Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Alexandre DESPLAT

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11318
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Alexandre DESPLAT   Jeu 31 Juil - 11:15

Eléments biographiques (Wikipédia):

Alexandre Desplat est un compositeur français de musique de films, né le 23 août 1961 à Paris. Son père français et sa mère grecque se sont rencontrés et mariés aux États-Unis. Alexandre Desplat a ainsi hérité d'une triple culture. Il a composé les musiques de nombreux films comme De battre mon cœur s'est arrêté de Jacques Audiard, pour lequel il a obtenu son premier César en 2006, et parmi eux de grands succès cinématographiques français, européens puis mondiaux. Après un début de carrière en France (il est le compositeur de la musique du tube de 1987 Oh ! Mon bateau d'Éric Morena), Alexandre Desplat travaille à l'étranger depuis quelques années : le Royaume-Uni ainsi que les États-Unis avec des films à gros budgets tels que The Queen, La Boussole d'or, Benjamin Button, Twilight ou encore Harry Potter. En 2010, il compose la musique du film Le Discours d'un roi de Tom Hooper qui lui permet d'obtenir une quatrième nomination à l'Oscar de la meilleure musique de film.

Alexandre Desplat a également été sélectionné pour faire partie du jury du 63e Festival de Cannes, en 2010.

Il est nommé chevalier de la Légion d'honneur le 14 juillet 2011.

Il a été nommé le 10 janvier 2013 pour la meilleure bande originale aux Oscars 2013 pour Argo, puis a été nommé aux Oscars 2014 pour la bande originale du film Philomena. En 2014, en plus de signer la bande originale de Monuments Men, réalisé par George Clooney, il y joue le petit rôle d'Emile. Le 23 juin 2014, il est annoncé comme le président du jury de la Mostra de Venise pour sa 71e édition. Le directeur artistique du festival, Alberto Barbera, le décrit comme « non seulement l'un des plus grands compositeurs de musiques de film contemporains, mais aussi un ardent cinéphile, dont l'extraordinaire sensibilité artistique est accompagnée d'une grande connaissance du cinéma, de son histoire et de son langage ».


Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11318
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Alexandre DESPLAT   Jeu 31 Juil - 11:25



Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11318
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Alexandre DESPLAT   Jeu 31 Juil - 17:09

Je me rends compte que je possède 21 cd d'Alexandre Desplat, ce qui n'est évidemment pas rien, même s'il en existe beaucoup plus sur le marché. En fait, j'ai décidé de m'offrir un cycle autour de Desplat et de réécouter toutes les B.O. que j'ai en ma possession, 21 au total! J'ai commencé à m'intéresser à lui dans une période où j'étais encore un béophile assidu, en découvrant un film noir de Jacques Audiard (fils de Michel), Regarde les hommes tomber peut-être son premier long-métrage, avec, parmi les rôles principaux, Jean Yanne, Jean-Louis Trintignant et Mathieu Kassovitz. J'avais tellement aimé la musique d'Alexandre Desplat dans le film - notamment cette espèce de valse un peu sombre, un peu morbide, vaguement obsessionnelle, qui revient plusieurs fois, que j'ai fini par acheter le cd et ai dû l'écouter une cinquantaine de fois sans jamais m'en lasser. D'ailleurs, je l'ai réécoutée ce matin et l'effet fut identique. Suite à cette révélation, j'ai poursuivi progressivement mon exploration en même temps qu'il composait pour le cinéma. A la différence, par exemple, d'un Arthur Honegger qui n'était, hélas depuis longtemps, plus de ce monde lorsque je décidai d'approfondir son oeuvre, Alexandre Desplat fit partie de ces compositeurs avec qui j'ai vécu l'instant présent de son processus créatif: Au moment même où je découvre sa dernière musique, je sais que, quelque-part en France ou aux Etats-Unis, il en compose une nouvelle. Je découvris alors de très belles compositions telles que Les Milles - Le train de la liberté (film de Sébastien Grall), Le château des singes (film d'animation de Jean-François Laguionie), The Luzhin Defence , Un héros très discret (film de Jacques Audiard), Inquiétudes (film de Gilles Bourdos), La jeune fille et la perle, etc...

Puis, au fil du temps, différentes raisons m'ont un peu éloigné du compositeur. Je ne lui vouai plus le même intérêt assidu. La première raison fut d'abord une affaire de goût. Souvent, ses nouvelles musiques, notamment celles composées pour le cinéma américain me touchaient moins, celui-ci se prêtant un peu trop systématiquement à un minimalisme ennuyeux comme s'il se laissait aller parfois à un système de composition trop mécanique ou alors à un "symphonique" peu exaltant, plus fonctionnel qu'inspiré. La dernière partition que j'ai beaucoup aimée reste, à ce jour, The Ghost Writer (film de Roman Polanski). l'autre raison est, parallèlement, sa grande prolixité qui le rend difficile à suivre et mon éloignement progressif de l'actualité musico-cinématographique au profit d'autres horizons, en particulier le contemporain et le classique. Ce cycle, complètement dédié à Alexandre Desplat va me permettre de replonger dans son univers par le biais de toutes les B.O. que je possède de lui et que j'ai aimées. J'en ai déjà réécouté quelques-unes et le plaisir de la redécouverte se fait déjà sentir.  Very Happy


Dernière édition par Icare le Mar 24 Fév - 20:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11318
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Alexandre DESPLAT   Sam 2 Aoû - 0:00

J'ai déjà commencé l'écoute des bandes originales d'Alexandre Desplat, 11 sur les 21 que j'ai en ma possession. Il y avait tellement longtemps que je ne l'avais pas fait! Ce fut, en dehors de très belles émotions retrouvées, une curieuse sensation de remonter le temps. Ce fut un grand plaisir, par exemple, de replonger dans la noirceur musicale de Regarde les hommes tomber. Cette musique m'a redonné l'envie de revoir ce film de Jacques Audiard. J'ai tellement aimé réentendre, en prime, lors de cours extraits de dialogues, les voix respectives de Jean-Louis Trintignant et Jean Yanne. Ce fut l'occasion aussi de me rappeler à quel point sa partition Les Milles - Le train de la liberté est une grande musique de film, captivante en entier. J'ai été heureux de retrouver l'instrumentarium particulier qui associe musique de chambre et rythmes africains sur Un héros très discret, autre film de Jacques Audiard que j'aimerais beaucoup revoir. Le thème principal est délicieusement ironique. Je pourrais l'écouter en boucle. Il y a bien une ou deux partitions qui me paraissent un peu minces aujourd'hui, je pense surtout à ce qu'il écrivit pour le cinéma de Marion Vernoux, Love Etc... que je ne conserverai sans doute pas, puis il y a celles qui ont gagné en estime, Nid de guêpes, une musique assez "score" pour un film d'action de Florent Emilio Siri ou encore, dans un registre plus léger et plus pop, comme une sorte de clin d'oeil réussi à des compositeurs tels que Henri Mancini, Lalo Schifrin, John Barry, L'enquête corse (film d'Alain Berberian). La grande surprise fut la courte B.O. qu'il composa pour le film de Xavier Giannoli, Les corps impatients. J'ai toujours aimé cette musique mais je ne l'ai jamais autant appréciée qu'aujourd'hui. J'ai été profondément séduit par l'écriture des cordes. Je les ai trouvées troublantes dans leur gravité, d'une beauté assez singulière.   
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11318
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Alexandre DESPLAT   Jeu 7 Aoû - 19:18

Mon cycle autour d'Alexandre Desplat s'est achevé sur la délicate et subtile composition pour le film de son réalisateur fétiche Jacques Audiard, De battre mon coeur s'est arrêté. Ce fut l'occasion de réécouter des B.O. aussi goûteuses que Lust Caution, The Ghost Writer, Sous les pieds des femmes, Syriana et The Luzhin Defence qui m'a laissé une sacrée impression.     
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11318
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Alexandre DESPLAT   Mer 5 Nov - 20:35

C'est un compositeur qui peut se montrer habile et inspiré - sur ce, je te conseille d'abord de regarder le très bon film Les Milles, le train de la liberté, la musique y est bien mise en valeur et est particulièrement belle et entraînante. Sa partition semble s'être inspirée du mouvement du train, l'avoir absorbé et  musicalement exprimé avec idée et talent. Sinon, c'est aussi un grand mélomane, très cultivé et pas seulement dans le domaine de la musique de film. L'homme, quant à lui, est élégant, stylé et accessible...comme sa musique.

http://www.youtube.com/watch?v=hUH6bSsin_4
Revenir en haut Aller en bas
Anouchka

avatar

Nombre de messages : 2697
Age : 56
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: Alexandre DESPLAT   Sam 17 Jan - 23:58

J'ai appris cette semaine qu'Alexandre Desplat était nominé deux fois aux Oscars de fin février, pour la musique des films "The Grand Budapest Hotel", et "The Imitation Game". Un exploit d'après les journalistes.
Avez-vous vu ces films ?
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11318
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Alexandre DESPLAT   Dim 18 Jan - 16:24

Je me demande si cette double nomination aux Oscars n'est pas inédite dans l'histoire de la musique de film...? Je ne suis pas suffisamment expert en matière d'Oscars pour pouvoir l'affirmer, sinon je n'ai vu aucun des deux films mentionnés. Tout ce que je sais c'est que le film Le Grand Hôtel Budapest jouit d'une très belle réputation. Des collègues et amis l'ont vu et ils ont tous aimé! En revanche, ils ne m'ont rien dit sur la musique à laquelle ils n'ont visiblement pas prêté attention.
Revenir en haut Aller en bas
Anouchka

avatar

Nombre de messages : 2697
Age : 56
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: Alexandre DESPLAT   Mar 20 Jan - 1:14

Je sors de la vision de ce film , très drôle, subtil, poétique, émouvant (très inspiré des écrits de Stefan Sweig).  Vous découvrirez... Nous sommes , effectivement, uniquement sur un forum musical.
Alexandre Desplat a composé une superbe B.O., mariant diverses musiques, probablement composant des petits intermèdes, ou guidant ce superbe ensemble de Moscou, spécialiste des musiques russes folkoriques avec principalement l'utilisation de balalaïkas (omni-présentes dans ce film pour notre plus grand plaisir). Un petit extrait de Vivaldi, à trois reprises je pense  (j'ai reconnu le clavecin et l'oeuvre, sans pouvoir savoir quoi), un petit extrait de Johann Strauss...
Après, le générique passe trop vite pour les détails de la musique, complètement à la fin....  Il faut aller lire sur Internet, tout le travail d'une bande-son, et de son "maestro", pour mieux comprendre (ce que j'avais fait pour Casanova, musique très complexe dans son découpage -apparemment mon témoignage sur son travail a été effacé-).
Il est certain que la musique est très présente, plus complexe qu'il n'y semble, j'y ai bien sûr prêté grande attention.... Au moment du générique complètement final (celui qu'en général les gens zappent, au moment où ils s'en vont ..), les balalaïkas sont passionnées dans une mélodie russe hyper-connue avec des envolées très virtuoses et gaies que nous connaissons bien... 
Desplat est un grand de ce genre de performance... Quel boulot ! J'espère l'oscar pour lui !  Very Happy


Dernière édition par Anouchka le Mar 20 Jan - 1:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin
avatar

Nombre de messages : 21017
Age : 42
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: Alexandre DESPLAT   Mar 20 Jan - 7:33

Anouchka a écrit:

ce superbe ensemble de Moscou, spécialiste des musiques russes folkoriques avec principalement l'utilisation de balalaïkas .
 

C'est l'Osipov State Russian Folk Orchestra dont j'avais déjà parlé (quelque part) sur ce forum

Citation :
Au moment du générique complètement final (celui qu'en général les gens zappent, au moment où ils s'en vont ..), les balalaïkas sont passionnées dans une mélodie russe hyper-connue avec des envolées très virtuoses et gaies que nous connaissons bien...

La mélodie russe "hyper connue" (c'est mieux d'être précis) c'est " Светит месяц " . Dans la B.O c'est une adaptation avec un rythme plus lent que la musique d'origine

Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Anouchka

avatar

Nombre de messages : 2697
Age : 56
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: Alexandre DESPLAT   Mar 20 Jan - 17:45

Merci pour ces précisions. Au cinéma, tout le monde se lève avant la fin, et on n'a même pas le temps de lire le titre des oeuvres musicales de la B.O....

Snoopy a écrit:
Dans la B.O c'est une adaptation avec un rythme plus lent que la musique d'origine

Laquelle doit être démentielle comme tempo, déjà je trouve cette B.O. pas triste, très virtuose ! Cela m'a rappelé les Airs Bohémiens N° 1, opus 20, de Pablo de Sarasate (par Jascha Heifetz).
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16556
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Alexandre DESPLAT   Mar 20 Jan - 19:59

Snoopy a écrit:
Светит месяц

"La lune brille", c'est quand même mieux, pour les ignorants que nous sommes  



Revenir en haut Aller en bas
Anouchka

avatar

Nombre de messages : 2697
Age : 56
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: Alexandre DESPLAT   Mar 20 Jan - 21:29

Eh oui, j'ai vu aussi la traduc cette AM sur Internet !  Super vos extraits, Messieurs.
Je suis allée chercher le découpage détaillé de cette splendide bande-son, sans succès pour l'instant.  Il est évident qu'il y a un thème récurrent (c'est normal pour ce film !, tzigane, et que l'on retrouve structuré puis destructuré suivant les "scènes-clé"). Etant donné le sujet, c'est quand même l'omni-présence de cette ambiance austro-hongroise-russe (puisqu'on a droit à J. Strauss aussi), mais c'est vrai que ces trois petits passages de Vivaldi -clavecin- sont bienvenus et j'arriverai bien savoir quoi ! Et on a aussi droit à de l'orgue dans une scène délirante avec des moines. 
(ah si je peux avoir le DVD, on peut mettre "stop" sur le générique final !).
Desplat vit donc aux U.S.A., c'est un "chouchou" des Américains pour ses bandes-son de films, il s'est mis à la flûte, on lui donne tous les moyens techniques possibles (studio, ingénieurs etc..). Bref, ça roule pour lui.....  Wink

P.S; : Sur l'extrait envoyé par Snoopy, il y aussi écrit en haut à gauche "Moon is shining" à côté du titre russe.


Dernière édition par Anouchka le Mar 20 Jan - 21:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin
avatar

Nombre de messages : 21017
Age : 42
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: Alexandre DESPLAT   Mar 20 Jan - 21:40

Anouchka a écrit:

Je suis allée chercher le découpage détaillé de cette splendide bande-son, je n'arrive pas à la trouver.

C'est pourtant pas difficile. Cadeau:



Et l'extrait que tu aimes tant, le dernier de la B.O se trouve à 56:45
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Anouchka

avatar

Nombre de messages : 2697
Age : 56
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: Alexandre DESPLAT   Mar 20 Jan - 21:47

Super ! MERCI !!! Vrai cadeau oui... ! J'avoue que j'ai cherché des textes genre Wiki, et pas de vidéos.
A suivre !  Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Anouchka

avatar

Nombre de messages : 2697
Age : 56
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: Alexandre DESPLAT   Jeu 22 Jan - 19:11

Encore merci pour la bande-son !
Côté découpage exact, j'ai enfin trouvé les bons articles... et retrouvé mon Vivaldi... un peu "planqué" dans ce que l'on raconte...
On dit que c'est un extrait de Siegfried Behrend (guitariste et compositeur du XXème : 1933-1990). Eh bien non, il s'agit d'extraits du concerto de Vivaldi pour luth et cordes pincées en ré, appelé aussi concerto pour luth et clavecin, joué par des passionnés qui mixent luth et guitare. Behrend se l'est un peu approprié en faisant un "arrangement" , c'est tout.
Quant à Desplat, quand on lit, il a "pratiquement composé tout". Oui, certes, sauf qu'il s'est inspiré de beaucoup de choses... qu'il a mixées à sa sauce pour le film. Cela ne retire rien à son grand talent, car c'est un sacré boulot que de mettre "la bonne musique" sur des séquences aussi courtes et si particulières.
A suivre... car cela donne vraiment envie de ré-écouter toutes ces musiques tziganes, pari réussi.
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin
avatar

Nombre de messages : 21017
Age : 42
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: Alexandre DESPLAT   Mar 24 Fév - 19:56

Il a remporté un Oscar
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11318
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Alexandre DESPLAT   Mar 24 Fév - 20:26

Ayant été nominé deux fois dans une même cérémonie, il aurait été ballot qu'il reparte bredouille. Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Anouchka

avatar

Nombre de messages : 2697
Age : 56
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: Alexandre DESPLAT   Mar 24 Fév - 23:44

Eh bien c'est super, ayant été prise par trop de trucs, je n'ai rien suivi des Oscars. Tant mieux pour lui et super-mérité !! 
Allez voir le film , "the Grand Budapest etc.", la bande-son n'en est que plus géniale, "cousue de fil noir" sur un très beau film. Il y a rarement une telle adéquation. Bravo, Alexandre Desplat 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Alexandre DESPLAT   Ven 27 Fév - 22:05

Grand Budapest Hotel est un film exceptionnel, je ne crois pas que la musique y face grand chose, cela dit. Celle de Monument men plutôt, même si les amateurs reconnaîtront toutes les copies. Desplat rend au cinéma ce qu'il n'aurait jamais eu cessé d'être, une vulgarisation musicale pour tous ceux qui n'ont pas le temps d'identifier les sources. C'est bien et dommageable à la fois, parce que ce qu'il copie est 200 fois supérieur à la version édulcorée qu'il en donne.
Mais très bien, écoutons de la bonne variété, il y a de très nombreux orchestres des années 20-30 qui ont disparu, qu'on ne retrouve qu'en 78t
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11318
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Alexandre DESPLAT   Jeu 9 Juil - 9:16

Anouchka a écrit:
Eh bien c'est super, ayant été prise par trop de trucs, je n'ai rien suivi des Oscars. Tant mieux pour lui et super-mérité !! 
Allez voir le film , "the Grand Budapest etc.", la bande-son n'en est que plus géniale, "cousue de fil noir" sur un très beau film. Il y a rarement une telle adéquation. Bravo, Alexandre Desplat 

Je viens enfin de découvrir sa partition pour The Grand Budapest Hotel et j'ai été très agréablement surpris; l'instrumentarium, d'abord, le caractère enchanté de cette musique, ensuite, le cymbalum qui s'y donne à-coeur-joie. La musique commence sur un ton très sympathique. Le caractère vif et malicieux du cymbalum peut éventuellement évoquer celui qui donnait le rythme au Grand blond avec une chaussure noire de Vladimir Cosma, cependant, si filiation il y a, elle s'arrête là. Si la musique est entraînante, fort sympathique, si l'instrumentation y est souvent alléchante, elle peut même s'avérer jubilatoire à certains moments, avec un usage parfois cocasse des voix. On sent que Desplat s'est fort bien amusé et que cet amusement est fort contagieux. C'est lumineux, super divertissant, élégant et plein de charme. Finalement, ce que j'ai le moins aimé n'est pas d'Alexandre Desplat. En tout cas, je préfère mille fois chez lui ce type d'approche plein de fantaisie et de légèreté, plutôt que lorsqu'il se fond lourdement dans la masse des "symphonistes" hollywoodiens sur des films comme Godzilla ou encore Monument Men.


Dernière édition par Icare le Sam 11 Juil - 22:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Anouchka

avatar

Nombre de messages : 2697
Age : 56
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: Alexandre DESPLAT   Sam 11 Juil - 21:59

J'ai moins bien sûr de références cinématographiques que toi, mais c'est vrai que la BO du "Grand Budapest" est absolument superbe. Cela me donne envie de revoir ce film, et j'avais particulièrement adoré la musique russe, balalaïkas etc.. En plus, Icare, c'est un très, très beau film ! (absolument à voir, humble avis).
Je viens de lire cette semaine que le grand réalisateur Wim Wenders (qui place la musique au sommet de tous les arts), venait de confier la BO de son dernier film "Everything will be fine" ("tout va bien se passer", traduc perso), à Alexandre Desplat, dont il est un grand admirateur. Je n'ai pas pu encore aller lire d'info sur la sortie du film.
Revenir en haut Aller en bas
Anouchka

avatar

Nombre de messages : 2697
Age : 56
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: Alexandre DESPLAT   Dim 12 Juil - 20:57

J'ai trouvé ce qui suit, sur un site ciné:  Apparemment, un film "confidentiel", diffusé seulement en 8 salles (???). Qui est sorti fin avril. Bon, sans commentaires particuliers... J'ose dire (oh la coquine provocatrice), que la Bo musique est peut-être le seul top du film (désolée everybody, freedom is life with limits ).
A noter, ce qui n'est sans doute pas mentionné ci-dessous, que notre magnifique Charlotte Gainsbourg (qui, humble avis, ne fait pas toujours les bons choix, mais j'ai le droit de m'exprimer !), y est présente. Cela semble donc un film très "intimiste". Qui de vous l'a vu ?
Synopsis et détails

Après une dispute avec sa compagne, Tomas, un jeune écrivain en mal d’inspiration, conduit sa voiture sans but sur une route enneigée. En raison de l'épaisse couche de neige et du manque de visibilité, Tomas percute mortellement un jeune garçon qui traversait la route. Après plusieurs années, et alors que ses relations volent en éclats et que tout semble perdu, Tomas trouve un chemin inattendu vers la rédemption : sa tragédie se transforme en succès littéraire. Mais au moment où il pensait avoir passé ce terrible événement, Tomas apprend à ses dépens que certaines personnes n'en ont pas fini avec lui...   
Pour mon été, ce n'est pas un film qui me tend les bras, désolée Wim... (il y a des périodes pour ça). Tant pis pour Alexandre Desplat.  Crying or Very sad
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11318
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Alexandre DESPLAT   Dim 12 Juil - 21:06

Je ne connais pas du tout. Mais le sujet m'intéresse.
Revenir en haut Aller en bas
Anouchka

avatar

Nombre de messages : 2697
Age : 56
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: Alexandre DESPLAT   Dim 12 Juil - 21:12

Certes... , mais j'avoue que cela ne sera pas le film à voir avec mon petit clan (si tu me permets). Cela dit, OUI, le sujet est dur mais intéressant, et Desplat devait sans doute avoir un vrai challenge sur un sujet aussi difficile... : Tu me diras ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Alexandre DESPLAT   

Revenir en haut Aller en bas
 
Alexandre DESPLAT
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique de films, du monde & divers :: Musiques de films-
Sauter vers: