Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Franz Schubert (1797-1828)

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 6 ... 8, 9, 10 ... 14  Suivant
AuteurMessage
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 12571
Age : 54
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Franz Schubert (1797-1828)   Jeu 20 Sep - 12:55

Jean a écrit:
ah les impromptus opus 90 (D899 )et les opus 142 (D935)..(si tu n'as qu'un cd, tu ne dois pas avoir les deus opus avec en plus les moments musicaux) et les moments musicaux

En complément des MOMENTS MUSICAUX, j'ai un ALLEGRETTO D.915 et quatre IMPROMPTUS D.899. Je peux déjà affirmer, dès cette première approche, que j'ai beaucoup aimé ces IMPROMPTUS et finalement, qu'ils m'ont mieux captivé que les MOMENTS MUSICAUX qui m'ont plu aussi mais de façon moins flagrante, moins évidente. Avec les MOMENTS MUSICAUX, disons que je suis resté un peu en surface, peut-être parce que je n'étais pas dans l'humeur idéale pour en saisir toute la poétique, alors qu'avec les IMPROMPTUS, j'ai vraiment pénétré la beauté de cette musique.
Revenir en haut Aller en bas
shanessean

avatar

Nombre de messages : 842
Age : 82
Date d'inscription : 19/08/2009

MessageSujet: Re: Franz Schubert (1797-1828)   Sam 22 Sep - 10:02

Jean,
J'étais étudiant à Lausanne lorsque Michel Corboz reçut en 1967 le Grand Prix de l'Académie Charles-Cros pour : Vespro della Beata Vergine de Monteverdi.

Je ne savais pas que tu avais chanté avec lui. J'avais une très bonne amie qui y chantait aussi, peut-être l'as-tu connue, Yvonne Perrin-Wüthrich. *

O tempi passati......


* Yvonne Perrin, Swiss soprano, studied at the Conservatory of Lausanne, at the Conservatory of Fribourg, in Frankfurt a.M. and at the International Summer Academy in Salzburg.

In 1963 Yvonne Perrin began er concert career. From 1963 to 1971 she was a soloist in the Ensemble Vocal de Lausanne under Michel Corboz. She undertook expanded concert tours, sang in Swiss and French music centres, as well as in Rome, Bologna, Pavia, Rimini and Lisbon and completed a South Africa tour.

Yvonne Perrin was considered as good Bach interpreter, but her concert repertoire included many parts from the wide range of oratorios, as well as Lieder singing.

Yvonne Perrin participated in numerous recordings: on Erato label (Mass in B minor (BWV 232) and Magnificat (BWV 243) by J.S. Bach, Sacrae Symphoniae by G. Gabrieli, De Profundis by de Lalande, Orfeo and Madrigal by Monteverdi), VDE-Gallo (vocal works of J. Binet, G. Doret, Ch. Faller, B. Reichel), Mondiodisc (9th Symphony of L.v. Beethoven), Mixtur (Notenbüchlein für A.M. Bach), Famous Records (Motets of D. Granato).
(Wikipedia)

Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr/
Jean

avatar

Nombre de messages : 7067
Age : 75
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Franz Schubert (1797-1828)   Sam 22 Sep - 10:42

Que de bons et beaux souvenirs!!
Comme ton texte sur Yvonne Perrin semble le confirmer, je ne l'ai connue que comme soliste occasionnelle : en 1976 elle ne faisait plus partie des choristes permanants de l'ensemble vocal.

NB j'ai vu que Corboz allait diriger son ensemble pour le dernier des "concerts du dimanche" de la saison au Victoria Hall dans la dernière messe de Schubert....
Revenir en haut Aller en bas
shanessean

avatar

Nombre de messages : 842
Age : 82
Date d'inscription : 19/08/2009

MessageSujet: Re: Franz Schubert (1797-1828)   Sam 22 Sep - 22:34

Yvonne a eu un choix cornélien: ou bien un engagement à l'opéra de Frankfort ou bien avoir des enfants et s'en occuper et c'est ce qu'elle a choisi. Elle a continué à enregistrer surtout des cantates et qq. concerts.
Bon dimanche, Jean.
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr/
Jean

avatar

Nombre de messages : 7067
Age : 75
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Franz Schubert (1797-1828)   Dim 23 Sep - 9:52

Merci toi de même!...et merci pour les brèves nouvelles d'Yvonne Perrin qui explique pourquoi elle ne me semblait pas avoir fait une carrière musicale ...comme d'autres de ses collègues à l'ensemble vocal (Philippe Huttenlocher entre autres!)
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 12571
Age : 54
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Franz Schubert (1797-1828)   Mar 23 Oct - 21:08


Le Divertissement à la Hongroise D 818 pour piano sous les doigts de Martha Argerich me confirme que la musique de Schubert bénéficie d'une beauté particulière qui lui est propre, une beauté inimitable et si vite identifiable.
Revenir en haut Aller en bas
vizZ

avatar

Nombre de messages : 729
Age : 30
Date d'inscription : 22/03/2009

MessageSujet: Re: Franz Schubert (1797-1828)   Mar 23 Oct - 21:31

Absolument d'accord avec toi Icare. Quand j'écoute la sonate D845 elle me fait frissoner. Schubert est mon compositeur préféré avec Rachmaninov et Mahler.
Revenir en haut Aller en bas
shanessean

avatar

Nombre de messages : 842
Age : 82
Date d'inscription : 19/08/2009

MessageSujet: Re: Franz Schubert (1797-1828)   Mer 24 Oct - 10:08

vizZ a écrit:
Schubert est mon compositeur préféré avec Rachmaninov et Mahler.

Ce que je trouve d'extraordinaire c'est la variété de nos goûts, suivant notre (mon) humeur, je passe de Rameau à Stravinsky via Chopin, p.ex.,c'est génial.
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr/
Snoopy
Admin
avatar

Nombre de messages : 21009
Age : 44
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: Franz Schubert (1797-1828)   Jeu 25 Oct - 14:31

Alors vous devriez aimer ça Wink

Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 12571
Age : 54
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Franz Schubert (1797-1828)   Jeu 25 Oct - 15:33

Oui, j'aime beaucoup! Schubert est peut-être mon piano préféré....Enfin, tout dépend aussi des humeurs du moment...
Revenir en haut Aller en bas
shanessean

avatar

Nombre de messages : 842
Age : 82
Date d'inscription : 19/08/2009

MessageSujet: Re: Franz Schubert (1797-1828)   Jeu 25 Oct - 21:10

j'aime bein aussi, comme toi Icare. Les danses alllemandes aussi et puis les moments musicaux, etc.

Je vais tenter une image qui risque de faire sauter en l'air Snoopy: je trouve chez Schubert une musique allemande (non germanique) mélodique et empreinte de féminité et de tendresse. Cela me fait penser au choeur des marins du Vaisseau fantôme au premier acte "Steuermann, lass die Wacht" qui est plus proche du tempo di marcia (c'est pour faire bien) allemand que féminin

Voilà j'ai dit.
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr/
Jean

avatar

Nombre de messages : 7067
Age : 75
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Franz Schubert (1797-1828)   Jeu 25 Oct - 22:49

Icare a écrit:
Oui, j'aime beaucoup! Schubert est peut-être mon piano préféré....Enfin, tout dépend aussi des humeurs du moment...

exactement comme toi!! Wink
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 18028
Age : 72
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Franz Schubert (1797-1828)   Ven 9 Nov - 11:28

Voici un autre enregistrement de la symphonie n° 7 qui a l'air d'enfin sortir de l'oubli. Ici c'est dans l'orchestration de Weingartner, qui me plaît un peu plus que celle de Newbould. L'enregistrement est complété par le concerto pour violon de Weingartner. Car outre le chef d'orchestre, Weingartner était aussi un éminent compositeur, inconnu sur ce plan là, et c'est grand dommage. Heureusement que CPO a sorti une intégrale de ses 6 symphonies, toutes sensationnelles... Mais je pars en H.S. Embarassed




Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 12571
Age : 54
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Franz Schubert (1797-1828)   Ven 8 Fév - 23:13

Icare a écrit:
Jean a écrit:
ah les impromptus opus 90 (D899 )et les opus 142 (D935)..(si tu n'as qu'un cd, tu ne dois pas avoir les deus opus avec en plus les moments musicaux) et les moments musicaux

En complément des MOMENTS MUSICAUX, j'ai un ALLEGRETTO D.915 et quatre IMPROMPTUS D.899. Je peux déjà affirmer, dès cette première approche, que j'ai beaucoup aimé ces IMPROMPTUS et finalement, qu'ils m'ont mieux captivé que les MOMENTS MUSICAUX qui m'ont plu aussi mais de façon moins flagrante, moins évidente. Avec les MOMENTS MUSICAUX, disons que je suis resté un peu en surface, peut-être parce que je n'étais pas dans l'humeur idéale pour en saisir toute la poétique, alors qu'avec les IMPROMPTUS, j'ai vraiment pénétré la beauté de cette musique.

Réécoutés cet après-midi et là aussi même impression et même ressenti. Les quatre Impromptus D.899 sont réellement magnifiques.
L'Allegretto D.915 et les Moments Musicaux, m'ont, en revanche, comme lors de la première écoute et donc découverte, laissé en surface, peut-être un manque d'intensité, une musique qui joue trop sur le velours, l'interprétation...?... Ces pièces sont interprétées par David Fray, tout comme les Impromptus, sauf que les Impromptus et leur interprétation m'ont complètement conquis.
Revenir en haut Aller en bas
Jean

avatar

Nombre de messages : 7067
Age : 75
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Franz Schubert (1797-1828)   Sam 9 Fév - 13:38

j'avais lu (dans Classica ,je crois) deux critiques complètement opposées(l'un aimant beaucoup, l'autre détestant presque!) de cet enregistrement de David Fray...J'avoue que j'étais nettement d'accord avec celui qui aimait! Wink ...une sensibilité qui m'a conquis
Revenir en haut Aller en bas
vizZ

avatar

Nombre de messages : 729
Age : 30
Date d'inscription : 22/03/2009

MessageSujet: Re: Franz Schubert (1797-1828)   Sam 9 Fév - 15:10

Je viens de découvrir un superbe enregistrement de la 9ème syphonie par Joseph Krips datant de 1958. Le remastering est excellent ce qui fait qu'on a une version que l'on pourrait assimiler aux enregistrements des années 1980-1990.



Un très grand Schubertien avec Gunter Wand et Hans Schmitt Issersted.
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 12571
Age : 54
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Franz Schubert (1797-1828)   Sam 9 Fév - 15:36

A Jean;

Ce qui démontre bien que les avis sur les interprétations (comme sur les compositions) divergent d'une perception à l'autre, que le mieux est de toujours se fier à sa propre oreille. Personnellement, je me suis toujours méfié des critiques et je ne fais confiance qu'à mon oreille, n'ai besoin de personne pour me dire ce qui est magnifique ou non en musique, qu'il s'agisse de la qualité d'une composition ou d'une interprétation. Quand bien même il puisse exister d'autres excellentes interprétations de ces oeuvres de Schubert que certains experts pointilleux de l'interprétation vont préférer pour x raisons (valables ou non), pourquoi pas - tous les avis sont dans la nature et les mauvaises interprétations existent sûrement - toujours est-il que le jeu pianistique de David Fray sur ces oeuvres de Schubert, en tout cas dans les IMPROMPTUS, n'est pas détestable, au contraire j'y ai ressenti une très belle sensibilité et beaucoup de justesse. Wink


Dernière édition par Icare le Dim 10 Fév - 15:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 18028
Age : 72
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Franz Schubert (1797-1828)   Sam 9 Fév - 16:09

Bien d'accord : je me fiche des critiques comme d'une guigne : je me fie à mes impressions, même si les critiques pensent le contraire Wink
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 12571
Age : 54
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Franz Schubert (1797-1828)   Sam 9 Fév - 17:24

joachim a écrit:
Bien d'accord : je me fiche des critiques comme d'une guigne : je me fie à mes impressions, même si les critiques pensent le contraire Wink


Et tu as bien raison, Joachim. Tu as ta propre oreille, ta propre expérience d'écoute et d'analyse personnelle (qui n'est d'ailleurs pas mince)...alors pourquoi et au nom de quoi l'appréciation d'un critique, qu'il gratte pour Diapason, Télérama ou Classica, serait forcément supérieure à la tienne? Il m'est arrivé quelquefois, je le reconnais volontiers, à une époque où Internet n'existait pas encore, d'acheter une oeuvre ou de voir un film, et de regretter par la suite de ne pas avoir écouté le(s) critique(s) qui en disai(en)t du mal, mais combien de fois, au contraire, je fus heureux de ne pas m'être laissé bêtement influencer par le(s) critique(s)...Bien plus de fois!!! Maintenant, je ne mets pas forcément en cause leur bonne foi ni leur volonté de bien faire ni leur intégrité, mais ils émettent simplement leur avis...certains le font même avec beaucoup de talent et de persuasion ( un peu trop parfois), sauf qu'une critique, aussi talentueusement rédigée soit-elle, n'est pas autre chose qu'un avis et surtout pas une science exacte.
Revenir en haut Aller en bas
Snoopy
Admin
avatar

Nombre de messages : 21009
Age : 44
Date d'inscription : 10/08/2006

MessageSujet: Re: Franz Schubert (1797-1828)   Dim 10 Fév - 16:42

Avec internet (donc une multiplicité d'avis et l'accessibilité à pouvoir "essayer" une oeuvre) le métier de critique (si tenté que cela en soit un ) est en voie d'extinction et ce n'est pas plus mal
Revenir en haut Aller en bas
http://musiqueclassique.forumpro.fr
vizZ

avatar

Nombre de messages : 729
Age : 30
Date d'inscription : 22/03/2009

MessageSujet: Re: Franz Schubert (1797-1828)   Dim 10 Fév - 16:56

Je suis d'accord. Je lis quand même quelques critiques sur des cd dont je ne suis pas sur mais quand je vois que les critiques démolissent systématiquement Celibidache et Knappertsbusch parce qu'ils choisissent des tempo lents ça me fou en l'air. L'Eroica de Celibidache reste pour moi LA révélation mais pourtant elle dure 57 mins (ça doit être le reccord de la discographie je pense) et je ne m'y ennuie pas une seconde.
Ce ne sont que quelques exemples, mais on peut citer Rachmaninoff ou Mahler à leurs époques qui se faisaient régulièrement taper par la critique.
Revenir en haut Aller en bas
Jean

avatar

Nombre de messages : 7067
Age : 75
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Franz Schubert (1797-1828)   Dim 10 Fév - 17:26

Ce qui est surtout évident pour moi (qui les ai beaucoup lu depuis mon jeune âge...mais en me détachant de plus en plus de leurs avis) c'est qu'ils sont surtout d'avis trèe souvent contraires, ce qui est normal finalement...
Tu dis Vizz que Célibidache est systématiquement démoli...c'est que tu ne dois pa^s lire les mêmes que moi, car j'ai l'impression contraire , qu'il est plutot sythématiquement "encensé"! Wink

Je dois quand même dire qu'à une époque où les seuls "journaux" ou publications musicales accessibles par un prix modique et une bonne diffusion était des journaux de critique comme "Diapason", Harmonie, Le monde de la musique, Compact, Classica...et que j'ai appris pas mal en les lisant sur les compositeurs et leurs oeuvres
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 12571
Age : 54
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Franz Schubert (1797-1828)   Lun 6 Mai - 18:15


Que du bonheur avec la fameuse Sonate pour piano D 959 par Eschenbach. Le second mouvement est délicieux et si schubertien! . Il ne me reste plus qu'à écouter la D 960. Je suis très enthousiaste!
Revenir en haut Aller en bas
Jean

avatar

Nombre de messages : 7067
Age : 75
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Franz Schubert (1797-1828)   Lun 6 Mai - 21:04

C'est une partie du coffret Brilliant de 6cd (réédition de ses enregistrements de jeunesse? Wink
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 12571
Age : 54
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Franz Schubert (1797-1828)   Lun 6 Mai - 21:52

Oui. En revanche, je viens d'écouter sa Sonate D 960 mais la magie n'a pas vraiment fonctionné. J'ai même trouvé la première partie, notamment le second mouvement, un peu soporifique. Pas désagréable, bien sûr, mais c'est le genre de musique sur laquelle je pourrais faire autre chose, comme, par exemple, lire le journal ou écrire. La précédente m'a bien plus captivé.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Franz Schubert (1797-1828)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Franz Schubert (1797-1828)
Revenir en haut 
Page 9 sur 14Aller à la page : Précédent  1 ... 6 ... 8, 9, 10 ... 14  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les compositeurs-
Sauter vers: