Forum sur la musique classique
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
-12%
Le deal à ne pas rater :
Carte cadeau Cdiscount : payez 220€ et recevez 250€ à dépenser
220 € 250 €
Voir le deal

 

 Robert Fayrfax (1464-1521)

Aller en bas 
AuteurMessage
joachim
Admin
joachim

Nombre de messages : 22465
Age : 75
Date d'inscription : 19/08/2006

Robert Fayrfax (1464-1521) Empty
MessageSujet: Robert Fayrfax (1464-1521)   Robert Fayrfax (1464-1521) Empty2014-05-25, 16:08

Robert Fayrfax, né le 23 avril 1464 et décédé le 24 octobre 1521, est un compositeur anglais de la Renaissance, considéré comme le plus important et influent des règnes des rois Henri VII et Henri VIII d’Angleterre.

Il est né dans la ville de Deeping Gate dans le Lincolnshire. Il a reçu la protection de la figure culturelle de tout premier plan de la cour Henry VII, la mère du roi, Lady Margaret Beaufort (1443-1509). Il a commencé sa carrière comme maître de chapelle à Saint-Alban’s à Londres en 1496 et a été nommé "Gentleman of the Chapel Royal" de 6 décembre 1497. On lui a accordé l’aumônerie de la "Free Chapel" du château de Snodhill, un poste qui était donné un an plus tard à Robert Cowper, un autre "Gentleman". Il est signalé comme organiste de l’abbaye de Saint Albans de 1498 à 1502.

Il a travaillé comme chanteur, participant aux funérailles du prince Edmund (1500), fils d'Henri VII, dans celles de la reine Elisabeth d'York (1503) et Henri VII (1509), et au couronnement d'Henri VIII (1509).

Fayrfax acquis le titre de Bachelor of Music de Cambridge en 1501, et le titre de Doctor of Music en 1504. Plus tard, il a acquis le titre de Doctor of Music d’Oxford (par incorporation) en 1511. Il devient membre de la fraternité sacerdotale Saint-Nicolas (une guilde de bedeaux de Londres, à laquelle appartenait de nombreux musiciens) en 1502. Au début du règne de Henri VIII en 1509, celui-ci accorda à Fayrfax la rente d’une exploitation dans le Hampshire et fit de lui plus tard un Poor Knight of Windsor (avec une attribution à vie de douze cents par jour) le 10 septembre 1514.

En 1520, il a dirigé la Chapelle royale lors du camp du Drap d’Or (rencontre diplomatique entre François Ier et Henri VIII). Il mourut en 1521, peut-être à Saint-Alban, où il a été enterré.


Œuvre et influence

De ses œuvres, ont survécu six messes, deux Magnificat, treize motets, neuf fragments de chansons et deux pièces instrumentales. Une de ces messes n’est autre que "l’ exercice" pour son doctorat, la messe Oh glorifica quam. Une de ses messes, Regali ex Progenie a été copiée au King’s College de Cambridge et trois de celles-ci (Salve Regina, Regali Magnificat, et la Gratiae lumen Ave incomplète) ont été trouvées dans le livre de chœur d’Eton. Une de ses messes, O bone Jesu, commandé par Lady Margaret Beaufort est considérée comme la première "messe parodique".

Il a été décrit comme "la figure de proue de l’establishment musical de son époque" et comme "le compositeur le plus admiré de sa génération". Son travail a été une influence majeure sur les compositeurs ultérieurs, y compris John Taverner (1490-1545) et Thomas Tallis (1505-1585).


Musique sacrée

Messe "O quam glorifica" : 5 voix
Messe "Albanus" : 5 voix
Messe "O bone Jesu" : 5 voix
Messe "Regali ex progenie" : 5 voix
Messe "Sponsus amat sponsam" : 4 voix
Messe "Tecum principium" : 5 voix

Magnificat "O bone Jesu" : 5 voix
Magnificat "Regali" : 5 voix
un autre Magnificat et un Stabat Mater à 5 voix sont  perdus


Motets

Aeternae laudis lilium : 5 voix
Ave Dei Patris : 5 voix
Ave lumen gratiae : 4 voix
Gaude flore virginali
Lauda vivi alpha et O : 5 voix
Maria plena virtute : 5 voix
O bone Jesu
O lux beata trinitas : 4 voix
O Maria deo grata : 5 voix
Salve regina : 5 voix
Ave cuius conceptio : 5 voix
Nunc dimittis
Quid cantemus innocentes : 5 voix


Musique profane

Chansons à 2-3 voix

Alas for lak of her presens: 3 voix
Benedicite "What dremyd I" : 3 voix
I love, loved : 3 voix
Lost clere of colour : 3 voix
Myn hartys lust : 3 voix
Sumwhat musing : 3 voix
That was my woo : 2 voix
To complayne me : 3 voix
Welcum, Fortune


Musique instrumentale

Mese Tenor à 4 (puzzle canon)
Paramese Tenor à 4 (puzzle canon)
Ut, re, mi, fa sol, la à 4


Perdus

Ave cuius conceptio, 5vv
Magnificat, mentioned in 1529
Nunc dimittis, mentioned in 1529
Quid cantemus innocentes, 5vv
Stabat mater, 5vv
Sequences, 1 ou plus sur 7 de Fayrfax et Cornysh copiées pour le King's College, Cambridge, en 1508–9




https://www.youtube.com/watch?v=YX2oHS3I6C8



https://www.youtube.com/v/pvdCK65uwww
Revenir en haut Aller en bas
Pébété

Pébété

Nombre de messages : 574
Age : 76
Date d'inscription : 19/03/2019

Robert Fayrfax (1464-1521) Empty
MessageSujet: Re: Robert Fayrfax (1464-1521)   Robert Fayrfax (1464-1521) Empty2021-04-14, 16:00

De belles sonorités chorales et justesse des aigus.  Robert Fayrfax (1464-1521) 185465

https://www.youtube.com/watch?v=h_QccVAAoPc
Revenir en haut Aller en bas
 
Robert Fayrfax (1464-1521)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes les musiques du monde :: Musique classique :: Les compositeurs-
Sauter vers: