Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Easy Listening & Light Music.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 10812
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Easy Listening & Light Music.   Lun 30 Juin - 20:35

Easy listening est une expression générale qui désigne un style de musique populaire proche de la variété, du milieu des années 1950.

L'easy listening regroupe des mélodies simples et accrocheuses, des chansons douces et élégantes, des rythmes de danses de salon. À ce titre, c'est plus un qualificatif, ou un état d'esprit, qu'un genre musical particulier. On y trouve à la fois des artistes du milieu du xxe siècle et d'autres considérés comme faisant de la musique électronique. Easy listening est une désignation neutre, notamment par rapport à l'équivalent très péjoratif de Muzak. Qui plus est, la musique easy listening, quel qu'en soit le genre, est très loin de se résumer à de la simple musique d'ambiance, n'ayant pour seul but que d'être écoutée en fond sonore. Elle compte en effet parmi ses figures de proue des artistes considérés aujourd'hui comme des compositeurs de référence tels que Burt Bacharach, à qui l'on doit des tubes pop majeurs. On trouve des morceaux qualifiables de easy listening dans pratiquement tout genre de musique. Par exemple, on a souvent qualifié le jazz le plus mélodique et facile d'accès de smooth jazz. En revanche, si on considère uniquement le genre musical easy listening, on ne peut y inclure des artistes comme Burt Bacharach, Henry Mancini, Arthur Lyman (en), Walter Wanderley, etc.

De la même manière, les musiques de films érotiques italiens des années 1970 ou encore l'italo disco, incluant les artistes tels que Armando Trovaioli ou Fun Fun (en), peuvent être considérés comme faisant partie de l'esprit de l'easy listening par leur aspect décalé et divertissant.

Aux États-Unis, l'easy listening fait souvent référence à la variété des années 1940 à 1960 (Frank Sinatra, Dean Martin, Glenn Miller, Perry Como…).

En France, l'émission Cocktail Time sur Radio Nova, animée par Ariel Wizman et Jean Croc dans les années 1990, a permis de diffuser le genre, dépassant le cadre strict du style tout en gardant l'état d'esprit. Ils passaient des artistes tels que Biddu Orchestra, Ennio Morricone, Las Grecas, Manuel y Lole, Augusto Martelli, John Holt, avec des petites digressions electro années 1980 (Jacno) ou 1990 (Miss Kittin & The Hacker, 1982).

La musique easy listening connaît un regain d'intérêt grâce également à des radios Internet vouées entièrement à ce style, diffusant notamment des grands orchestres tels que Franck Pourcel, Paul Mauriat, Percy Faith, Mantovani, James Last…
Wikipédia.

Dans Wikipédia, sont cités parmi les représentants du courant Easy Listening des compositeurs comme André Previn, Michel Legrand... mais il ne faudrait surtout pas les limiter à cette "discipline". Burt Bacharach est effectivement un de ses représentants les plus emblématiques. Les Baxter a également réalisé de belles choses dans ce domaine. Je ne me lasse pas de son double album The Exotic Moods!      Ludovico Einaudi peut selon moi appartenir à cette catégorie même si je ne suis pas un grand partisan des étiquetages. Ennio Morricone et Lalo Schifrin ont composé du Easy Listening souvent au service d'un certain cinéma qui justifiait (ou favorisait) cette approche, alors qu'il ont aussi composé des oeuvres symphoniques post-romantiques et atonales, de la musique de chambre, des concertos, oratorios, opéras, de la musique expérimentale, de la musique de film ambitieuse et rigoureuse, faisant usage d'éléments savants et parfois d'avant-garde parce qu'un certain cinéma le permettait avec l'accord indispensable du réalisateur et des producteurs... Difficile de leur coller une étiquette qui ne soit pas en même temps réductrice...



Dernière édition par Icare le Mar 1 Juil - 16:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16207
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Easy Listening & Light Music.   Mar 1 Juil - 10:21

Easy listening, jamais entendu parler, en tout cas sous cette appellation. Pourtant je suis un "vieux" qui a bien connu les années 1950. Est ce l'équivalent de la "Light music" britannique (traduite par "musique légère") ?
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 10812
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Easy Listening & Light Music.   Mar 1 Juil - 16:28

Définition laroussienne du terme Musique Légère:

Elle s'oppose aux musiques classique ou religieuse, considérées comme des musiques sérieuses (cependant, des œuvres religieuses ou classiques peuvent être, à l'occasion, légères). La musique d'une opérette, par exemple, est par définition légère, étant donné ses rythmes souvent sautillants, ses mélodies aimables et faciles, et, surtout, l'effectif réduit de ses orchestres. Mais il arrive que les partitions d'opérettes puissent être assimilées à des pages classiques et constituer de véritables chefs-d'œuvre musicaux. Ainsi en est-il de Ciboulette de Reynaldo Hahn, Véronique de Messager et même la Belle Hélène d'Offenbach et ses étonnantes parodies d'opéra.

On a coutume de classer dans la musique légère les musiques récréatives, que l'on rencontre au music-hall, les musiques de variétés tant utilisées à la radio et dans les enregistrements d'airs à la mode par des vedettes à la mode, les musiques de danse animant les bals champêtres ou citadins. Les petits orchestres de brasserie ou de salon interprètent des partitions de musique légère, même s'ils offrent à leurs auditeurs des extraits de grandes œuvres classiques, étant donné que ces extraits se trouvent adaptés aux possibilités instrumentales desdits orchestres. Les chansons et les romances, que chantaient, avant l'apparition du disque, puis de la radio, les chanteurs de rues dans les cours des immeubles, appartiennent à la musique légère. Il en va de même de celle composant les programmes des orphéons, des fanfares, des kiosques, des musiques militaires. Évidemment, se rattachent aussi à la catégorie des musiques légères les musiques populaires constituant les folklores régionaux ou nationaux, les musiques tziganes, les musiques viennoises si chères aux Strauss père et fils, les musiques de genre, les parodies, les musiques imitatives et, par extension, les fonds sonores qui encombrent les émissions radiotélévisées. La musique de film peut, fort souvent, être classée dans la catégorie légère, tout comme celle du jazz, bien que celle-ci comporte des pages d'une grande qualité musicale. Citons encore les musiques de scène, celles des vaudevilles d'antan, toutes celles enfin qui n'affectent aucune prétention, mais qui peuvent être charmantes, émouvantes, dessinées avec art et goût.

La musique légère n'est pas de la « musiquette », elle est un genre et si elle doit être agréable, si elle doit facilement être retenue par les auditeurs, rien ne l'empêche d'être écrite avec style, avec une solidité harmonique utilisant éventuellement la fugue et les contrepoints. Bref, la musique légère doit, avant tout, être de la musique, et même de la musique vivante puisant ses sources dans les traditions populaires, s'enrichissant des formules nouvelles, s'imposant d'être récréative, car tous ceux qui viennent à elle y viennent pour se détendre et se divertir.


De toute façon, "Musique légère" et "Easy Listening" s'entrecroisent largement et dans la liste de compositeurs que l'on associe volontiers à ces deux tendances, reviennent souvent les mêmes noms. Leroy Anderson et André Popp sont généralement placés dans cette catégorie, Henri Mancini°° et Peter Thomas aussi. Wink 

°°Henri Mancini a toutefois composé dans des esthétiques plus sophistiquées au même titre que Les Baxter qui put parfois se montrer expérimental.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Easy Listening & Light Music.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Easy Listening & Light Music.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique de films, du monde & divers :: Autres styles musicaux-
Sauter vers: