Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Les CD auto-dégradés.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11184
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Les CD auto-dégradés.   Mer 11 Juin - 19:34

J'ai pensé qu'il pourrait être utile de recenser ici nos CD qui ont jauni et se sont dégradés come cela vient de m'arriver avec mes trois volumes Giuseppe Martucci parus chez ASV. En musique classique, je n'ai pas rencontré d'autres déconvenues, seulement en musique de film. Ainsi, nous pourrions vérifier dans le cas où nous possédons les mêmes, s'ils sont intacts où ont subi le même sort.

Symphonie n°1 - Novelletta - Notturno - Tarantella - ASV 1989 - CD DCA 675
Symphonie n°2  - Andante - Colore Orientale - ASV 1990 - CD DCA 689
Concerto pour piano n°1 - La Canzone Dei Ricordi - ASV 1990 CD DCA 690

Et vous, il y a-t-il certains de vos CD qui se sont auto-dégradés et lesquels?
Revenir en haut Aller en bas
laudec

avatar

Nombre de messages : 3353
Age : 65
Date d'inscription : 25/02/2013

MessageSujet: Re: Les CD auto-dégradés.   Mer 11 Juin - 22:50

C'est la première fois que j'entends parler de ce problème concernant les cd et j'espère pour nous tous que cette auto-dégradation restera limitée à une série ayant peut-être un défaut de fabrication ?
Personnellement je n'ai qu'une centaine de cd et je n'ai constaté aucun jaunissement ni auto-dégradation de ceux-ci alors que certains ont déjà atteint un certain âge et datent du début de la mise sur le marché des cd   
Revenir en haut Aller en bas
jdperdrix

avatar

Nombre de messages : 304
Age : 66
Date d'inscription : 28/02/2013

MessageSujet: Re: Les CD auto-dégradés.   Mer 11 Juin - 23:27

Comme je l'ai déjà mentionné ailleurs, un CD a jauni dans le coffret des symphonies de Clementi, chez ASV également. Apparemment sans conséquence sur le contenu.
Mais tous les CD ont une durée de vie limitée... En principe au moins 50 ans. Contrairement aux disques vinyle, la partie la plus sensible est du côté imprimé du CD. La galette de résine protège bien la zone gravée, qui est recouverte sur le dessus d'un vernis sur lequel est imprimée l'étiquette. Si le vernis est atteint, l'oxydation peut toucher la fine couche métallique contenant la musique, avec les conséquences qu'on imagine. Le système de correction des erreurs fait que, à l'oreille, tout paraît normal. Quand la limite de capacité de correction est atteinte, la lecture devient impossible. On ne peut donc pas repérer à l'oreille qu'un CD est proche de sa fin.
A noter toutefois que les lecteurs de CD des ordinateurs sont souvent plus tolérants aux erreurs que les platines CD de salon. Si un CD devient illisible, on peut essayer de le "récupérer" sur ordinateur. Les logiciels de copie de CD musicaux vont de plus "insister" sur les zones abîmées en essayant de reconstituer le message musical (ce qui ne peut pas être fait en temps réel). On peut alors regraver les pistes sur un CD enregistrable. Je l'ai déjà pratiqué plusieurs fois, mais plutôt pour des CD endommagés, dont un qui avait servi de pelle dans un bac à sable... Pour calmer les appréhensions, j'ajoute qu'il est parfaitement légal de dupliquer ses propres disques pour son propre usage.
Revenir en haut Aller en bas
Jean

avatar

Nombre de messages : 6535
Age : 74
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Les CD auto-dégradés.   Mer 11 Juin - 23:46

j'avais lu différents points de vue sur la durée des cd lors de la parution des premiers...en 83: il y était question d'une vingtaine d'années...mais sans avis bien ..assurés!

Perso , je n'ai jamais constaté la moindre "détérioration" de l'un de mes cds dont les premiers datent de 1983 ( Le Magnificat de Bach par Gardiner et le Wasser-Music de Télémann par Reinhardt Göebel ) ....C'est vrai aussi que parmi mes 3000 cds ,(voire un peu plus) il y en a certains qui on du tomber dans les oubliettes!

J'ai les mêmes "Martucci" que toi Icare...mais sous label "Brilliant classique"...donc forcément plus récents que lors de leur sortie chez ASV , le label d'originbe; ils sont impeccables
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11184
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Les CD auto-dégradés.   Jeu 12 Juin - 9:21

En fait, par rapport au nombre de cd que je possède, il y en a, à ma connaissance, très peu. Dans le domaine du classique, toutes époques comprises, je n'ai relevé que les "Martucci" parus chez ASV que j'ai quand même pu écouter presque en entier. Les bruits révélateurs dus à l'oxydation se vérifient surtout vers la fin et au tout début. Cependant, l'oxydation va sûrement se poursuivre et les bruits se propager sur toute la surface d'écoute. Seul le premier  CD (vol I) avec la première symphonie est seulement jauni alors qu'aucun bruit de détérioration n'est apparu pendant l'écoute. Sur le second cd (vol II), la symphonie n°2 passe impeccablement. Les bruits apparaissent sur Andante et deviennent insupportables sur Colore Orientale. C'est donc progressif. Sur le troisième cd (Vol III), les bruits apparaissent dès le début du concerto pour piano n°1, au point que j'ai failli stopper l'écoute. Puis, ils se sont estompés très vite, me laissant ainsi apprécier l'oeuvre sans problème avant de réapparaître avec intensité sur l'avant-dernier titre de La canzone Dei Ricordi, le dernier devenant totalement inécoutable. Je ne possède pas le quatrième cd de la série ASV qui contient notamment son second concerto pour piano, et je serais étonné qu'il soit intact.

Personnellement, bien que je possède ces cd depuis longtemps, un peu près depuis l'époque de leur parution, je ne pense pas à un vieillissement mais à un défaut de fabrication qui a affecté toute la série. En musique de film, j'ai rencontré ce jaunissement et les mêmes bruits sur quelques cd d'Ennio Morricone, complètement inécoutables aujourd'hui. Dans ces cas précis,  il y a bien eu un défaut de fabrication  à la base qui a fait que ces disques se sont oxydés prématurément.  
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin
avatar

Nombre de messages : 16482
Age : 71
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Les CD auto-dégradés.   Jeu 12 Juin - 20:26

Je n'écoute pratiquement plus mes CD, car j'écoute principalement des mp3 sur l'ordinateur. Il va falloir que j'essaie avec mes plus vieux qui remontent vers 1985 (le tout premier c'était ainsi parlait Zarathoustra de R Strauss, alors que je venais d'acheter une petite chaîne).

Ce dont je me souviens, c'est qu'un CD, une fois, avait un défaut et donnait l'impression de claquer comme une 33 tours rayé. Je l'ai mis sur l'ordinateur, et plus de claquement.

Je crois que la solution que te donne jdperdrix est la meilleure. Essaie de mettre tes Martucci sur ton ordinateur, tu verras bien si ça s'est amélioré ou non.
Revenir en haut Aller en bas
jdperdrix

avatar

Nombre de messages : 304
Age : 66
Date d'inscription : 28/02/2013

MessageSujet: Re: Les CD auto-dégradés.   Jeu 12 Juin - 21:16

Du temps que j'utilisais linux, je récupérais les CD avec Grip et CDparanoia. Maintenant, sous windows 8.1 (mais ça tourne aussi très bien sous XP), j'utilise xrecode II (http://www.xrecode.com). C'est gratuit (si on supporte un délai de 10 secondes...) et ça transforme n'importe quel fichier son en n'importe quel format (y compris .wav pour graver un CD audio) avec n'importe quel paramétrage. On peut fusionner des fichiers (utile pour éviter le petit silence entre pistes mp3) On peut aussi charger un fichier video et récupérer la piste son. Utilisation de base facile, mais ça devient plus difficile si on a des exigences particulières.

Pour un traitement plus spécialisé (montage, filtrage, effets divers) je conseille audacity (http://audacity.sourceforge.net/), lui aussi gratuit. Je l'ai utilisé pour récupérer des enregistrements de vinyles et de cassettes et aussi pour enregistrer à partir d'un micro.
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin
avatar

Nombre de messages : 11184
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Les CD auto-dégradés.   Jeu 12 Juin - 23:00


Jusqu'à présent je partais du principe qu'un cd détérioré ne passait dans aucun lecteur. Les explications de jdperdrix m'ont donné envie de tenter l'expérience avec un cd d'Ennio Morricone qui, sur ma platine, ne passait plus sans ce bruit affreux qui gâche l'écoute depuis le début du premier extrait. Ce soir, je viens de l'essayer sur mon ordinateur et n'ai eu aucun bruit pendant l'essentiel de cette B.O.. En fait, le fichu bruit réapparaît bien mais seulement vers la fin, par chance, sur les thèmes de circonstance qui m'intéressent beaucoup moins. J'étais heureux de pouvoir réécouter cette musique, cependant, le cd est oxydé et le bruit va sûrement se propager là aussi. Heureusement, une nouvelle édition de Mio Caro Dottor Gräsler est parue. Il va falloir que je me la procure.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les CD auto-dégradés.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les CD auto-dégradés.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Informations musicales :: Films, CD & livres-
Sauter vers: