Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le deal à ne pas rater :
Clé licence Windows 10 professionnel 32/64 bits – Français
12.90 €
Voir le deal

 

 Philippe ROMBI

Aller en bas 
AuteurMessage
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 13751
Age : 56
Date d'inscription : 13/11/2009

Philippe ROMBI Empty
MessageSujet: Philippe ROMBI   Philippe ROMBI EmptyDim 6 Juil - 19:43

Philippe Rombi est un compositeur français qui s'est jusqu'à aujourd'hui principalement illustré dans le domaine du cinéma. Il écrivit une valse pour le film Oui, mais...la vie continue qui eut son petit effet et la partition de Joyeux Noël, film traitant de la guerre des tranchées en 14/18 et d'un événement particulier lors de ces batailles terriblement meurtrières, pour lequel il composa un Ave Maria, interprété par Nathalie Dessay.



Aujourd'hui, j'ai écouté trois suites de trois B.O. composées par ses soins; Le Coût de la vie, film de Philippe Le Guay, Une Employée modèle, film de Jacques Otmezguine et Joe Pollox et les mauvais esprits, un film réalisé par Jérôme Foulon. Je ne peux pas dire que, globalement, le style musical de Philippe Rombi m'enchante plus que ça et pas mal de passages m'ont plutôt ennuyé. Je trouve sa musique souvent trop inoffensive, techniquement parfaite, propre, mais inoffensive et surtout peu surprenante. La première suite Le Coût de la vie présente une danse de l'argent qui m'a bien plu mais pour les deux autres qui suivent, c'est un morceau par-ci par-là. Les extraits Vengeance & Générique fin dans Une employée modèle m'ont tiré de la torpeur dans laquelle les morceaux précédents m'avaient enfermé. De Joe Pollox, je ne retiens que Des esprits aux trousses, surtout pas le thème d'amour qui revient trois fois de suite avant une reprise salvatrice du Final du Coût de la vie. La Valse de Oui, mais... offre finalement à cette compilation inégale la note conclusive qu'il fallait.

Un des rares thèmes que j'aime beaucoup de Philippe Rombi. Non, celui-là me fait en réalité carrément fondre:



Eléments biographiques:

Philippe Rombi est un compositeur français né le 3 avril 1968 à Pau.
Philippe Rombi est surtout connu pour ses musiques de film. Il est également pianiste, arrangeur et chef d'orchestre. Après des études au conservatoire de Marseille, Philippe Rombi entre dans la classe d'Antoine Duhamel à l'École supérieure de musique de Paris. Il commence à composer pour des élèves de la FEMIS. Il rencontre ainsi le réalisateur François Ozon et le producteur François Kraus qui vont, chacun de leur côté, contribuer à lancer sa carrière dans la musique de film.
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 13751
Age : 56
Date d'inscription : 13/11/2009

Philippe ROMBI Empty
MessageSujet: Re: Philippe ROMBI   Philippe ROMBI EmptyMar 10 Mar - 22:52

<<Il y a une question que je me pose toujours au sujet de la musique de film: par quel miracle extraordinaire la musique composée pour un film est bien celle de ce film-là et non celle d'un autre? Il suffit d'avoir travaillé avec Philippe Rombi pour trouver la réponse à cette question. Non content d'être un mélodiste merveilleux et un subtil orchestrateur, Philippe sait d'abord écouter un film. La vision des images se transforme en lui en sensations, en rythmes, en couleurs. Pour "Le Coût de la Vie", il a su découvrir une consonance acide, ce qu'il appelait un thème grignotant, que devait très certainement lui inspirer le thème de l'argent. Mais il l'a marié aussitôt avec une couleur plus romanesque, à la mesure des personnages de chair et de sang qui traversent cette histoire...Il en résulte ce dont rêvent tous les metteurs en scène, une musique décalée et chaleureuse, qui est à la fois une lecture du film, mais aussi une rêverie, gorgée de sucs et de croches...>>

Voilà ce qu'écrivit le réalisateur Philippe Le Guay à propos de sa collaboration avec Philippe Rombi sur Le Coût de la Vie. J'ai réécouté une suite de cette bande originale en même temps qu'une suite plus conséquente d'Une Employée modèle, un film de Jacques Otmezguine et une de six titres de Joe Pollox et les mauvais esprits, un film de Jérôme Foulon. Ce disque, qui comporte quand même de solides extraits musicaux: le thème principal intitulé la "Danse de l'argent" ou encore le générique-fin d'Une Employée modèle, se termine sur l'attendrissante valse mélancolique de Oui mais...la vie continue.
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 13751
Age : 56
Date d'inscription : 13/11/2009

Philippe ROMBI Empty
MessageSujet: Re: Philippe ROMBI   Philippe ROMBI EmptySam 14 Mar - 7:25

<<Dès la lecture (du scénario), le thème principal s'est dessiné, et très vite il m'a obsédé avec ses cinq notes lancinantes et ses modulations incessantes. Mais c'est surtout le climat, l'ambiance, le côté sensoriel du scénario que je voulais évoquer. De plus, on ne sait jamais si ce que l'on voit se passe réellement ou fait partie du livre de Sarah Morton. J'ai donc pensé, comme dans le film, à un concept de miroir, de vrai faux, comme si chaque instrument avait son reflet: deux harpes, deux guitares (nylon et métal), deux pianos, deux flûtes en sol, etc...Par ailleurs, l'ambiguïté des personnages de Julie et Julia m'a tout de suite inspiré deux voix féminines vocalisant sur le souffle comme un murmure sensuel et envoûtant, à l'image du film.>>

Voilà ce qu'a écrit le compositeur Philippe Rombi à propos de ce que le film de François Ozon, Swimming Pool, lui inspira. Entre Ozon et Rombi, c'est aussi une solide collaboration entre un compositeur et un cinéaste, comme celle que j'ai pu évoquer entre Raoul Ruiz et Jorge Arriagada. J'aime bien le caractère lancinant et la sensualité qui se dégagent de ses compositions pour Swimming Pool, bien que je n'ai jamais vu ce film qui réunit à l'affiche Charlotte Rampling et Ludivine Sagnier. Mais, de cette collaboration, je retiens davantage la musique que Rombi composa pour Sous le sable (2000). Ozon y avait réuni deux acteurs que j'adore, Charlotte Rampling et Bruno Cremer. Cependant, ce n'est pas la raison pour laquelle je craque complètement sur la partition de Philippe Rombi, c'est le caractère élégiaque et profond de la musique qui me transporte dans l'amour inextinguible que porte le personnage de Rampling à son mari disparu (Cremer). Le sujet du film est fort intéressant et poétique: <<Marie, mariée à Jean depuis 25 ans et heureuse en ménage, enseigne la littérature anglaise dans une université de Paris. Pendant les vacances d'été du couple près de Lit-et-Mixe dans les Landes, Jean prend un bain de mer tandis que sa femme reste sur la plage, absorbée par la lecture d'un bouquin. Lorsqu'elle cherche Jean du regard, elle ne le voit plus. Aucun témoin ne l'a vu entrer dans l'eau et nager. Son corps n'étant pas retrouvé, plusieurs questions se posent : a-t-il disparu volontairement? S'est-il suicidé? S'est-il noyé ? Sans corps pour pleurer, elle feint de croire qu'il est toujours vivant et présent dans leur appartement parisien. Elle organise alors sa vie autour du déni, masqué par sa complexité énigmatique et sa désorientation émotionnelle.>> (Wikipédia) Bizarrement, malgré la beauté du thème abordé, la qualité de ces deux acteurs et la superbe musique de Philippe Rombi, à l'époque, lorsque j'ai vu ce film, je suis resté en dehors. Je n'ai pas compris ce qui s'était passé. Tous les ingrédients étaient réunis pour que j'aime ce film autant que sa bande originale, mais non, nenni...Il faudrait que je renouvelle l'expérience avec mon regard actuel...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Philippe ROMBI Empty
MessageSujet: Re: Philippe ROMBI   Philippe ROMBI Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Philippe ROMBI
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique de films, du monde & divers :: Musiques de films-
Sauter vers: