Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  Connexion  

Partagez | 
 

 Giuseppe Verdi (1813-1901)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Bel Canto
Admin


Nombre de messages : 5656
Age : 60
Date d'inscription : 10/07/2007

MessageSujet: Re: Giuseppe Verdi (1813-1901)   Dim 5 Oct - 21:39

joachim a écrit:
Je me demande si à notre époque il ne vaut pas mieux écouter un opéra en CD que de le voir avec des mises en scène aussi hétéroclites (ou alors en DVD avec une réalisation traditionnelle). Rolling Eyes

Nooooooooooooooooooooooooooon !!!  Ptdr (j'exagère un peu là)
Après presque 30 années d'abonnement à Liège, j'en ai vu des mes et pas toujours des meilleures que ce soit d'ailleurs dans l'archi-classique poussiéreux et ennuyant à l'extra-moderne où ne retrouve plus rien de l'oeuvre originale ... malgré cela, j'espère que je pourrai encore longtemps pouvoir me déplacer pour aller écouter, voir et savourer autant d'oeuvres admirables.  

Mais ...

Anouchka a écrit:
la "plus grande scène d'Europe" sans doute. Ampleur, magnificence... , mais un peu de doute en ce qui me concerne....
Je suis sortie de cette écoute un peu sonnée (normal),  un peu partagée... Mise en scène trop "brouillonne" malgré sa splendeur, voix magnifiques, et le mythe "Nabucco" à l'état brut et qui prend des résonnances évidemment extrêmement (et tristement) d'actualité. Je m'explique.
- mise en scène gigantesque,dans des bâtiments construits "à l'échelle" des fameuses carrières, d'où grand déploiement de micros, pyrotechnie, effets spéciaux, centaine de figurants etc...

... c'est là que le bas blesse !

'Nabucco', tout comme 'Aida', sont des opéras soi-disant "grand public" et sont donnés n'importe où, n'importe comment avec n'importe quelle distribution non adéquate !!!
Alors qu'il n'y ait pas de changement de décors, pas de décors carton-pâte (heureusement), pas de chaînes aux esclaves, cela ne me dérange pas mais qu'un spectacle soit sonorisé enlève déjà tout le grain de voix des chanteurs. Qui plus est, cet opéra a été écrit pour la Scala de Milan, théâtre à l'italienne, et non pour les Thermes de Caracala, le Parc des Princes ou d'autres lieux aussi peu conçus pour ce type d'opéras.
Enlevez-moi mes ors et mes velours et je ne vais plus à l'opéra !  

Ceci dit, la dernière fois que je l'ai vu à Liège, c'était dans une mise en scène horrible ... il est grand temps que l'on rende à l'opéra ses lettres de noblesse et des mises en scène dignes de tous ces merveilleux compositeurs qui, s'ils n'ont pas toujours choisi avec justesse leurs librettistes, continuent encore aujourd'hui à nous enchanter.

Anouchka a écrit:
PAR CONTRE !!! La musique sublime de Verdi est bien là , heureusement..

Pour moi, c'est un des plus beaux Verdi, après Don Carlos ... et pas seulement pour le 'Va Pensiero' !
Le premier choeur est pour moi, bien meilleur ainsi que tout le mouvement qui mène à la folie de Nabucco ...
Revenir en haut Aller en bas
http://vitabella.sosblog.fr/index.htm
Anouchka



Nombre de messages : 2189
Age : 56
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: Giuseppe Verdi (1813-1901)   Dim 5 Oct - 22:17

Je suis complètement d'accord avec toi Bel Canto , à tous points de vue ! (sauf que le choeur des esclaves est humble avis aussi beau que le choeur du début).
Mais juste pour redire... que malgré les amplis, micros et tout le bataclan, les voix étaient superbes, et c'est peut-être en cela, que nous, télespectateurs (ou ceux qui achèteront le DVD -je conseille moyennement, rires !-), sommes privilégiés, car évidemment, sur le plan "son", on est "aux premières loges"...
Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Anouchka



Nombre de messages : 2189
Age : 56
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: Giuseppe Verdi (1813-1901)   Lun 4 Mai - 20:29

Admirable écoute du "Requiem" hier soir... Une diffusion de Mezzo de samedi que j'avais enregistrée....

- SCALA DE MILAN, 2012, Daniel Barenboïm "au mieux de sa forme", super inspiré, possédant absolument l'oeuvre de façon presque "spirituelle"..
- Les plus grandes "voix" du moment... : Anja Harteros (soprano), Elina Garança (mezzo), Jonas Kaufmann (ténor), René Pape (basse).
- Les choeurs exceptionnels de la Scala

Ce Requiem est sans doute l'un des plus grands chefs d'oeuvre de Verdi, évidemment. C'est admirable d'un bout à l'autre.
Barenboïm nous fait entrer dans un oratorio où la souffrance égale l'espérance, la résignation et le doute deviennent la foi, la prière éblouit et comble.
Il sait varier toutes les nuances de l'orchestre à la perfection : Parfois demandant aux instruments et aux solistes d'exprimer à peine "un souffle" (incroyable à entendre...), puis une perfection d'expression , modulée à l'extrême, sans aucun "effet de voix", mais avec l'amplitude et la sûreté nécessaires pour s'adapter aux crescendos.
Verdi bien sûr utilise les cuivres abondamment, dans la seconde partie , nous sommes presque dans un opéra.... 
C'est extraordinaire, grand grand moment...., même si de façon moins parfaite, j'ai été très émue par des versions de ce Requiem en l'Abbaye d'Ambronnay.

Arte a écrit:

Témoignage d'Arte : 
À la tête de l'Orchestre et du Chœur de la Scala, le charismatique Daniel Barenboim, entouré des plus grands solistes d'aujourd'hui, livre une interprétation sans compromis du Requiem, chef-d'œuvre de Verdi, dans la ville où il a été créé en 1874. Un concert de référence, dans la lignée des enregistrements de Karajan dans les années 1960.


Beaucoup d'émotion.  Crying or Very sad
Revenir en haut Aller en bas
Bel Canto
Admin


Nombre de messages : 5656
Age : 60
Date d'inscription : 10/07/2007

MessageSujet: Re: Giuseppe Verdi (1813-1901)   Lun 4 Mai - 21:29

J'ai également écouté cette diffusion ; j'ai beaucoup aimé Garanca, Pape et Kaufmann mais nettement moins Anja Harteros. Plusieurs fois, j'ai trouvé son chant "décalé" par rapport aux autres.
Revenir en haut Aller en bas
http://vitabella.sosblog.fr/index.htm
Anouchka



Nombre de messages : 2189
Age : 56
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: Giuseppe Verdi (1813-1901)   Lun 4 Mai - 23:53

C'est peut-être un peu vrai ce que tu dis, finalement. En y réfléchissant, j'ai trouvé Harteros peut-être "trop soprano" dans son amplitude d'aigus, si tu comprends ce que je veux dire. Sur ce "Requiem", toujours humble avis, il faut savoir chanter "avec beaucoup de recueillement", et c'est là où le timbre d'une soprano devrait devenir presque "feutré", comme la voix des anges dans les chants grégoriens...
(j'en sais quelque chose puisqu'en tant que colorature, je dois souvent , sur des oeuvres plus "intismistes" qu'un certain "Gloria de Vivaldi", par exemple, -genre des "Ave Maria" ou "l'Ave Verum"-, respirer d'une façon différente pour mieux contrôler et moduler, sans "lâcher la gomme").
Cela dit,même si elle n'était parfaitement au même diapason que les autres , sa voix était superbe, et le tout est un vrai chef d'oeuvre que je vais soigneusement protéger sur mon disque ( Very Happy).
Revenir en haut Aller en bas
Anouchka



Nombre de messages : 2189
Age : 56
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: Giuseppe Verdi (1813-1901)   Sam 31 Oct - 23:39

Juste pour dire que demain à 17 h 40 sur la chaîne Arte (pour ceux qui la captent, les Français c'est sûr), il y a une diffusion de ce superbe Requiem de Verdi.
Malgré quelques réserves émises par Bel Canto (et un petit peu par moi, mais mezzo voce), je le considère comme un enregistrement d'anthologie, concert porté par le souffle d'un Barenboim très précis et inspiré.
Revenir en haut Aller en bas
Jean



Nombre de messages : 6390
Age : 74
Date d'inscription : 14/05/2007

MessageSujet: Re: Giuseppe Verdi (1813-1901)   Dim 1 Nov - 20:52

Revu et réécouté avec une grande émotion ce requiem d'anthologie de la Scala ....avec un quatuor de solistes de première classe!...Même la soprano , je ne l'ai pas trouvé moins recueillie que les autres...et franchement parmi les "qualités" de ce réquiem...c'est bien le recueillement que je citerais en dernier...(Ce n'est quand même pas celui de Fauré Wink )
Revenir en haut Aller en bas
Anouchka



Nombre de messages : 2189
Age : 56
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: Giuseppe Verdi (1813-1901)   Dim 1 Nov - 23:24

Oui, je suis d'accord Jean, ce n'est quand même pas celui de Fauré... ni celui de Mozart (si on arrive à s'abstraire du fait qu'on nous le bassine sans arrêt.., car IL EST SUBLIME). Cela dit, Verdi y a mis sa fougue, sa foi, son génie. Très très belle direction et interprétation.
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin


Nombre de messages : 10448
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Giuseppe Verdi (1813-1901)   Dim 4 Sep - 16:08

Et bien en ce qui me concerne, le REQUIEM de VERDI me touche de plus en plus, aussi bien pour ses passages les plus intenses que pour ses moments les plus doux, les plus propices au recueillement. Selon moi, il n'a rien à envier au Requiem de Fauré. Je ne saurais dire lequel je préfère, ils sont tellement différents...Disons qu'en ce moment, je suis très italien dans mes goûts et, par conséquent, je préfère celui de Verdi. Tant pis si j'en fais bondir certains, j'assume!! J'ai l'impression qu'en France on ne jure que par le Requiem de Fauré, seulement, je me demande ce qu'en pense les mélomanes italiens, si eux aussi préfèrent le Requiem de Fauré à celui de Verdi?? Ceci-dit, lorsque je serai en plein dans un cycle consacré à la musique française, que je serai plus conditionné par cette esthétique-là, il est fort possible que je préfère alors le Requiem de Fauré. Mais à-priori, je ne vois ce que celui de Verdi aurait d'inférieur...de moins beau, de moins puissant, de moins émouvant...
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Admin


Nombre de messages : 15840
Age : 70
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Giuseppe Verdi (1813-1901)   Dim 4 Sep - 16:30

Faut comparer ce qui est comparable : la requiem de Fauré est tourné vers l'intérieur, si j'ose dire, envers soi-même. Il est doux, suave, calme. Je ne sais plus qui a dit que c'est une sorte de berceuse de la mort. Bien au contraire, celui de Verdi est externe, exubérant en quelque sorte, énergique, "opératique". Si l'on veut comparer avec un requiem français, que l'on pense plutôt celui de Berlioz qui est de la même veine. Bien sûr, ce n'est que mon humble avis Wink
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin


Nombre de messages : 10448
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Giuseppe Verdi (1813-1901)   Dim 4 Sep - 16:58


voilà, c'est ce que je voulais dire. Mains
Revenir en haut Aller en bas
Anouchka



Nombre de messages : 2189
Age : 56
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: Giuseppe Verdi (1813-1901)   Dim 4 Sep - 17:30

Je suis complètement d'accord avec toi Joachim. Et c'est pourquoi je préfère, c'est mon goût, le requiem de Fauré... (tout en admirant beaucoup celui de Verdi, NB). Il est plus sombre, plus "feutré", plus intimiste, peut-être même plus spirituellement profond (humble avis)... Oh, les italiens doivent préférer "le leur"..., c'est sûr !!
L'exubérance italienne me fatigue parfois, moi je n'ai pas de cycle (rires) comme toi Icare, les seuls italiens que j'écoute tous les jours, ce sont Vivaldi et ses contemporains (oui, air connu de la baroqueuse sur d'autres fils Laughing).
Revenir en haut Aller en bas
Icare
Admin


Nombre de messages : 10448
Age : 53
Date d'inscription : 13/11/2009

MessageSujet: Re: Giuseppe Verdi (1813-1901)   Dim 4 Sep - 19:38

<<peut-être même plus spirituellement profond>>

Pas forcément...en revanche, plus intérieur et plus "feutré", là je suis d'accord. Disons que celui de Verdi a d'autres qualités. Wink Entendons-nous bien; comme je l'ai spécifié plus haut, je n'ai pas de préférence définitive: tout dépend des périodes et de l'humeur du moment qui va me faire préférer l'un ou l'autre, tout simplement.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Giuseppe Verdi (1813-1901)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Giuseppe Verdi (1813-1901)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les compositeurs-
Sauter vers: