Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Robert Schumann (1810-1856)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Robert Schumann (1810-1856)   Sam 9 Mai - 11:04

Merci pour tes réponses ,Snoopy , je vais me diriger vers Brendel , car je commencçais à désesperer de trouver cette romance comme il me plaisait.
Je suis heureux de ne pas être le seul à aimer les geistervariationen : j'ai lu tellement de critiques
négatives les concernant.
J'ai reécouté les préludes et fugues de Mendelssohn ,pour comparer.Il y a une forte parentée
entre la fugue op 126/5 et la fugue op 35/3 . Il y avait vraiment une réelle amitié artistique
entre ces 2 compositeurs.
Je vais me refaire un "scan" de fugues pour clavier depuis JS Bach jusqu'à Chostakovitch.
En passant par ceux qui en ont composé : Mozart,Clementi , Dussek, Reicha , Beethoven, Boely , Brahms...si vous ne me revoyez plus vous saurez pourquoi Laughing
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin


Nombre de messages : 15570
Age : 70
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Robert Schumann (1810-1856)   Sam 9 Mai - 15:57

feleo a écrit:
si vous ne me revoyez plus vous saurez pourquoi Laughing

En somme, tu auras fugué Hehe En tout cas bon courage, car des Fugues, entre Bach (et même avant) et Chostakovitch (et même après...) tu vas en trouver des centaines...
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin


Nombre de messages : 21022
Age : 42
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: Robert Schumann (1810-1856)   Ven 31 Juil - 15:10

Je viens de réécouter son conceto pour violoncelle opus 129. A redécouvrir! I love you
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
joachim
Admin


Nombre de messages : 15570
Age : 70
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Robert Schumann (1810-1856)   Ven 31 Juil - 15:23

Snoopy a écrit:
Je viens de réécouter son conceto pour violoncelle opus 129. A redécouvrir! I love you

En effet, c'est un "tube" presque aussi célèbre que celui pour piano. Malgré tout, j'ai une préférence pour le mal aimé, celui pour violon.
Revenir en haut Aller en bas
chinook



Nombre de messages : 443
Age : 54
Date d'inscription : 20/03/2007

MessageSujet: Re: Robert Schumann (1810-1856)   Mer 26 Aoû - 23:38

Snoopy a écrit:
C'est amusant que tu "remontes" le post de Schumann car justement ce WE j'ai réécouté les concertos pour piano. Ca faisait longtemps que j'avais délaissé ce pauvre Schumann. Mais quand j'ai le spleen, j'écoute les romantiques torturés...

UP Very Happy Salut à tous,çà fait longtemps!!!

Je viens de voir le film VIER MINUTEN(Quatre minutes). Vous ne verrez plus Schumann de la même façon (voir final ). Je ne vous en dis pas plus pour laisser le suspens mais ce film m'a fortement impressionnée

Film de Chris Kraus,en allemand sous-titre français ou néerlandais mais le hic est qu'il a un décalage entre l'image et le sous-titre,on s'y perd parfois sauf si on est vraiment concentré comme la plupart des gens sur ce forum Laughing !!!!

Au fait pour les belges,il est à la médiathèque Kiss
Revenir en haut Aller en bas
Lidelse



Nombre de messages : 73
Age : 23
Date d'inscription : 04/07/2009

MessageSujet: Re: Robert Schumann (1810-1856)   Jeu 27 Aoû - 5:11

J'avais déjà entendu parler de ce film.. raison de plus pour me le procurer! :)

J'adore Schumann, avec ses changements brusques d'ambiance, si je puis le dire comme ça. Je n'ai pas écouté toutes ses oeuvres, mais celles que je préfère à ce jour sont les célèbres Papillons, et les Fantasiestückes.
Revenir en haut Aller en bas
chinook



Nombre de messages : 443
Age : 54
Date d'inscription : 20/03/2007

MessageSujet: Re: Robert Schumann (1810-1856)   Jeu 27 Aoû - 14:42

Lidelse a écrit:
J'avais déjà entendu parler de ce film.. raison de plus pour me le procurer! :)

J'adore Schumann, avec ses changements brusques d'ambiance, si je puis le dire comme ça.

Il n'y a pas que Schumann dans le film mais dans le final c'est plus que des "changements brusques",on va dire. C'est carrément la révolution. Mais quel effet!
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin


Nombre de messages : 15570
Age : 70
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Robert Schumann (1810-1856)   Jeu 27 Aoû - 15:27

As tu entendu parler de "Clara", un film sorti en début d'année, sur la vie de Clara Wieck-Schumann, de Robert bien sûr, jusqu'à sa mort, et de Brahms ?

Sans beaucoup de succès, il n'est pas resté longtemps en salle (je ne l'ai pas vu), j'attends donc la sortie éventuelle d'un DVD.
Revenir en haut Aller en bas
felyrops



Nombre de messages : 1446
Age : 70
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: Robert Schumann (1810-1856)   Jeu 27 Aoû - 20:57

Merci de nous l'avoir signalé, Chinook, je suis allé l'emprunter aujourd'hui à la médiatèque.
Revenir en haut Aller en bas
chinook



Nombre de messages : 443
Age : 54
Date d'inscription : 20/03/2007

MessageSujet: Re: Robert Schumann (1810-1856)   Jeu 27 Aoû - 21:40

felyrops a écrit:
Merci de nous l'avoir signalé, Chinook, je suis allé l'emprunter aujourd'hui à la médiatèque.

Ah? c'est qu'ils ont plusieurs exemplaires alors Very Happy Mains
Revenir en haut Aller en bas
chinook



Nombre de messages : 443
Age : 54
Date d'inscription : 20/03/2007

MessageSujet: Re: Robert Schumann (1810-1856)   Jeu 27 Aoû - 21:41

joachim a écrit:
As tu entendu parler de "Clara", un film sorti en début d'année, sur la vie de Clara Wieck-Schumann, de Robert bien sûr, jusqu'à sa mort, et de Brahms ?

Sans beaucoup de succès, il n'est pas resté longtemps en salle (je ne l'ai pas vu), j'attends donc la sortie éventuelle d'un DVD.

Connais pas. Je vais me renseigner. Merci,Joachim
Revenir en haut Aller en bas
felyrops



Nombre de messages : 1446
Age : 70
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: Robert Schumann (1810-1856)   Jeu 27 Aoû - 21:45

Non, un seul, mais il a déjà été emprunté plusieures fois.
Revenir en haut Aller en bas
chinook



Nombre de messages : 443
Age : 54
Date d'inscription : 20/03/2007

MessageSujet: Re: Robert Schumann (1810-1856)   Jeu 27 Aoû - 21:46

felyrops a écrit:
Non, un seul, mais il a déjà été emprunté plusieures fois.

Pourtant je l'ai encore à la maison et je le rends mardi prochain Wink
Revenir en haut Aller en bas
felyrops



Nombre de messages : 1446
Age : 70
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: Robert Schumann (1810-1856)   Jeu 27 Aoû - 21:50

Eh, coucou, j'habite St-Niklaas.
Revenir en haut Aller en bas
chinook



Nombre de messages : 443
Age : 54
Date d'inscription : 20/03/2007

MessageSujet: Re: Robert Schumann (1810-1856)   Jeu 27 Aoû - 22:14

Ptdr
autant pour moi Wink
Revenir en haut Aller en bas
felyrops



Nombre de messages : 1446
Age : 70
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: Robert Schumann (1810-1856)   Dim 30 Aoû - 1:41

Désolé de devoir te contredire, Chinook, mais ce n'est pas mon genre. Ne m'en veux pas!
C'est très dur, réaliste probablement, mais moi, je ne suis déja pas un cinéphile, donc un dvd doit m' épater, et ce film n'est à mon avis pas un des sommets de l'histoire du septième art.
Personnellement, j'ai bien aimé "The pianist", qui m'a fait pleurer d'admiration, aussi bien pour l'exactitude du cadre historique que pour l'admirable prestation des acteurs.
Revenir en haut Aller en bas
Bel Canto
Admin


Nombre de messages : 5597
Age : 60
Date d'inscription : 10/07/2007

MessageSujet: Re: Robert Schumann (1810-1856)   Mer 6 Jan - 19:52



'Choc de décembre' pour le magazine 'Classica' - un des projets discographiques les plus passionnants du moment

Un commentaire dans cette revue :
Le volume VII des œuvres pianistiques de Robert Schumann par Eric Le Sage réunit des pages très rare. L'Allegro en si mineur op 8 est une des compositions les plus étranges, erratiques et décousues de Robert Schumann. Eric le Sage réussit à lui procurer un sens et à habiter le texte, et cette sidérante curiosité invite à la méditation sur l’acte créateur. Les [/i]Vier Klavierstücke op 32[/i] sont à peine moins étranges, ne serait-ce que dans leur intitulés archaïsants et leur ordre : Scherzo, Gigue, Romanze, et Fughette. Les deux recueils d’Etudes d’après les Caprices de Paganini, op 3 et 10 reflètent la fascination de Schumann pour ce violoniste diabolique. Le compositeur transfigure ces thèmes en y imprimant la marque de sa richesse harmonique et contrapuntique, déployant des climats fantastiques et poétiques qui n’appartient qu’à lui. Ces pages d’une virtuosité échevelée sont très spectaculaires, et sonnent comme d’authentiques œuvres schumaniennes.
… Dans toutes ces œuvres, la virtuosité, la perfection technique, l’engagement, l’intelligence du style d’Eric Le Sage surclassent toutes les intégrales antérieures. Dans le Carnaval de Vienne , où la concurrence est pourtant plus relevée, il adopte pour les mouvements extrêmes des tempos très enlevés qui font merveille, et évitent la lourdeur qu’on y entend trop souvent. Son jeu enthousiaste et poétique nous offre une véritable version de référence. Philippe van den Bosch
Revenir en haut Aller en bas
http://vitabella.sosblog.fr/index.htm
Snoopy
Admin


Nombre de messages : 21022
Age : 42
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: Robert Schumann (1810-1856)   Mer 6 Jan - 20:06





Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Jean



Nombre de messages : 6287
Age : 73
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Robert Schumann (1810-1856)   Mer 6 Jan - 21:04

quelle version préfères tu de l'allegro op8?....j'ai du mal à trancher...mais comme je ne suis pas pianiste
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin


Nombre de messages : 21022
Age : 42
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: Robert Schumann (1810-1856)   Mer 6 Jan - 21:08

La 1ere version
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Opus100



Nombre de messages : 325
Age : 57
Date d'inscription : 14/08/2011

MessageSujet: Re: Robert Schumann (1810-1856)   Mer 31 Aoû - 0:00

" Mais, Schumann, et les quatuors ! "

Merci à Mendelssohn pour cette intervention. Rolling Eyes

Mais ma préférence va vers son Quintette pour Piano opus 44. Pour celles et ceux qui ne connaitraient pas, je vous prédis (SGDG) un coup de foudre dès la première écoute.
(un p'tit peu de marketing humoristique, quoi ! )
Revenir en haut Aller en bas
Olivier



Nombre de messages : 799
Age : 49
Date d'inscription : 14/05/2011

MessageSujet: Re: Robert Schumann (1810-1856)   Sam 10 Sep - 21:48

Robert Schumann est un compositeur que j'ai mis du temps à découvrir, bien après Beethoven, Schubert et Brahms. J'avais eu du mal avec ses oeuvres symphoniques.

Depuis, c'est un compositeur qui me touche beaucoup.
Quelle vie ! quel esprit passionné jusqu'à la folie ...
Tout cela s'entend dans ses oeuvres.

Depuis j'aime beaucoup ses oeuvres pour piano et surtout ses cycles pour enfants et Les scènes de la foret.
Il est avec Schubert, un des rares compositeur qui me touche dans ses lieders.
Enfin, j'aime beaucoup sa musique de chambre et en particulier les trio et quatuor avec piano.
J'ai été également séduit par ses compositions chorales notamment dans le Pèlerinage de la Rose ou Le Paradis ou la Peri.
Je vous recommande aussi la découverte de son concerto pour violon malheureusement éclipsé.
Revenir en haut Aller en bas
Jean



Nombre de messages : 6287
Age : 73
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Robert Schumann (1810-1856)   Sam 10 Sep - 22:18

J'ai découvert tardivement ses concertos pour violon et pour violoncelle...que je reconnais avoir mis du temps à apprécier, ....
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin


Nombre de messages : 15570
Age : 70
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Robert Schumann (1810-1856)   Dim 11 Sep - 9:30

J'ai eu plus de mal également à me mettre à la musique de Schumann. D'ailleurs Schumann, s'il est parmi mes 10 compositeurs préférés, c'est tout juste Embarassed

Tout à fait d'accord avec Olivier au sujet de son concerto pour violon - que j'ai surnommé le "mal aimé" - l'une de ses dernières oeuvres, qui est mon préféré parmi ses concertos.
Revenir en haut Aller en bas
Olivier



Nombre de messages : 799
Age : 49
Date d'inscription : 14/05/2011

MessageSujet: Re: Robert Schumann (1810-1856)   Dim 11 Sep - 14:45

Ci dessous, l'histoire de ce concerto mal aimé de Schumann, repris d'après Wikipédia :

Le 21 septembre 1853, Robert Schumann note dans son carnet « Commencé une pièce pour violon ». Le 1er octobre « Concerto pour violon achevé ; visite de Johannes Brahms : un génie ! ». Au soir de sa vie, le compositeur n'a mis que onze jours à écrire son concerto. Pour expliquer cette rapidité fulgurante, il faut la replacer dans son contexte très particulier. Schumann avait rencontré quelques mois plus tôt le génial Joseph Joachim, disciple de Felix Mendelssohn et violoniste le plus accompli de sa génération. Âgé de seulement 22 ans, Joachim avait séduit les Schumann dans son interprétation somptueuse du concerto de Beethoven.

Toujours est-il que Joachim, dérouté par ce concerto difficile et ingrat pour l'exécutant, ne créera jamais le concerto, et, à la mort de son auteur, renonce à le publier, avec l'assentiment de Brahms et de la femme du défunt, Clara Schumann.

Retiré dès lors du catalogue des œuvres du compositeur, le concerto, dont l'autographe a été offert par Clara Schumann à Joseph Joachim, est légué par Johannes, le fils du violoniste, à la bibliothèque de l'État prussien, à Berlin, avec l'interdiction de le publier avant le centenaire de la mort du compositeur en 1956. La petite nièce de Joachim, Jelly d'Aranyi, une violoniste de talent, prétendit en 1933 avoir communiqué dans des séances de spiritisme avec Robert Schumann et Joachim, qui lui enjoignirent de créer le concerto, ce qui fut prévu à l'automne 1937.

Toutefois, la hiérarchie nazie prit l'affaire en main, refusant que le concerto soit crée par la juive et anglaise d'Aranyi et encore moins par un autre violoniste d'alors, le tout jeune Yehudi Menuhin. Ce fut donc un violoniste "aryen", Georg Kulenkampff qui, le 19 octobre créa le concerto, revisité anonymement par Hindemith, alors que d'Aranyi le donnait le lendemain, et Menuhin le 14 novembre, aux États-Unis, avec accompagnement de piano. L'arrogance de Kulenkampff est restée célèbre par la lettre qu'il écrira à Carl Flesch: "J'ai adapté la partie de violon, comme l'avait fait Hindemith. (...) À mon avis, l'original est, non adapté, tout simplement injouable! Heureux aurait été Schumann que les modifications, qu'il avait vainement demandées à Joachim, aient été faites!". Le point d'achoppement est le finale, une polonaise lente (nicht schnell, indique Schumann), qui ne correspond pas au modèle de finale virtuose qui sera celui adopté notamment par Brahms. Pris dans un tempo rapide, comme celui que choisit Kulenkampff, il devient quasi-impossible à jouer par le violon, d'où les simplifications apportées par Hindemith.

Toutefois, l'histoire retiendra surtout que c'est Menuhin qui enregistra la première version intégrale fidèle au masnuscrit. Celle de Kulenkampff, acclamée par la critique et la propagande nazie, créée en présence de Joseph Goebbels, mais revisitée par le violoniste et sans les tuttis, est plus ou moins tombée dans l'oubli en dépit de la qualité du soliste.

Depuis, le concerto a été enregistré par Henryk Szeryng avec Antal Dorati à la baguette, mais aussi Gidon Kremer à deux reprises, notamment dans une version remarquée pour ses tempos avec Nikolaus Harnoncourt (il est le premier à jouer le troisième mouvement réellement nicht schnell, comme indiqué par Schumann), ainsi que Joshua Bell, Thomas Zehetmair et bien d'autres ...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Robert Schumann (1810-1856)   Aujourd'hui à 0:48

Revenir en haut Aller en bas
 
Robert Schumann (1810-1856)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les compositeurs-
Sauter vers: