von Superville (1696-1773), sous la médiation du prince héritier Friedrich, devint le médecin personnel du Bayreuther Hof. Il est un conseiller influent de la Margravine dans les années à venir. En mai 1740, l'opéra "Argenore", composé par Wilhelmine, est joué à l'occasion de l'anniversaire du margrave. À la fin du mois de mai, son père Friedrich Wilhelm I décède et le frère Friedrich devient roi en Prusse. En septembre 1743, Voltaire se rend à Bayreuth, Wilhelmine et Voltaire jouent ensemble dans la pièce "Bajazet" de Racine.

De 1744 à 1747, Wilhelmine écrivit ses mémoires. En 1748, la construction de l'opéra de Bayreuth est achevée sous les ordres de l'architecte impérial Giuseppe Galli Bibiena et de son fils Carlo. À l'automne 1750, Wilhelmine s'arrête à la cour de son frère à Potsdam et à Berlin. Elle fait la connaissance de Voltaire, Algarotti, Maupertuis, La Mettrie.
Trois ans plus tard, elle s'attarde pour la dernière fois au Berliner Hof. Au printemps de 1755, Wilhelmine se rend en Italie, où elle rencontre entre autres le marquis de Sade. Elle ne retourne à Bayreuth qu’à l’automne. Là, elle dicte les "Souvenirs de Rome" à son chambellan Carl Heinrich von Gleichen. En 1757, Wilhelmine, avec l’assentiment de son frère Frédéric, est envoyée en mission diplomatique à Paris pour explorer les plans des Français. Les tentatives de Wilhelmine pour éviter une guerre avec la France restent infructueuses. La mère de Wilhelmine, Sophie Dorothea de Prusse, meurt à Berlin en juin. En 1758, le contingent Bayreuth a marché avec l'armée impériale contre Frédéric le Grand. Le 14 octobre 1758, il subit une lourde défaite à la bataille de Hochkirch. Wilhelmine est également morte à Bayreuth ce jour-là.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Wilhelmine de Bayreuth (1709-1758) Empty
MessageSujet: Re: Wilhelmine de Bayreuth (1709-1758)   Wilhelmine de Bayreuth (1709-1758) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Wilhelmine de Bayreuth (1709-1758)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Charlotte Wilhelmine Bachmann (1757-1817)
» Charles Avison (1709-1770)
» Cristofaro Caresana (1640-1709)
» Pascal COLLASSE (1649-1709)
» Diego de SALAZAR (1659-1709)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les compositeurs-
Sauter vers: