Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment :
iPhone 13 Pro : où précommander le ...
Voir le deal

 

  Raymond ALESSANDRINI (né en 1948)

Aller en bas 
AuteurMessage
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 15412
Age : 57
Date d'inscription : 13/11/2009

 Raymond ALESSANDRINI (né en 1948) Empty
MessageSujet: Raymond ALESSANDRINI (né en 1948)    Raymond ALESSANDRINI (né en 1948) Empty2014-06-29, 19:18

J'ai écouté de la très belle musique de film, cet après-midi, par un compositeur qui n'est pas très connu du grand public. J'ai écouté Travelling Avant et L'Hirondelle et la Mésange. Travelling Avant est un film sorti en salle en 1987 et réalisé par Jean-Charles Tacchella. Parmi les rôles principaux, figurent Thierry Frémont, Ann-Gisèle Glass et Simon de la Brosse.

Synopsis: Nino, est monté à Paris « parce qu'on peut voir plus de films qu’ailleurs ». Un soir d'octobre 1948, il fait la connaissance de Donald, un cinéphile comme lui, dans un cinéma de banlieue. Ils ne vont pas tarder à rencontrer une fille du même âge qu'eux, Barbara, initiée au cinéma par son ancien compagnon. Donald, le plus ambitieux des deux garçons et le plus avenant, gagne les faveurs de Barbara. Alors qu'il cherche à se faire une place auprès des réalisateurs en tant qu'assistant, Nino rêve de monter son propre ciné-club. Pour cela, il parvient à séduire une jeune ouvreuse, Janine, dont l'oncle est prêt à céder sa salle de cinéma un soir par semaine.

La musique de Raymond Alessandrini est plutôt romantique, intimiste et quelque peu sentimentale. Elle utilise une moyenne formation instrumentale, de style très française, on y entend de l'accordéon solo, du piano. Il y a de la tendresse, de la délicatesse et même une once d'onirisme. Les thèmes mélodiques principaux sont très attachants.   Raymond ALESSANDRINI (né en 1948) 333455  Raymond ALESSANDRINI (né en 1948) 333455 

L'hirondelle et la Mésange est un film muet français en noir et blanc, réalisé par Marc Antoine en 1920. La version rénovée a donc été mise en musique par Raymond Alessandrini qui semble avoir écrit là une de ses toutes meilleures partitions pour l'image. La musique est particulièrement corrosive et insolente. Le thème principal est un pur joyau. J'en adore la construction à partir du jeu de percussion et des cordes qui s'entremêlent avec passion, ainsi que le contrepoint mélodique qui s'impose, impérial. Il en suit un thème d'action assez hallucinant et fort bien mené puis bien d'autres morceaux qui rendent cette partition captivante. L'accordéon y joue également un rôle incisif et jamais grossier. Alessandrini a visiblement été très inspiré par les images de Marc Antoine!   Raymond ALESSANDRINI (né en 1948) 333455  Raymond ALESSANDRINI (né en 1948) 333455  Raymond ALESSANDRINI (né en 1948) 333455 

Ce qu'il faut savoir: Le film achevé, son distributeur Charles Pathé refusa de le monter, le jugeant trop documentaire. En 1982, la Cinémathèque française retrouva dans ses dépôts six heures de négatif du film et confia alors à Henri Colpi le soin de monter le film en suivant les indications d'André Antoine. Le film sortit donc en salles en 1982, plus de soixante ans après son tournage.

Synopsis: Pierre, patron marinier sillonne les canaux du Nord avec sa femme et sa belle-sœur sur ses deux péniches aux noms d'oiseaux.Il se livre au trafic de diamants pour arrondir ses fins de mois. Lorsqu'il engage Michel comme pilote, il ne se doute pas que celui-ci est en réalité un voyou, décidé à séduire sa belle-sœur pour trouver la cachette du magot.
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 15412
Age : 57
Date d'inscription : 13/11/2009

 Raymond ALESSANDRINI (né en 1948) Empty
MessageSujet: Re: Raymond ALESSANDRINI (né en 1948)    Raymond ALESSANDRINI (né en 1948) Empty2014-06-29, 19:29

Eléments biographiques:

Né en 1948 à Coblence en Allemagne, d'une mère allemande et d'un père italien, il commence des études musicales dès l'âge de 5 ans au Maroc, à Casablanca où il donne son premier récital de piano à l'âge de 7 ans seulement. Sa formation est celle de la plupart des musiciens classiques se finalisant par un premier prix de piano en 1966 et de musique de chambre en 1967 au conservatoire national supérieur de musique de Paris, auxquels s'ajoutent des études approfondies en écriture musicale. En 1969, il rencontre Michel Magne et devient son orchestrateur. À partir de là, les portes des studios parisiens s'ouvrent et très vite, il est demandé comme pianiste pour différents compositeurs de musique de film : Elmer Bernstein, Lalo Schifrin, Georges Delerue, Alfred Newman. C'est par l'intermédiaire de Georges Delerue qu'il obtient son premier engagement pour un film de télévision, les Joies de la famille Pinelli, lui-même ne pouvant l'honorer puisqu'il venait de s'installer à Los Angeles.

Il composera une partie de la musique du film: Chobizenesse de Jean Yanne et composera également la plupart des musiques des films de Jean-Charles Tacchella. Il composera aussi une bande originale particulièrement intéressante pour le film muet que Marc Antoine réalisa en 1920 mais qui apparut sur le grand écran pour la première fois 62 ans plus tard, en 1982.

Œuvres de concert : Concerto pour saxophone, orchestre à cordes et percussion; Chassé-croisé pour saxophone et piano; Valse lente pour saxophone et piano; Piazzolino pour saxophone et piano; La boite de Pandore pour saxophone et piano; Studio saxo pour saxophone et piano; Cronos pour saxophone soprano; Les aventures de Poucette pour flute à bec et piano; Eleusis (5 Psaumes pour chœur mixte, Soprano solo, percussion et 2 pianos) ; Lumière d'entracte pour 3 trompettes et trombone

Oeuvres pour le théâtre: Salle obscure de Pierre Philippe; La sortie au théâtre de Karl Valentin; Antigone de Sophocle; Frisette et La station Champbaudet d'Eugène Labiche.
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 15412
Age : 57
Date d'inscription : 13/11/2009

 Raymond ALESSANDRINI (né en 1948) Empty
MessageSujet: Re: Raymond ALESSANDRINI (né en 1948)    Raymond ALESSANDRINI (né en 1948) Empty2014-06-29, 19:34

L'instant musical:

Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 15412
Age : 57
Date d'inscription : 13/11/2009

 Raymond ALESSANDRINI (né en 1948) Empty
MessageSujet: Re: Raymond ALESSANDRINI (né en 1948)    Raymond ALESSANDRINI (né en 1948) Empty2021-03-23, 09:17

Le Roi de Patagonie est une mini-série de Stephane Kurc et Georges Campana (1990) avec Frederic Van Den Driessche, Omar Sharif et Carla Gravina que je n'ai jamais vue, mais c'est surtout, pour moi, une merveilleuse musique deRaymond Alessandrini qui m'a beaucoup donné envie de la voir. Par cette musique très habitée qui déborde de passion, ses envolées lyriques, son thème ample et envoûtant, porté par la voix de haut-de-contre de Dominique Visse, ses percussions charismatiques, j'imagine volontiers des grands espaces, des paysages magnifiques, comme décors de tant de tragédies humaines:

<<Antoine de Tounens a 30 ans lorsqu'il débarque à Valparaiso en septembre 1858 avec une seule idée en tête, rassembler les différentes tribus de Patagonie et d'Arocanie afin d'organiser la lutte contre l'Etat du Chili qui massacre les indiens au titre de la pacification. Il sera proclamé roi et gagnera de nombreuses batailles, mais il ne sera jamais reconnu par ses pairs et les gouvernements officiels. Pour ceux-ci, Antoine de Tounens reste un fou. Fou peut-être et pourtant il fut roi, lui petit avoué périgourdin qui est allé jusqu'au bout de ses rêves.>>

 Raymond ALESSANDRINI (né en 1948) Alessandrini-Raymond-Le-Roi-De-Patagonie-CD-Album-509829744_ML

Cette bande originale pourrait aisément faire partie de mon panthéon de mes musiques de films préférées. Je peux affirmer qu'elle m'envoûte complètement depuis le début des années 1990 lorsque je l'ai écoutée pour la première fois. Deux musiques de Raymond Alessandrini me firent une grande impression: celle-ci et L'hirondelle et la Mésange. Sur cette dernière, j'y reviendrai bientôt. Outre la beauté du thème principal au lyrisme poignant et solennel, j'avais été frappé par le rôle presque autoritaire des grosses percussions, de celles qui instaurent un climat, façonnent un caractère, apportent un appui précieux et significatif à l'orchestre qui évolue autour d'elles, soit pour appuyer l'intensité dramatique du récit musical, soit pour lui offrir de belles échappées lyriques grâce à des reprises heureuses du thème principal. Les percussions, d'un genre un peu viril et tribal, ne sont là que pour créer une ambiance et apporter un écho aux grands espaces: les vallées, les montagnes, les rivières, les batailles, les chevaux, leur beauté, leur puissance, embarqués malgré eux dans la folie meurtrière des hommes, les morts, les survivants, les vainqueurs et les vaincus: le film a un peu la physionomie d'un western. Les percussions n'y sont ni virtuoses ni prépondérantes, juste une présence dans des moments précis de la B.O.. Elles participent aisément au caractère global d'une musique ample et lyrique, employant par ailleurs la voix du haut de contre Dominique Visse, non au service d'un texte quelconque mais pour porter un grand thème mélodique épique. On notera un usage très marginal de l'électronique apportant ci et là une couleur presque chorale et un morceau excellent, plein de fantaisie, pour Planchu, un des personnages secondaires de la série.
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 15412
Age : 57
Date d'inscription : 13/11/2009

 Raymond ALESSANDRINI (né en 1948) Empty
MessageSujet: Re: Raymond ALESSANDRINI (né en 1948)    Raymond ALESSANDRINI (né en 1948) Empty2021-03-23, 17:55

Il y a comme ça des thèmes musicaux d'un esprit très français qui me font beaucoup de rien, me rendent même nostalgique. Ils me font revivre des moments précis de ma vie, certains d'entre eux pouvant remonter à mon enfance. Je pense par exemple au thème principal de Maigret de Laurent Petitgirard, encore que là il s'agit d'une musique un peu sombre et mystérieuse qui m'évoque des rues grises et des quais brumeux, une ville dans le brouillard et sous la bruine d'un matin glacé. Non, ce serait plutôt le thème d'un autre Maigret sous les traits de Jean Richard et sur le rythme d'une valse simple signée Raymond Bernard. Là, effectivement, c'est une grande bouffée de nostalgie qui s'empare de moi dès que je l'entends. Je me retrouve assis, enfant, devant un vieux poste qui peut paraître rigolo face aux écrans plats d'aujourd'hui. Mais c'est une autre valse qui a eu sur moi ce même pouvoir de me ramener au printemps de mon existence, à des moments plutôt heureux de celle-ci, une valse du bonheur pour orchestre avec accordéon qu'un autre Raymond composa, cette fois, pour le cinéma: il s'agit de Raymond Alessandrini et de la très belle musique composée pour le film de Jean-Charles Tacchella, Travelling Avant (1987). Bien que peu originale dans la forme et d'un charisme moins important que sa musique pour la mini-série Le Roi de Patagonie et que celle pour le film muet L'hirondelle et la mésange, la tendre partition de Travelling avant véhicule des sentiments simples et humains qui savent me toucher au coeur et ont ce pouvoir d'influencer mon humeur: c'est une de ces musiques d'esprit très français qui peut éventuellement faire penser à Georges Delerue et sait me rendre nostalgique et heureux en même temps. IL peut arriver qu'une musique me rende à la fois nostalgique et mélancolique, sauf que là ce n'est pas le cas.

 Raymond ALESSANDRINI (né en 1948) 8M3rGLMxkpfDFQrBxxlIGcjtuujo5quOxvbUXS84rSKWc3vg6ioBmnlN97LTUT19I-_ZZFLEEu3sYyGUOl9HLanmct8tEIH_ZHTMFvqotYtLHvo38o_pK3YaJ7LeSRoAWb-vS-NoeXTMByY7

Synopsis: <<Nino, est monté à Paris - parce qu'on peut voir plus de films qu’ailleurs. Un soir d'octobre 1948, il fait la connaissance de Donald, un cinéphile comme lui, dans un cinéma de banlieue. Ils ne vont pas tarder à rencontrer une fille du même âge qu'eux, Barbara, initiée au cinéma par son ancien compagnon. Donald, le plus ambitieux des deux garçons et le plus avenant, gagne les faveurs de Barbara. Alors qu'il cherche à se faire une place auprès des réalisateurs en tant qu'assistant, Nino rêve de monter son propre ciné-club. Pour cela, il parvient à séduire une jeune ouvreuse, Janine, dont l'oncle est prêt à céder sa salle de cinéma un soir par semaine.>>

Raymond Alessandrini collabora à plusieurs reprises avec le cinéaste Jean-Charles Tacchella, le plus souvent pour le grand écran et au moins une fois pour la télévision:
__Escalier C (1985)
__Cours d'assise (1986) - télévision.
__Travelling avant (1987)
__ Dames galantes (1990)
__ L'Homme de ma vie (1992)
__Tous les jours dimanche (1995)
__Les gens qui s'aiment (2000)


Dernière édition par Icare le 2021-03-23, 20:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
joachim

Nombre de messages : 22496
Age : 75
Date d'inscription : 19/08/2006

 Raymond ALESSANDRINI (né en 1948) Empty
MessageSujet: Re: Raymond ALESSANDRINI (né en 1948)    Raymond ALESSANDRINI (né en 1948) Empty2021-03-23, 19:45

Icare a écrit:
Pierre Richard

Ne pas confondre le Grand Blond et Maigret Hehe  Pierre Richard et Jean Richard Wink

Au sujet de ton post précédent, sur le Roi de Patagonie, Antoine de Tounens, c'est un personnage authentique, né en 1825 à La Chèze, Dordogne) et mort en 1878 à Tourtoirac (Dordogne). Dans le but de donner de nouveaux territoires à la France (qui vient de perdre le Canada et la Louisiane), il vend ses biens et contracte un emprunt dans une banque, et part en 1860 pour le Chili dans l'espoir de rassembler les tribus amérindiennes et de s'en proclamer roi à la fois d'Araucanie (côté chilien) et de Patagonie (côté argentin), ceci sous le nom de Orllie-Antoine Ier. Avec l'aide chefs de tribus, il rédige une constitution pour son royaume (qui s'étend au sud jusqu'à la Terre de Feu). Il s'invente même des ministres (fictifs). Bien entendu cela ne convient pas aux autorités chiliennes et Antoine est arrêté et jugé comme fou et expulsé avec l'aide du consul de France fin 1862.
Faut croire qu'il n'avait pas compris car à plusieurs reprises il tente de regagner son trône et débarque enfin en Araucanie/Patagonie en 1874 et est naturellement de nouveau arrêté, cette fois-ci par l'Argentine et est expulsé encore une fois. Il se considère comme exilé en France et fait même frapper une monnaie du royaune d'Araucanie et Patagonie. Il retourne pour la dernière fois en Argentine, en 1876 mais il tombe malade et est à nouveau rapatrié en France, sans un sou et retombe malade : il meurt le 17 septembre 1878. Sur son acte de décès, le maire de Tourtoirac porte la mention "Antoine de Tounens, ex-roi d'Araucanie et de Patagonie"
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 15412
Age : 57
Date d'inscription : 13/11/2009

 Raymond ALESSANDRINI (né en 1948) Empty
MessageSujet: Re: Raymond ALESSANDRINI (né en 1948)    Raymond ALESSANDRINI (né en 1948) Empty2021-03-23, 20:41


Merci pour ces informations. Cet incroyable Antoine de Tounens ne pouvait qu'inspirer les écrivains et les cinéastes. J'en profite pour corriger ma boulette. Hehe
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 15412
Age : 57
Date d'inscription : 13/11/2009

 Raymond ALESSANDRINI (né en 1948) Empty
MessageSujet: Re: Raymond ALESSANDRINI (né en 1948)    Raymond ALESSANDRINI (né en 1948) Empty2021-03-23, 23:29

Plusieurs compositeurs furent sollicités pour mettre en musique des versions rénovées de films muets, Jan Klusak, Carlo Crivelli, Martin Matalon, Ennio Morricone, Greco Casadesus, Antoine Duhamel & Pierre Jansen... - liste non exhaustive. Raymond Alessandrini connut cette expérience à quatre reprises (à ma connaissance), une première fois en 1984, sur L'Hirondelle et la Mésange, un film français réalisé par André Antoine en 1920. Le film achevé, son distributeur Charles Pathé refuse de le monter, le jugeant trop documentaire. Une version est montrée une seule fois au Club français du cinéma le 5 juin 1924 au Colisée à Paris, puis la copie disparaît. En 1982, la Cinémathèque française retrouve dans ses dépôts six heures de négatif du film et confie alors à Henri Colpi le soin de monter le film en suivant les indications d'André Antoine. Le film sort en salles en 1984, plus de soixante ans après son tournage. La seconde expérience date de 1986 avec Un chapeau de paille d'Italie, un film muet français réalisé par René Clair (1928). Six années passèrent et Raymond Alessandrini mis en musique la version rénovée de Totte et sa Chance du cinéaste italien Augusto Genina et enfin en 2000 Les Rapaces/Greed (1924), un film américain réalisé par Erich von Stroheim et sorti aux États-Unis en décembre 1924, et au cours de l'année 1925 en France. Ce chef-d'œuvre mutilé au montage s'inscrit dans la lignée des films naturalistes. Des quatre partitions qu'il dut composer pour ces quatre productions de l'ère du Muet, je ne connais que l'excellente et corrosive bande originale qu'il confectionna pour L'hirondelle et la mésange. Le caractère fugué et surtout passionné du thème principal m'a toujours fasciné. Si je devais établir un top préférentiel des meilleurs thèmes principaux composés pour le cinéma, en dehors du choix cornélien que cela représenterait pour moi, celui de L'hirondelle à la mésange d'Alessandrini en ferait certainement partie: la qualité du thème mélodique, les orchestrations, son intensité dramatique, sa construction, son lyrisme, sa viscéralité... Ce n'est pas seulement ce thème qui est formidable, c'est toute la musique de ce film, que ce soit pour ses passages les plus tendres avec accordéon solo ou les plus animés et parfois tonitruants. Une personnalité musicale intéressante et charismatique se dévoile par cette musique, ce qui était aussi vrai avec Le Roi de Patagonie.

https://www.youtube.com/watch?v=gSEX9OSbgJc


Synopsis<<Pierre, patron marinier, sillonne les canaux du Nord avec sa femme et sa belle-sœur sur ses deux péniches aux noms d'oiseaux. Il se livre au trafic de diamants pour arrondir ses fins de mois. Lorsqu'il engage Michel comme pilote, il ne se doute pas que celui-ci est en réalité un voyou, décidé à séduire sa belle-sœur pour trouver la cachette du magot.>>
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
Icare

Nombre de messages : 15412
Age : 57
Date d'inscription : 13/11/2009

 Raymond ALESSANDRINI (né en 1948) Empty
MessageSujet: Re: Raymond ALESSANDRINI (né en 1948)    Raymond ALESSANDRINI (né en 1948) Empty2021-03-24, 07:49

Les trois titres que j'ai mentionnés sur ce topic, Le Roi de Patagonie, Travelling Avant et L'hirondelle et la mésange sont des découvertes qui datent du début des années 1990 avec cette impression très enthousiasmante de découvrir une personnalité musicale intéressante, en tout cas pour moi: lorsque j'écoutais une partition comme Travelling Avant je me disais que c'était très sympathique mais que c'était une jolie musique de film parmi d'autres, mais lorsque j'écoutais celles de  L'hirondelle et la mésange et Le Roi de Patagonie, je me rendais bien compte qu'il y avait quelque-chose en plus qui va au-delà d'une musique de film simplement jolie. Pourtant, trente-et-un ans s'écoulèrent avant que je me procure un nouvel album de Raymond Alessandrini qui contient deux autres bandes originales spécialement composées pour la télévision:

__Les colonnes du ciel (1984) de Gabriel Axel, avec Michel Bouquet et Bernard-Pierre Donnadieu parmi les rôles principaux: mini-série d'après l'oeuvre de Bernard Clavel, réalisée par Gabriel Axel, cinéaste, scénariste et comédien danois, surtout connu pour "Le festin de Babette" (1987), film qui fut mis en musique avec talent par Per Norgard.
Synopsis: <<En 1639, sous le règne de Louis XIII et de son ministre Richelieu, les paysans de Franche-Comté luttent pour éviter que leur pays ne soit rattaché à la France. L'enjeu est la neutralité que confère l'autonomie. Mais en pleine guerre de Trente Ans, aux ravages de la guerre s'ajoutent ceux de la peste. Un Jésuite courageux, le père Boissy, se démène dans ce tableau cruel pour guider ses fidèles sur un chemin qui les mènera jusqu'au Nouveau Monde...>>

__Félicien Grevèche, un feuilleton télévisé français en 8 épisodes de 52 minutes, créé par Sylvain Joubert et réalisé par Michel Wyn. Il fut diffusé à partir du 17 septembre 1986 sur Antenne 2. Si on en croit la filmographie de Raymond Alessandrini, pour la télévision, ce dernier a collaboré à douze reprises avec Michel Wyn:
Fabien de la Drôme en 1983
Jeu set et match en 1984
Félicien Grevèche en 1986
L'Affaire St Roman en 1988
Les Cavaliers aux yeux verts en 1990
Martingale (Tropical gamble) en 1990
Alphonse et les menteuses en 1990
Aldo classes tous risques (La Guigne) en 1991
Aldo classes tous risques (Mascarade) en 1991
Mistinguett, une histoire d'amour en 1993
Piaf, une brève rencontre en 1993
Jenny Marx, la femme du diable en 1993

Synopsis de Félicien Grevêche: <<Ce feuilleton télévisé français de 1986 est une fiction historique qui relate les aventures d’un communard en fuite, interprété par Sylvain Joubert. Médecin, il se réfugie dans le Languedoc où il soigne les pauvres. L’intrigue allie romanesque et mémoire du combat de la Commune de Paris.>>

Là encore, j'ai été agréablement surpris par la créativité de Raymond Alessandrini sur ces deux séries, non seulement capable d'écrire un grand thème lyrique et fortement expressif comme celui qui ouvre la B.O. Les colonnes du ciel, mais tout aussi hardi lorsqu'il s'agit de composer des morceaux moins attendus, dans des orchestrations et des constructions bien plus singulières et même audacieuses. En tout cas, elles me surprennent et m'enthousiasment, ce qui est également vrai avec Félicien Grevêche. Je me demande d'ailleurs sur quelles scènes elles correspondent, ce qui me donne envie de voir ces séries parce que leur sujet m'intéresse vraiment. Si une chaîne pouvait avoir la judicieuse idée de les rediffuser, ce serait formidable, voilà qui me réconcilierait avec le petit écran! Félicien Grevêche me dit vaguement quelque-chose. peut-être ais-je vu un épisode ou deux, en même temps, de l'eau a coulé sous les ponts depuis et a emmené beaucoup de mes souvenirs. La musique fut pour moi une totale découverte, tout comme celle de Les colonnes du ciel. Elles confirment cette personnalité musicale intéressante que j'évoquais plus haut et que j'avais trop longtemps négligée, même si les disques de ce compositeur n'ont jamais été nombreux.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




 Raymond ALESSANDRINI (né en 1948) Empty
MessageSujet: Re: Raymond ALESSANDRINI (né en 1948)    Raymond ALESSANDRINI (né en 1948) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Raymond ALESSANDRINI (né en 1948)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique de films, du monde & divers :: Jazz & Musiques de films-
Sauter vers: