Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Mohammed FAIROUZ, né en 1985

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11189
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Mohammed FAIROUZ, né en 1985   Jeu 7 Aoû - 15:03

Mohammed Fairouz est un compositeur américain né le 1er Novembre 1985. Il serait l'un des compositeurs les plus sollicités de son pays et parmi les plus prolifiques. Il commença à composer très tôt et étudia au "New England Conservatory of Music" et au "Curtis Institute of Music". Il eut parmi ses professeurs Gunther Schuller , Halim El-Dabh , György Ligeti et John Heiss. Fairouz vit actuellement à New York. Il sembla développer un goût certain pour la musique vocale. Il mit en musique des poèmes d'Oscar Wilde à l'âge de 7 ans et continua d'écrire des centaines de chansons, se définissant lui-même comme très inspiré par le texte. Trois fragments d'Ibn Khafājah est une oeuvre qui fut commandée par le "Cygnus Ensemble" sur des poésies du poète andalous Ibn Khafajah . Les
musiciens de l'ensemble "Harmony" lui commandèrent le cycle de mélodies avec baryton Furia Randall Scarlata avec les "Imani Winds" et le Quatuor à cordes "Borromeo" sur des textes occidentaux traîtant du Moyen-Orient. Jeder Mensch a été écrit pour Kate Lindsey sur des textes établis à partir des journaux d'Alma Mahler .

Mohammed Fairouz a composé quatre symphonies. Sa Troisième Symphonie Poems and Prayers - Poemes et Prières a été commandée par le Centre pour la Paix au Moyen-Orient et au nom de la culture et du développement par la "Northeastern University". Cette grande symphonie vocale fut écrite pour voix solistes (mezzo-soprano et baryton), choeur mixte et orchestre. Elle emprunte les textes de poètes arabes comme Fadwa Tûqân et Mahmoud Darwish  et du poète israélien Yehuda Amichai , ainsi que des prières en araméen et en Kaddish. La Troisième Symphonie a été créée le 16 Février 2012 par  le chef d'orchestre Yoon Jae Lee, la mezzo-soprano Rachel Calloway, le baryton David Kravitz, l'Ensemble 212 et le chœur des jeunes New-Yorkais au Théâtre Miller à l'Université de Columbia . Ce n'est pas la version que je me suis procurée car si on retrouve bien David Kravitz pour la voix de baryton, la voix de mezzo-soprano est, quant à elle, confiée à Sasha Cooke et la direction est assumée par Neal Stulberg à la tête du "UCLA Philharmonia", l'"UCLA Chorale" et l'"UCLA University Chorus". Voilà une oeuvre tristement d'actualité lorsque l'on voit ce qui s'est passé au Moyen-Orient, ces derniers temps. Je suis vraiment curieux d'entendre cette Symphonie n°3; je prédis un grand souffle épique, un grand souffle d'espoir, un immense souffle d'humanité, de celui que j'ai pu déjà ressentir à l'écoute du superbe requiem de Dov Seltzer Lament for Yitzhak.

                           Mohammed Fairouz a également composé un Double Concerto pour violon, violoncelle et orchestre qui lui fut commandé par l'Ensemble 212. Il a été écrit pour le violoniste Nicolas Kitchen et le violoncelliste Yee sun Kim du Quatuor à cordes "Borromeo". Toujours dans le domaine concertant, Fairouz composa un (mini) concerto pour clarinette et orchestre intitulé Tahrir, à l'attention du clarinettiste  David Krakauer . Cette œuvre tire son titre de la place Tahrir au Caire, en Égypte. J'aurais bientôt l'occasion de l'écouter puisqu'elle est couplée avec sa troisième symphonie. Il est l'auteur d'une scène de danse pour violoncelle et orchestre Akhenaton, reprenant ainsi le titre du livre de Naguib Mahfouz.

Mohammed Fairouz s'est aussi illustré dans la composition d'opéras: Song Sumeida en est le premier, basé sur le jeu de la chanson de la mort du dramaturge égyptien Tawfiq al-Hakim. L'opéra relate le retour d'Alwan dans son village de haute campagne égyptienne ainsi que ses tentatives d'apporter la modernité à l'obscurité multipliant d'effort pour briser un cycle sans fin de violence. L'opéra montre aussi clairement les graves conséquences de cette énergie de pionnier. L'opéra fut enregistré sur Bridge Records. Fairouz a très probablement terminé son deuxième opéra Eichmann à Jérusalem avec l'"American Opera's projet". Il est basé sur le procès Eichmann, tel que documenté par Hannah Arendt dans son livre, Eichmann à Jérusalem.

Mohammed Fairouz écrivit plusieurs pièces de musiques de chambre, une Sonate pour violon seul, un Quintette à vents, un Quatuor à cordes intitulé Lamentation et Satire qui sera ensuite enregistré par le "Borromeo String Quartet. J'ai hâte de découvrir ce compositeur. Je pressens quelque chose d'intense et de fort et peut-être de poignant.


Dernière édition par Icare le Lun 1 Juin - 19:15, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16485
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Mohammed FAIROUZ, né en 1985   Jeu 7 Aoû - 17:02

A écouter cette symphonie n° 4, inspirée par l'attentat du 11 septembre 2001 contre les tours jumelles de New York, je crois qu'il s'agit d'un compositeur à découvrir d'urgence  Very Happy 



Et le poème symphonique Tahrir, inspiré de musique arabe, n'est pas mal non plus, même si j'aime un peu moins que la symphonie :



Tu n'as pas de catalogue des oeuvres ? Si tu veux, je peux le recopier...


Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11189
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Mohammed FAIROUZ, né en 1985   Jeu 7 Aoû - 17:53

Oui, ce serait sympa, merci d'avance. Et pour les liens d'écoute aussi... Mains 
Revenir en haut Aller en bas
laudec

avatar

Nombre de messages : 3358
Age : 65
Date d'inscription : 25/02/2013

MessageSujet: Re: Mohammed FAIROUZ, né en 1985   Jeu 7 Aoû - 19:28

Magnifique ce poème symphonique "Tahrir", j'aime beaucoup les accents orientaux et le jeu fabuleux de la clarinette !
Magnifique aussi la symphonie pour les "tours disparues" qui intègre si harmonieusement les "bruits" signifiants de la catastrophe à la musique et au silence même   
Sur son site il y a moyen d'aller à la découverte de nombreux documents audio et vidéo et en particulier ses œuvres chorales qui me plaisent beaucoup également !

son site
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16485
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Mohammed FAIROUZ, né en 1985   Jeu 7 Aoû - 20:18

Catalogue des oeuvres


Orchestre

Memoriam, pour orchestre à cordes (2004)
Symphonie de chambre n° 1 "Sabra" (2005)
Symphonie n° 1 "Symphonic Aphorism" (2007)
Symphonie n° 2 (2009)
Double Concerto "States of Fantasy" (2010)
Symphony n° 3 "Poems and Prayers", pour solistes, choeurs et orchestre (2010)
Tahrir, pour clarinette et orchestre (2011)
Akhnaten, a dance scene pour violoncelle, piano et orchestre (2011)
Symphonie n° 4 "In the Shadow of No Towers" (2012)
Mighty Triborough, pour orchestre de chambre (2013)
Sadat, ballet en 5 scènes pour percussions et orchestre de chambre (2013)
Concerto pour violon et orchestre "Al-Andalous" (2013)


Musique de chambre

Duo pour violon et piano (2002)
Elegy for Edward Edge, pour violon et violoncelle (2003)
The 89th Street Rag, pour clarinette et piano (2004)
Sonate pour violoncelle et piano "Elegiac Verses" (2005)
Elegy for David Diamond, pour violon et violoncelle (2005)
Canto, pour violon, alto, violoncelle, contrebasse et piano (2005)
Elegy for Naguib Mahfouz, pour violon et violoncelle (2006)
Two Shorts Diversions, saxophone et harpe (2006)
Litany, pour flûte, hautbois, clarinette, basson,et contrebasse (2007)
Collisions, pour percussions (2007)
Lamentation and Satire, pour quatuor à cordes (2008)
Three Novelettes, pour saxophone alto et piano (2008)
Airs, pour guitare (2008)
Four Criticals Models, pour saxophone alto et violon (2009)
Ka-Las, pour clarinette et alto (2009)
Two Venetian Frescoes, pour flûte et piano (2009)
Ughia't Mariam, pour 2 clarinettes (2010)
Chorale Fantasy, pour quatuor à cordes (2010)
Méditation, pour saxophone alto, trompette, contrebasse (2011)
Sonate pour violon seul "Native Informant" (2011)
Adzel pour 2 clarinettes (2011)
Jebel Lebnan, pour flûte, hautbois, clarinette, cor et basson (2011)
Incantation and Dabkeh, pour clarinette et quatuor à cordes (2011)
Hindustani Dabkeh, pour clarinette et quatuor à cordes (2012)
Quatuor à cordes "The Namen Angels (2012)
A World I Loved, pour flûte et quatuor à cordes (2013)
Al-Sham, pour violoncelle (2013)
Locales, pour hautbois et trio à cordes (2014)


Piano

3 Préludes pour piano (2003-2004)
13 Miniatures pour piano (2005 à 2013)
Two Sonnets and a closing couplet, pour harpe (2005)
Sonate "Reflexionx on Exile (2007)
Sonate n° 2 "The last Resistance" (2011)
El Male Rachamin, prière pour piano (2013)
The Rogues Gallery, miniatures n° 14-17 (2013)
Sonates n° 3 "Proust, among the Nations" (2014)


Musique vocale

The True Knowledge, pour soprano et piano (2002)
Naaman's Song pour soprano, ténor et orchestre de chambre (2004)
Four Haiku Poems pour ténor et piano (2004)
The Stolen Child, pour baryton et piano (2005)
Panopticon, pour ténor et piano (2006)
Requiem Mass pour choeur mixte (2006)
Three Shakespeare Songs, pour mezzo soprano et 7 instruments (2006)
Lan Abkee, pour soprano et piano (2007)
Bonsai Journal, pour soprano et piano (2007)
Tahwidah, pour soprano et clarinette (2008)
After the Revels, pour baryton et piano (2009)
Sumeida's Song (2009)
No Orpheus, pour mezzo soprano et violoncelle (2009)
Three Fragments of Ibn Khafajah, pour soprano, flûte, guitare, violon et violoncelle (2010)
Furia, pour baryton, quintette à vent et quatuor à cordes (2010)
Rubiyaat, pour ténor, flûte, violoncelle et piano (2010)
Unwritten, pour soprano, flûte, clarinette, violon, alto, violoncelle et piano (2010)
For Victims, pour baryton et quatuor à cordes (2011)
Refugee Blues, pour mezzo soprano et piano (2011)
Posh, pour baryton et piano (2011)
Anything can happen, pour baryton, choeur mixte et altos amplifiés (2012)
A Source of Light, pour choeur d'hommes a cappella (2012)
Audenesque, pour mezzo soprano et orchestre de chambre (2012)
A Prayer to the new year, pour soprano, mezzo soprano, violoncelle et piano (2012)
Pierrot lunaire, cycle theatral pour ténor, flûte, clarinette, violon, violoncelle et piano (2013)


Divers

Ok,hit, hit, but don't run, pour bande magnétique enregistrée (2009)
Kol Nigrai, pour violoncelle solo et sons pré-enregistrés (2013)
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11189
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Mohammed FAIROUZ, né en 1985   Ven 8 Aoû - 13:45

laudec a écrit:
Magnifique ce poème symphonique "Tahrir", j'aime beaucoup les accents orientaux et le jeu fabuleux de la clarinette !

Je n'ai écouté que le début et déjà le jeu du clarinettiste me plait beaucoup. J'attends de la découvrir sur mon cd en complément de la troisième symphonie, puis ensuite je reviendrai sur la vidéo qui propose en plus un visuel sur les musiciens et notamment le soliste. J'aime bien en général regarder les musiciens interpréter une oeuvre que j'aime, à condition, évidemment, que l'image et le son soient de bonne qualité. Very Happy 
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11189
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Mohammed FAIROUZ, né en 1985   Dim 7 Sep - 15:56

J'ai enfin écouté les deux oeuvres que je possède de Mohammed Fairouz; Tahrir pour clarinette et orchestre et la Symphonie n°3 - Poems and Prayers pour solistes, choeur et orchestre. J'ai adoré la pièce pour clarinette et orchestre, son côté oriental, le jeu de la clarinette, la fougue de l'orchestre, etc...La troisième symphonie est, quant à elle, très en phase avec son titre. Il y a beaucoup de moments propices au recueillement mais ce n'est peut-être pas ces parties-là qui me séduisent le plus. Ce sont davantage les parties les plus animées de la symphonie, en particulier le premier mouvement ainsi que le sixième & dernier qui atteint quand même les 28 minutes. J'aime beaucoup la manière dont il explore les différents éléments de l'orchestre, sa façon d'introduire nombre de motifs brefs et furtifs au sein du discours. Bien évidemment, mon impression n'est encore qu'approximative, est celle d'une première écoute face à une oeuvre aussi fastidieuse que ces Poems and Prayers. Je peux toutefois évoquer un coup de coeur.
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11189
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Mohammed FAIROUZ, né en 1985   Lun 1 Juin - 19:13

Icare a écrit:
J'ai enfin écouté les deux oeuvres que je possède de Mohammed Fairouz; Tahrir pour clarinette et orchestre et la Symphonie n°3 - Poems and Prayers pour solistes, choeur et orchestre. J'ai adoré la pièce pour clarinette et orchestre, son côté oriental, le jeu de la clarinette, la fougue de l'orchestre, etc...La troisième symphonie est, quant à elle, très en phase avec son titre. Il y a beaucoup de moments propices au recueillement mais ce n'est peut-être pas ces parties-là qui me séduisent le plus. Ce sont davantage les parties les plus animées de la symphonie, en particulier le premier mouvement ainsi que le sixième & dernier qui atteint quand même les 28 minutes. J'aime beaucoup la manière dont il explore les différents éléments de l'orchestre, sa façon d'introduire nombre de motifs brefs et furtifs au sein du discours. Bien évidemment, mon impression n'est encore qu'approximative, est celle d'une première écoute face à une oeuvre aussi fastidieuse que ces Poems and Prayers. Je peux toutefois évoquer un coup de coeur.

Il n'y a pas à dire, il y a beaucoup d'humanité, de foi et d'émotion dans ces musiques, et pas seulement dans la symphonie chorale; Poems and Prayers pour mezzo-soprano, baryton, choeur mixte et orchestre, qui se constitue de six mouvements, "Kaddish", "Lullaby", "Minyan", "Night Fantasy", "Oseh Shalom" et "Memorial Day for the War Dead", mais aussi dans son oeuvre beaucoup plus courte pour clarinette et orchestre Tahrir qui est selon moi une pure merveille.

Cette Symphonie n°3 est interprétée par la mezzo-soprano Sasha Cooke, le baryton David Kravitz, l'"UCLA Philharmonia", l'"UCLA Chorale", l'"UCLA University Chorus", sous la direction de Neal Stulberg.
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11189
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Mohammed FAIROUZ, né en 1985   Dim 16 Juil - 23:56

Ha! Ce violon solitaire, ces choeurs, ce ténor...Mohammed Fairouz représente une autre aventure pour moi, une émotion encore différente...

https://www.youtube.com/watch?v=zZEpWdq6Z_s
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mohammed FAIROUZ, né en 1985   

Revenir en haut Aller en bas
 
Mohammed FAIROUZ, né en 1985
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les compositeurs-
Sauter vers: