Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Franz Schubert (1797-1828)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 9, 10, 11, 12, 13  Suivant
AuteurMessage
vizZ

avatar

Nombre de messages : 729
Age : 29
Date d'inscription : 22/03/2009

MessageSujet: Re: Franz Schubert (1797-1828)   Sam 9 Fév 2013 - 7:10

Je viens de découvrir un superbe enregistrement de la 9ème syphonie par Joseph Krips datant de 1958. Le remastering est excellent ce qui fait qu'on a une version que l'on pourrait assimiler aux enregistrements des années 1980-1990.



Un très grand Schubertien avec Gunter Wand et Hans Schmitt Issersted.
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11547
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Franz Schubert (1797-1828)   Sam 9 Fév 2013 - 7:36

A Jean;

Ce qui démontre bien que les avis sur les interprétations (comme sur les compositions) divergent d'une perception à l'autre, que le mieux est de toujours se fier à sa propre oreille. Personnellement, je me suis toujours méfié des critiques et je ne fais confiance qu'à mon oreille, n'ai besoin de personne pour me dire ce qui est magnifique ou non en musique, qu'il s'agisse de la qualité d'une composition ou d'une interprétation. Quand bien même il puisse exister d'autres excellentes interprétations de ces oeuvres de Schubert que certains experts pointilleux de l'interprétation vont préférer pour x raisons (valables ou non), pourquoi pas - tous les avis sont dans la nature et les mauvaises interprétations existent sûrement - toujours est-il que le jeu pianistique de David Fray sur ces oeuvres de Schubert, en tout cas dans les IMPROMPTUS, n'est pas détestable, au contraire j'y ai ressenti une très belle sensibilité et beaucoup de justesse. Wink


Dernière édition par Icare le Dim 10 Fév 2013 - 7:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16724
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Franz Schubert (1797-1828)   Sam 9 Fév 2013 - 8:09

Bien d'accord : je me fiche des critiques comme d'une guigne : je me fie à mes impressions, même si les critiques pensent le contraire Wink
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11547
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Franz Schubert (1797-1828)   Sam 9 Fév 2013 - 9:24

joachim a écrit:
Bien d'accord : je me fiche des critiques comme d'une guigne : je me fie à mes impressions, même si les critiques pensent le contraire Wink


Et tu as bien raison, Joachim. Tu as ta propre oreille, ta propre expérience d'écoute et d'analyse personnelle (qui n'est d'ailleurs pas mince)...alors pourquoi et au nom de quoi l'appréciation d'un critique, qu'il gratte pour Diapason, Télérama ou Classica, serait forcément supérieure à la tienne? Il m'est arrivé quelquefois, je le reconnais volontiers, à une époque où Internet n'existait pas encore, d'acheter une oeuvre ou de voir un film, et de regretter par la suite de ne pas avoir écouté le(s) critique(s) qui en disai(en)t du mal, mais combien de fois, au contraire, je fus heureux de ne pas m'être laissé bêtement influencer par le(s) critique(s)...Bien plus de fois!!! Maintenant, je ne mets pas forcément en cause leur bonne foi ni leur volonté de bien faire ni leur intégrité, mais ils émettent simplement leur avis...certains le font même avec beaucoup de talent et de persuasion ( un peu trop parfois), sauf qu'une critique, aussi talentueusement rédigée soit-elle, n'est pas autre chose qu'un avis et surtout pas une science exacte.
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin
avatar

Nombre de messages : 21016
Age : 43
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: Franz Schubert (1797-1828)   Dim 10 Fév 2013 - 8:42

Avec internet (donc une multiplicité d'avis et l'accessibilité à pouvoir "essayer" une oeuvre) le métier de critique (si tenté que cela en soit un ) est en voie d'extinction et ce n'est pas plus mal
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
vizZ

avatar

Nombre de messages : 729
Age : 29
Date d'inscription : 22/03/2009

MessageSujet: Re: Franz Schubert (1797-1828)   Dim 10 Fév 2013 - 8:56

Je suis d'accord. Je lis quand même quelques critiques sur des cd dont je ne suis pas sur mais quand je vois que les critiques démolissent systématiquement Celibidache et Knappertsbusch parce qu'ils choisissent des tempo lents ça me fou en l'air. L'Eroica de Celibidache reste pour moi LA révélation mais pourtant elle dure 57 mins (ça doit être le reccord de la discographie je pense) et je ne m'y ennuie pas une seconde.
Ce ne sont que quelques exemples, mais on peut citer Rachmaninoff ou Mahler à leurs époques qui se faisaient régulièrement taper par la critique.
Revenir en haut Aller en bas
Jean

avatar

Nombre de messages : 6652
Age : 74
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Franz Schubert (1797-1828)   Dim 10 Fév 2013 - 9:26

Ce qui est surtout évident pour moi (qui les ai beaucoup lu depuis mon jeune âge...mais en me détachant de plus en plus de leurs avis) c'est qu'ils sont surtout d'avis trèe souvent contraires, ce qui est normal finalement...
Tu dis Vizz que Célibidache est systématiquement démoli...c'est que tu ne dois pa^s lire les mêmes que moi, car j'ai l'impression contraire , qu'il est plutot sythématiquement "encensé"! Wink

Je dois quand même dire qu'à une époque où les seuls "journaux" ou publications musicales accessibles par un prix modique et une bonne diffusion était des journaux de critique comme "Diapason", Harmonie, Le monde de la musique, Compact, Classica...et que j'ai appris pas mal en les lisant sur les compositeurs et leurs oeuvres
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11547
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Franz Schubert (1797-1828)   Lun 6 Mai 2013 - 10:15


Que du bonheur avec la fameuse Sonate pour piano D 959 par Eschenbach. Le second mouvement est délicieux et si schubertien! . Il ne me reste plus qu'à écouter la D 960. Je suis très enthousiaste!
Revenir en haut Aller en bas
Jean

avatar

Nombre de messages : 6652
Age : 74
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Franz Schubert (1797-1828)   Lun 6 Mai 2013 - 13:04

C'est une partie du coffret Brilliant de 6cd (réédition de ses enregistrements de jeunesse? Wink
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11547
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Franz Schubert (1797-1828)   Lun 6 Mai 2013 - 13:52

Oui. En revanche, je viens d'écouter sa Sonate D 960 mais la magie n'a pas vraiment fonctionné. J'ai même trouvé la première partie, notamment le second mouvement, un peu soporifique. Pas désagréable, bien sûr, mais c'est le genre de musique sur laquelle je pourrais faire autre chose, comme, par exemple, lire le journal ou écrire. La précédente m'a bien plus captivé.
Revenir en haut Aller en bas
Jean

avatar

Nombre de messages : 6652
Age : 74
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Franz Schubert (1797-1828)   Lun 6 Mai 2013 - 14:18

Perso je suis fasciné par cette sonate D960 particulièrment le 1er mouvement
Revenir en haut Aller en bas
vizZ

avatar

Nombre de messages : 729
Age : 29
Date d'inscription : 22/03/2009

MessageSujet: Re: Franz Schubert (1797-1828)   Lun 6 Mai 2013 - 14:24

Moi c'est le 1er mouvement de la D845 qui m'a absolument marqué.
Revenir en haut Aller en bas
Jean

avatar

Nombre de messages : 6652
Age : 74
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Franz Schubert (1797-1828)   Lun 6 Mai 2013 - 14:54

je l'aime beaucoup aussi!
Revenir en haut Aller en bas
laudec

avatar

Nombre de messages : 3468
Age : 65
Date d'inscription : 25/02/2013

MessageSujet: Re: Franz Schubert (1797-1828)   Mar 7 Mai 2013 - 0:53

Ah, Schubert, mon premier amour !

Bouleversée par cette sonate que j'ai été découvrir sur youtube suite à vos éloges. Sonate écrite et dédiée à Hummel, son ami malade...

Je trouve dommage que ces merveilleuses musiques portent uniquement des numéros et pas de nom

Citation :
"La Sonate pour piano en si bémol majeur, D. 960, est la vingt-et-unième et dernière sonate de Franz Schubert, achevée le 26 septembre 1828. C'est la dernière composition de grande envergure écrite par Schubert, qui mourut deux mois plus tard; un fleuve grandiose où il multiplie les mutations de couleurs et d'éclairage. Un des très grands monuments de la sonate pour piano.

Marcel Schneider y voit un testament musical où Schubert se surpasse : « Car de même qu'il réussit enfin en cette même année 1828 à étendre le lied aux dimensions de la symphonie, avec sa Grande symphonie en ut, il parvient aussi à faire de sa dernière sonate une sorte de lied continu, illimité, si long, si varié, si touffu, à la fois si particulier et si général qu'il donne l'impression de l'infini
»."
Revenir en haut Aller en bas
Jean

avatar

Nombre de messages : 6652
Age : 74
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Franz Schubert (1797-1828)   Mar 7 Mai 2013 - 1:25

J'adhère complètement au commentaire de Marcel Schneider a propos de cette dernière sonate Wink
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11547
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Franz Schubert (1797-1828)   Mar 7 Mai 2013 - 8:32


Je préfère largement la précédente dont les lignes mélodiques m'interpellent davantage. Le second mouvement est un délice qui marque aussitôt l'attention. Je n'ai pas retrouvé cette même inspiration dans la D960 qui m'a laissé en bordure de chemin. Embarassed On verra lors d'une prochaine écoute.
Revenir en haut Aller en bas
laudec

avatar

Nombre de messages : 3468
Age : 65
Date d'inscription : 25/02/2013

MessageSujet: Re: Franz Schubert (1797-1828)   Mar 7 Mai 2013 - 10:16

Je viens d'écouter la 959 avec grande émotion. Il écrit cela trois mois avant de mourir. Si l'approche de la mort parvient à inspirer une telle beauté, je n'ai plus peur de la mort ...
Je ne veux pas choisir entre la 959 et la 960, je les aime tendrement toutes les deux.

Il me reste encore à écouter la 958.

Je suppose que tu es au courant Icare que
Citation :
"L'Andantino a servi de bande sonore au film de Robert Bresson, Au Hasard Balthazar, au film de Samuel Benchetrit, J'ai toujours rêvé d'être un gangster, ainsi qu'à la création de la version originale de Savannah Bay, de Marguerite Duras au Théâtre national de Chaillot, en 1995, dans une mise en scène de Jean-Claude Amyl, avec Gisèle Casadesus et Martine Pascal. Il a aussi servi, du moins au niveau du thème mélodique, avec les mêmes harmonies et premiers développements, pour le film Valse avec Bachir, d'Ari Folman. L'andantino, pour partie, précède la charge d'Eylau dans le film de 1994 d'Yves Angelo, Le Colonel Chabert, Sagan (téléfilm et film de Diane Kurys)."
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11547
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Franz Schubert (1797-1828)   Mar 7 Mai 2013 - 10:35


Non je n'étais pas au courant.
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16724
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Franz Schubert (1797-1828)   Mer 8 Mai 2013 - 3:39

laudec a écrit:
[color=indigo]Je viens d'écouter la 959 avec grande émotion. Il écrit cela trois mois avant de mourir. Si l'approche de la mort parvient à inspirer une telle beauté, je n'ai plus peur de la mort ...
Je ne veux pas choisir entre la 959 et la 960, je les aime tendrement toutes les deux.

Il me reste encore à écouter la 958.


Moi c'est la 960 qui a nettement ma préférence, puis la 959 et la 958. Parmi aussi mes préférées de Schubert : la 664 et la 850.

Je suppose que vous connaissez aussi la magnifique Wanderer Fantaisie D 760 ? (que Liszt a orchestrée somptueusement pour piano et orchestre).
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11547
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Franz Schubert (1797-1828)   Dim 12 Mai 2013 - 11:00

Icare a écrit:
Le Divertissement à la Hongroise D 818 pour piano sous les doigts de Martha Argerich me confirme que la musique de Schubert bénéficie d'une beauté particulière qui lui est propre, une beauté inimitable et si vite identifiable.

Je crois que je tombe totalement amoureux de cette oeuvre pour piano à quatre mains - j'avais omis de le mentionner lors de mon précédent commentaire - plus principalement de l'Allegretto de 11mn 59!! Excellent!! (par Martha Argerich et Alexander Mogilevsky)
Revenir en haut Aller en bas
vizZ

avatar

Nombre de messages : 729
Age : 29
Date d'inscription : 22/03/2009

MessageSujet: Re: Franz Schubert (1797-1828)   Mer 30 Oct 2013 - 14:13

Je viens de m'adonner successivement à l'écoute de la première symphonie par Wand, Kertesz, Blomstedt et Davis et bien tous sont vraiment très différents. Je suis surpris car je trouve souvent les interprétations de la 9ème plus difficilement perceptibles. Mais la c'est le jour et la nuit !
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16724
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Franz Schubert (1797-1828)   Dim 1 Déc 2013 - 12:14

Autre oeuvre d'une sublime beauté, que je n'avais plus écoutée depuis bien longtemps : le grand quintette à cordes en ut majeur D 956, une des toutes dernières oeuvres de Schubert. Grand, il l'est par sa durée de 53 minutes et surtout par sa musique, sublime, je l'ai déjà dit, et qui rejoint les splendides quintettes de Mozart. On le trouve en beaucoup d'interprétations. Je viens de l'écouter dans cet enregistrement, qui comporte aussi la sonate arpeggione :

Revenir en haut Aller en bas
Jean

avatar

Nombre de messages : 6652
Age : 74
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Franz Schubert (1797-1828)   Dim 1 Déc 2013 - 15:40

Pour moi c'est carrément LE plus beau quintette à cordes!...tout comme son 2ème trio violon violoncelle piano....
et pourtant je n'aime pas, ou j'ai bien du mal en général à faire ce genre de classement
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11547
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Franz Schubert (1797-1828)   Jeu 5 Déc 2013 - 2:19

Je viens de commettre ce qui sera sans doute mon unique acte de folie du mois de décembre, mais au prix où j'ai payé ce coffret, ce n'est pas une grande folie non plus. Et oui, je viens de m'offrir mon Noël à l'avance avec 8 symphonies de Schubert par le "Berliner Philharmoniker sous la direction de Karl Böhm...Bon, peut-être pas la meilleure interprétation pour les "spécialistes", seulement je pense que celle-ci devrait être tout-à-fait honorable. Je verrai lorsque je les écouterai. Jusqu'à aujourd'hui, je ne connaissais que la Huitième que j'avais écoutée, il y a bien longtemps de cela, probablement sur cassette-audio. Je ne l'avais sans doute écoutée qu'une fois et n'avais pas cherché à connaître les autres. Il faut dire que j'ai souvent abordé un compositeur classique ou contemporain plutôt en priorité par sa musique de chambre que par la symphonique. Et Franz Schubert n'a pas fait figure d'exception puisque la première oeuvre que je me suis procurée à l'époque, il y a presque trente ans de cela, fut le Quintette pour piano, violon, alto, violoncelle et contrebasse D 667 "La Truite". Puis, ensuite, lorsque le support cd arriva sur le marché, les Quatuors à cordes n°14 (La jeune fille et la mort et n°12 (Quartettsatz. Je m'étais laissé aussi tenter par la Messe en Mi Bémol Majeur D.950 par Armin Jordan et par le grand Octuor en fa majeur opus 166, Posthume.. Mon dernier achat en date, avant les 8 symphonies, fut Moments musicaux, Allegretto et 4 Impromptus pour piano par David Fray. Voilà à quoi s'est résumé jusqu'à aujourd'hui mon intérêt pour la musique de Schubert, à un univers musical surtout chambriste. Il était donc temps que j'aborde la symphonie. Ce qui est dommage c'est que dans mon coffret, il manque la Septième. Ils auraient pu la mettre aussi, j'aurais eu ainsi l'intégrale. Rolling Eyes


Dernière édition par Icare le Mer 11 Mar 2015 - 15:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
laudec

avatar

Nombre de messages : 3468
Age : 65
Date d'inscription : 25/02/2013

MessageSujet: Re: Franz Schubert (1797-1828)   Jeu 5 Déc 2013 - 3:10

icare a écrit:
Quintette pour piano, violon, alto, violoncelle et contrebasse D 667 "La Truie"
Ne s'agirait-il pas plutôt "du Porc" ?Hehe
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Franz Schubert (1797-1828)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Franz Schubert (1797-1828)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 10 sur 13Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 9, 10, 11, 12, 13  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les compositeurs-
Sauter vers: