Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
-22%
Le deal à ne pas rater :
KINDERKRAFT – Draisienne Runner Galaxy Vintage
34.99 € 44.99 €
Voir le deal

 

 Une oeuvre en entier, ou juste un passage?

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
MarcS

MarcS

Nombre de messages : 407
Age : 49
Date d'inscription : 29/12/2014

Une oeuvre en entier, ou juste un passage? Empty
MessageSujet: Une oeuvre en entier, ou juste un passage?   Une oeuvre en entier, ou juste un passage? Empty2015-02-21, 14:42

Une oeuvre doit selon moi être écoutée, entière. Cela dit, il m'arrive parfois de n'écouter qu'un seul mouvement, mais c'est en général car je n'ai pas le temps d'écouter la totalité. Juste une petite demi heure, et hop un mouvement de tel concerto, ou telle symphonie....Mais ça reste rare. Dans les cas où je manque de temps j'écoute de préférence un album "non" classique, et si je n'ai que 4 ou 5 chansons à la place de l'album entier, ce n'est pas grave. (A de rares exceptions, les albums de Pink Floyd, ou des Beatles dans une moindre mesure, doivent s'écouter comme une oeuvre complète).

Pour les Opéras c'est différent, là, vu la longueur de certaine pièce, je les écoute en deux ou trois fois.



Et vous? comment faites vous?
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 15785
Age : 58
Date d'inscription : 13/11/2009

Une oeuvre en entier, ou juste un passage? Empty
MessageSujet: Re: Une oeuvre en entier, ou juste un passage?   Une oeuvre en entier, ou juste un passage? Empty2015-02-21, 16:06

Dans l'absolu, il n'y a pas de règles ni de contraintes que nous devons nous imposer lorsque nous écoutons de la musique. C'est d'abord du plaisir que nous nous offrons, de l'émotion, et nous n'écoutons pas de la musique pour nous ennuyer ou nous prendre la tête. Ce serait dommage. Par conséquent, notre tendance est à l'esprit de sélection. De manière générale, peu importe si j'écoute une symphonie, un concerto, un oratorio ou une musique de film, je l'écoute en entier. A l'époque de la cassette-audio, il m'arrivait souvent de constituer mes propres compilations, "best of"...J'aimais beaucoup cet exercice et parfois offrais ces cassettes à des amis pour leur faire découvrir des extraits musicaux qu'ils ne connaissaient pas. Ensuite, nous échangions nos impressions par couriers. Ce fut une belle expérience. Au sein d'une oeuvre musicale, je recherche toujours le morceau "supérieur", celui qui va m'émouvoir avec plus d'intensité que les autres, celui que je serais en mesure de pouvoir isoler sur une compilation si je l'estimais nécessaire. Bien sûr, c'est beaucoup plus difficile lorsqu'il s'agit par exemple d'un moment au coeur d'une symphonie en 1 mouvement. Malgré tout, j'aime écouter une oeuvre en entier. Il n'y a peut-être que dans la B.O. où je vais être parfois plus sélectif afin de ne pas avoir à me coltiner des morceaux trop faibles ou trop rabâchés. Une Symphonie, même si, par exemple, je ne vais pas aimer le premier mouvement, je vais quand même l'écouter en entier, sans compter qu'une appréciation peut toujours évoluer. C'est ce qui d'ailleurs est arrivé avec la Symphonie n°5 de Mahler. Au départ, je ne jurais que par l'Adagio et désormais j'accepte beaucoup mieux cette oeuvre dans son entièreté. Après, si l'oeuvre est vraiment longue et qu'il n'y a qu'une partie que j'aime vraiment, je n'écoute que la partie en question. Pourquoi perdrai-je mon temps à me farcir les 70 minutes restantes si je suis sûr de m'ennuyer? Mais c'est très rare... Le plus fréquent dans mon approche de l'écoute, c'est que je considère toujours, intellectuellement et émotionnellement, le point culminant d'une oeuvre au sein de son environnement même si celui-ci me procure une émotion moins intense. J'entretiens par goût, et peut-être aussi par idéal, une conception et appréciation globale d'une oeuvre. Wink
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
joachim

Nombre de messages : 23570
Age : 76
Date d'inscription : 19/08/2006

Une oeuvre en entier, ou juste un passage? Empty
MessageSujet: Re: Une oeuvre en entier, ou juste un passage?   Une oeuvre en entier, ou juste un passage? Empty2015-02-21, 17:24

Moi c'est un peu comme Icare : il est rare que j'écoute une oeuvre partiellement, même si elle est assez longue (c'est pourquoi d'ailleurs j'ai encore plusieurs opéras en "instance d'écoute"), et si je sais que je vais devoir m'en aller, je mets une oeuvre courte...
Revenir en haut Aller en bas
laudec

laudec

Nombre de messages : 5668
Age : 70
Date d'inscription : 25/02/2013

Une oeuvre en entier, ou juste un passage? Empty
MessageSujet: Re: Une oeuvre en entier, ou juste un passage?   Une oeuvre en entier, ou juste un passage? Empty2015-02-21, 17:47

Moi, ça ne me dérange pas du tout d'écouter une œuvre par petits bouts et heureusement parce que je n'aurais pas eu l'occasion d'écouter grand-chose si j'avais dû attendre d'avoir le temps d'écouter celles-ci en entier Laughing
Maintenant que j'ai plus de temps à consacrer à la musique, je me rends compte du luxe que c'est de pouvoir prendre ce temps nécessaire à l'écoute intégrale !
Il y a également des œuvres dont je préfère n'écouter que des parties et ou je ne ressens pas la nécessité d'écouter la totalité... tout cela dépend très fort des œuvres, de l'intérêt que je leur porte, des circonstances d'écoute et de ma disponibilité ... je pense que je suis assez indisciplinée Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 15785
Age : 58
Date d'inscription : 13/11/2009

Une oeuvre en entier, ou juste un passage? Empty
MessageSujet: Re: Une oeuvre en entier, ou juste un passage?   Une oeuvre en entier, ou juste un passage? Empty2015-02-21, 18:01

Le temps disponible peut aussi exercer une influence sur le choix d'écoute d'une oeuvre plutôt qu'une autre. J'ai en ma possession des opéras de Theodorakis qui s'étalent sur trois cd. Il est évident que je ne vais pas les écouter d'une traite, c'est-à-dire les trois cd de suite. Comme je l'ai déjà dit, l'écoute est chez moi une activité à part entière, ce qui fait que pendant l'écoute, je ne fais rien d'autre qu'écouter de façon concentrée. En général, ma durée idéale d'écoute est une cinquantaine de minutes à la fois, si bien que lorsque je tombe sur des disques qui atteignent les 70 minutes de durée totale, je préfère souvent les écouter en deux fois car je me rends compte que j'ai du mal à rester concentré jusqu'à la fin du disque, la dernière oeuvre pouvant être lésée dans mon appréciation... Sachant qu'un cd rempli jusqu'à ras-bord contient la plupart du temps plusieurs oeuvres que j'écoute évidemment en entier... Mais s"il s'agit d'un grand opéra sur trois cd, je préfère m'y prendre en trois fois que de me forcer à l'écouter d'un trait. Pas concevable pour moi. J'aime les entre-acte même de plusieurs heures avant d'y revenir!
Revenir en haut Aller en bas
MarcS

MarcS

Nombre de messages : 407
Age : 49
Date d'inscription : 29/12/2014

Une oeuvre en entier, ou juste un passage? Empty
MessageSujet: Re: Une oeuvre en entier, ou juste un passage?   Une oeuvre en entier, ou juste un passage? Empty2015-02-21, 18:48

Icare a écrit:
Une Symphonie, même si, par exemple, je ne vais pas aimer le premier mouvement, je vais quand même l'écouter en entier

C'est justement ça précisément qui m'a donné envie de créer ce post. Dans une discussion, hier, où nous parlions de la symphonie 7 de Chostakovitch, j'ai dis qu'il m'arrivait de n'écouter que le premier mouvement. C'est vraiment le seul cas où je fais comme ça, volontairement, même si j'ai le temps de l'écouter entièrement.

Et je suis entièrement d'accord qu'il ne doit pas y avoir de règle, ou alors la seule doit être le plaisir. Et le plaisir, même si certain mouvement peuvent sembler long et ennuyeux, est toujours au centre de mes écoutes.

Contrairement à toi Icare, quand j'écoute la musique, très souvent je fais autre chose en même temps, souvent bosser mes échecs, donc l'approche est différente. Mais quand je me plonge dans une écoute sans rien faire d'autre, il y a un temps que je ne peux pas dépasser sans devoir faire une pause. La 9 de Beethoven par Böhm, ça passe encore en une fois...mais c'est juste la limite.
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin
Snoopy

Nombre de messages : 27590
Age : 47
Date d'inscription : 10/08/2006

Une oeuvre en entier, ou juste un passage? Empty
MessageSujet: Re: Une oeuvre en entier, ou juste un passage?   Une oeuvre en entier, ou juste un passage? Empty2015-02-22, 00:04

Perso j'ai un raisonnement inverse: long ou court je m'en fous, j'écoute simplement ce que j'aime. Que ce soit dans un opéra, une symphonie ou une sonate, etc...si un mouvement ne me plaît pas je le zappe et voilà. Pourquoi écouter ce qu'on aime pas?

Par principe, quand j'écoute une oeuvre pour la première fois, je l'écoute dans son intégralité pour justement repérer les passages que j'aime, ou pourquoi pas, tout si tout est bien.

Je suis donc un vrai serial killer de la musique, en "découpant" sans scrupules les mouvements que j'aime sans me soucier de l'intégralité de l'oeuvre. C'est un peu comme quand tu regardes un porno, tu vas aux scènes essentielles en passant tout le blabla Laughing
Revenir en haut Aller en bas
https://musiqueclassique.forumpro.fr
joachim
Admin
joachim

Nombre de messages : 23570
Age : 76
Date d'inscription : 19/08/2006

Une oeuvre en entier, ou juste un passage? Empty
MessageSujet: Re: Une oeuvre en entier, ou juste un passage?   Une oeuvre en entier, ou juste un passage? Empty2015-02-22, 12:03

Snoopy a écrit:
C'est un peu comme quand tu regardes un porno, tu vas aux scènes essentielles en passant tout le blabla Laughing

On voit que tu es un connaisseur Une oeuvre en entier, ou juste un passage? 231625
Revenir en haut Aller en bas
Bel Canto
Admin
Bel Canto

Nombre de messages : 6650
Age : 65
Date d'inscription : 10/07/2007

Une oeuvre en entier, ou juste un passage? Empty
MessageSujet: Re: Une oeuvre en entier, ou juste un passage?   Une oeuvre en entier, ou juste un passage? Empty2015-02-22, 22:20

J'écoute principalement de l'opéra mais assez peu souvent au CD ... la simple écoute sans l'image ne m'attire guère et le DVD ne m'attire pas plus : j'ai la chance d'aller à l'opéra en live environ une fois par mois et cela me comble bien plus !

Par contre, quand je réalise un long travail de recherches ou de préparation à l'ordi, je mets généralement une oeuvre en arrière fonds sonore, parfois même quelque chose que je ne connais et il m'est arrivé quelques fois d'arrêter ce travail tant ce que j'entendais me plaisais ... sinon, cela reste une découverte tout simplement.

Sauf en live, il m'arrive très rarement d'écouter une oeuvre en entier mais bien plus de zapper ça et là.
Revenir en haut Aller en bas
http://vitabella.sosblog.fr/index.htm
Jean

Jean

Nombre de messages : 8004
Age : 79
Date d'inscription : 14/05/2007

Une oeuvre en entier, ou juste un passage? Empty
MessageSujet: Re: Une oeuvre en entier, ou juste un passage?   Une oeuvre en entier, ou juste un passage? Empty2015-02-22, 22:50

Perso, je n'aime pas trop écouter des "extraits"...(sauf évidemment récital de chant!)...mais bon, les circonstances du quotidien m'y oblige plus souvent que je voudrais Wink ...
Comme tout le monde, je suppose, dans une oeuvre un peu longue, en plusieurs mouvements, il y en a bien souvent que je préfère à d'autres...mais pas au point de n'écouter que ceux ci, à cause d'un désintérêt complet pour ceux que j'aime moins....
Et si j'écoute moins des opéras...c'est surtout à cause de cette "frustration" (?) que j'éprouve à ne pas écouter l'oeuvre entière! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin
Snoopy

Nombre de messages : 27590
Age : 47
Date d'inscription : 10/08/2006

Une oeuvre en entier, ou juste un passage? Empty
MessageSujet: Re: Une oeuvre en entier, ou juste un passage?   Une oeuvre en entier, ou juste un passage? Empty2015-02-23, 22:04

joachim a écrit:
Snoopy a écrit:
C'est un peu comme quand tu regardes un porno, tu vas aux scènes essentielles en passant tout le blabla Laughing

On voit que tu es un connaisseur Une oeuvre en entier, ou juste un passage? 231625

J'ai été jeune Une oeuvre en entier, ou juste un passage? 231625
Revenir en haut Aller en bas
https://musiqueclassique.forumpro.fr
Invité
Invité



Une oeuvre en entier, ou juste un passage? Empty
MessageSujet: Re: Une oeuvre en entier, ou juste un passage?   Une oeuvre en entier, ou juste un passage? Empty2015-02-24, 20:55

parfois juste un passage. On m'a reproché de faire l'apologie de la variation 18 des Variations Pagannini de Rachmaninov, uniquement comme pièce détachée, ce moment magique qui surgit dont on sait où, qui n'a aucun rapport avec le thème, qui est encore plus merveilleux dans l'économie générale de l'oeuvre parce qu'il est comme un abime au creux de la pièce dont il se révèle être le discret sommet, qui peut-être entendu comme une chanson dans le timing radio réglementaire, qu'on ne s'est pas privé de transcrire comme tel pour divers instruments, un petit éclat de génie qui ne s'autorise pas la redondance du développement
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin
Snoopy

Nombre de messages : 27590
Age : 47
Date d'inscription : 10/08/2006

Une oeuvre en entier, ou juste un passage? Empty
MessageSujet: Re: Une oeuvre en entier, ou juste un passage?   Une oeuvre en entier, ou juste un passage? Empty2015-02-24, 23:24

sud273 a écrit:
parfois juste un passage. On m'a reproché de faire l'apologie de la variation 18 des Variations Pagannini de Rachmaninov, uniquement comme pièce détachée,

Mais tu as bien raison. Idem sur certains mouvements des sonates de Beethoven ou des concertos pour piano de Mozart et j'en passe
Revenir en haut Aller en bas
https://musiqueclassique.forumpro.fr
joachim
Admin
joachim

Nombre de messages : 23570
Age : 76
Date d'inscription : 19/08/2006

Une oeuvre en entier, ou juste un passage? Empty
MessageSujet: Re: Une oeuvre en entier, ou juste un passage?   Une oeuvre en entier, ou juste un passage? Empty2015-02-25, 10:46

C'est vrai que cette 18ème variation, de part sa durée (plus de 3 minutes à elle toute seule sur 23 minutes au total pour les 19 variations et final), son lyrisme et son "hors-thème" **, peut se suffire à elle-même, un peu d'ailleurs comme la 9ème (Nimrod) dans les variations Enigma d'Elgar, que l'on joue souvent détachée des autres.

** En fait, ce n'est pas vraiment un hors-thème, ce sont les notes du thème qui sont inversées. Il fallait y penser !
Revenir en haut Aller en bas
Henri



Nombre de messages : 243
Age : 68
Date d'inscription : 23/05/2015

Une oeuvre en entier, ou juste un passage? Empty
MessageSujet: Re: Une oeuvre en entier, ou juste un passage?   Une oeuvre en entier, ou juste un passage? Empty2015-07-21, 17:05

Icare a écrit:
Icare aime bien les classements, alors voici mon classement des mouvements : 3 1 4 2

:ptdr:Euh...honnêtement, je n'ai jamais pensé classer les mouvements d'une même symphonie par ordre de préférence. Généralement, je considère une oeuvre; une symphonie, un opéra, un concerto...comme un tout, et dans le meilleur des cas, avec un point culminant. Dans la Symphonie des Couleurs de Bliss, le point culminant, c'est le troisième mouvement "Bleu". J'ai un ami, s"il n'aime qu'un mouvement dans une symphonie, il va n'écouter que ce morceau-là, quitte à l'isoler sur une compilation ou un MP3. Il fonctionne beaucoup de cette façon. Bon, pourquoi pas. Je n'ai évidemment rien contre.Une oeuvre en entier, ou juste un passage? 231625
Personnellement, il me serait inconcevable d'écouter, par exemple, la Symphonie des Couleurs en sucrant le quatrième mouvement, et cela-même s"il ne me plait pas ou peu. J'ai besoin d'une vision globale de l'oeuvre. Je vais même aller plus loin dans mon raisonnement. Si j'écoute le troisième mouvement seul, sorti ainsi de son contexte, il me sera très certainement moins émouvant que lors d'une écoute de la symphonie en entier. J'ai besoin de me plonger dans l'atmosphère globale d'une oeuvre pour mieux profiter émotionellement de son point culminant. J'en ai fait plusieurs fois l'expérience pour en être intimement convaincu. Le morceau, isolé, va me plaire, certes, mais il me plaira encore plus dans son contexte, en tant que point culminant. Bien sûr, c'est une "exigence" très personnelle, ce qui n'engage que moi. Idem avec l'opéra. Il n'y a guère que par Wagner que je fais entorse à ma "règle" (qui n'en est d'ailleurs pas une, plutôt un besoin), mais là c'est parce que ses opéras sont souvent trèèèès longs et que je pêche par paresse.

Je préfère moi aussi lorsque j'arrive à considérer une oeuvre comme un tout, même si je n'aime pas tous les mouvements à égalité. Ou si je ne les ressens pas tous avec la même intensité pour dire les choses d'une autre manière. Malheureusement, ce n'est pas toujours le cas, et pour être honnête il m'arrive souvent de "sucrer" un ou deux, voire plus, mouvements d'une symphonie, d'un concerto, d'une suite. Je préfère ne pas avoir à le faire, mais lorsque cela arrive, je n'ai aucun scrupule à le faire. Je coupe, je sabre sans remords. Il m'est même arrivé - Sacrilège des sacrilèges ! - de faire des montages à l'intérieur d'une musique qui n'est pas déjà séparée en plusieurs mouvements, afin de supprimer un ou des passages que je ne supporte pas. Et je ne m'en sens même pas coupable (mais si c'est la musique qui n'est pas coupable, alors je ne la coupe pas). Après tout, la musique appartient à l'auditeur et le compositeur n'a plus son mot à dire. D'ailleurs, la plupart du temps ils sont morts, alors...
Bon, je le fais moins maintenant qu'il y a quelques années. Pour les montages sacrilèges, je veux dire. Mais je continue d'écouter ceux que j'ai fait autrefois, et si ça se trouve, pour certains, j'ai oublié que c'en était et je les écoute comme si c'était la musique originale. Hehe
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 15785
Age : 58
Date d'inscription : 13/11/2009

Une oeuvre en entier, ou juste un passage? Empty
MessageSujet: Re: Une oeuvre en entier, ou juste un passage?   Une oeuvre en entier, ou juste un passage? Empty2015-07-21, 18:03

<<Il m'est même arrivé - Sacrilège des sacrilèges ! - de faire des montages à l'intérieur d'une musique qui n'est pas déjà séparée en plusieurs mouvements, afin de supprimer un ou des passages que je ne supporte pas.>>

Sans doute une déformation professionnelle... Hehe
C'est totalement inconcevable pour ma part. Je m'imagine mal isoler au sein d'un mouvement, un passage même sublime qui me plairait pour ne pas avoir à écouter ce qui est avant et après et n'est pas naturellement séparé. Si ce qui est avant et après m'est vraiment insupportable et que je n'arrive pas à écouter l'oeuvre en question en entier à cause de cela, alors je délaisse complètement l'oeuvre et tant pis pour le moment sublime. Ceci étant dit, c'est très rare que je me trouve confronté à ce type de situation, déjà parce que c'est très très rare que dans le classique, d'hier à aujourd'hui, je tombe sur des moments musicaux qui me sont insupportables, que ce soit dans la musique ancienne, baroque, classique, romantique, moderne, contemporaine: sérielle, atonale, spectrale, minimaliste, dans le jazz ou l'opéra, je le redis, c'est vraiment très rare...Des moments musicaux qui ne m'émeuvent pas particulièrement ou qui me placent un peu en situation d'attente ou d'indifférence, oui, mais insupportables, non...sauf la surcharge, le trop "pompier-cuivreux", arrive à m'irriter parfois...Dans la Symphonie des Couleurs de Bliss, j'aime surtout le troisième mouvement, mais aucun des autres mouvements ne m'est insupportable, pouvant même y trouver de petits instants sympathiques ci et là. Dans la Symphonie n°7 de Beethoven, pour être franc, j'aime surtout les deux premiers mouvements, le dernier ne me faisant quasiment aucun effet. Il m'a laissé jusqu'ici indifférent. Je ne me suis jamais dit: "tiens, je ne vais écouter que les deux premiers mouvements!" A chaque fois, je l'écoute en entier, peut-être aussi à cause du "sait-on jamais"...ou c'est tout simplement ma méthode d'écoute... Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Henri



Nombre de messages : 243
Age : 68
Date d'inscription : 23/05/2015

Une oeuvre en entier, ou juste un passage? Empty
MessageSujet: Re: Une oeuvre en entier, ou juste un passage?   Une oeuvre en entier, ou juste un passage? Empty2015-07-22, 00:32

Je ne fais pas cela sur Beethoven car chez lui il n'y a jamais rien que je ne supporte pas. Il y a des symphonies que je n'écoute jamais (la 1ère, la 2ème, la 4ème, la 8ème) mais dans celles que j'écoute, j'écoute tout.
Par contre, chez Chostakovich, que je considère comme un de mes "géants" mais dont je ne suis pas un inconditionnel, il y a certains passages que je ne peux pas supporter. Dans la Symphonie n° 6, par exemple, j'adore le 1er mouvement, "Largo", mais les deux autres je ne les écoute jamais. Il y a plusieurs de ses oeuvres comme ça où je fais l'impasse sur tel ou tel mouvement.

A l'inverse, il y a certaines oeuvres dont on n'a retenu qu'un seul mouvement parce qu'on considère les autres comme moins réussis. "On", c'est les chefs d'orchestre, le public, que sais-je. Par exemple, la Symphonie festive (ou triomphale) de Smetana, dont en général on ne joue ou n'enregistre que le scherzo. Eh bien il suffit qu'on me cache des choses pour que j'aie envie de les écouter, et heureusement que quelques enregistrements proposent la symphonie entière. Cela dit, cette symphonie n'est pas non plus ce que j'ai écouté le plus souvent chez Smetana.
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 15785
Age : 58
Date d'inscription : 13/11/2009

Une oeuvre en entier, ou juste un passage? Empty
MessageSujet: sélectivité   Une oeuvre en entier, ou juste un passage? Empty2015-07-22, 08:54

Ceci-dit, je comprends que l'on ait pas envie d'écouter quelque chose que l'on trouve insupportable. Si j'étais dans ce cas de figure, je ferais la même chose car je ne suis pas masochiste non plus! Mais disons que chez Beethoven il n'y a rien que je trouve insupportable à l'écoute. Pas davantage chez Shostakovitch, ni même chez Bliss, en fonction bien sûr de ce que je connais. La seule chose que je pourrais trouver insupportable, c'est une piteuse qualité d'enregistrement. Cette mésaventure m'est arrivée avec une symphonie de Tchaikovsky que j'aime beaucoup et là, effectivement, c'est assez insupportable pour moi d'écouter cette musique dans ces conditions. Parmi les compositeurs que je n'aime pas, même Xenakis ne m'est pas insupportable. Ennuyeux oui, insupportable non. Il n'y a guère que chez des gars comme Pierre Henry, Stockhausen et Vinko Globokar où j'ai pu effectivement tomber sur des trucs insupportables, ou dans le domaine du rock et de l'électronique....
Revenir en haut Aller en bas
Henri



Nombre de messages : 243
Age : 68
Date d'inscription : 23/05/2015

Une oeuvre en entier, ou juste un passage? Empty
MessageSujet: Re: Une oeuvre en entier, ou juste un passage?   Une oeuvre en entier, ou juste un passage? Empty2015-07-22, 10:57

A chacun son insupportable, donc. Pour Shostakovich, ce que je trouve insupportable chez lui, c'est souvent les passages dits "sarcastiques". Je trouve que ça gâche l'esprit et l'atmosphère qu'il a réussi à créer dans les autres mouvements.
Pour les mauvais (ou trop anciens) enregistrements, je trouve ça insupportable aussi (et pas seulement par déformation professionnelle), mais là c'est valable pour tout le disque, et si possible j'essaye de trouver un enregistrement meilleur ou plus récent. Des fois y a pas. Dommage.
Pierre Henry, je ne déteste pas totalement. Il y a même des choses que j'aime assez.
Stockhausen, j'étais allé à un concert, avec un ami, il y a une trentaine d'années, et ça avait commencé par un long quart d'heure sur une seule note. Je ne me souviens pas de la suite, ni si nous étions restés jusqu'au bout. Probablement non. Depuis, je n'ai jamais plus rien écouté de lui.

Sud273 a écrit:
On m'a reproché de faire l'apologie de la variation 18 des Variations Pagannini de Rachmaninov, uniquement comme pièce détachée, ce moment magique qui surgit dont on sait où, qui n'a aucun rapport avec le thème, qui est encore plus merveilleux dans l'économie générale de l'oeuvre parce qu'il est comme un abime au creux de la pièce dont il se révèle être le discret sommet, qui peut-être entendu comme une chanson dans le timing radio réglementaire, qu'on ne s'est pas privé de transcrire comme tel pour divers instruments, un petit éclat de génie qui ne s'autorise pas la redondance du développement

Je ne connaissais pas. C'est très beau, mais je ne sais pas si je parlerais d'"éclat de génie". Je ne crois pas en tout cas que je voudrais réécouter ce morceau tout seul. Peut-être dans la totalité des variations, à condition qu'elles me plaisent. C'est vrai que ça peut s'entendre comme une chanson.

Joaquim a écrit:
En fait, ce n'est pas vraiment un hors-thème, ce sont les notes du thème qui sont inversées. Il fallait y penser !
C'est un peu le principe des variations : inversions, transpositions, etc. En fait, il n'y a pas vraiment besoin d'y penser, ça fait partie de l'exercice.
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 15785
Age : 58
Date d'inscription : 13/11/2009

Une oeuvre en entier, ou juste un passage? Empty
MessageSujet: Re: Une oeuvre en entier, ou juste un passage?   Une oeuvre en entier, ou juste un passage? Empty2015-07-22, 12:13

Henri a écrit:
A chacun son insupportable, donc.

Tout-à-fait: la notion d'"insupportabilité", tout comme la notion d'"agréabilité", du moins en musique, varie selon les individus et leur sensibilité propre. Si je précise "du moins en musique", c'est que nous pouvons éventuellement tous nous accorder sur le fait que le son d'une perceuse ou d'un marteau-piqueur puisse nous être désagréable ou, pire encore, insupportable, alors que le chant d'un oiseau, lorsque nous ouvrons notre fenêtre, va nous paraître, au contraire, un accueil de la nature très supportable, voir même très agréable...Encore que le chant du coq ait pu causer des querelles et même des procès entre voisins, mais ça c'est une autre histoire...bien qu'il me fut déjà rapporté que le coq n'était pas un oiseau... Shocked ...sans doute parce qu'il ne vole pas... Shocked ...J'aurai tout entendu dans ce bas monde... Ptdr ...Mais bon, revenons à nos moutons...euh!...à la musique. Une oeuvre en entier, ou juste un passage? 231625 Par rapport à Shostakovich, je comprends ce que tu veux dire sauf, que pour ma part, ces moments dits "sarcastiques" dans ses symphonies ne me dérangent pas, bien au contraire. Ce que je peux éventuellement trouver insupportable ou plus souvent juste agaçant dans une symphonie ou une oeuvre symphonique, c'est un passage trop pompeux et cuivreux, par exemple, un final trop clinquant ou un passage luxuriant, trompetteux, aux orchestrations très chargées. J'avoue avoir assez souffert, à l'époque, en concert, du final de la première symphonie de Robert Schumann ou, parfois, au sein d'un film hollywoodien. Ca m'arrive aussi dans la symphonie brucknerienne, à l'exception de la "Romantique" qui m'est très digeste en entier. D'ailleurs, dans cette symphonie de Bruckner, je serais bien incapable de pouvoir isoler un passage ou un mouvement de prédilection. Dans ce cas précis, ce sera l'oeuvre en entier.

Je n'aurais jamais dû parler de perceuse car celle du voisin vient d'entonner son "chant" au moment où j'écris ces lignes; Quelle poisse!  Une oeuvre en entier, ou juste un passage? 156732
Revenir en haut Aller en bas
Henri



Nombre de messages : 243
Age : 68
Date d'inscription : 23/05/2015

Une oeuvre en entier, ou juste un passage? Empty
MessageSujet: Re: Une oeuvre en entier, ou juste un passage?   Une oeuvre en entier, ou juste un passage? Empty2015-07-22, 14:34

Citation :
Ce que je peux éventuellement trouver insupportable ou plus souvent juste agaçant dans une symphonie ou une oeuvre symphonique, c'est un passage trop pompeux et cuivreux, par exemple, un final trop clinquant ou un passage luxuriant, trompetteux, aux orchestrations très chargées.
Ah! oui, alors ça, moi, pareil !

Citation :
Ca m'arrive aussi dans la symphonie brucknerienne
Pareil itou.

Citation :
à l'exception de la "Romantique"
La "Romantique" c'est la 4ème ? Moi c'est la 1ère qui passe à peu près. Je réécouterai la 4ème pour voir.
Mais bon, c'est pas pressé.

Citation :
Je n'aurais jamais dû parler de perceuse car celle du voisin vient d'entonner son "chant" au moment où j'écris ces lignes; Quelle poisse!
Bon, je te laisse.
Revenir en haut Aller en bas
Henri



Nombre de messages : 243
Age : 68
Date d'inscription : 23/05/2015

Une oeuvre en entier, ou juste un passage? Empty
MessageSujet: Re: Une oeuvre en entier, ou juste un passage?   Une oeuvre en entier, ou juste un passage? Empty2015-07-23, 23:48

En plus d’une question de préférence ou de dégoût pour tel ou tel mouvement, il y a une autre raison valable pour ne pas écouter en entier une oeuvre en plusieurs parties; c’est que si elle est découpée de cette manière, c'est d'abord à cause de la tradition qui veut qu'une symphonie soit en quatre mouvements, ou un concerto en trois. Quelles sont les raisons historiques de cette tradition, c'est ce qu'il serait intéressant de savoir (c'est sûrement su, mais personnellement je ne le sais pas). En tout cas, nombre de compositeurs se sont pliés à cette tradition, et peut-être bien sans trop se poser de questions à ce sujet. Ils ont donc construit leurs symphonies sous cette forme sans qu'il y ait de raison intrinsèque à leur propos musical qu'il y ait quatre parties. Si l'idée est de faire une symphonie qui illustre les quatre saisons, ça peut très bien se comprendre. Mais bien souvent il n'y a pas de raison inhérente à l'idée qui sous-tend une oeuvre musicale pour qu'elle soit séparée en plusieurs parties. Il arrive aussi que les différentes parties d'une symphonie ou de toute autre pièce n’aientt pas été composées dans l’idée préconçue de les faire appartenir à une même oeuvre. Parfois, des mouvements prévus pour une oeuvre se retrouvent dans une autre, pour des raisons qui ne regardent que le compositeur (ça "colle" mieux dans celle-ci que dans celle-là, ou je ne sais). D’autre part, sauf dans certains cas où un thème entendu dans un mouvement peut revenir dans un ou plusieurs autres, il est assez fréquent que les différents mouvements n’aient strictement rien à voir les uns avec les autres. Notamment, comment, par exemple, un scherzo joyeux et sautillant pourrait-il avoir une parenté quelconque avec un lento mélancolique et dépressif ? N’est-il pas clair qu’il s’agit de deux morceaux différents et que rien n’impose de les écouter l’un à la suite de l’autre ? Pour ma part, je me suis fait une compilation de morceaux lents et doux car j’ai une certaine prédilection pour ceux-là, et j’aime bien en écouter plusieurs à la file plutôt que de les écouter séparés par des morceaux rythmés et dynamiques sous le prétexte fallacieux qu’ils appartiendraient à la même oeuvre.
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 15785
Age : 58
Date d'inscription : 13/11/2009

Une oeuvre en entier, ou juste un passage? Empty
MessageSujet: Re: Une oeuvre en entier, ou juste un passage?   Une oeuvre en entier, ou juste un passage? Empty2015-07-24, 08:16

Sauf que pour moi, écouter plusieurs mouvements lents à la suite ont tendance à me lasser. Je n'aime pas trop d'homogénéité. J'aime justement les contrastes d'humeur dans une oeuvre. Maintenant, il existe pas mal de concertos et de symphonies composées en un seul mouvement. Wink
Revenir en haut Aller en bas
laudec

laudec

Nombre de messages : 5668
Age : 70
Date d'inscription : 25/02/2013

Une oeuvre en entier, ou juste un passage? Empty
MessageSujet: Re: Une oeuvre en entier, ou juste un passage?   Une oeuvre en entier, ou juste un passage? Empty2015-07-24, 09:36

Henri a écrit:
D’autre part, sauf dans certains cas où un thème entendu dans un mouvement peut revenir dans un ou plusieurs autres, il est assez fréquent que les différents mouvements n’aient strictement rien à voir les uns avec les autres. Notamment, comment, par exemple, un scherzo joyeux et sautillant pourrait-il avoir une parenté quelconque avec un lento mélancolique et dépressif ? N’est-il pas clair qu’il s’agit de deux morceaux différents et que rien n’impose de les écouter l’un à la suite de l’autre ?
Rien n'est imposé, heureusement Wink mais pour moi, ces mouvements lents, mélancoliques, suivis de mouvements joyeux, enjoués, ont tout leur sens, ils nous parlent de la vie qui elle aussi nous fait passer par des moments tristes qui dans la plupart et dans les meilleurs des cas vont faire place à des joies nouvelles. La musique peut même m'aider à dépasser des passages mélancoliques en inondant mon cœur et mon âme d'accents inédits qui viennent me surprendre et me transporter plus avant vers l'inattendu... Aucun rapport entre ces mouvements ? cela me semble impossible Une oeuvre en entier, ou juste un passage? 1521897346
Mais il est vrai que je peux également choisir de n'écouter qu'un mouvement que j'aime particulièrement sans m'imposer la totalité de l’œuvre, juste parce que c'est ce mouvement-là qui me parle en ce moment précis...
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 15785
Age : 58
Date d'inscription : 13/11/2009

Une oeuvre en entier, ou juste un passage? Empty
MessageSujet: Re: Une oeuvre en entier, ou juste un passage?   Une oeuvre en entier, ou juste un passage? Empty2015-07-24, 10:52

Entièrement d'accord avec Laudec. Dans la vie, on peut passer un moment joyeux et, quelques minutes après, votre fille rentre de l'école, le visage abattu, vous annonce la mort brutale de l'une de ses amies et puis c'est le désolement, la consternation, la tristesse qui va contaminer toute la famille, un sceau d'eau glacée jeté en pleine face. Si je cite cet exemple c'est parce que je l'ai vécu récemment. J'aurais pu en citer d'autres et même des situations inverses: la superbe nouvelle qui va nous extraire de la mélancolie ou de la dépression, peut-être temporairement mais peu importe...Une symphonie avec son Allegretto joyeux, son Lento sombre et dépressif, son Andante contemplatif, son Allegro dramatique et , pourquoi pas, en guise de Final, une bonne Marche bien triomphale avec des cuivres de partout Hehe , peuvent être interprétés comme plusieurs épisodes d'une vie. C'est aussi ce que j'aime dans la musique de film qui, dans le meilleur des cas, sait très bien être le reflet onirique de la vie cyclothymique...lunatique...qui se déroule sous nos pieds. Il se peut - pure spéculation puisque j'évoque là une symphonie imaginaire composée par un compositeur imaginaire - que l'auteur ait d'abord composé son allegretto dans une période heureuse et puis, les mois suivants, composé le lento alors qu'entre temps son épouse contractera un cancer dévastateur. Puis, un scherzo plein d'espoir émergera d'un esprit rassuré lorsque celle-ci reprendra le dessus sur la maladie. Je suis schématique dans mon exemple, mais je suis certain que la réalité a déjà largement dépassé ma fiction. Very Happy

Cei-dit, ton propos, Henri, a du sens et il ne me paraît pas du tout saugrenu de considérer chaque mouvement d'une symphonie comme une oeuvre à part entière dans l'absolu. D'ailleurs, on pense souvent à tort que le premier mouvement d'une symphonie ou d'un concerto est écrit en premier, le deuxième en deuxième, etc...J'ai lu plusieurs exemples où le compositeur révélait avoir, par exemple, composé le mouvement final en premier, sans même avoir imaginé les autres, s"il y en aurait deux, trois ou quatre en tout, ni même, parfois, s"il s'agirait véritablement du mouvement final.

Pourquoi les trois mouvements dans un concerto ou une symphonie...?...l'idée de composer un mouvement rapide, un second lent et un troisième rapide...Je pense que Joachim et Jean sauront mieux l'expliquer que moi...

Maintenant, celui qui isole un mouvement d'une symphonie et s'en contente, a toutes les bonnes raisons de le faire, tout comme celui qui, comme moi en général, préfère l'apprécier en entier, a aussi toutes les bonnes raisons de le faire. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Une oeuvre en entier, ou juste un passage? Empty
MessageSujet: Re: Une oeuvre en entier, ou juste un passage?   Une oeuvre en entier, ou juste un passage? Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Une oeuvre en entier, ou juste un passage?
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Les "faux" classiques
» Opera Royal de Wallonie
» Jules Boucherit, un Juste parmi les Nations
» [Liste] Oeuvres classiques...
» Les musiques les plus joyeuses?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Communauté :: Discussions sur la musique-
Sauter vers: